Accueil 5 Apprendre la drague 5 Qu’est-ce que l’escalation et comment escalader ?

Qu’est-ce que l’escalation et comment escalader ?

Qu’est-ce que l’escalation ?

J’appelle « escalation » chaque action qui permet de progresser dans le processus de séduction.

Par exemple, aborder une fille est une escalation. Cette action vous permet de passer du statut de parfait inconnu à celui qui démarre une conversation avec elle. Quand vous abordez, vous progressez dans le processus de séduction. Peu importe sa réaction, maintenant elle ne vous voit plus comme un parfait anonyme.

Initier le flirt est une escalation. Parce que lorsque vous flirtez avec (ce qui peut être fait non-verbalement), la nature de l’interaction change. Elle se rend compte que vous êtes un mec sexué et vous perçoit comme un partenaire sexuelle potentiel.

L’embrasser est une escalation. Parce que lorsque vous embrassez une fille, votre intérêt l’un pour l’autre s’officialise et vous êtes à un tout autre niveau de rapport.

En fait, toute action susceptible de vous faire progresser dans le processus de séduction est une escalation.

L’escalation : la notion la plus importante et la plus négligée

L’escalation c’est 90 % de la séduction. Votre boulot, c’est de faire avancer le processus. C’est sur ça que vous devez vous concentrer, pas sur plaire. Si vous ne savez pas escalader, vous ne savez pas séduire, c’est aussi simple que cela. Vous pouvez être le roi de l’attract, être gaulé comme Brad Pitt et avoir le charme de Georges Clooney, si vous ne savez pas faire avancer les choses, seule la chance pourra vous sauver !

La plupart des débutants, parce qu’ils ressentent le besoin d’être apprécié des femmes et veulent leur validation, recherchent à plaire plutôt qu’à séduire. Ils font rire, cherchent à devenir le centre d’intérêt dans les discussions, mais lorsque les filles leur envoient des signes d’intérêt, ils ne savent plus quoi faire… Ils commencent à se dire « qu’est-ce que je dois faire maintenant ? » et finissent par ne rien faire, tout simplement parce qu’ils ne savaient pas escaladaient ! Ça ne vous rappelle rien ?

C’est comme si vous deviez rouler de Paris à Lyon en voiture et que vous vouliez absolument y aller en Ferrari alors que vous n’avez même pas de carte routière… Si vous vous étiez d’abord intéressé au chemin à parcourir, même en allant avec la vieille 4L de mamie, vous auriez eu plus de chance d’arriver à destination.

Les idées erronées sur l’escalation

En plus d’être négligé, l’escalation est TRÈS SOUVENT mal comprise des dragueurs.

Lorsque je parle d’escalation aux débutants, voire avec des types qui pratiquent depuis plusieurs années, beaucoup d’entre eux ne savent pas ce que c’est ou en ont un idée complètement biaisée. Régulièrement, j’entends 3 idées erronées  :

Idée erronée #1 : Escalader, c’est habituer la fille à notre touché pour la préparer à nous embrasser.

Un bon paquet de nigots pensent qu’escalader c’est « habituer la fille à son toucher », et qu’en touchant les filles « accidentellement » ils progressent dans l’interaction et qu’elle acceptera plus facilement de les embrasser après… Tellement stupide… Pas étonnant que ces même types se plaignent de ne pas réussir.

On habitue pas une fille à son toucher. Elle se laisse toucher si elle par envie. La seule chose que vous réussissez c’est de lui faire comprendre que vous êtes intéressé mais que vous n’avez pas le courage de faire mieux que de prétendre la toucher accidentellement.

Vous n’avez pas à « habituer » une fille à votre toucher. Si une fille est intéressée par vous, elle vous laissera la toucher, à condition bien sûr que vous y alliez doucement. Si vous essayez directement de la ploter, c’est tout autre chose !

Idée erronée #2 : Escalader, c’est embrasser la fille

Une autre grosse idée reçue dans la communauté, c’est que l’escalation c’est embrasser la fille. En effet, embrasser est une escalation, mais séduire ne se résume pas à embrasser une fille. Il y a plein d’autres petites étapes pour passer subitement d’une discussion amicale au Kclose. C’est un peu faire le grand saut et prendre de grands risques, alors qu’il y a plein d’autres escalations que vous pouvez faire avant et qui rendent le Kclose plus spontané et bien moins risqué.
De plus, ce n’est pas parce que vous l’avez embrassé qu’elle est séduite. Il faut encore escalader sexuellement jusqu’au sexe. On a séduit une fille lorsqu’on la fait coucher avec nous.

