Accueil 5 Apprendre la drague 5 Comment avoir une conversation fluide avec une femme
Comment avoir une conversation fluide avec une femme fille des femmes filles

Comment avoir une conversation fluide avec une femme

Avoir une conversation avec une femme fait peur aux hommes. Qui n’a jamais hésité à aborder une femme par peur de ne pas savoir quoi lui dire, ou de l’appeler au téléphone de peur de ne pas savoir tenir une conversation convenable avec elle. C’est comme si les quelques minutes de conversations à avoir allaient être aussi pénibles que d’être en apnée sous l’eau.


Pour ceux pour qui l’idée de parler avec une femme est une source de stress, j’ai une bonne nouvelle : le contenu de la conversation n’a pas à être particulièrement intéressant.

Vous n’êtes pas obligé de vous mettre en valeur à chaque phrase que vous dites, ni d’avoir une répartie extraordinaire. En réalité, la conversation est plus un fil conducteur et un outil qui permet de mettre à l’aise les femmes et à créer du rapport tout au long de l’interaction, plutôt qu’un moyen de générer de l’attirance. Presque toute votre attirance se fait par le non-verbal : votre attitude (confiante, détachée), la tonalité de la voix (sympathique, confiante, autoritaire), et votre langage corporel (gestuelle, posture, regard, expressions faciales).

Les hommes et la communauté de la séduction en général sont beaucoup trop porté sur le verbal. La majeure partie des mecs accordent trop d’importance sur ce qu’ils vont dire et se mettent une pression énorme sur les épaules.

En vérité, ce n’est pas véritablement le contenu qui compte, plutôt la fluidité de la conversation. Les femmes peuvent prendre plaisir à discuter pendant des heures de tout et de rien avec leur amies, sans que cela ne soit spécialement intéressant. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’avoir une conversation fluide de quelques minutes avec une femme.

Oubliez le contenu, oubliez l’idée qu’il faille créer de l’attirance dans la conversation, la seule compétence conversationnelle que vous avez à avoir, c’est de pouvoir avoir une discussion fluide de quelques minutes.

A partir du moment où vous témoignez votre intérêt, la fille ne vous voit plus comme un mec lambda qui lui parle, mais comme un copain/amant potentiel, et cela suffit pour rendre l’interaction intéressante. Vous êtes une nouvelle option pour elle, un mec qui s’intéresse à elle et qu’elle a envie de découvrir. C’est pour cette raison que je préconise d’aborder sincèrement par un approche directe.

Une conversation fluide de quelques minutes (c’est suffisant) créée beaucoup de rapport et met à l’aise les femmes. C’est une preuve que vous êtes compatible et capable de vous apprécier. Cela influence ses choix et lui permet d’assumer plus facilement son attirance pour vous.


La véritable question qui se pose quand vous conversez avec une femme c’est : comment avoir une conversation suffisamment fluide qui puisse durée quelques minutes ?

A ce stade, beaucoup de mecs se trompent en pensant que prévoir des sujets de conversation à l’avance, des histoires apprises par cœur, vont leur permettre de faire la conversation. En réalité cela leur permet que de “tenir” quelques minutes, mais en réalité ils ne discutent pas, ils parlent, ils font un “one man show”, et c’est quelque chose que vous devriez éviter de faire.

Si vous ne faites que parler, sans laisser la fille participer, vous êtes à coté de la plaque. D’une part parce qu’il n’y a aucun échange :cela ne met pas plus à l’aise la fille et n’installe pas plus de rapport, mais en plus elle risque de perdre de l’intérêt.

Peut importe à quel point vos histoires vous mettent en valeur et à quel point vos blagues sont drôles et pleines d’esprit, si vous monopolisez 90% de la conversation pendant plusieurs minutes, vous êtes OUT. Vous avez fait trop d’efforts ! Et croyez-moi, les femmes ne sont pas stupides et remarquent très rapidement un mec qui fanfaronne et essaie de se mettre en valeur, même s’il ne se vente pas directement.

Pour avoir une conversation fluide, il va falloir respecter 2 règles :

  • Règle 1 – Changer le registre  de discussion
  • Règle 2 – Laisser la fille s’investir

Changer de registre pendant la conversation

Il existe 3 registres de discussion différents :

Discussion neutre : des choses factuelles, comme poser et répondre à des questions, parler de points communs, de la pluie et du beau temps, etc.

Discussion drôle : aborder un sujet marrant, faire des plaisanteries, taquiner, etc.

Discussion profonde : aborder des sujets importants (famille, enfance,…), mettre en avant ses sensations, émotions et sentiments sur quelque chose, etc.

