Accueil 5 Apprendre la drague 5 Comment moins d’humour peut aider à séduire les femmes
séduire les femmes filles humour conseils de drague séduction une femme fille

Comment moins d’humour peut aider à séduire les femmes



Beaucoup de conseils pour séduire les femmes, qu’on trouve çà et là sur le net, sont au mieux inutiles, et au pire totalement contre-productifs.

Cette phrase, j’ai dû l’écrire au moins 10 fois sur ce blog !

Les conseils de séduction comme :

  • Attendre plusieurs jours pour relancer…
  • Se Prizer ou se DHV pour montrer à la fille qu’on a « une haute valeur ».
  • Etc.

…m’ont plus souvent permis de faire passer une fille du chaud au froid que du froid au chaud.

Les autres coachs peuvent dire ce qu’ils veulent !

Ils peuvent donner ce genre de conseils et vanter leur mérite si ça leur chante…

Ça ne m’enlève pas l’idée que ce sont des conseils de drague pour ado complexé ; et surtout qu’ils sont inefficaces.

Mais ce qui m’exaspère peut-être le plus, c’est cette fixette qu’ils font tous sur l’humour — et plus globalement le fait de chercher à séduire les femmes en les divertissant.

Comme si l’humour était le plus grand des aphrodisiaques !

Nombreux sont les mecs, aussi bien dans la communauté qu’en dehors, à croire que faire de l’humour est une sorte de figure obligatoire, sans quoi les filles ne peuvent pas s’intéresser à eux.

Ce n’est pas le cas et, en réalité, c’est même parfois l’inverse qui se produit.

Plus on essaie d’être drôle pour séduire les femmes :

  1. Moins on paraît sexué, masculin et charismatique — car faire le « rigolo de service » n’a RIEN de très sexy…
  2. Plus on risque de passer pour un demeuré qui cherche l’approbation de la fille (dans le cas où c’est mal fait, ou avec trop d’insistance).

Chercher à divertir pour séduire les femmes… OU éviter d’être trop sérieux

Cela dit, une interaction froide et trop conventionnelle, que ce soit lors de la rencontre, au rencard ou n’importe quand au téléphone, n’est pas idéal non plus.

Séduire les femmes demande de dégager un minimum d’énergie et de sympathie ; c’est ce qui construit le rapport !

C’est pourquoi j’évite cet autre extrême.

Cependant, inutile de faire le fanfaron pour autant.

Entre essayer d’être hypermarrant pour me « vendre », ou être très sérieux, je n’opte ni pour l’un ni pour l’autre ; j’emprunte la voie du milieu.

Le seul effort que je fais durant mes intéractions consiste à me calibrer pour rester entre les deux.

  • Si je sens la conversation trop froide, je détends légèrement l’atmosphère : avec une petite boutade, une taquinerie ou autre.

Rien d’extraordinaire.

Ça peut être :

  • Répondre à côté lorsqu’elle m’interroge sur ce que je fais dans la vie ;
  • Lui dire « devine » quand elle me demande mon âge ;
  • Faire un peu d’autodérision du genre « si j’avais su que j’allais rencontrer une fille aussi raffinée, j’aurais au moins rasé ma barbe ! ».

Ça dépend de ce qui me semble le plus approprié sur l’instant, eu égard à la discussion.

Tant que ça reste désinvolte et occasionnel au cours de la conversation, ça passe bien.

Ça installe juste ce qu’il faut de confort ; qui n’a, quoi qu’il en soit, pas besoin d’être trop grand.

On est loin du mec qui cherche à placer une nouvelle punch-line toutes les 30 secondes !

Et, pour une fille un minimum intéressée, ça suffit amplement.

  • Si je sens que la conversation tourne trop à la rigolade — ce qui peut avoir des répercussions négatives sur la façon dont la fille me perçoit —, je reprends mon sérieux pour retourner vers une interaction plus calme, plus authentique.