Idée erronée # 3 : Escalader prend du temps.

Enfin, un idée fausse que beaucoup de dragueurs se font, même la plupart des dragueurs expérimentés.

La plupart des hommes possède cette croyance que séduire une fille prend plusieurs heures, voire plusieurs rendez-vous, et que par conséquent, il faut attendre avant de passer d’une escalation à une autre. C’est faux !

En réalité, vous pouvez passer d’une escalation à une autre en quelques secondes. Et parfois, si la fille ne résiste pas et que vous gérez bien la logistique, vous pouvez coucher avec une fille en une dizaine de minutes. Ce n’est pas vrai pour toutes les femmes, mais vous serez surpris d’apprendre qu’en sachant escalader proprement, vous pouvez coucher avec la plupart des femmes intéressées par vous en moins d’une heure.

L’escalation rapide

Quand je parle d’escalation rapide, bien évidemment je ne veux pas dire qu’il faut directement essayer de la ploter ou de l’embrasser comme un homme des cavernes !

Savoir escalader, c’est avoir en tête les petites actions qui vont vous permettre de progresser dans l’interaction, et pouvoir reconnaitre chaque fenêtre d’opportunité qui s’ouvre à vous lors de l’interaction pour escalader.

L’escalation (faire avancer l’interaction) est attirant et agréable pour la fille dans la mesure où elle est faite correctement. Ça lui montre que vous avez confiance en vous, que vous êtes compétent en séduction et ça ajoute un peu de tension sexuelle à chaque fois (tout ça sans avoir à ouvrir la bouche). A l’inverse, rater une opportunité d’escalader (rester au même niveau ou reculer dans l’interaction) risque de lui faire perdre de l’intérêt pour vous.

Mise en pratique…

La rencontre

Admettons que vous vous baladiez dans la rue et vous croisez une superbe fille. Tous les mecs qui la croisent bavent dessus et la déshabillent du regard, mais aucun n’osent véritablement l’aborder.

1ère escalade : donner lui l’opportunité de vous rencontrer.

La fenêtre d’opportunité : environ 3 secondes

Quand vous la voyez, vous avez 3 secondes pour l’aborder. Ne laissez pas le temps à votre petite voix intérieur de vous trouver des excuses pour ne pas le faire.

Aborder est la première escalation et elle se fait dans les quelques premières secondes. Attendez plus longtemps et ce sera de plus en plus dur d’aller lui parler. En plus elle risque de rentrer dans un magasin, prendre le métro, disparaitre dans la foule, et vous aurez perdu l’opportunité pour toujours.

2ème escalade : flirter.

La fenêtre d’opportunité : dans la toute première minute.

Ça y est, vous vous êtes décidé à aller la voir.  Maintenant, dans la première minutes vous DEVEZ vous positionner comme une option sexuelle en témoignant votre intérêt. Témoigner son intérêt est une escalation. Quand vous témoignez votre intérêt, la nature de l’interaction change, maintenant elle vous perçoit comme un prétendant éventuel. Témoigner son intérêt (de la bonne manière) montre qu’on a confiance en soit et crée de la tension sexuelle.  C’est attirant. Vous avez donc tout à y gagner.

Ratez la fenêtre d’opportunité, et vous serez coincé dans une interaction bisounours. Bonne chance alors pour changer la frame !

Le rendez-vous

Disons à présent que vous avez pris son numéro et qu’elle est d’accord pour aller en rendez-vous avec vous. Vous devez reprendre l’interaction là ou elle en était et escalader encore.

1ère escalation : flirter avec.

Fenêtre d’opportunité : dès le début.

Parce que vous ne voulez pas que l’interaction régresse (c’est le meilleur moyen gâcher toutes ses chances directement), vous devez vous remettre tout de suite au stade où vous l’avez laissé.

Encore, la meilleure opportunité de flirter avec elle est dès le début. Elle est contente de vous revoir, il y a une légère sensation d’excitation et de tension, c’est l’instant idéal pour réinstaller la frame « nous flirtons ensemble ».

