Accueil 5 Autour de la séduction 5 Drague de rue : le port du masque risque-t-il de devenir un problème ?
Le masque va-t-il empêcher la drague de rue

Drague de rue : le port du masque risque-t-il de devenir un problème ?

Ces derniers temps, la crise du coronavirus a installé quelques changements auxquels nous devons nous adapter pour continuer à rencontrer des femmes dans l’espace public.

L’un des principaux, c’est le port du masque, de plus en plus courant et en passe de devenir obligatoire dans les grandes villes.

Ce changement ne va peut-être pas durer. Mais mon petit doigt me dit qu’il vaut mieux partir du principe qu’aborder des filles qui portent un masque va devenir Must Do.

Bien que la psychose soit passée, le pouvoir exécutif ne semble pas prêt à lâcher l’affaire. Comme pour les féministes avec le harcèlement de rue, ça leur donne un bon prétexte pour faire croire qu’ils sont encore utiles à quelque chose… Et accessoirement, renflouer un peu les caisses en verbalisant les indisciplinés (enfin… ceux solvables).

De plus :

  1. Comme beaucoup d’autres maladies respiratoires, la covid-19 peut réapparaitre (pour de vrai) en automne.
  2. On n’est pas à l’abri d’un nouveau virus…

Et quelque chose me dit que, si on a complètement paniqué pour un virus relativement peu dangereux en réalité, il y a de bonnes chances qu’on panique aussi si un nouveau virus se met à circuler.

Finalement, je pense que c’est surtout le terme « nouveau virus » qui fait peur, plutôt que la dangerosité réelle.

Le tabac et l’obésité tuent 2 fois plus chaque année, et ce depuis des années. Pourtant les Marlboro et les Big Mac sont en vente libre… Allez comprendre !?

Même la canicule s’avère finalement presque aussi dangereuse certains étés. Mais comme ce n’est pas un virus inconnu, c’est moins sexy pour les médias.

Ça fait moins travailler l’imagination, ça suscite moins la peur.

Quoi qu’il en soit, je vous déconseille d’attendre que les masques disparaissent définitivement pour vous (re)mettre à faire des approches dehors. Vous risqueriez d’attendre longtemps…

Mon intuition me dit qu’on en a pour un bon moment.

Le masque : un obstacle imaginaire

Je dois avouer que, les quelques premières fois où j’ai abordé les filles qui portaient un masque, j’étais inquiet des réactions.

En même temps le contexte était différent. Nous étions en mai, le confinement venait à peine d’être suspendu.

Ce n’était pas tant le port du masque qui m’inquiétait en soi. Mais à quel point les filles auraient peur du contact social à cause de ce satané virus.

Et j’ai subodoré que les filles qui portaient le masque en pleine rue (sans que ce soit obligatoire à ce moment-là) devaient avoir très peur d’être infectées. Alors elles réagiraient peut-être mal, ou tout du moins resteraient distantes et craintives, si je les abordais.

En plus cette inquiétude, d’autres questions me taraudaient l’esprit.

Allais-je paraître aussi crédible que d’habitude ? Comment allaient réagir les filles si je les abordais sans avoir vraiment vu leur visage ? Est-ce que ça n’allait pas discréditer mon approche ?

Finalement, plutôt que de faire mille et une suppositions (le truc de KJ), j’ai fait ce que je savais le mieux faire : vérifier sur le terrain. Et après quelques approches j’ai été rassuré.

Je n’ai pas vu de différence significative entre les filles masquées et non masquées.

Complimenter sur le style, après être arrivé calmement et poliment, rend l’approche tout à fait crédible.

À certaines occasions, j’ajoutais que la curiosité de pouvoir associer un visage avec ce style avait été une source de motivation supplémentaire.

En bref, avec ou sans masque, les filles restent tout à fait abordables.

Le masque, c’est comme les écouteurs dans les oreilles…

Pas mal d’hommes renoncent à aborder des filles qui écoutent de la musique, alors que ça ne conditionne pas leur réaction.

Ça leur donne à ces mecs une bonne excuse pour ne pas avoir à affronter leur peur de l’approche.

Le port du masque fournit également une bonne excuse.

Grâce à lui, les mecs peuvent renoncer à un tas d’occasions sans se sentir coupables de ne pas avoir eu le courage d’agir.

