Accueil 5 Apprendre à draguer 5 2 phrases qui séduisent une fille à coup sûr !
phrases qui séduisent une fille

2 phrases qui séduisent une fille à coup sûr !



(Chers lecteurs : ne vous en faites pas, je n’ai pas craqué mon slip !)

Message à l’intention de ceux qui ne connaissent pas encore ce blog et qui ont été attirés par le titre : désolé, je n’ai pas de « phrases qui séduisent une fille à coup sûr ». Il s’agit d’un foutu pute-à-clic, et vous vous êtes fait bien avoir !

Mais ne partez pas tout de suite : j’ai plusieurs VRAIES leçons de séduction à vous apprendre.

1. L’Attractivité n’est pas magique !

Aucune phrase, aucune technique verbale, n’a une influence déterminante sur l’attirance qu’éprouve une fille.

L’apparence en a une. L’attitude et, plus généralement, la communication non-verbale, aussi. Mais pas les mots qui sortent de votre bouche !

Dans toute l’histoire de l’humanité, jamais un obèse boutonneux qui transpirait d’anxiété n’est reparti, bras-dessus bras-dessous avec une belle fille, après une série de phrases (aussi secrètes et magique soient-elles !)

Rechercher des phrases qui « attirent » les filles, c’est comme rechercher des incantations magiques pour gagner au loto. C’est puéril et stupide !

Autant regarder la réalité en face : si vous n’avez pas l’attractivité suffisante, ce ne seront pas quelques phrases prononcées qui y changeront grand-chose. L’attractivité est comme la force musculaire : si vous n’avez pas encore assez de force pour soulever 100 kilos en développé-couché, la solution est simple : vous devez développer votre force, jusqu’à en être capable.

Ça implique, entre autres, d’avoir le bon état d’esprit :

  • Ne pas envier ceux qui, parce qu’ils ont un meilleur gabarit, peuvent soulever cette charge sans entraînement (contrairement à vous).
  • Ne pas ruminer parce que VOUS devez faire des efforts et patienter !
  • Se concentrer sur vous uniquement, et persévérer pour atteindre votre objectif.

Si vous n’avez pas encore ce qu’il faut pour attirer, vous pouvez (et devez) l’acquérir : en travaillant votre attractivité, jusqu’à pouvoir attirer naturellement un bon nombre de filles.

Et même avec cela, ce ne sera pas suffisant ! L’attractivité ne suscite pas toujours assez d’intérêt… et il faut aussi savoir la capitaliser. Mais c’est un prérequis essentiel ! On ne peut pas séduire les filles que l’on n’attire pas.

La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui n’importe qui a accès aux informations et aux outils nécessaires pour développer son attractivité.

Vous avez accès à mon blog, mes bouquins, et plein d’autres infos utiles sur le net ; à du matériel de musculation ; à des vêtements (qui n’ont jamais été aussi bon marché).

2. La séduction n’est possible que lorsque vos désirs sont compatibles !

Mais il y a un élément encore plus important…

Si vous êtes toujours en train de lire cet article, c’est pour une bonne raison :

  1. Vous désirez trouver des infos et des conseils de séduction pour progresser vers vos objectifs ;
  2. Vous êtes suffisamment ouvert d’esprit et prêt à entendre ce que j’ai à vous dire (sinon, vous aurez quitté dès les premiers paragraphes).

Ça tombe bien : je recherche des lecteurs comme VOUS !

J’écris pour des hommes matures et intelligents, capables de voir la séduction et les femmes telles qu’elles sont réellement. Qui ne se bornent pas à les voir comme leurs parents, les médias, ou certains autoproclamés « experts » leur ont dit qu’elles étaient. Mon intérêt principal est de vous aider, pour ça vous devez accepter « la pilule rouge » — même si elle est difficile à avaler.

Si vous le faites, alors nos désirs vont dans le même sens ; ils sont compatibles. Je vous aiderai à progresser, vous m’aiderez à vivre de mon blog — ne serait-ce qu’en partageant mes articles avec d’autres comme vous.

Sinon, si vous préférez lire les sites « mainstream » aux titres aguicheurs, mais sans aucun fond ni aucune vérité, vous irez voir ailleurs et ce sera mieux pour tout le monde. Vous irez trouver des types qui ont un désir compatible au vôtre, parce que vous voulez du rêve et qu’ils vous en vendront sans problème (c’est leur boulot).