Rappelez-vous les rencontres et les rendez-vous qui ont donné quelque chose de concret (pas seulement un numclose ou un « bon moment »…)

Je parie que la plupart n’étaient pas d’un fun extraordinaire.

C’étaient seulement des interactions détendues – ni froide, ni à mourir de rire.

Le juste milieu, tout simplement.

Tension sexuelle & rapport : ingrédients essentiels pour séduire les filles

Là où il y a trop d’humour, il ne peut pas y avoir de tension sexuelle.

Et qu’arrive-t-il quand une fille nous apprécie (socialement), mais ne ressent aucune attirance sexuelle ?

C’est la Friendzone !

S’enfoncer dans la pitrerie la fait nous percevoir seulement comme un ami, et rien de plus.

Quand la discussion est trop sérieuse au contraire, le rapport peine à se construire.

Mais entre les deux, on est toujours juste !

L’interaction reste sexuée et la conversation agréable.

Être agréable est plus simple que d’être drôle pour séduire les filles

La bonne nouvelle, c’est qu’avec un peu de pratique il est TRÈS facile de rester entre ces deux écueils, même dans les moments où vous ne vous sentez pas en grande forme.

S’il y a une leçon à retenir de cet article, c’est celle-ci :

Au lieu de faire l’effort d’être drôle, comme le font la plupart des (mauvais) dragueurs pour séduire les femmes, tâchez seulement d’être agréable avec elles.

Croyez-moi, c’est un principe 10 fois plus simple à suivre, mais aussi 10 fois plus efficace.

Rester agréable ne demande ni énergie débordante ni effort d’improvisation particulier.

Si vous êtes à l’aise pour aborder et que vous avez l’habitude de converser avec des filles que vous trouvez attirant, ça devrait même être totalement naturel.

Sans oublier que se dire qu’il suffit d’être agréable est un état d’esprit qui permet de démarrer ses interactions avec moins de pression.

Comme on finit souvent comme on a commencé, plus vous démarrez avec décontraction, mieux c’est.

En termes d’attractivité, ça vaut n’importe quelle blague du monde.

Less is more !

Chrys

PS – Si vous en avez marre de faire beaucoup d’efforts pour rien, cliquez ici pour découvrir comment rencontrer et séduire des filles mieux et avec moins d’effort.

Drague minimaliste

 

Questions ? Remarques ? Suggestions ? Laissez un commentaire ci-dessous. Si cet article vous a plu, faites un petit tour dans Ma Librairie, vous y trouverai tous mes livres numériques. Je propose aussi des coachings individuels et des consultations par téléphone. N’hésitez pas à Me Contacter si vous avez des questions.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

14 plusieurs commentaires

  1. On faite il suffirait juste d’être allaise avec les femmes et agir au bon moment pour séduire main pour ça il faudrait déjà savoir quand agir et d’être déjà habitué a parlé au femme.

    • L’habitude (dompter ses peurs) + Ne pas vouloir trop en faire (=besoin d’approbation) + La calibration ; c’est le secret Tedy 😉
      Tout le reste (attract et compagnie) se travaille en dehors.

  2. Chrys j’ai des conseils à te demander comment faire isolé un femme pour pouvoir l’embrasse si elle est est toujours avec c’est copine es que je peux l’embrasse devant c’est copine.

    Et j’ai encore du mal à savoir comment les toucher doit je lui dit je prends ta main ou je veux t’embrasse.

    Je sais que mais question peu faire rire main je suis encore un ado.

  3. Beaucoup de conseils pour séduire les femmes, qu’on trouve çà et là sur le net, sont au mieux inutiles, et au pire totalement contre-productifs.

    Cette phrase, j’ai dû l’écrire au moins 10 fois sur ce blog !

    Les conseils de séduction comme :

    Attendre plusieurs jours pour relancer…
    Se Prizer ou se DHV pour montrer à la fille qu’on a « une haute valeur ».
    Etc.

    …m’ont plus souvent permis de faire passer une fille du chaud au froid que du froid au chaud.

    Les autres coachs peuvent dire ce qui veulent !