Tant pis pour eux !

Parmi ces filles, il y en avait un peut-être une (ou plusieurs) qui aurait été ravie de les rencontrer.

Le port du masque : inconvénient et… avantages

On a souvent tendance à voir les inconvénients (supposés ou réels) en premier.

À titre personnel, je trouve que le seul véritable inconvénient du masque, c’est qu’il nous empêche de voir le visage des filles.

Il y a quelques approches que je n’aurais pas faites si la fille n’avait pas porté de masque.

Il y a environ 1 mois par exemple, j’ai abordé une gamine de 15 ans… Je me suis senti un peu idiot sur l’instant.

(M’enfin, en drague il faut aussi s’habituer aux petits moments de malaise. Eux aussi sont inévitables !)

J’ai aussi abordé quelques filles qui n’étaient finalement pas à mon goût.

Honnêtement, c’est le seul véritable inconvénient : le masque nous force à aborder un peu à l’aveuglette.

Mais à force de m’y habituer, j’ai commencé à y trouver quelques avantages.

Par exemple, le tout premier avantage que j’ai remarqué, c’est que certaines filles (non masquées dans la rue) s’arrêtaient devant les magasins pour enfiler leur masque avant de rentrer.

Ça laisse une bonne dizaine de secondes supplémentaires pour les aborder avant qu’elles n’entrent.

Ceux qui ont déjà raté des opportunités, parce que la fille qu’ils avaient dans le viseur est entrée dans un magasin, savent à quel point ça peut être frustrant.

Le fait d’avoir une dizaine de secondes supplémentaires est un sacré plus !

Aussi, j’ai remarqué que les rencontres « masquées » pouvaient avoir leur charme…

On peut se servir du masque pour rendre la rencontre plus ludique et originale !

Vous pouvez par exemple dire à la fille que l’avantage des rencontres masquées, c’est que ça nous laisse la possibilité d’être attirés par autre chose que l’apparence physique pure. C’est un peu comme le concept du « rendez-vous dans le noir. » (Et accessoirement, on peut rester tout à fait anonyme si on se prend un gros râteau… que du bonheur !)

On compte jusqu’à 3 et on retire nos masques ? 

On peut véritablement utiliser le masque à son avantage lors d’une rencontre, dans un supermarché ou ailleurs. 

D’autre part, j’ai même remarqué que pas mal de femmes avaient l’air plus attirantes AVEC le masque.

Il est tout à fait probable que ce soit la même chose dans l’autre sens. Peut-être que vous avez l’air PLUS attirant, vous aussi, quand vous portez un masque.

Si c’est le cas, ça peut rendre l’intérêt initial potentiellement meilleur.

Le port obligatoire du masque  dans la rue va-t-il rendre la drague impossible ?

La réponse est NON.

  • Déjà, on peut draguer des filles masquées.

Celles qui n’auront pas envie de vous rencontrer vont peut-être framer que votre attitude est socialement inappropriée – au lieu de dire « je suis pressée » ou « j’ai un copain ».

Mais qu’elles soient avec ou sans masque, ça ne change rien au résultat final.

  • Ensuite, le port du masque n’est pas obligatoire partout et à toute heure.

Pour l’instant (et il n’y a pas de raison que ça change) il n’est obligatoire que dans les quartiers à forte affluence. Et, suivant la ville, qu’à certaines heures de la journée (en général le soir, quand les fêtards sont de sortie).

Or, vous n’avez pas non plus besoin d’aller dans les quartiers à forte affluence pour rencontrer des femmes !

À moins d’être dans une ville de moins de 200 000 habitants, il y a sans doute un tas de quartiers modérément peuplés, où vous pouvez aborder.

Donc, même si vous n’osez pas (encore) aborder des filles masquées, vous pouvez toujours aller dans ces endroits-là.

Si vous vivez dans une grande ville, je vous recommande même de les privilégier pour draguer.

Il y a souvent moins de bitch-sield car les filles s’y font moins dérangées – que ce soit par des racailles, des mendiants ou des mecs bizarres.

  • Enfin, il est possible que ça décourage encore plus les hommes à pratiquer la drague de rue.