Attendez trop long temps et vous replonger dans une interaction polie qui va faire s’effondrer toute l’attract qu’elle avait pour vous seconde après seconde.

Rappelez-vous que vous pouvez avoir une discussion parfaitement normale et  flirtez non-verbalement (par l’expression faciale, le regard, etc). Les femmes savent très bien le faire. Certains acteurs de cinéma également (ex. Georges Clooney…).

2ème escalation – Escalade Physique.

Si vous vous débrouillez bien, une première fenêtre d’opportunité pour escalader physiquement va s’ouvrir dans la première demi-heure (parfois dès les quelques premières minutes, parfois un peu plus tard). A ce niveau là, c’est important de lui montrer que vous avez confiance en vous et que vous n’avez pas peur d’escalader. La confiance est une qualité très attirante (si ce n’est la plus attirante). Lui montrer que vous avez confiance en vous ne peut jamais être une mauvaise chose, peu importe sa réaction. L’idéal est de prendre sa main ouvertement, sans chercher à donner d’autres excuses que le fait qu’elle vous plaise (appelons cela une escalation physique directe).

Si vous ratez la fenêtre d’opportunité, parfois ça ne fera rien. Mais avec certaines filles, ne pas oser l’escalader vous fait passer pour une mauviette à ses yeux et vous fait perdre tout votre attirance.

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

20 plusieurs commentaires

  1. J’approuve.
    D’ailleurs j’ai connu des mecs qui étaient des grosses tanches en matière de conversation mais qui se tapaient quand même des filles… juste parce qu’ils étaient toujours en train de pousser la séduction au niveau supérieur.

  2. Pas mal de voir l’escalation de cette manière. De mon côté je préfère découper par pallier et utiliser des tests de conformité dès que je sens qu’un pallier peut être franchis mais ça revient exactement à ta manière de procéder et d’escalader 🙂
    Au plaisir

  3. Pour moi l’escalation sert de test de conformité + attire (montre de la confiance).

    Quand tu essayes d’escalader, tu tests sa compliance :
    – elle accepte l’escalation (p.e flirter avec vous) c’est bon, on continue à dérouler.
    – elle n’accepte pas, ce n’est pas grave, on la rassure un peu et retente après. Et si tu le fais bien, ce n’est absolument pas risqué. Il n’y pas eu de refus direct (Elles ne va pas dire « non je ne veux pas flirter avec toi ! »), donc comme rien a été verbalisé, 30 secondes plus tard elle aura oublié qu’elle a refusé que rentrer dans le flirt. Idem pour l’escalade physique (prendre sa main). Tant que rien n’est verbalisé, rien n’est officielle.

    Et tu sais EXACTEMENT où tu en es. Ce qui n’est pas toujours le cas avec d’autres tests.

    + BONUS : ça montre que tu as confiance en toi (DHV)

  4. moi je trouve que séduire avec le regard, et le contacte comme prendre la mains, caresser les cheveux, regarder les lèvre tout en regardant les yeux, vos plus que les mots, j’ai appris à séduire en la fermant et en observant, et l’esclation je ne peut que confirmer ce que tu dit

    sa permet d’être fixer, et surtout de passer au niveau suivant, parce qu’un bon séducteur, dois, je crois accepter simplement que ce qui ne fonctionne pas n’est pas toujours du à une technique ou n’importe, mais simplement à l’attractivité entre deux être, et que pour être fixer il ne faut pas continuer à jouer sur les apparences… mais agir simplement laissons la spéculation au boursier 🙂

    peace

  5. Bien dit Cut !

    Je vois que ta vision de la séduction a évolué (et tes résultats probablement aussi!). ça fait plaisir 🙂

  6. Bravo, je viens de découvrir ce site.

    je suis d’accord à 100% avec tout ce que tu dis!
    l’idée de donner des prétextes pour tout est une mauvaise idée répandue dans la communauté : prétexte pour l’aborder, prétexte pour prendre son numéro, prétexte pour la toucher et se rapprocher d’elle, et même prétexte pour la ramener chez soi (même si parfois ça s’avère nécessaire dans ce cas….). Mieux

    Bref en tout cas rien à dire, ton site dit ce qui manquait dans la communauté, mais qui est pourtant tellement efficace ….
    Peace

    • Oui Spy.

