Accueil 5 Autour de la séduction 5 Avoir du succès avec les femmes : l’erreur à ne SURTOUT pas commettre
L'erreur à ne pas faire pour avoir du succès avec les femmes

Avoir du succès avec les femmes : l’erreur à ne SURTOUT pas commettre

Pour avoir plus de succès avec les femmes, vous devez réaliser une chose simple :

Les juger exclusivement à leur attirance est une erreur !

L’apparence est trompeuse…

Beaucoup d’hommes pensent que la difficulté à séduire une femme est proportionnelle à son attirance.

Autrement dit : plus elle est canon, plus elle difficile (voire impossible) à séduire.

C’est une idée reçue à laquelle j’ai cru moi aussi.

Et j’ai mis du temps à m’en défaire.

  • D’abord intellectuellement.
  • Puis à un niveau plus profond de mon subconscient.

Mais quand j’ai fini par réaliser qu’il ne s’agissait là que d’une croyance limitante, surtout à un niveau émotionnel, mon succès avec les femmes s’est amélioré.

Et voici comment :

1. Un meilleur succès « qualitatif » avec les femmes

D’abord, ça m’a permis d’avoir plus de succès avec les femmes sur le plan qualitatif.

En d’autres termes, j’ai commencé à séduire des femmes plus attirantes.

Parce que quand on réalise que les belles femmes peuvent être autant (parfois plus) accessibles que les autres, on hésite moins à les aborder et on présume plus facilement l’attirance.

Plus ou moins inconsciemment, nous avons tendance à aller davantage vers les filles que nous pensons accessibles…

Si vous pensez que vous ne pouvez pas séduire des filles au-delà de 7 (sur la fameuse échelle d’attractivité de 1 à 10), 80 à 90% de vos approches seront sur des filles que vous estimez valoir 6 ou 7 d’apparence.

Des filles assez attirantes à votre goût, mais pas trop pour que vous les estimiez accessibles.

Et quand vous irez vers 10-20% des filles « au-dessus de vos standards de beauté », vous aurez l’impression d’aller au casse-pipe !

Votre dialogue intérieur pré-approche sera très négatif. Il installera une prophétie autoréalisatrice.

Vous allez vous sentir nerveux, pas suffisamment attirant, et votre état émotionnel va influencer votre attitude auprès d’elles…

Si vous avez la sensation qu’une femme est trop bien pour vous, elle va le ressentir… Et votre valeur à ses yeux va en pâtir ! Une femme n’est pas attirée par un homme qui l’estime « trop bien » pour lui.
  

Mais une fois qu’on commence à réaliser qu’une 8, 9 et parfois même une 10, peut être à notre portée, toute notre perception change…

Les belles filles que l’on croise nous paraissent à présent accessibles.

Du coup, on tente BEAUCOUP plus souvent notre chance avec elles !

On ne les laisse plus filer quand on les croise dans des contextes où l’on peut pour les aborder.

Alors ce ne sont plus 10 à 20% de nos approches que nous faisons sur ce genre de filles, mais 50 ou 60% – parfois même 70 ou 80%.

Et rien que d’un point de vue purement comptable, à partir du moment où l’on aborde beaucoup plus souvent de belles filles, nos chances d’en séduire une augmentent !

Certes, rien n’est garanti. Mais en aborder 50, c’est mieux que d’en aborder seulement 10…

Statistiquement, vous avez 5 fois de chances (toutes choses égales par ailleurs évidemment).

Et vos chances de succès avec ces femmes augmentent d’autant plus que, lorsque vous les abordez et interagissez avec, vous vous sentez capable de les séduire. Puisqu’à présent vous les sentez accessibles.

Résultat : vous parvenez à séduire des femmes de meilleure qualité, des filles qui vous plaisent davantage sur un plan purement physique.      

2. Un meilleur succès « quantitatif » avec les femmes

Ensuite, ça m’a permis d’avoir plus de succès avec les filles sur le plan quantitatif.

Parce que lorsqu’on obtient des EPR avec quelques belles femmes, on se sent ensuite 10 fois plus à même de séduire des filles situées plus bas sur l’échelle d’attractivité.

Certes, on sait à présent qu’une 6 peut être plus difficile à séduire qu’une 9…

Mais cela n’empêche pas que, si l’on se sent capable de plaire à une 9, on se sentira à la hauteur auprès des filles (beaucoup) moins attirantes.

C’est automatique !