Le pense que, même s’il n’y a aucune raison réelle, la démocratisation du masque dans les lieux publics va dissuader beaucoup d’hommes à se lancer dans la drague de rue (et si elle pouvait par la même occasion dissuader les racailles de faire chier les filles, ce serait encore mieux !)

Certes, c’est mauvais pour le « business du coaching » : moins de clients potentiellement intéressés pour apprendre à draguer dans son quotidien.

Mais c’est plutôt une bonne chose pour les quelques courageux qui osent aborder en direct game (surtout s’ils le font bien).

La seule chose qui puisse vraiment nuire à l’efficacité de cette approche, à mon avis, ce serait que des milliers d’hommes se mettent à la pratiquer comme des machines. Ça la rendrait trop « populaire » pour être considérée comme originale par les filles.

Mais comme le masque va donner l’impression que rencontrer dans la rue est encore moins possible, beaucoup d’hommes vont se rediriger vers internet – le mode de rencontre qui est de loin de moins anxiogène.

Alors oui :

  • Le coronavirus risque de tuer la drague en boite de nuit.

1/3 des boites ont déjà fermé depuis l’émergence de Tinder et compagnie (maintenant, c’est là que les hommes ont espoir d’être « chanceux »).

Et avec la crise sanitaire, beaucoup d’autres vont devoir déposer le bilan…

Possible que ça devienne un mode de rencontre plus ou moins obsolète dans les prochaines années.

  • Le coronavirus risque d’engranger encore plus les sites de rencontres …   

Et par conséquent, rendre la drague online encore plus concurrentielle et compliquée.

Il va falloir investir encore plus d’effort en temps et argent pour obtenir des résultats.

  • …Mais ça ne va pas tuer la drague de rue.

Lors de ma dernière session de coaching, j’ai pris 7 numéros. Ça faisait très longtemps que ça ne m’était pas arrivé. La preuve que ça marche aussi bien qu’avant.

Évidemment, je ne dis pas que c’est un mode de rencontre facile et ultra efficace…

Aujourd’hui, il N’y a PAS de mode de rencontre facile !

Il y en a juste certains qui sont meilleurs que d’autres. Et ça dépend aussi beaucoup de votre âge, là où vous vivez, du genre de filles que vous appréciez, etc.

Mais tant que vous n’avez pas de bonnes compétences sociales et de séduction + une attractivité au moins correcte + que vous n’êtes pas prêt à prospecter régulièrement : vous allez galérer à faire des rencontres, quel que soit le(s) endroit(s) où vous allez.

Il n’y a que 3 sortes d’hommes qui réussissent auprès des femmes aujourd’hui :

  • Les hommes très beaux.
  • Les hommes célèbres (grâce à la preuve sociale et la présélection que ça leur confère).
  • Les hommes riches (principalement auprès des trentenaires et des michtonneuses)
  • Les hommes avec des compétences sociales et de séduction au-dessus de la moyenne.

À vous de voir à quelle catégorie vous pouvez appartenir.

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

24 plusieurs commentaires

  1. Bonjour chrys

    Tres bon article,mais c est hyper direct..comment vont faire les hommes qui ne sont pas dans les trois catégories de personnes qui intéressent les femmes..

    C est presque une condamnation au célibat perpétuel..
    C’est une image un peu exagérée mais l impression perdure quand même.

    C est vrai qu au niveau relationnel plus rien n est simple et d ailleurs ne l a jamais été pour certains profils.

    • C’est peut-être difficile à entendre, mais c’est la vérité. Si tu fais pas partie d’une de ces catégories, tu es probablement destiné à galérer pour séduire/sortir avec des femmes de qualité.

      – Ça ne veut pas dire que tu ne vas jamais trouver une copine…

      – Ça ne veut pas dire que tu ne vas jamais te marier, fonder une famille…

      – Ça ne veut même pas dire que tu ne peux pas séduire une belle femme…

      Toutes ces choses peuvent arriver.

      Mais ça veut dire que (1) tu vas avoir beaucoup plus de difficultés à atteindre cet objectif, (2) que le rapport de force dans ta relation sera (largement) en ta défaveur – ta copine/femme sera le Prix parce que si elle se tire tu te retrouveras sans vie affective et sexuelle pendant un long moment, et (3) s’il y a sépération c’est une longue traversée du désert qui t’attend.