    Ils peuvent donner ce genre de conseils et vanter leur mérite si ça leur chante…

    Ça ne m’enlève pas l’idée que ce sont des conseils de drague pour ado complexé ; et surtout qu’ils sont inefficaces

    J’ai raté aussi je ne sais combien d’occasions et j’ai perdu énormément de temps à suivre aussi leurs conseils débiles (sans compter les conseils débiles d’autres gars conditionnés sous leurs conseils debiles).
    Le temps pour m’en rendre compte, me dépolluer le cerveau, et reprendre des réflexes plus sains, j’ai perdu pas mal d’années. Quand on attaque la séduction tardivement (vers la trentaine), ça laisse chez moi un goût amer.

    Merci pour cet article ! Tu es le seul site/blog que je lis encore avec intérêt.

    • On a tous perdu du temps à trier l’info.

      L’important c’est de l’avoir fait ; d’autres n’ont pas cette chance et finir aussi idiot…

      Merci pour cet article ! Tu es le seul site/blog que je lis encore avec intérêt.

      Merci 😉

  4. Les coachs mainstream francais et americains (type rsd)que je connais mettent clairement en avant le côté théatral, le fait d’avoir une répartie de fou et créer de « l’émotion » chez la personne d’en face.
    Pour un néophyte c’est assez démoralisant, surtout lorsque c’est pas naturel car on se dit qu’il faut une énergie de malade pour séduire etc… heureusement c’est faux!
    Quand j’ai fait un coaching avec Chris il m’a rapidement recadré la dessus.
    Je me suis sentis tout de suite plus authentique dans mes approches et libéré du poids de l’obligation d’etre bon.
    Il est plus efficace d’etre congruant envers soi même et face à une situation en faisant appel à notre propre ressenti.

    Personnellement je ne m’interdis pas du mettre du fun dans mes interactions quand j’en ai envie, mais dans le but de faire avancer l’interaction par ex un peu d’humour texto pour dater la personne.
    Mais pas pour faire uniquement marrer la fille pour avoir davantage d’approbation.

    • @ Couscous : peux tu nous dire tes résultats après le Coaching ?

      • La question selon moi c’est comment capitaliser un coaching?
        Plusieurs éléments sont à prendre en considération: ton niveau de départ, ton investissement, ta capacité à te remettre en question (notamment ses représentations sur les femmes, sur la séduction, sur soi …)
        Tu es le véritable acteur à long terme, mais Chris m’a aidé/inspiré sur les aspects cités précédemment.
        C’est un travail de longue haleine, et un coaching ne va pas te transformer du jour au lendemain.
        Mais plusieurs déclics sont venus progressivement, à force d’investissement, ce qui m’a fait gagner un temps précieux (je pense que seul je n’aurais jamais réussi à avancer de la sorte)
        Un exemple: j’ai réussi au bout de 3 mois de pratique à aborder seul, sans wingman, ce qui était au départ très compliqué pour moi.

        Après environ 9 mois de pratique régulière, j’arrive à dater et entretenir des relations avec de femmes que je n’aurais pas imaginer pouvoir même seulement parler sans me chier dessus ^^

        Le plus important c’est que je ne me suis jamais senti autant épanoui en tant qu’homme, le fait d’assumer ses désirs et savoir petit à petit les communiquer, apprendre à affronter ses peurs, se sentir à l’aise en compagnie de femmes que tu désires et pas avoir peur du rejet quand tu escalades (que tu les chauffes en gros ^^) etc…
        Mais ca passe par beaucoup d’effort, la ligne conductrice, malgré la difficulté est d’avoir un ou des objectifs et de prendre beaucoup de plaisir malgré les échecs car tu grandis et tu apprends 😉

        • Tellement inspirant ce que tu nous met là Couscous !

          Personnellement j’ai pris un Coaching avec Chris il y a un bail, ça faisait 1an et demi que je n’y arrivais pas avec les femmes.

