Accueil 5 Relation de couple 5 Relations Hommes-Femmes : Trouver la bonne formule !

Relations Hommes-Femmes : Trouver la bonne formule !

Sur le marché de la séduction, on laisse entendre que n’importe quelle fille est « séduisible » à partir du moment où l’on sait s’y prendre. C’est faux ! Séduire ne dépend qu’en partie de vous. Un tas d’autres facteurs extérieurs déterminent le résultat. C’est pourquoi, parfois, vous pouvez faire plusieurs erreurs et conclure. Alors que d’autres fois, vous pouvez tout faire parfaitement bien, mais ne pas conclure.

De même, on laisse entendre que vous pouvez obtenir et maintenir une relation idéale avec n’importe quelle femme, à partir du moment où vous vous y prenez bien. Là encore, c’est FAUX !

Vous avez votre rôle à jouer dans la mise en place et l’entretien d’une relation. Et si vous ne le jouez pas, cette relation n’ira nulle part. Ou du moins, jamais dans la bonne direction.

Ceci étant dit, vous pouvez aussi avoir d’excellentes compétences pour mettre en place et gérer une relation, mais ne pas obtenir le résultat escompté (= fidéliser, conserver l’intérêt, etc.)

Quelquefois, c’est par manque de chance :

  • Après avoir couché avec une fille, elle part plusieurs mois en stage à l’étranger et vous n’avez pas la possibilité de renforcer le lien émotionnel qui commençait à naître ;
  • Il arrive un ou plusieurs évènements qui nuisent à la relation (des ennuis qui flinguent votre bonne humeur et votre libido, un ex jaloux qui vient pourrir la relation, …) et vous empêchent de bien la gérer.
  • Etc.

Mais, le plus souvent, ce n’est ni votre faute ni celle du mauvais sort. Vous n’arrivez pas à fidéliser comme vous voudriez, à avoir la relation que vous désireriez, ou à la maintenir comme vous espériez, parce que la fille n’a pas le bon profil.

Réussir, dans la mesure du possible

Il n’y a pas de compétences ni de protocoles magiques, qui amènent systématiquement un même résultat. Il n’y a que des femmes plus ou moins compatibles avec vous et certaines conditions dans une relation — indépendamment de vos compétences.

Certaines peuvent faire d’excellentes « sexfriends ». Voire de bonnes partenaires « amoureuses » dans une relation très libre et décomplexée.  Mais une relation exclusive avec serait une catastrophe, encore plus si la relation est traditionnelle. Si vous vous entêtez à installer la mauvaise formule avec elles, vous pourrez faire tous les efforts possibles et imaginables pour rendre la relation agréable, ça ne fonctionnera pas !

Ça ne fonctionnera pas, non pas parce que vous n’avez pas les compétences requises pour gérer correctement cette relation, mais parce que vous ne pouvez obtenir de CE résultat, avec CETTE fille, dans CES conditions.

Avec d’autres femmes, en revanche — parce qu’elles sont ouvertes d’esprit, ont une personnalité très accommodante, etc. — une relation amoureuse d’excellentes qualités est tout à fait possible, et même relativement facile à installer et gérer.

Vous devez avoir conscience de la fille en face de vous détermine une partie du résultat réalisable. C’est important, car votre objectif post-séduction doit être d’installer la meilleure relation possible ; en fonction de leur profil, de vos compétences et des diverses conditions de relation auxquelles vous êtes favorables.

Nous ne sommes pas magiciens ! Nous ne transformons pas les nanas idiotes et névrosées en partenaires idéales… Notre mission, c’est d’obtenir le meilleur de chaque femme. Parfois, c’est une relation amoureuse (libre bien entendu !) agréable à long terme. Parfois, c’est de se faire rejeter immédiatement et gagner du temps.

Plusieurs relations hommes-femmes sont possibles

Comme pour la séduction, il y a des bons et des mauvais « prospects »  une relation. Et la réussite arrive quand les bonnes compétences rencontrent de bons prospects.

Mais contrairement à la drague, où il n’y a qu’un seul but (séduire). Une fille peut être à la fois un bon et un mauvais prospect. Un bon prospect pour une relation, et un mauvais pour une autre. Car, en vérité, vous avez plusieurs possibilité :

  • La friendzone (si, si, c’est un type de relation) ;
  • La relation sexfriend ;
  • La relation amoureuse non-exclusive (ouverte ou polyamoureuse) ;
  • La relation exclusive.

NB : j’assume que chacune de ces relations, y compris celle exclusive, sont « libres ».

 Il n’y a rarement de « mauvaises » filles. Il y a juste des filles compatibles pour certaines relations, et  d’autres pas.