      Je pense que la plupart d’entre nous avons besoin d’un prétexte à chaque fois que l’on prend un risque parce qu’on a peur de déplaire à la fille (p.e peur que ça la choque si on lui dit « on va chez moi ? »), ou pour ce donner l’impression que ce n’est pas vraiment nous qu’elle rejette (mais notre « super opinion opener » par qu’elle est pas sociable).

      Au final, prendre l’habitude d’être sincère sur nos attentions à chaque fois, non seulement fait gagner du temps, mais permet aussi d’avoir de meilleurs résultats : car on est à l’aise et confiant quand on propose – et si c’est normal pour nous, ça paraitra normal pour elle. Et les choix se font sur l’instant.

      Peace 😉

  7. C’est un peu ce qui manquait à mon jeu de séduction, je pense!
    Merci pour cet excellent article, encore une fois très réaliste, loin des techniques de drague à la con!

    Physiquement, je suis plutot beau gosse et j’apparais comme un mec cool, mais je savais pas ou ça bloquait, parce que je ne pratiquais jamais l’escalation, laissant ce soin aux filles! ce qui fait que seules les filles vraiment intéréssées par moi, pratiquaient celà!
    Et bizarrement, les filles qui me plaisent me jettent à chaque fois dans leur friend-zone parce que tout simplement je n’osais pas escalader au risque de les déplaire. TROP BON, TROP CON!

    AWESOME!

  8. Mais après lui a voir pris la main, on fait quoi ? On continue à parler ? On l’embrasse ?

    • Après lui avoir pris la main, tu continues d’escalader physiquement. Commence à lui caresser la main, les jambes, etc. Tu peux aussi l’embrasser dans le coup, sur la joue et sur la bouche (même s’il vaut mieux ne pas trop en abuser ).

      Evidemment, tu continues la conversation, mais elle est d’autant plus secondaire une fois que vous commencer à échanger physiquement.

  9. Bonjour Chrys et Bravo pour tes articles. Je les trouve vraiment biens.
    Après 8 ans d’interruption, me revoici célibataire et tes articles vont m’aider à reprendre le fil de la séduction.
    Cependant, je suis déjà dans une situation dont je ne n’ai pas trouvé de solutions dans tes articles, notamment sur l’escalation dans le monde du travail.

    En effet, il s’agit d’une collègue arrivée récemment dans l’entreprise et que je ne vois qu’une fois par trimestre environ. Nous ne travaillons pas sur le même site mais avons le même chef.

    Cette fille m’intéresse beaucoup et me donne des signes d’intérêts assez forts :
    Eye contact pendant plusieurs secondes lors d’un déjeuner entre collègues, et la dernière fois qu’on s’est vu lors d’un coktail organisé par notre entreprise, elle me colle et passe presque tout son temps avec moi, la discussion est dynamique, voire magnétique, et j’ai réussi à la faire planner/rêver un peu, je la voyais qui commençait à partir en l’air en penchant la tête sur un sujet qui commençait à devenir sexualisé. Je profite d’une interruption d’un collègue pour m’éclipser, et après sa discussion d’1 minute avec ce collègue, elle me cherche partout en panique (vraiment en panique). Je lui fais signe de la
    main, elle me voit et se dirige vers moi mais je l’ai un peu ignorée, je discutais avec d’autres collègues. Elle s’est trouvé un peu bête et demande les toilettes à ses collègues juste à côté.
    On se retrouve parmi les derniers à sortir, on échange encore un peu sur le chemin vers le métro sur des sujets qui la passionne. Au moment de se quitter, elle me dit que ça lui a fait plaisir de m’avoir revu. Je lui dit que moi aussi. On se fait la bise et se dit au revoir.

    C’est le premier vrai échange en tête à tête que nous avions eu.
    Petite précision, nous étions un peu alcoolisés donc je ne sais pas si son intérêt pour moi était bien conscient car ce qui va suivre me fait douter.

    Une semaine après cette soirée cocktail, je me décide de lui demander son téléphone perso par échange d’email professionnel en lui précisant que je souhaite l’appeler 5 min. Elle me répond poliment et me donne son numéro.

    Je l’appelle le soir même. L’appel dure 7 min.
    Je lui dis que j’ai apprécié d’être avec elle au cocktail et que j’ai apprécié la discussion que nous avions eu et que j’aimerai bien qu’on renouvelle cette occasion et lui propose de se revoir.