Comme dit l’expression : « Qui peut le plus peut le moins. »

Au final, ça renforce aussi indirectement votre confiance en votre potentiel de séduction auprès des autres femmes.

Et comme vous le savez : se sentir attirant est attirant !

Ça booste votre succès avec les femmes.

Pourquoi la beauté d’une femme ne signifie pas grand-chose ?

Imaginons que vous soyez dans le contexte suivant :

Vous croisez une femme dans la rue et vous la trouvez sublime.

Vous vous dites « Wow, cette nana est vraiment canon ».

Et comme sa beauté vous impressionne, vous n’osez même pas tenter votre chance ! (C’est un réflexe dont on a TOUS été coupables.)

Mais au-delà de son apparence, ce que vous ignorez c’est que :

  • Cette fille est célibataire et disponible pour rencontrer quelqu’un.
  • C’est une jeune étudiante très dynamique. Elle est investie dans ses études et quelques activités extrascolaires.

Elle a peu de temps à consacrer aux réseaux sociaux, aux apps de rencontres et aux sorties en boites de nuit… Par conséquent, malgré sa beauté, elle reçoit finalement peu de validation. Son ego n’est pas surdimensionné.

  • Elle a une personnalité très agréable: sociable, souriante, ouverte d’esprit.
  • C’est une fille intelligente, capable de distinguer la différence entre un « harceleur » et un homme qui « courtise » avec élégance.
  • Votre profil lui plait beaucoup ! Elle aime les hommes racés, avec une vibe positive, qui s’exprime bien.

Car oui : il n’y a pas que l’apparence physique pure qui attire… Le style vestimentaire, la vibe que vous dégagez, etc., peuvent aussi vous faire gagner ou perdre des points (parfois beaucoup).

  • Au moment où vous l’avez croisé, elle était de très bonne humeur.
  • Le contexte dans lequel vous l’avez croisée se prêtait plutôt bien à la rencontre. Elle aurait facilement trouvé votre approche crédible.

Mais tout cela, vous ne l’avez pas pu le « lire » à travers sa beauté.

Vous vous êtes dit : « Elle est trop belle, je n’ai aucune chance », sans avoir conscience qu’un tas d’autres paramètres – plus déterminants en réalité – pouvaient influencer son intérêt pour vous…

Finalement, après avoir laissé filer cette première opportunité, vous poursuivez votre chemin…

Vous faites 300 mètres et, là, devant vous, vous repérez une fille plutôt mignonne (~7/10) qui attend à un arrêt de bus.

Votre petite voix intérieure vous dit : « celle-ci mec, elle est pour toi ! »

Vous vous approchez tranquillement d’elle et vous lui adressez la parole.

Votre approche est « techniquement » très bonne, mais sa réaction n’est pas à la hauteur de vos espérances.

Elle vous répond avec un certain mépris dans la voix, et vous regarde à peine.

Finalement, après 30 secondes d’interaction, vous sentez que vous n’êtes pas le bienvenu et vous partez.

D’un point de vue physique, elle paraissait accessible. Comme cette femme n’était pas trop attirante, vous avez estimé que vos chances de succès étaient relativement bonnes.

Seulement…

  • La fille n’était absolument pas ouverte à une rencontre parce qu’elle était en couple – et attirée par son copain. Elle ne voyait aucun intérêt de vous rencontrer (vous ne pouviez pas le savoir).
  • C’était le genre de jeune femme hyper active sur les réseaux sociaux. Avec l’ego hyper gonflé par les tonnes de compliments et feedbacks positifs qu’elle reçoit quotidiennement. Peut-être qu’elle ne vaut que 7 pour VOUS, mais elle se perçoit comme un 9 !
  • Comme bon nombre d’attention whore, elle n’a pas une personnalité très agréable… Elle est plutôt hautaine.

Ce n’est pas parce qu’une fille se perçoit mieux qu’elle ne l’est en réalité qu’elle est épanouie, avec une bonne estime d’elle-même…

  • Votre profil ne lui plait pas. Elle préfère les hommes plus grands, plus jeunes, plus « branchés ».
  • En outre, elle n’était pas d’humeur très bavarde.

En bref, voilà ce qui s’est passé :

Vous avez laissé filer la plus facile et vous êtes allé vers la plus difficile, parce que le critère sur lequel vous évaluez le niveau de difficulté d’une fille est biaisé !

Vous pensez que c’est l’attractivité d’une femme qui détermine vos chances de lui plaire.

Mais en réalité, il y a maints autres paramètres qui la fait s’ouvrir à la rencontre et s’intéresser à vous.