Choisissez la relation qui convient

Fréquemment, parce que les hommes n’ont pas conscience de ces différentes options, ils renoncent à aller vers certains profils de femmes (plus jeunes, plus âgées, pas tout à fait leur genre, etc.), ou se cantonnent à un choix binaire : Next (après le coup d’un soir) / Relation exclusive.

En réalité, outre ces 2 possibilités :

  1. Vous pouvez mettre certaines filles en friendzone.

Si une fille fait une piètre partenaire pour vous, pourquoi ne pas faire une bonne amie ? Elle pourrait vous aider à rencontrer d’autres personnes, améliorer votre vie sociale, vous conseiller (et vice versa).

Vous pouvez mettre certaines des femmes que vous avez séduites, ou que vous renoncez à séduire, en Friendzone.

Il m’arrive de renoncer à un tas de filles pendant et après le processus de séduction. Souvent, c’est pour l’une des raisons suivant :

  • Je la trouve trop compliquée à mon goût (et j’adore les femmes simple),
  • Elle est vraiment nulle et frigide sexuellement,
  • Elles ne m’intéressent plus vraiment,
  • Mon éthique m’empêche d’aller plus loin,
  • Si après une brève liaison entre nous, je me rends compte que nous ne sommes pas du tout sur la même longueur d’onde (le plus souvent : nos avis sur la manière de vivre une relation sont trop opposés.)

Beaucoup « nexteraient » ces filles. Mais ce n’est pas forcément la meilleure solution. D’après mon expérience, certaines valent le coup qu’on les garde en amie.

Je sais qu’au sein de la communauté le terme « Friendzone » fait peur ! Il donne l’idée que c’est un échec de notre part. Mais, essayez de penser différemment du membre de la communauté lambda.

Une fille, si elle est sociable et agréable, peut être une bonne amie. Et, surtout, c’est une entremetteuse supplémentaire, pouvant vous aider à faire des rencontres faciles — en dehors de la rue, d’internet ou des bars.

  1. Vous pouvez avoir une relation « sexfriend ».

Parfois, quand il y a un trop grand écart — économique, social, culturel, de l’âge, des croyances et perceptions du monde, dans vos attentes ou autre — une relation amoureuse est compliquée.

  • Si vous avez 15 ans de moins qu’une femme, il y a des chances que vous n’envisagiez, ni l’un ni l’autre, d’être en couple. Sortir avec une personne bien plus jeune ou âgée que soi n’est pas conventionnel. C’est peut-être bête, mais comme le regarde de l’Honorable société est puissamment ancrée, on a tendance à rejeter ce genre de relation par peur du jugement. C’est d’autant plus vrai pour les femmes. Alors, une relation discrète peut-être idoine
  • Si vous appréciez une fille, mais qu’elle est trop loin de vos attentes en termes de partenaire amoureuse (c’est une « 6 » pour vous et vous voulez sortir avec une « 8 » ou mieux ; elle est sympa, mais complètement délurée ; etc.) : vous pouvez en faire votre sexfriend au lieu de la nexter.

En bref, il y a des femmes que vous ne percevez pas comme des « partenaires amoureuses potentielles », mais pour qui vous ressentez une attirance sexuelle et avec qui vous pouvez partagez une bonne complicité. Ces femmes-là peuvent faire d’excellentes sexfriends — dans une relation à cheval entre la friendzone et le polyamour.

  1. Vous pouvez avoir une relation non-exclusive.

Une relation amoureuse n’a pas forcément à être exclusive. Dans maintes parties du monde, et depuis la nuit des temps, des hommes se marient et font des enfants avec plusieurs femmes différentes.

Même en occident, la monogamie ne l’a jamais été qu’en apparence…

Croire qu’une relation de couple doit nécessairement être exclusive relève de notre conditionnement social. Aujourd’hui, d’ailleurs, tout porte à croire que l’exclusivité contrainte amène bien des problèmes dans une relation à long terme.

  1. L’exclusivité à tendance à accélérer la lassitude sexuelle d’un homme envers sa partenaire. En psychologie, on appelle cela l’effet Coolidge. Les hommes (et les femmes dans une moindre mesure) perdent de l’intérêt sexuel pour leur partenaire lorsqu’ils ne disposent pas de variété — c’est comme manger le même plat, jour après jour…
  2. Parce que la relation est exclusive, lorsque l’homme « trompe » sa partenaire et que celle-ci s’en aperçoit, elle perd confiance en lui, et une démultiplication de tensions, rancœurs et conflits apparaissent au sein du couple. Cela gâche la relation et une épée de Damoclès se dresse au dessus de l’homme car, souvent, si cela se reproduit, c’est la rupture définitive.
  3. Cela n’empêche pas les femmes de tromper de leur côté ! Quand une femme n’est pas satisfaite sexuellement dans sa relation (ce qui arrive régulièrement après quelques années en relation traditionnelle), elle a aussi tendance à aller se satisfaire ailleurs — bien que l’homme s’en rende rarement compte, car elle le fait de façon plus discrète et précautionneuse. Accepter l’exclusivité sexuelle pour finir cocu… c’est moche !