En séduction, cela marche de la même façon : il faut que vous et les filles que vous séduisez ayez des désirs compatibles, un intérêt mutuel l’un pour l’autre. Sinon ça ne collera jamais, quelle que soit la méthode, la stratégie ou les techniques utilisées.

  • Si la fille est hyper complexée, ça coincera.
  • Si vous n’êtes pas du tout son genre, ça coincera.
  • Si elle est en couple et amoureuse d’un autre type, ça coincera.
  • Si elle est brainfuckée par le féminisme moderne, au point de trouver offusquant un mec qui vient la draguer, ça coincera (sauf sur « Adopte un mec »)
  • Si elle est dans sa période « Ras-le-bol des mecs », ça coincera.
  • Si vous l’abordez dans un très mauvais jour, ça coincera.

En bref, beaucoup de néophytes de la séduction peinent à réaliser que, si une fille n’a pas le désir suffisant de vous rencontrer, qu’elle n’est pas assez intéressée, ça coincera toujours et vous ne pourrez pas « forcer » le processus à aller au bout, quoi que vous fassiez — même avec des techniques d’attraction soi-disant « surpuissantes ».

Pour qu’elle soit intéressée, il faut :

  1. Que votre apparence lui plaise assez. Moins vous avez de temps pour escalader, plus c’est important. Peut-être que vous connaissez un type qui connait un type qui connait un type qui a fini par intéresser une fille à force de persistance… Mais, même si c’est vrai, c’était sans doute sur plusieurs années — parce qu’ils se fréquentaient au travail ou dans une asso. Mais, dans la plupart des contextes, ce n’est pas prêt d’arriver.
  2. Que votre attitude lui plaise assez.
  3. Qu’elle soit disposée à faire votre rencontre, et à vous laisser escalader.

Trouvez les « bonnes », puis les séduire

Vous ne pouvez pas séduire toutes les femmes ; seulement celles intéressées par vous.

L’intérêt doit être mutuel. Et si — et seulement si — c’est le cas, alors c’est à vous de mener à bien la séduction , en escaladant correctement et au bon moment (ce qui n’est pas si évident…). Les techniques verbales n’ont d’effet que si vous intéressez déjà une fille de prime abord. Si une fille se sent déjà assez attirée et désire vous rencontrer : elle écoutera vos histoires « DHV » ; elle rigolera à vos « lines c&f » ; elle sera sensible à vos « push & pull » ! Mais si elle ne l’est pas, elle n’en aura absolument rien à faire !

Seulement, puisqu’elle est DÉJÀ intéressée… est-ce vraiment utile d’en faire usage ? Autant aller à l’essentiel : créer du rapport, escalader. La tension sexuelle et la connexion feront le reste.

Comme je l’ai écrit dans un article : « Être assez bon est suffisant ».

Une conversation normale, naturelle et spontanée — sans technique d’attract — si elle est associée d’une bonne communication non-verbale, suffit amplement !

Conclusion

Arrêtez de vous focaliser sur les « trucs à dire ». Il n’y a pas de phrases qui séduisent une fille.

Focalisez-vous sur ce qui est important :

  • Développer votre attractivité dans votre vie de tous les jours.
  • Bien interagir (non-verbalement) — avec une bonne voix, un bon contact visuel, une bonne posture, une bonne attitude.
  • Utilisez le « verbal » pour créer du rapport — mettre (légèrement) plus à l’aise et faciliter la connexion.
  • Laissez partir les filles qui ne sont pas assez intéressées, escalader les autres.

Soyez minimaliste ! C’est-à-dire plus efficace !

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

30 plusieurs commentaires

  1. Il est important d’aller draguer les femmes qui nous donne envie et même si c pour aller prendre un rejet, plutôt que nous forcé a baiser des obèses juste pour avoir une baise de plus.

    Dans la configuration ou on attire des femmes qui nous donne pas envie, on fait commment ? On se force a les seduires ?

    Sinon comme dhab on doit avoir une belle apparence on commence à le savoir et hélas sa devient trop important de nos jours.