Quand bien même la beauté rajouterait une certaine difficulté à attirer, ce serait tout de même plus facile de séduire une fille attirante « sympa », qui est ouverte à une discussion de 3 à 5 minutes avec vous (c’est suffisant de lui montrer « votre charme »), qu’une fille moche qui vous laisse à peine lui adresser la parole !

La beauté est subjective

En réalité, le niveau de difficulté d’une femme n’est pas vraiment en rapport avec le degré d’attirance que vous ressentez pour elle.

Une fille canon peut se trouver « moyenne », et une fille moyenne peut se trouver « canon ».

À l’ère d’internet, c’est d’ailleurs souvent le cas (j’explique pourquoi dans cet article).

Le niveau de validation que les femmes obtiennent de la part des hommes n’est pas corrélé à leur attractivité.

  • Déjà parce qu’aujourd’hui les femmes reçoivent très principalement leur validation dans le monde virtuel

C’est facile pour une fille de tricher avec des retouches et des filtres. En plus, la quantité de validation reçue est corrélée au temps qu’elles investissent pour en recevoir.

  • Et aussi parce que la quasi-totalité des hommes pense que la facilité est corrélée à l’apparence !

Ils ont aussi tendance à aller davantage vers des 6-7 d’apparence, plutôt que vers le haut du panier, qu’ils estiment inaccessibles pour eux.

En réalité, une 8-9 qui n’attire pas spécialement l’attention avec son style vestimentaire + qui n’a ni Tinder, ni Facebook, ni Instagram ne se fait quasiment jamais draguer !

Bien sûr, elle peut se faire complimenter ou siffler de temps en temps dans la rue. Mais le plus souvent, c’est par hommes qui ne croient pas vraiment en leur succès avec ces femmes… Ils ne se positionnent pas en véritables « prétendants ». Ils ne vont même pas vraiment à leur rencontre ! Ils le font de loin, sans se déplacer vers elles.

C’est la réalité de notre monde « réseaux sociaux » : une 8/10 qui ne fréquente ni site de rencontres ni réseaux sociaux (parce qu’elle préfère investir son temps dans ses études et/ou d’autres passions), obtient BEAUCOUP moins de feedbacks positifs sur sa beauté qu’une 6 qui passe son temps à prendre et retoucher des photos pour les uplodader sur Instagram et compagnie.

Évidemment, si une fille au physique de Nabilla Benattia qui est très active sur les réseaux, elle obtiendra encore plus de followers et de validation ! Et par conséquent, elle sera probablement très, très difficile à séduire (sauf si vous êtes riche ou célèbre…)

Si vous draguez dans la rue pour chopper une « Nabilla », vos efforts sont certainement vains…

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il y a plein de jolies filles (peut-être pas du physique de Nabilla, mais pas si loin…) qui sont sociables, humbles et intelligentes, dans les rues.

Ce sont ces filles qu’il faut viser en Day Game !

  • Elles sont relativement peu sollicitées en réalité, du fait que les hommes vont moins vers elles dans la vie réelle (trop impressionnante) et qu’elles sont peu/pas présentes sur les réseaux sociaux.
  • Elles ont une personnalité et une intelligence sociale qui facilite beaucoup le rapport lors de la rencontre initiale.
  • Elles sont moins regardantes sur le physique que le sont les nanas sur Tinder et autres apps de rencontres.
  • Vous pouvez avoir un profil qui leur plait beaucoup, qui vous rend immédiatement très attirant à leurs yeux (même si vous ne l’êtes pas spécialement auprès des femmes en général).

Bonus : ce sont les MEILLEURES !

Selon moi, ces femmes sont aussi de meilleure qualité pour une relation amoureuse.

Elles impressionneront peut-être un peu moins vos potes que la bimbo à gros seins, mais elles seront de bien meilleures compagnies !

Et qui sait : peut-être même meilleure au lit, puisqu’elles seront sans doute plus disposées à faire des efforts pour vous que la bimbo qui ne pense qu’à elle…

Si votre but est d’avoir une vie sentimentale et sexuelle épanouie, c’est plutôt ce genre de filles que vous devez chercher à rencontrer et à séduire.

La beauté d’une femme dans une relation, c’est comme le salaire pour un travail…

Il vaut mieux gagner un peu moins d’argent mais exercer un métier épanouissant, que de faire plein d’oseille dans un boulot stressant et déprimant !…

De même :

Mieux vaut être dans une relation agréable et épanouissante avec une 8/10, que dans une relation conflictuelle et frustrante avec 10/10 froide et casse-couilles !