    Elle refuse en précisant qu’elle ne s’attendait pas à ça et qu’elle pensait que je l’appelais pour un motif professionnel.
    Devant tant d’embarras, j’en arrive à justifier mon appel en lui rappelant quelques uns de ses signes d’intérêts et elle me dit que « ce n’est pas ce que tu crois mais, c’est claire que je t’apprécie beaucoup ».
    Je trouve sa réponse plutôt ambigüe…

    Je dis que je dois me tromper alors et persiste une fois en lui demandant « tu n’as donc aucun intérêt envers moi, faire plus ample connaissance quoi ? ».
    Elle ne me répond pas clairement. Elle répond « Pas actuellement, j’ai plein de choses dans la tête niveau perso, je ne suis pas intéressée pour ça en ce moment. Mais c’est clair que je t’apprécie beaucoup ».
    Réponse à nouveau ambigüe.

    Je n’insiste plus et je cherche à terminer la discussion mais elle ne veut pas terminer la discussion et on continue à bavarder encore 2 minutes au bout des quelles je lui ai demandé de ramener des filles à l’apéro que j’avais organisé entre collègues 2 semaines plus tard et dont elle était d’accord pour venir avant mon appel. Elle me dit ok et qu’elle me tiendra au courant ce qu’elle n’a jamais fait.

    Mon appel a été plus ou moins adroit mais il a le mérite de faire connaître mes intentions envers elle.

    J’ai annulé l’apéro la veille et j’ai envoyé un SMS à tout le monde pour le reprogrammer 2 semaines plus tard à 19h30, soit un mois après mon appel.
    Elle a accepté la nouvelle invitation avec politesse : « Salut Jay, J’espère que tu vas bien. Normalement, ça devrait être bon pour moi 🙂 Bonne soirée à bientôt ».

    Mon appel n’a pas dû lui laisser si mauvaise impression.
    Ce sont les premiers SMS que j’échange avec elle.

    Le jour même, elle a finalement décliné l’invitation mais ses deux messages sont encore ambigües :
    En matiné : « Coucou Jay, j’espère que tu vas bien !! Je te tiens au jus pour ce soir car j’ai un entretien à 19h 🙁 !Si je viens ça sera plutôt vers 21h le temps d’arriver, je te tiens au courant! A plus 🙂 »
    Elle a l’air motivée même pour venir tard.
    Je lui réponds en fin d’après midi par un simple « ok ».

    En début de soirée à 19h42, elle m’envoie : « Coucou Jay, je suis vraiment désolée mais je fais ma petite joueuse, je suis vraiment morte de fatigue 🙁 ! On s’organisera un autre apéro avec les autres avec plaisir une autre fois !! Amusez-vous bien 🙂 ! A très bientôt !! »

    Je lui ai répondu 2 heures plus tard pendant l’apéro « Yes, ça ne sera que partie remise 🙂 ».

    Cette fille est vraiment très gentille et très sincère. Ca m’a été confirmé par deux de ces collègues qui la connaissent bien.

    Maintenant je ne sais plus comment avancer avec elle et le fait qu’elle ait précisé « avec les autres » dans sa réponse me freine beaucoup pour lui proposer autre-chose en solo.

    J’ai l’impression qu’elle temporise et attend que j’ai quitté la société (dans 2 mois) mais je ne suis vraiment pas certain qu’il faille attendre 2 mois.

    J’ai aussi l’impression qu’au travail, le processus d’escalation et de persistance est beaucoup plus lent qu’entre deux inconnus en dehors du travail et j’ai du mal à savoir où j’en suis dans le processus d’escalation et quelle sera la prochaine étape.

    Que penses-tu de mon interaction avec la fille et que me conseilles-tu dans pareille situation ?

    Merci d’avance par ta réponse.

    A bientôt,
    Jay

    • Bon, après lecture de l’article prenez des risques soyez borderline, je vais quand même lui proposer un rdv par sms (expo + éventuellement resto) sans « les autres », juste elle et moi.
      Selon sa réponse, j’abandonnerai ou je relancerai une dernière fois après avoir quitté la société dans 2 mois.
      Je ne sais pas si c’est le bon moment, mais qui risque rien n’a rien. Et si c’est rien, je passerai à autre chose plus rapidement.
      Mais je suis quasiment sûr d’avoir une réponse encore ambiguë…

      Bien à vous.