  2. Bonsoir Chrys

    très bon article qui résumé tout de manière synthétique

    Si la fille est hyper complexée, ça coincera.
    Si vous n’êtes pas du tout son genre, ça coincera.
    Si elle est en couple et amoureuse d’un autre type, ça coincera.
    Si elle est brainfuckée par le féminisme moderne, au point de trouver offusquant un mec qui vient la draguer, ça coincera (sauf sur « Adopte un mec »)
    Si elle est dans sa période « Ras-le-bol des mecs », ça coincera.
    Si vous l’abordez dans un très mauvais jour, ça coincera

    ce sont toutes les raisons qui font que seul une minorité d hommes arrivent à voir des rapports sexuels avec pas mal de partenaires.
    Et les autres se contentent des miettes..quand il y en a..
    Il est evident que les femmes prefereront aller avec un BG,celles qui disent l inverse sont des menteuses doublèes d hypocrites..et elles veulent etre politiquement correct..
    Quand une fille dit « je ne veux pas de relation en ce moment » c est plutot « je ne veux pas de relation avec toi » parceque si on lui met un mannequin Hugo Boss devant,vous allez voir si elle fera autant de scrupules..que ce soit de 18 à 60 ans,et meme plus, elles réagiront toutes de la meme manière…

    Il faut parfois réduire ses exigences,ou esperer que pour une fois le configuration soit bonne..ou alors rentrer dans les ordres 😉

    • Quand une fille dit « je ne veux pas de relation en ce moment » c est plutot « je ne veux pas de relation avec toi »

      Malheureusement, sur ce point je te donne tout à fait raison.

      Seulement, le célibat (comme le succès) est prévisible, parce que justement (1) le choix des femmes est prévisible, (2) les problèmes qui empêchent les hommes de séduire des femmes (principalement le manque d’action, les perceptions négatifs et le manque de fondamentaux) sont toujours les mêmes.

    • @Thierry voila pourquoi il faut se méfier des « vendeurs de rêves » des coach en séduction qui essaient de faire croire que des méthodes ou des techniques te feras avoir une HB9 ou HB10.

      Sans réussite sociale ou le physique bon courage, il y a moyen de faire des rencontres en activités ou à la fac/taff, (le fameux destin comme disent les femmes), mais voila si on ne saisis pas l’occasion (fenêtre de tir) pour en avoir une autre ce n’est pas facile.

      En SPU il faut vraiment avoir un physique ou un charisme de dingue pour revoir une femme, un mec normal doit aborder 100 femmes pour avoir 1 réussite (réussite = une baise et pas juste un sourire ou un numéro).

      Les points positif en SPU:

      -Une manière gratuite de draguer

      -Cela nous fait sortir de chez nous et occupe une journée si on na rien à faire

      -On ne revois jamais (ou rarement) les femmes après les rejets (donc pas de honte par la suite)

      Après niveau résultats et bien je ne connais personne (sauf les coach en séduction d’après eux) qui enchaine des femmes connu dans la rue, prendre un numéro ce n’est même pas difficile, mais beaucoup ne répondent pas ensuite donc il vaut mieux visé un RDV instantané et au moins on peut espérer quelque chose.

      • Vanity: les coachs sont obligés de vendre des mirages à leurs clients…si tu vois le nombre de programmes miracles que je reçois sur la boilte mail « comment séduire en 30 jours  » « devenez un homme attirant  » et le prix…2000 euros parfois..mais c est tout bonnement impossible…si ils disaient « écoutez notre programme n a que peu de chances de réussite..mais vous allez payer quand meme.. » toute leurs clientèles partiraient….
        pour en revenir aux filles..il y a peut etre des opportunités..mais il faut les chercher..elles ne viendront pas d elles memes..

  3. On peut trouvé un pendant positif pour chaque point négatif

    Si elle est hyper ouverte ça peut marcher
    Si vous êtes son genre ça peut marcher
    Si elle est infidèle et qu’elle veut oublier son mec ça peut marcher
    Si elle est needy et en forte recherche d’un mec ça peut marcher
    Si vous l’aborder dans un bon jour : )

    Il faut oublier son ego, travailler sur ses points faibles et prendre son courage à deux mains

    • Enfin 50 ou 100 approches pour 2 ou 3 réussites ce n’est plus du courage lol

      Ne pas oublier que les femmes dans la rue ne demande pas à être aborder donc il est normal de prendre des refus.

    • Tu as oublié : Si la fille est hyper chaude, ça peut marcher ! :-p.