Plus vous gagnerez en expérience et aurez de succès avec les (belles) femmes, plus vous vous rendrez compte à quel point c’est vrai !

L’importance des expériences positives de référence

Cet article vous a peut-être convaincu.

Vous vous dites que j’ai parfaitement raison (comme souvent).

C’est un bon début.

Cependant, cela ne va pas vraiment faire bouger vos croyances à un niveau plus profond…

D’un point de vue émotionnel, vous allez continuer à ressentir que plus une femme est attirante plus elle est difficile (sans prendre en compte la pléthore d’autres paramètres).

C’est parce que votre subconscient a besoin de plus que de bons arguments logiques pour être convaincu !

Il veut des preuves concrètes.

Tant que vous ne lui aurez pas prouvé que vous pouvez avoir autant de succès avec les belles femmes que les autres, vous n’allez pas totalement vous débarrasser de cette croyance limitante.

Pour ça il vous faut des EPR (c’est un concept que je développe dans mon livre : « L’Art (Presque) Simple de la Drague »)

Alors voilà une action simple ce que vous pouvez faire dans les prochaines semaines :

Tâchez d’aborder davantage de filles qui vous plaisent beaucoup (8+), et notez leurs réactions comparées aux autres filles (7-).

Remarquez lesquelles sont initialement souriantes, disposées à discuter avec vous. Notez vos observations sur un carnet ou votre smartphone.

Faites cela sur au moins 20 approches.

Vous verrez que le résultat n’est pas celui auquel vous auriez pensé, du moins avant de lire cet article.

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

18 plusieurs commentaires

  1. Salut Chris, petite question,. Quand je prends un numéro,(ds la rue) et que j’établis le contact via SMS, je bascule assez rapidement sur wapp sapp, selon toi est-ce une bonne ou mauvaise idée ? Tu conseillerai plutôt de rester sur sms ? (pas de photo moins d’échanges ect)
    Voilà car j’ai l’impression pourtant que le courant passe bien par SMS, et que ca casse tout via wapp sapp. Je perds plus facilement l’intérêt de l’échange de lapart de la personne. J’aimerais avoir ton opinion là-dessus.

  2. Perso, j’adore Whatsapp.

    Tu as plus options : gif, message vocaux, appels visio, stories, etc.

    En général je passe très vite à whatsapp après avoir le numéro de téléphone. Mais idéal c’est d’avoir 2 ou 3 moyens de communication. Genre SMS classique, Whatsapp et Messenger.

    J’ai notamment remarqué que, lorsque tu relances une fille n’a pas répondu sur un autre canal, elle avait tendance à répondre plus souvent.

  3. Selon moi, ces femmes sont aussi de meilleure qualité pour une relation amoureuse.

    Elles impressionneront peut-être un peu moins vos potes que la bimbo à gros seins, mais elles seront de bien meilleures compagnies ! Et c’est qui cest femmes ????

  4. Faut-il mentir sur son âge chris ? A plusieurs reprises, j’ai remarqué qu’après avoir donné mon âge certaine filles ne disent plus rien, ou se font oublier, or pendant l’approche, ou par la suite (avant d’annoncer l’âge) tout se passe plutôt bien. J’ai 44 ans, ça m’arrive sur des filles de 24 /25,qui sont attiré par ailleurs jusqu’à l’annonce de l’âge. Que je ne fait pas du tout. doit-je changé de de tranche d’âge ? Quel est ton point de vu dessus ?

    • Si je peux me permettre l age reste quand même un critère important..je me souviens j avais attiré par une vendeuse de 24 ans,mais ayant 20 ans de plus elle n avait pas du tout été intéressée..par contre si j avais eu le physique l age aurait été moins problématique..donc a part être un « vieux beau « il vaut mieux se concentrer sur sa tranche d age.

      • Donc moi pas le choix des femmes de 35 à 40 ans…. a cette âge la, elles veulent des mecs avec réussites sociales et faire vite des enfants….

        La fraîcheur de la jeunesse sans prise de tête et pas mal aussi ^^

        En plus sur Drague Academy tu apprend à être attirant, donc c pas pour draguer des femmes « veille »

        Il y a certaines BCBG trentenaires et quatra attirantes mais comme j’ai dit faut assurer niveau argent pour la sortir…

    • J’ai eu l’occasion d’en parler plusieurs fois, je crois dans 2 podcasts (dont un pour Pick up alliance : https://www.youtube.com/watch?v=IF4lXcMF1VI)

      Pour moi y’a 2 types de mensonges :

      – Le « macavélique », celui qui est utile parce qu’il te permet de passer outre les résistances psychologiques de la fille
      – Le mensonge par contrainte de pas être à la hauteur : quand tu mens sur ta situation, ton revenu, etc., pour gagner de la valeur aux yeux des filles.

