Voici un meilleur état d’esprit pour rencontrer les femmes plus facilement

Dans la communauté de la séduction, on a tendance à sur-analyser la rencontre et à faire passer le message que pour plaire il FAUT être très performant dans chaque interaction, à chaque fois que l’on aborde une nouvelle fille.

Il FAUT aussi se « DHV », se « PRIZER », faire monter la « BT », et en même temps être « détaché du résultat » et ne pas rechercher la « VALIDATION ».

Tant de concepts plus ou moins abstraits qui mettent la pression et embrouillent l’esprit.

Bien souvent, cela incite à adopter un mauvais état d’esprit dans les quelques premières minutes où l’on va rencontrer les femmes.

Les questions que je me pose sont les suivantes :

– Comment peut-on ne pas rechercher la validation quand l’on se dit qu’il FAUT se mettre en valeur devant la fille ? Impossible.

– Comment assumer l’attirance si l’on se dit qu’il FAUT créer de l’attirance, en rabaissant la valeur de la fille et/ou en, augmentant la sienne, si l’on veut avoir une chance de séduire ? N’est-il pas partir du principe qu’on n’est pas assez attirant/bien pour elle ?

Pas de doute, les principes tels qu’être détaché du résultat et assumer l’attirance sont importants pour séduire.

Mais ces autres concepts vous empêchent de réellement les acquérir et, tant que vous partirez du principe que vous DEVEZ absolument faire et dire un tas de trucs spéciaux pour attirer les filles, vous ne serez pas capable de développer cet « aura du mec séduisant et détaché » que les femmes apprécient.

La seule chose que vous serez capable de faire, c’est FAIRE SEMBLANT d’être ce genre de mec…

Beaucoup de gars passent du stade du gentil garçon à celui du gars qui cherche à faire croire qu’il se fiche de l’approbation des filles. Il veulent donner l’impression d’être détachés du résultat pour leur plaire…

Et ces mecs pensent avoir compris comment séduire. Mais en réalité, ils ont toujours le même problème : ils cherchent la validation.

Que vous cherchiez à plaire en étant un gentil garçon, serviable et poli, ou en jouant au macho qui s’en fou, c’est la même chose !

La seuls différence, c’est qu’au lieu de penser qu’il faut être gentil pour qu’une fille vous apprécie, vous pensez qu’il faut se comporter d’une autre manière. Mais au fond, c’est même état d’esprit. 

Si vous voulez avoir plus de réussite avec les femmes, vous devez voir vos rencontres sous un autre angle.

Vous devez arrêtez d’aborder pour leur plaire à tout prix (c’est un état d’esprit qui implique que les femmes sont le prix) et d’essayer coûte que coûte de créer une conversation en employant un certain nombre de techniques d’attirance.

Abordez les plutôt pour VERIFIER si elles sont intéressantes (ainsi, vous restez le prix dans votre esprit).

Il y a de tout dans notre société : des gens bien et aussi des cons…

C’est pareil pour les femmes.

Certaines sont souriantes et sympathiques, mais d’autres sont désagréables, négatives, coincées, suspicieuses et ne sont pas en mesure de tenir ne serait-ce qu’une courte conversation avec vous.

Est-ce vraiment intéressant de rencontrer des filles comme ça ? Pas pour moi. 

Les quelques premières minutes où vous rencontrez une nouvelle femme ne doivent pas servir qu’à vous vendre en convoyant de la valeur ou en la faisant marrer. Elles doivent servir à VOIR si c’est bien le genre de fille INTERESSANTE que vous voulez rencontrer.

Lorsque vous saurez, alors vous pourrez prendre la décision de faire les efforts nécessaires pour séduire.

Mais tout ce que vous avez à faire dans les premières minutes, c’est aborder et démarrer une conversation.

Pas besoin de vous sentir obligé de balancer 15 phrases « magiques » ou d’utiliser techniques de Jedi.

Pas besoin non plus de vous mettre beaucoup de pression sur les épaules.

Faites simple, le début de la rencontre est un processus de filtrage pour différencier les filles intéressées (et intéressantes) de toutes les autres.  

Si vous adoptez cet état d’esprit et développez votre confiance, présence et apparence QUOTIENNEMENT, vous vous apercevrez que coucher avec des filles n’est pas si difficile.

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

4 plusieurs commentaires

  1. aha , très bien cette article , par pour faire leche le q car les gens doivent souvent me voir mettre un commentaire aha ^^ , crois moi quand j’aime pas un truc je le dit ^^ , et franchement j’apprécie ton côté honnête , et directe , tu ne cherche pas à faire du bénéfice j’ai l’impression mais juste aider ,et je trouve sa « valeureux » , j’ai l’impression parfois que les choses les moins connus en réalité son les meilleurs , sérieusement , tu confirme ce que je pense de certaine chose , que au fond on cherche on cherche mais les choses les plus simple son souvent les meilleur des conseilles.

  2. Aujourd’hui, j’ai pour la première fois de ma vie aborder une femme. Elle lisais dans un parc, j’ai dût repasser devant elle 2 fois avant de trouver le courage de lui parler. je l’aborde en lui demandent l’heure, rien trouvé de mieux! elle me donne l’heure gentiment, je lui demande ce quelle lis, elle me répond avec le sourire et ensuite plus rien dans mon cerveau, game over, j’ai juste réussi à lui souhaiter bonne après midi et à partir. Je me suis trouvé tellement nul que je n’ai plus abordé personne d’autre. Est ce que quelqu’un peu m’aider pour savoir quoi dire pour ne pas rester bloqué et avoir de la conversation.
    Merci à tous.

  3. Aborder, avoir une conversation, proposer le numéro… Toutes ces choses ne demandent pas de technique ou un savoir faire particulier. C’est principalement une question de PEUR.

    En réalité, c’est très simple. Tu t’introduis en lui tendant la main « moi c’est Stefane » et tu débutes une conversation ORDINAIRE, que tu pourrais avoir avec n’importe qui d’autre (homme ou femme).

    Il n’y a pas besoin que tu dises quoi que ce soit de particulièrement drôle ou intéressant. La séduction a peu à voir avec le verbal.

    Par contre, si tu n’arrives pas à avoir une conversation, même la plus ordinaire qu’elle soit, avec une personne qui est intéressée pour discuter (on exclut celles qui ne sont pas intéressés par te parler), alors c’est un gros handicap.

    C’est en général un problème de nervosité. Il va te falloir aborder le plus possible pour te sentir davantage à l’aise dans ce contexte. Mon article sur l’impulsion explique bien ce mécanisme https://www.drague-academie.com/pourquoi-vous-naborder-toujours-pas-et-comment-y-remedier/

    Sinon, c’est que tu n’as pas suffisamment l’habitude de dialoguer avec les gens (problème dans ton style de vie). Dans ce cas, il faut améliorer ton relationnel dans ta vie de tous les jours. Une très bonne chose que tu peux faire c’est choisir une activité qui te plait et te permet de rencontrer et discuter régulièrement avec des gens. Ça peut être s’inscrire dans une salle de sport, adhérer à une association humanitaire, etc. Ça t’aidera à t’épanouir davantage dans ta vie (augmente l’estime de soi, etc ==> rend plus attirant) et améliore ton relationnel.

    Autre article qui peut t’intéresser : https://www.drague-academie.com/comment-avoir-une-conversation-fluide-avec-une-femme/

  4. j’aime bien cette article ainsi que le post sur fts sur l’attraction comme quoi le plus important c’est être sexué

    thanks

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.