Donc, à moins que :

  • Vous n’avez cure de la stabilité, et êtes tout à fait prêts à changer de copine/femme tous les 5 à 10 ans.
  • Vous réussissiez à trouver une femme avec une vision du monde traditionnelle, et véritablement capable de faire passer sa famille avant tout, loin devant avant sa carrière professionnelle et son propre plaisir (ce qui se fait TRÈS rare de nos jours) + que vous ayez vous-même une assez faible libido, une auto-discimpline hors du commun, ou puissiez être aussi discret qu’un agent secret si vous la trompez…

…Visez plutôt une relation non-exclusive. Celles-ci a paradoxalement plus de chance de fonctionner à long terme.

L’autre avantage, c’est que si vous n’avez pas envie de vous engager totalement, ou si vous avez encore quelques réserves vis-à-vis d’une femme, vous pouvez tout de même avoir une relation amoureuse. C’est bien mieux que d’enchaîner les coups d’un soir.

Conclusion

Résumons : vous n’avez pas moins de 3 possibilités entre le Next et la relation exclusive. Et certaines femmes que vous rencontrez peuvent beaucoup bien mieux coller avec l’une de celles-ci.

Profitez du processus de séduction et des premiers temps de liaison pour observer les femmes, leur état d’esprit, leur personnalité, leur attitude. Puis choisissez, en conséquence et intelligemment, la formule qui vous paraît la plus idoine.

C’est très important. Ne choisissez pas en fonction de ce qui semble  conventionnel ou le plus simple à installer. Et ne les écoutez pas non plus ! Si vous leur demandez leur avis, les femmes prétendront presque toujours ne vouloir qu’une relation exclusive (comme elles diront qu’elles ne laisseront jamais leur numéro à un inconnu dans la rue…). Pourtant, beaucoup acceptent la relation sexfriend ou non-exclusive, si elle est amenée subtilement.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

23 plusieurs commentaires

  1. C’est un très bon article qui remet en place beaucoup de chose

  2. Excellent article:) mais au risque de passer pour la caliméro de service, si on a que le friendzone comme option..faut de mieux…ou alors c est que vraiment il faudrait que j aille séduire des hommes lol;parceque avec les femmes,je suis une tarte 😉

  3. Mais quand meme les filles sont fidèles..aucune ne veut tromper son copain avec moi… c est toujours « j ai un copain » je suis prise…
    ah moins de ressembler a une gravure de mode

  4. Article, très réaliste. Par contre en ce qui concerne de mettre une nana en friendzone, je suis un peu mitigé. Il m’est arrivé d’en mettre en friendzone parce que je n’étais pas attiré au premier abord ou la personnalité ne me séduisait pas. Je précise que c’était des filles que j’attirais. Par conséquent, elles ne m’ont jamais servi d’entremetteuse, à faire des rencontres de nouvelles filles. Rivalité féminine inside.
    Par expérience, je ne crois pas à l’amitié homme femme, il y en a toujours un des deux attiré sexuellement, et au final c’est une relation qui met mal à l’aise. Pour moi, ça n’a aucun intérêt.

    • Salut !

      Je pense que pour être en friendzone avec une nana qui nous plais il vaut mieux être en relation avec plusieurs femmes, pour pouvoir garder une certaine aura, le faire en tant que célibataire avec aucune perspective en vue, c’est prendre le risque de finir en One itis

      • Y’a deux types friendzone :

        – Celle consentie : après le Fclose, avec une ex, ou avec une fille qu’on ne désire pas/plus closer pour une raison X ou Y.

        – Celle par défaut : parce que la fille nous mis en Friendzone, et d’où l’on espère sortir.

        Pas de soucis pour la première. La seconde en revanche, est plutôt « traite », par qu’on n’a pas réellement tiré un trait sur la fille, et ça peut nous faire perdre du temps de l’energie, pour rien. Mieux vaut « nexter » dans ce second cas – au temps pour quelques temps.

    • Je n’ai jamais ce problème de « rivalité ». En général, même s’il y a une attirance de part et d’autre, et même une certaine tension sexuelle qui va avec, on peut avoir des rapports amicaux avec une femme. Il y a une différence entre attirance sexuel et un intérêt « romantique », les filles savent faire la différence.