      Si tu veux être capable trouver une copine relativement vite (moins d’un mois), qui est relativement attirante (pas besoin que ce soit un mannequin international, mais que tu trouves attirant – 8+ – selon ta propre échelle d’attractivité), et que le rapport de force ne soit pas en ta défaveur dans la relation, tu DOIS avoir de bonnes compétences pour rencontrer et séduire. C’est aussi simple que ça.

  2. Effecivement,mais la ce n est pas une traversée du désert mais l exode du peuple juif pendant 40 ans..
    après est ce qu il existe des femmes inaccessibles?
    de par leurs physiques ou leurs apparences ?

    • Tu as déjà tenter de faire un coaching Thierry?
      Autant se donner les moyens de réussir au lieu de rester seul dans son coin

      • Comme l a dit vanity,au niveau argent je ne peux absolument pas..et je n ai pas les moyens tout simplement.

        ça doit faire 1 an et demi que je n ai pas adressé la parole à femme (et juste parler )alors oui ce n est pas évident.

        les articles de Chrys sont de qualité mais aussi un dérivatif.

        • Tu devrais chercher un travail cela pourrais t’aider… je n’ai pas un salaire de ministre, mais je peut me payer des choses quand même.

          Tu habites en centre ville à Marseille ? Je ne connais les logements la bas, mais à Lyon c chère.

          • le prix des logements est chére à Marseille.;de toute manière à terme je n envisage pas de rester..plutot partir dans une autre région..assez lointaine.

  3. Je lui avais conseiller mais niveau thune c pas là top pour lui. Maintenant je ne sais pas si cela a changer entre temps.

  4. @Thierry sa coute chère de partir donc attention si tu n’as pas beaucoup de revenue. Tu vas aller ou ? La région lointaine c ou ?

  5. Et voilà à Lyon le port du masque de partout et obligatoire… la SPU deviens de plus en plus chiant à faire…

    • c’est presque foutu pour faire du SPU…déjà a la base c’est pas facile mais la c’est encore une difficulté en plus!! c’est les sites de rencontres qui vont se frotter les mains

  6. Ca fait chier un peu tout le monde, draguer ou pas. Moi même, j’ignore si je vais relancer mes coachings en septembre (c’est pourtant près d’1/3 de mon CA annuel).

    Y’a 3 possibilités :

    1. Faire avec cette interdiction – même si on voit pas vraiment la fille, même si ça peut sembler bizarre au départ, même si certaines filles vont vous trouver « creepy », etc.

    C’est l’option que j’ai choisi (même si, ayant eu des problèmes de santé récemment, je n’ai pas encore repris les approches)

    2. Bouger dans des villes où le port du masque n’est pas (encore) obligatoire – s’il y en a à proxomité (genre 1 heure en TER).

    3. Se réfugier sur internet le temps que l’obligation du port du masque soit suspendu, ce qui devrait arriver d’ici quelques mois.

    • Hello chrys

      en esperant que tu te portes mieux,bon rétablissement en tout cas
      sinon pour le masque..pour certains ca ne changera pas grand chose,vu que les femmes étaient indifférentes deja à la base..mais pour les autres ça sera plus difficile
      et les applis sont remplis de photos volées et de faux profils.

    • Je vis en Belgique et le port du masque est obligatoire dans tous les espaces publics. J’avais un peu peur au début mais en réalité, ça ne change pas grand chose.

      Les filles réceptives le sont toujours autant mais c’est aussi l’occasion pour moi de voir que c’est l’aura que tu dégages qui joue le plus au final.

      J’ai rencontrés des nanas qui ont été charmées sans qu’elle n’aie vue mon visage, juste par ma présence.

      • C’est un témoignage qui vient confirmer ce que j’ai moi-même expérimenté ces derniers temps.

        Pour moi, le seul véritable inconvénient de poids, c’est qu’on ne voit pas le visage des filles. Du coup, on aborde certainement des filles qu’on aurait pas abordé (trop jeunes ou finalement moins jolies qu’elles ne le paraissaient) et qu’on laisse sans doute filer des filles – soit parce que leur attirance passe inaperçue avec le masque, soit parce qu’on se donne le prétexte supplémentaire du masque pour procrastiner.