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. Il y a un pendant négatif :aucun résultat n’est tout à fait sous notre contrôle, et il faut l’accepter – ou plutôt le faire accepter à notre ego. Mais il y a aussi un pendant positif : il y a des filles ouvertes, des à qui l’on plait, des qui sont en relation avec un mec/mari qui ne fait pas bien son boulot, des qui sont de bonne humeur :-).

      Et toutes ces femmes sont là, quelque part dans la même ville que nous, fréquentes les mêmes lieux que nous. A nous d’aller les trouver !

      Ps : n’écoute pas Vanity !… Il est sympa mais un poil trop pessimiste – il a encore du travail à faire XD

      • Ton message pour moi n’est pas sympa, car je ne dit pas que tu ments quand tu dis que tu enchaîne conquêtes sur conquêtes en abordant en SPU.

        Après libre a Thierry d’aller dans la rue et nous dire combien d’approches il a du faire pour avoir un numéro qui débouche sur un RDV et une baise…

        • Tant mieux pour Chrys ou que d autres arrivent a enchainer les conquetes comme on enfile des perles..on est pas doués forcément dans tous les domaines…pour l instant au niveau des approches..on verra si je poursuis ..Vanity rien n arrivera rien si on ne se bouge pas…peut etre qu il faudra que je fasse 1000 approches pour qu une fille daigne bien vouloir avoir des rapports avec moi…mais a moins de gagner à l euromillions…me métamorphoser en Brad Pitt, Clooney ou Tom Cruise…car quoiqu en dise les coachs..le physique compte énormément…ou alors se recentrer sur des femmes plus accessibles..sinon on sera frustré toute notre vie…oui les femmes sont selectives…injustes..et memes cruelles..mais que faire? a part continuer…meme si c est dur parfois..et décourageant..

    • Mike: petite parenthèse autobiographique 😉

      ce mardi je suis aller voir une vendeuse,qui je n avais rencontrer qu une fois,elle était seule à la caisse et je lui ai dit »c est peut etre un peu audaclieux..mais je trouve que vous etes une personne très sympa;pourrais je un jour vous inviter à manger une glace? » avec un grand sourire ,elle m a dit « je suis désolé j ai un copain,mais c est gentil ce que vous venez de dire » j ai répondu « pas de soucis  » avec un sourire;c est un échec mais elle a ete sympa. Une autre vendeuse de vetements qui s appelle Maria,je lui ai dit la meme chose, et elle m a répondu « oh c est mignon,mais je suis mariée » j ai répondu un peu avec hmour »désolé,j espere ne pas avoir été maladroit 😉 » elle m a répondu « non non,je suis flattée 🙂  » on s est présenté nos prénoms et en partant elle m a dit « revenez me voir parfois  » ça ne veut pas dire grand chose..mais dans les deux cas,il y avait l impression que les cela faisait plaisir aux deux personnes ce style de démarches…après c est loin d etre le but accompli..

      • Oui cela fait plaisir sa flatte l’égo des femmes, mais au final tu n’as rien au bout

        • et oui je sais hélas..mais que veux tu faire d autre..?? pour l instant je ne peux pas obtenir plus…la question c est de savoir si elles auraient fait la meme réponse en étant celibataires? mais ça il n y aura jamais de réponse.

  4. C’est bien d’aborder mais il y a un petit problème

    Tu drague souvent des vendeuses, serveuse c’est à dire des personnes qui sont dans un contexte social ou elles sont obligés d’être avenante

    Il y a plus de chance qu’elles te disent non, puisqu’elles sont au travail et qu’elles ont un patron, des collègues une image à faire tenir

    Draguer des femmes qui travaillent c’est pas le bon plan…

    • Seulement c est la seule solution,Mike ,que j ai pu trouver…pour l instant..les filles dans la rue sont méfiantes..peu avenantes…et sont bien froides…à moins d etre le beau gosse que l on voit dans les magasines…les vendeuses ou les serveuses..sont un peu plus abordables…j ai réussir a obtenir deux FB de deux serveuses différentes..c est rien…et pas terrible..mais pour moi c est presque un miracle…ce n est pas avec les filles dans la rue que ça arrivera…

      • Chris va te dire que c parce que tu es pessimiste et que tu as du travail à faire, voila pourquoi sa ne marche pas pour toi dans la rue.