          Il m’a aussi ouvert les yeux sur une manière simple et directe de draguer. Quelques résultats, ma première copine je l’ai eu dans l’année. Mais pas encore ce que je voulais au niveau abondance de femmes.

          La clef est cette persévérance et le fait de toujours continuer à se développer, pendant le coaching mais aussi en dehors du coaching et après celui ci !

          Après un travail de longue haleine, j’ai créé mon propre groupe dans ma ville. Et puis j’ai continué à me développer et rencontrer d’autres personnes qui voulaient progresser.

          Et après 1 an d’efforts et de focalisation, je date des femmes formidables et j’ai des histoires de malades à raconter, ex : Rencontrer et faire l’amour à deux femmes différentes le même jour, sans aucun lien entre les deux interactions (ça m’est arrivé deux fois), Rencontrer une femmes dans le métro et finir chez elle en beauté en 20mn, …

          Ça prends du temps et des efforts de réussir. Une volonté de ne jamais abandonner et toujours vouloir progresser. J’espère que ça a pu en inspirer ici 😉

  5. JusteEnvieDePartager

    Dans le silence de la nuit, ils affrontent leurs batailles imaginaires : les rêves non réalisés, les injustices qu’ils ont fait semblant de ne pas voir, les moments de lâcheté qu’ils ont réussi à dissimuler à tous – même à eux – et l’Amour qui a croisé leur chemin avec une étincelle dans les yeux, celui que la main de Dieu leur avait destiné et que, pourtant, ils n’ont pas eu le courage d’aborder. Et ils promettent : « Demain sera différent. »

    Mais le lendemain arrive et vient la question qui les paralyse : « Et si tout était perdu ? »
    Alors ils ne font rien. Malheur à ceux qui n’ont jamais été vaincus ! Ils ne seront pas non plus vainqueurs dans cette vie.

    ~Extrait d’un livre sur la peur qui résume « La peur d’aborder »~

  6. @Cousous et Yannick vous êtes comment physiquement ? Brun, musclé et 1m80/1m90 ?

    Je demande parce que vous ne parlez que de inner game, mais il faut aussi dire de comment vous êtes niveau attirance physique pour que cela parle au plus grand nombre d’entre nous.

    Yannick par exemple: avoir 2 FC aussi rapidement on se doute que le mec ne doit pas être vilain, car un mec normal ou moche ne va pas réussir aussi facilement à baiser 2 d’un coup.

    • @Cousous et Yannick vous êtes comment physiquement ? Brun, musclé et 1m80/1m90 ?

      A première vue, on peut dire que les deux sont dans la moyenne, comme moi. Entre 1’70-1’75, pas moches mais pas des gravures de mode non plus. Mais les deux ont des couilles, une bonne intelligence sociale, un bon état d’esprit, l’envie de rencontrer des femmes (excitation à l’approche) ; c’est tout cet ensemble qui fait d’eux de bons dragueurs aujourd’hui !

  7. Merci les gars pour vos retours.

    En effet, le rôle du coachs n’est pas de transformer l’autre après 1 seul coaching, à coup de baguette magique (même si la mienne à le pouvoir de faire s’évanouir la gente féminine :-p).

    J’ai déjà expliqué cela auparavant : http://www.drague-academie.com/mythe-coaching-seduction-intensif/

    Pour prendre un parallèle, le coach en séduction est un peu comme le coach en muscu : il va prendre le temps (important!) de t’expliquer comment fonctionne la discipline, ce que tu dois faire pendant et en dehors, répondre à tes questions, te motiver, etc.

    MAIS…

    Si tu t’entraînes 4 fois avec lui et que tu ne retournes pas à la salle ensuite, la progression s’arrête au stade où elle a à peine commencé, et il n’y pourra rien – aussi expérimenté et pédagogue soit-il.

    Le coach est là pour montrer la voie, inspirer, donner envie de passer à l’action. C’est tout. Il ne t’apprends pas des « techniques magiques de jedi » pour passer de zéro à héro en quelques heures (ça, c’est du marketing mensongé).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*