Si vous restez sur un seul de ses registres, la conversation va devenir rapidement lassante et vous risquez de perdre de l’intérêt.

– Si vous n’êtes que neutre dans la conversation, vous n’allez pas télégraphier une forte personnalité.

– Si vous n’êtes que drôle, elle risque de vous prendre pour quelqu’un de superficiel ou qui cherche sa validation en voulant la faisant rire.

– Enfin si vous n’êtes que profond, vous risquez d’atterrir dans  “friend zone” ou passer pour un type trop éfféminé.

Avoir ses éléments 3 registres dans la conversation est une très bonne chose.

  • Il est important de lui montrer que vous vous intéressez à elle en la questionnant un peu et échanger quelques banalités (registre neutre),
  • que vous ne vous preniez pas trop au sérieux (registre drôle),
  • et que vous montriez que vous êtes quelqu’un d’empathique et vulnérable (registre profond).

La conversation idéale à avoir devrait donc être composée d’un mixte de ces 3 registres. D’ailleurs, si vous vous remémorez des meilleurs discussions que vous avez pu avoir avec quelqu’un, vous vous apercevez que ces 3 aspects y étaient présents et s’y mélangeaient dans la discussion.

Par exemple, vous pouvez démarrer sur un registre neutre (poser une question perso), et dès que vous sentez qu’il faut mettre un peu de rythme dans la conversation, partir sur un registre drôle (la taquiner un peu), puis sur un truc plus profond ou neutre. Et vice versa. L’ordre n’a pas vraiment d’importance.

Laisser la fille s’investir dans la conversation

Mais s’il y a quelque chose d’encore mieux à faire, c’est de faire parler la fille.

Ce qui intéresse le plus les gens, ce n’est pas d’entendre vos histoires, c’est de pouvoir parler d’eux. C’est de participer à la conversation. Pour une femme comme pour un homme, la conversation est toujours plus intéressante quand on a le rôle de celui qui parle, plutôt que de celui qui écoute.

Et l’erreur de la majorité des hommes, c’est qu’ils ne laissent jamais les femmes parler longtemps. Ils ne cessent de les interrompre parce qu’elles viennent de dire quelque chose qui leur rappel une anecdote intéressante sur eux, parce qu’ils ont une vanne à faire dessus ou parce qu’ils ressentent le besoin d’affirmer leur opinion.

Plus une femme vous parle, mieux c’est ! Elle se qualifie devant vous. Vous n’avez même pas à ouvrir la bouche, c’est elle qui fait le travaille. Elle rend la séduction plus simple et plus mutuelle.

Lorsque vous parlez à une femme qui vous écoute et à l’air intéressée par vous, vous vous sentez extrêmement bien. Vous vous sentez valorisé, apprécié, et cela vous rend encore plus attaché émotionnellement à la fille. Et bien c’est la même chose pour les femmes.

– Ne coupez JAMAIS la parole et laissez la finir ses phrases

– Attendez quelques secondes quand elle s’arrête pour voir si elle va relancer

– Posez-lui des questions ouvertes pour la faire parler d’elle

C’est tout ce que vous avez à faire.

Souvenez-vous : vous n’avez besoin que d’une conversation fluide de quelques minutes pour la faire se sentir bien avec vous et vous apprécier. Après cela, le processus de séduction sera largement facilité et vous n’avez plus vraiment besoin de discuter, juste de faire avancer les choses.

Bonne réussite,

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

4 plusieurs commentaires

  1. Superbe article. Le changement de rythme, montrer plusieurs facette de sa personnalité.

    Cheers!

  2. Encore un très bel article ! Faire parler la fille, attendre de voir si elle va relancer : tellement vrai…

    Une petite chose peut-être pour compléter : on a beau poser des questions ouvertes et intéressantes, certaines femmes ne parlent énormément. Dans ce cas, au lieu d’enchaîner tout de suite sur une autre question, j’aime bien rebondir sur sa réponse :

    – soit en reformulant ce qu’elle a dit pour l’inciter à m’en dire plus (en fait c’est une question déguisée sous forme d’affirmation)

    – soit en racontant une anecdote personnelle qui montre que j’ai vécu une situation similaire – trop d’histoires perso c’est insupportable, mais quelques unes bien placées ça comble les espaces 😉

    Dans les deux cas on construit du rapport en montrant que l’on comprend ce qu’elle ressent.

  3. Oui faut faire parler la fille, de ses problèmes…Après avec le feeling ca devient un peu plus facile.

  4. Et les filles qui sont réservés et qui ont pas conversation.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.