      Ce second traduit souvent un manque d’innergame, et doit être éviter.

      Le premier peut s’avérer utile et peut éventuellement être utilisé. A toi de voir !

      Après, je ne pense pas qu’il faille changer la tranche d’age à moins que tu sois vieux de plus de 20 ans. Et encore, ça dépend aussi de l’age que tu fais.

      A bientôt 34 ans, j’ai l’air d’être dans la mi-vintaine, donc ça ne me pose pas spécialement de problème de draguer des filles jeunes. Mais j’ai quelques amis, parfois plus jeune d’un ou 2 ans, qui ont l’air d’avoir la 40aine. C’est paradoxalement plus compliqué pour eux.

  5. Au faite, je me rappel d’une discutions qu’avait eu des commerciaux dans ma boîte. Il y avait des hommes et des femmes et deux femmes ont dit que pour eux quand le mec est vraiment plus vieux que la fille qu’il drague dans la rue sa fessais trop « queutard » et donc il y avait une réaction négative de la part de la fille….

    Du genre le quadra qui veut baiser de la viande fraîche alors qu’il est marier toussa, toussa…

    Je pense aussi que beaucoup d’étudiantes ou des 25 ans peuvent avoir peur des mecs plus vieux à cause des queutard pervers.

    Je me suis rappeler de l’histoire comme Thierry a parler de la grande différence d’âge et qu’il faut éviter.

    • Là encore, ça dépend comment tu soignes ton approche.

      J’ai discuté avec quelques filles concernant les mecs qui les « drague » habituellement dans la rue. Souvent y’a 2 profils qui reviennent :

      1) la racaille.

      2) les vieux cinquantenaires, souvent dans leur bagnole.

      D’après ce que j’ai compris, la seocnde catégorie s’y prend très mal aussi.

      Principalement, je pense, parce qu’ils ne croient pas vraiment en eux et se sentent forcer de surcompenser. Soit avec leur bagnole/pognon (ce qui peut marcher avec quelques michtos), soit avec leur humour (le mec qui « harcèle » Camille Cerf devait avoir dans la cinquantaine).

      Personnellement, je connais quelques quarantenaires qui drague bien, et ils parviennent à choper. Souvent mieux que des types 10-15 ans plus jeunes.

      Toutefois, l’écart d’âge est un facteur handicapant. Et il l’est d’autant plus qu’après 30-35 ans, l’attractivité physique commence à décliner si on n’y fait pas attention. A cet âge là, il devient primordial de commencer à adopter de meilleures habitudes pour retarder les signes de vieillesses aussi long que possible.

      Car quand tu as 40 et que tu en fais 30, c’est très différent que lorsque tu as 40 et que tu en fais 50…

      L’autre jour je suis tombé sur cette image sur facebook. Elle résume bien le truc…

      La différence d'age réelle et perçue

      • Je suis absolument d’accord, a 40 et plus. si tu fait jeune ca passe tranquille. Aucun problème, le soucis et plutôt quand j’annonce l’âge, parfois et pourtant malgré un super feeling la fille est plus réticente quand l’écart et de 15 ou 20 ans. Dans l’approche elle est plutôt satisfaite. Enfin pour finir, je pense qu’on fait plus queutard a 20 ans qu’à 40 ans 🙂 donc peut-être que 23/24 ans pour une femme, qui se fait draguer par un mec de 40 ans, en pratique ca le fait bien, ou pour une histoire direct le jours même. En revanche pour créer un lien et plus si affinités sauf si elle est vraiment ouverte d’esprit.. Chris, j’ai remarqué un ce qui me semble être un phénomène nouveau ou pas, que les femmes n’hésite plus a dire ouvertement et librement voir parfois violemment, quand les aborde, quel ne désir par être aborder ou drague ou ce que tu veux. Mais sur un ton vraiment pas timide. Elles ont pris du galon que de passe t il ? Il me semblait qu’elle était plus docile ou plus poli fut un temps. Je généralise pas. Mais je trouve que leurs réactions on dirait des bonhomme 🙂 genre on se laisse plus faire…

        • Pour une femme de 18/30 ans si le mec qui l’aborde a 40 ans a 60 ans tu passes pour un pervers si t’es moches ou si tu es BG comme Brad Pitt pour un Queutard.