        De plus avoir un numéro ne veut plus rien dire vue que les femmes le donne 1 fois sur 2, mais les revoir c’est autre chose…

        Il n’est pas facile de gardé la motivation et la foi en la SPU vue cela demande beaucoup d’énergie, de temps et d’espoir pour ensuite avoir un silence et se rendre compte qu’on est tomber sur un menteuse hypocrite.

      • Non mais tu va pas draguer toutes les vendeuses de ta ville….

        • Parce que dans la rue il aurait de meilleurs résultats ?

          Thierry essais dans la rue pendant 20 approches (par exemple) et dans quelques jours tu nous raconte si tu as eu des résultats.

        • deja…ce serair difficile de faire cela..Marseille est une ville bien grande..je n aurais ni le temps..ni l energie de faire autant de démarches pour un résultat médiocre….c est plus des opportunités de vendeuses ou serveuses un peu plus avenantes…après pour l instant ça ne donne que des FB…pas grand chose d autres..

  5. Sauf que dans la rue il risque pas de se chopper une réputation de gros lourdeau

    Pour draguer dans un contexte comme ça il faut être discret

    y a qu’a regarder la dernière pub d’intermarché avec la caissière faut attendre qu’elle sorte du boulot pour faire une approche propre

    Donc on en revient encore et toujours à la rue

    Après libre à vous de faire les bourrins avec les vendeuses, si vous devenez les lourdeau de votre coin vous pourrez pas dire qu’on vous a pas prévenu

    • A l’époque ou jabordais en masse dans la rue après le travail je suis souvent retombé sur des femmes aborder qui m’avais rejeté et crois moi tu es vite vue comme lourd aussi dans cette situation.

      Après il y a aussi un âge pour tous, et franchement draguer dans la rue des minettes de 25 ans quand tu as 40 ans c assez mal vue en France (dans l’esprit des gens cela fait chelou).

      Je te parle de l’avis des gens, pas de nous qui sommes dans le game.

      En plus quelque soi le lieu de drague il faut être à l’aise et si Thierry n’est pas à l’aise dans la rue ce n’est pas la peine qu’il se force.

      Je rappel aussi qu’a la base la rue est un lieu de passage les femmes n’ont aucunes obligation envers nous et elles le savent bien, voilà pourquoi elles peuvent rejeter violement des mecs.

      C’est plus dur d’être aussi froide en bars, ou au travail.

      • C est sur que la rue..a moins d avoir une confiance de folie…et n être aucunement affecté par un rejet..ou des dizaines…Est un champ de bataille difficile….une vendeuse ou une serveuse ne peut pas être aussi hautaine ou méprisante….c est pour ca que pour l instant…il vaut mieux faire du game dans les mileux commerciaux…et les coachs qui disent que l abordage dans la rue est simple..sont totalement détachés de la réalité…

        • es coachs qui disent que l abordage dans la rue est simple..

          je suis le premier à dire que c’est simple :D. Mais je ne dis pas que c’est facile pour tout le monde d’y obtenir du résultat. Seulement, techniquement, c’est en effet simple.

          • Oui c est sur c est techniquement simple..comme résoudre une équation n est pas très dur..mais dans ce cas de figure c est la résolution d une équation au 50 eme degrès 😉

  6. Slt chrys jai du mal a savoir reconnaitre mon marchè de cible c a d les filles dont jinteresse j n sais pas si sa participe a tant de mes echec en pickup.Eclaircis moi un peu.Merci pour les reponses.

    • Ton « marché cible », ce sont les filles à qui tu plais le plus, et qui te plaisent. Je l’explique dans cet article : https://www.drague-academie.com/rejet/

      Pour les découvrir, il faut un peu d’expérience. Tu sais quel genre de femmes te plais, mais tu ne sais pas trop auxquelles tu plais. Si tu as des facteurs communs entre les filles que tu « closes » (dans le style vestimentaire, l’age, l’état d’esprit, etc.) tu peux être à peu près sur que tu plais davantage aux autres filles qui possèdent également ce facteur commun, et essayer d’en rencontrer plus.

      p-e : si tu remarques que tu plais aux filles étudiantes en littérature (parce que tu as une large culture littéraire qui permet un échange plus fluide), tu peux essayer de draguer près d’une fac de lettre, fréquenter les bibliothèques et les clubs de lecture, etc.

      C’est un exemple parmi d’autres, mais je pense que tu as compris l’idée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.