      Après, si une femme ne t’apporte strictement rien, libre à toi de la nexter – au lieu d’en faire une amie.

      • Mec je t’aime !

        Tu as vue mon commentaire ou j’ai réussis avec l’étudiante mexicaine ?

        Grace à toi, quand tu passe à Lyon tu as le droit à la bouteille de champagne ^^

  5. @Chris je suis aller en ville faire quelques courses et la je remarque une fille mate de peau seul devant une vitrine pas loin de chez moi.

    Je suis allez l’aborder et il s’agissait d’une étudiante mexicaine de 19 ans qui est à Lyon pour 2 ans dans le cadre d’un échange entre étudiant.

    Bref, on à discuter 15/20 minutes et bien qu’elle ne soi pas mon style de femme (je ne suis pas fan des métisse) et bien j’ai senti une tension sexuelle entre nous, comme on était à 2 minutes de chez moi j’ai proposé qu’elle vienne avec moi pour voir mon chat (elle à plusieurs animaux chez ses parents au Mexique et elle aime beaucoup les animaux).

    Le pire est je n’avais pas l’idée d’avoir un truc sexuel je sentais une « vibe » ou une tension sexuelle (vue comment on était proche niveau corps et visage et comment elle me fixais), mais je ne réfléchissais pas à un moyen de la baiser.

    Chez moi je lui fait un café Nespresso et lui présente mon chat, je lui fait visité mon petit appartement (35 m2) et la d’un coup dans le couloir…. un grand silence… je me rapproche d’elle touche ses cheveux et je l’embrasse….

    Cela est venu naturellement, on sais embrassé et caresser dans le couloir au moins 10 minutes et je lui est mis sa main sur mon sexe et mis la mienne dans son string et après quelques minutes je lui est fait comprendre que je voulais qu’elle me suce et madame la fait…

    Mais dommage elle a craché mon sperme lol

    Elle repart mardi sur Paris et je lui est proposé qu’on se vois demain soir (je suis pris ce soir) et elle ma dit d’accord.

    La question est de comment j’ai fait ?

    J’avoue que j’ai juste laisser la tension sexuelle faire le travail et j’ai profité de l’instant présent sans prise de tête, j’ai aussi OSER l’embrasser quand c’était la fenêtre de tir, et à aucun moment j’ai verbalisé la chose…

    Je pense que les conseils de Chris sont la pour qu’on réussisse se genre de chose, tous est naturel je n’avais pas de chose préparé c’était un instant entre moi et une fille plutôt sexy (mais pas mon style).

    J’espère que cela sera possible bientôt avec des étudiantes françaises qui me plaisent vraiment, mais avec elle je me met à avoir trop de pression (parce qu’elles sont mon style) ce qui est une mauvaise chose.

    @Chris tu as raison il faut travailler son attractivité et son look (enfin la j’étais en basket, et survêtement j’allais juste chercher des pizzas pour demain soir).

    Mec je te remercie de ton site et j’espère avoir d’autres réussites très très très vite !

    • HALLELUIAH ! HALLELUIAH ! HALLELUIAH

      Voilà ce qui arrive quand on pratique la Drague Minimaliste : tension, isolation, escalade, en tout simplicité.

      J’espère que ça te servira d’expérience positive de référence pour les prochaines fois ;-).

      Ps : tu as lu mon bouquin « Drague Minimaliste » ? ou juste mon blog ?

      ps2 : juste une pipe ? pas de Fclose ?

      • Jai ton livre, et sinon oui elle n’a pas voulus que je lui mange la chatte, elle est vierge…

        Sinon j’aime plus les articles que les ebook, car les livres après 20 ou 25 pages je trouve qu’ils sont trop long et je pense qu’un livre qui serais un rassemblement d’article serais bien mieux.

        Genre les articles sur la Tension Sexuelle, Inner Game, l’attraction Sexuelle…

    • Bravo Vanity!!! Cela me rappelle quelques histoires similaires qui me sont arrivées. Tu es tombé sur le profil ideal pour ce genre d’aventures : étrangère, seule, qui vient d’arriver sur Lyon et qui connait pas encore beaucoup de monder sur Lyon.

      Comme le dit Chrys plus haut dans son article, tu as fait ton travail, c’est-a-dire jouer sur les facteurs (50%) qui dépendent seulement de toi : logistique, escalation, conclusion. Et le tout en restant dans la simplicité, normalité sans en faire trop. Le 50% restant, tu le dois à l’état d’esprit de la fille, à la configuration de la situation et du moment. Félicitations pour avoir transformer çà.