          Mes collègues belles de 25 ans l’ont dit, parce que généralement le mec beau dans les 40 ans ou plus est marier et à des enfants et donc il veut baiser des filles jeunes pour son égo.

          Après c’était l’avis féminin pas le mien.

          • Y’a ce que disent les femmes et y’a ce qu’elles font… 2 choses qui sont parfois différentes !

            Je pense que si un Brad Pitt venait les aborder, plusieurs d’entre elles trouveraient que c’est « différent » cette fois-ci.

            De plus, des mecs de 40 ans ou plus célibataires, il y a et il y en aura de plus en plus à cause de la haute toujours constante divorces, génération après génération.

  6. @Chris je fais plus jeune que mon âge (on me donne 25/30 ans et j’ai bientôt 38 ans) et quand tu annonce ton âge beaucoup de femmes (enfin surtout les gamines 18/25 ans font dit Benji: changement de comportement et d’un coup sa jette un froid…).

    Camille qui est une belle michto tkt pas si le mec aurait été milliardaire le discours aurait été pas le même…

    Sinon la fameuse photo de Brad Pitt le BG par excellence qui peut importe l’age sera toujours au dessus du commun des mortels.

    Faire la comparaison avec le mec moche de base qui fait pervers est un peu facile….

    Et justement Brad Pitt serais dans case « queutard » car oui il a une bonne attractivité, mais il aura 15 ou 20 ans que les femmes aborder.

    Donc les femmes connaissent se profil d’un drageur marié qui veut de la petite jeunes bien fraîche ^^

    L’autre évidemment les femmes le place dans le case pervers car vieux, mais moche surtout.

  7. Et j’aimerais rajouter, que comme dit Chris entre se qu’elle disent et ce qu’elle pensent les femmes. Deuxièmement Jose espérer qu’après 30 ans on a plus de valeurs, et non pas que par le statut social, qui est selon moi n’est pas une valeur absolue. On a développé pleins d’autres choses et une histoire enrichissante une vécu. Jespere, Et pour les femmes cest évident que quand le mec et vieux, célèbre et riche, ou seulement un des trois, elles ne font pas la fine bouche crois moi. En ce qui concerne les hommes de plus 30 a 60 ans qui peuvent paraître comme des quetard, déjà j’ai envie te dire et alors (aux filles je parle..) il y pas d’âge. Et on demande pas la permission aux femmes. De la même manière que quand elles ont envie elle baise point barre. Par ailleurs beaucoup d’hommes sont célibataire ou on divorcé vers 35 /40, idem pour les femmes. Ceci dit je dois admettre que l’écart se fait trop grand la probabilité que ca fonctionne diminue ou même commence s’avère délicat. Donc vaut peut être mieix mentir pour un histoire sans lendemain ou visé une tranche d’âge moins éloigné.

  8. Par contre il y a une chose qui est plus difficile avec les jolies filles. Ç est qu il faut faire plus de nombre je pense pas parce que c’est plus difficile mais parce qu elle sont souvent en couple et en général reste pas très longtemps celibataire. Suffit de voir les sites de rencontres, il y a que très peu de jolies filles…

    Et de plus, 8vu qu elles savent qu elles sont jolies et qu elles ont plus d opportunités, elles ont Quand même des criteres un peu plus strict surtout pour une relation… Donc oui c est pas forcément plus difficile de les séduire mais il faut quand même avoir un profil assez attirant et/où une personnalité séduisante, au moins pour être au dessus de la concurrence masculine de son cercle social !

    Sinon bizarrement c est pas les filles les plus jolies que J ai du mal à aborder mais les filles qui dégagent plus de charisme que moi…par exemple J arrive plus facilement à aborder les gamines de 20-25 que les filles de mon âge(30-35), jolie ou pas !

  9. le problème c est la concurrence..il y a trop d hommes sur cette planéte lol

    honnetement ça parait un peu difficile qu une fille plutot jolie soit facile à séduire..sinon elle n aurait jamais de vie..beaucoup trop de partenaires potentiels à satisfaire..

    forcément il y aura des critéres plus élevés et eliminatoires..

    sur les applis le probléme c est que souvent on tombe sur des faux profils ou des photos retouchées..les applis n ont aucun scrupule à laisser passer tout ça,bien au contraire, cela attirera les clients en leur faisant croire qu il y a beaucoup plus de profils fictifs que de réels.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.