        • Quand tu dis que tu as pris 7 numéros.
          C était sur une sessio’ d une journée ? Dis comme ça c est impressionnant. Tu as fais combien d abordage pour les avoir ?

          • Oui… enfin, 6 en session + 1 durant mon voyage en blablacar ^^

            J’ai du faire une dizaine d’approches environ. J’étais plutôt en réussite ce jour là.

      • 1m90 ? Brun ? Belle gueule ? Magnétisme à la Brad Pitt ou James Bond ?

        Ce genre de commentaire sortie de nul par, j’y crois pas trop si je ne le vois pas devant moi…

        En plus, si tu as une des qualités physiques (ou plusieurs que j’ai mis plus haut) c plus facile que le mec normal (ou à lunette et 1m70 de base).

        Sans oublier que passer 30 ans aborder des filles entre 18 et 25 ans, attention aux remarques sexiste des féministes (j’ai vue devant moi il y a peu).

        • Tu prends toujours des exemples extrêmes.

          Pas besoin d’être Brad Pitt ou James Bond. Certes, ça aide, mais tu peux aussi être standard et tomber sur les bonnes filles dans les bons contextes.

          Tu extrapoles trop en fonction de TON type de filles, dans les contextes où tu les abordes, par rapport à tes expériences et par le prisme de tes croyances. Un peu comme Thierry, de manière moins négative quand même.

          • @Chris j’ai fait que demander si il avait les qualités requise pour réussir aussi facilement, d’ailleurs tu le sais toi même qu’il faut être attirant physiquement pour avoir des réussites en SPU à l’époque des appli.

            Les femmes séduisantes ont déjà beaucoup de mecs en cercle social, au travail (a la fac), et donc un de plus ou un de moins qui leur parle dans la rue, cela ne change pas pour elles…

            Si pour réussir a avoir des femmes je dois aborder des black ou métisses alors que sa m’attire pas physiquement et sexuellement il n’y a aucun intérêt.

            J’ai aborder rappel toi et d’ailleurs je t’avais mis des sms pour te dire, mais les femmes belle brune comme j’aime sont souvent en couple et donc tu te prend des rejets gentil certes, mais rejets quand même…

            Dans la rue, faut pas oublier qu’elles n’ont rien demander quand ont aborde, donc pour faire la persistance sans être lourd c pas facile.

  7. Salut Chrys J espère que ç est pas trees grave pour toi ^^. Courage !
    Personnellement je suis vraiment deg J étais dans une bonne dynamique au niveau de la motivation et de l état d esprit. La vie est parfois cruel.
    Etant presque débutant en SPU l option 1 me semble vraiment compliqué ! Je me sens vraiment pas d attaque pour faire des approches à l aveugle ! Je pense qu il faut un minimum d experience pour savoir bien amener le truc !
    L option 2 est compliqué pour la plupart des gens qui travaillent la journée. Je me vois mal faire 40 mn de route après une journée de travail pour galèrer à trouver des opportunités dans une ville de 40000 habitant. Mais je sens que je vais pas avoir le choix.
    L option 3 semble plus logique mais J imagine qu’il doit avoir encore plus de concurrence…vu que les bar/boîte de nuit sont fermés.
    Période vraiment compliqué.

  8. c est peut etre aussi une question de feeling..
    certains l ont et d autres pas..

    mais la à moins d un miracle;il n y aucune solution.

    c est comme au loto,certains jouent une fois et gagnent des millions et d autres jouent pendant 30 ans et pas un seul de leurs numéros(meme 1) ne sortira.

    à qui la faute? lUnivers? le destin? la malchance ?

    beaucoup de questions et peu de réponses

  9. il faut quand meme etre réaliste..un homme grande de 1m85 ou 1m90 fera toujours plus d effets q un homme de taille moyenne ou petit..

    c est presque naturel je dirais..et les femmes (comme les hommes ) sont très visuelles..on peut avoir toutes les qualités du monde..si on attire pas.

    et je suis assez d accord avec vanity..on ne vas pas aller parler à un type de femmes qui ne nous intéressent pas…comme lui je ne suis pas du tout attiré par tout ce qui est noire..metis..ou oriental..

    il vaut mieux rester seul alors..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.