      Après en ce qui concerne ton souhait de réitérer la même performance sur des étudiantes françaises, je pense que cela sera plus compliqué, en me basant sur mon expérience. Ce genre de filles sont beaucoup plus sollicitées (Applications de rencontres, cercle étudiant, cercle d’amis,…) que les étrangères. Et elles vont être moins ouvertes à ce genre d’aventures du fait d’être dans leur propre pays, de leurs croyances limitantes et de la pression sociale. La majorité des instantFcloses (conclusion le jour de la rencontre) que j’ai faite était sur des étrangères. Mais conclure lors du 1er RDV est tout à fait possible et recommandé pour ce genre de filles.

      Pour conclure, je souhaite encore souligner que je me base sur mon expérience. Je ne cherche pas à généraliser. Je te laisse faire ta propre expérience, tout le monde est différent et unique.

      Bravo encore à Chrys pour ses articles, qui ont fait évoluer mon game. On s’est croisé d’ailleurs sur Paris dans un Starbuck lol.

  6. Ton site est une mine d’or, tu as déjà fait un travail énorme ! Je vais te mettre les articles qui m’ont plus aider et qui mérite d’être en recueil/Dans un livre (classé par ordre si possible):

    -Comment plaire aux femmes : le SEUL secret pour devenir attirant

    -Plaire aux femmes ou les séduire, il faut choisir

    -Comment attirer une fille : utiliser la tension sexuelle

    -Mettre les femmes (un peu) mal à l’aise est séduisant !

    -Comment rester détaché du résultat ?

    -Comment embrasser une fille ?

    -Ce n’est pas votre opener…

    -Assumer votre intérêt

    – Pourquoi faut-il escalader, et vite ?!

    -Comment avoir une présence plus excitante pour les femmes ?

    -Conseil de drague : n’écoutez pas ce qu’elles disent, observez ce qu’elles font !

    -Nombre et Compétences : Comment fonctionne la séduction

    -Toute attirance est sexuelle (biologique)

    -Conseil escalation : prenez des risques, soyez « borderline » !

    -Les femmes aiment être draguées dans la rue (comme partout ailleurs)

    -Comment séduire les filles « particulières » ?

    -La vérité sur la séduction, le processus, l’attraction et l’intérêt !

    Voila si tu pouvais mettre les articles dont Jai mis le titre en livre sa serais le must et je pense qu’il serais une bonne base pour Drague Accedemy.

    PS: je pense qu’il faut les mettre dans l’ordre pour commencer et savoir avancé de plus en plus.

  7. j’avais oublier un article donc je te remet la liste, déjà avec les 18 articles en dessous il y a de quoi bien commencer et ensuite un livre sur le look serais le top.

    -Comment avoir une bonne frame en séduction ?

    -Comment plaire aux femmes : le SEUL secret pour devenir attirant

    -Plaire aux femmes ou les séduire, il faut choisir

    -Comment attirer une fille : utiliser la tension sexuelle

    -Mettre les femmes (un peu) mal à l’aise est séduisant !

    -Comment rester détaché du résultat ?

    -Comment embrasser une fille ?

    -Ce n’est pas votre opener…

    -Assumer votre intérêt

    – Pourquoi faut-il escalader, et vite ?!

    -Comment avoir une présence plus excitante pour les femmes ?

    -Conseil de drague : n’écoutez pas ce qu’elles disent, observez ce qu’elles font !

    -Nombre et Compétences : Comment fonctionne la séduction

    -Toute attirance est sexuelle (biologique)

    -Conseil escalation : prenez des risques, soyez « borderline » !

    -Les femmes aiment être draguées dans la rue (comme partout ailleurs)

    -Comment séduire les filles « particulières » ?

    -La vérité sur la séduction, le processus, l’attraction et l’intérêt !

  8. Vanity bravo ! Je suis trop content pour toi ! Le site de chrys devrait vraiment passer dans le domaine public ! Félicitations a toi chrys pour ton blog 🙂

  9. @Thierry tu as vue la liste des 18 articles que j’ai mis ? Tu les apprend par cœur et tu applique, tu verras que peut avoir toi aussi des femmes.

    • Effectivement les articles que tu as mis sont très intéressants 😉 je les avais lu,mais c est vrai que les rassembler peut etre encore plus positif.
      J ai encore relu ta petite aventure mexicaine 🙂 vraiment c est fort…quand j arriverais à ce niveau je vous telephone tous en meme temps lol 😉

  10. Salut Chrys, je comprends pas vraiment. Comment fais-tu pour amener subtilement une relation non-exclusive ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.