      Jay

    • Salut Jay !

      Tu y vois de l’ambigüté, mais moi j’y vois une réponse qui me semble évidente :

      Elle ne me répond pas clairement. Elle répond « Pas actuellement, j’ai plein de choses dans la tête niveau perso, je ne suis pas intéressée pour ça en ce moment. Mais c’est clair que je t’apprécie beaucoup ».

      Elle n’est tout simplement pas intéressée… Pour le moment !

      Ça ne veut pas dire qu’elle n’est pas attirée, ou qu’elle joue au chaud et froid avec toi. Ca veut simplement dire qu’elle préfère qu’il ne passe rien MAINTENANT (probablement, comme tu le dis, parce que vous êtes collègue et qu’elle a peur que ça lui nuise).

      Elle peut changer d’avis en cours de route si tu pousses un peu, mais pour éviter tout problème éventuel, je te conseillerais d’attendre d’être partie. La drague au boulot, plus qu’ailleurs, peut comporté des risques.

  10. Salut Chrys,

    Merci pour ta réponse et surtout d’avoir pris le temps de lire mon gros pavé !
    Je ne vais donc plus la contacter ces 2 prochains mois même pour des sorties en groupe, et je vais m’amuser un peu pendant ces 2 mois.
    Je lui proposerai un rdv par sms après être parti.

    Merci encore pour ta réponse qui m’enlève un doute.

    A bientôt,

    Jay

    • Je ne vais donc plus la contacter ces 2 prochains mois même pour des sorties en groupe, et je vais m’amuser un peu pendant ces 2 mois.

      Le mieux, c’est de rester dans légèrement dans le radar. Pas de pur silence radio de plus de 2/3 semaines (quelques prises de nouvelles par-ci par là), en attendant qu’une bonne fenêtre d’opportunité s’ouvre.

  11. Oui rester dans le radar ça me paraît bien et un petit sms 1 à 2 fois par mois peut faire paraître persistant par la même occasion (juste une idée).
    Et même si elle ne répond à aucun de mes sms, au moins, je serai resté dans le radar.
    Tant qu’elle ne me dit pas clairement que je l’embête, ce n’est pas grave si je n’ai pas de réponse.

    Qu’entends-tu par « une bonne fenêtre d’opportunité » ?
    Tu veux dire qu’elle me réponde en demandant de l’interaction ? Genre « Ca va bien bien, et toi ? » et là je continue les échanges plus activement, peut-être sur plusieurs jours, jusqu’à demander un rdv voire l’appeler pour le rdv ?
    Je ne sais pas trop si c’est bon d’échanger régulièrement par sms avec une fille dont j’ai des intentions (et qu’elle le sait). Il y a un risque de Friend Zone, non ?

    Merci à toi,

    Jay

    • Qu’entends-tu par « une bonne fenêtre d’opportunité » ?

      Le bon moment/timing. La bonne occasion si tu préfères.

      Je ne sais pas trop si c’est bon d’échanger régulièrement par sms avec une fille dont j’ai des intentions (et qu’elle le sait). Il y a un risque de Friend Zone, non ?

      Echanger par téléphone et prétendre ne pas être intéressé, oui… C’est la case Friend Zone directe. Mais là, il s’agit de prendre des nouvelles 1 ou 2 fois par mois. Au pire, si tu ne veux vraiment pas prendre ce risque, tu peux tout simplement faire un silence radio de 2 moins. C’est une option possible.

      • Salut Chrys !
        En fait ce n’était pas vraiment ma question. Je voulais savoir comment une bonne fenêtre d’opportunité se manifeste par la fille en sms. Une simple réponse de sa part pour dire que ça va ? Ou bien il en faut un peu plus et quoi ?

        Pour l’instant, elle n’a toujours pas répondu mais je me dis que c’est plutôt bon signe, ça signifie qu’elle ne m’a pas mis dans sa friend zone sinon elle aurait répondu.
        Je n’ai pas l’habitude de faire comme ça mais, je vais lui renvoyer un sms de prise de nouvelles comme tu le conseilles.
        Je te tiendrai au courant si cette méthode aura fonctionné dans mon cas.

        Merci à toi et à bientôt !
        Jay

  12. Mais on fait quoi après lui avoir pris la main et fait quoi si elle nous repousser tu devrais faire un article comment toucher les femmes

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.