Conseils pour vite trouver une copine

Comment trouver une copine rapidement

Comment trouver une copine rapidement ?

Voilà une question fréquemment posée par les internautes.

Et derrière cette question, ce qu’ils recherchent vraiment c’est une solution rapide à leur problème (le célibat) par le biais de méthodes, techniques et astuces.

Si vous lisez ce blog, vous êtes sans doute assez intelligent pour savoir que les solutions rapides n’existent pas. Ou alors elles ont un coût très important.

Car s’il existait des solutions rapides et accessibles à tous pour un problème, ce problème cesserait immédiatement d’exister !

Par exemple, s’il existait des médicaments miracles pour perdre du poids, qui seraient à la fois peu chers et inoffensifs pour la santé, le surpoids n’existerait plus !

Si un problème existe, c’est que sa solution (si tant est qu’elle existe) demande probablement du temps, des efforts. Ou alors qu’elle comporte des inconvénients, comme un coût élevé pour son portefeuille ou sa santé.

Trouver une copine ne déroge pas à la règle.

Pour trouver une copine rapidement, ce n’est pas vers des méthodes au titre ronflant du genre « trouver une copine en 15 jours » qu’il faut vous tourner. C’est sur un travail personnel plus profond.

Pour répondre plus précisément à la question, il existe effectivement des choses qui permettent de trouver une copine rapidement…

Le problème, c’est qu’elles demandent du temps ou des efforts, parfois même les deux à la fois.  

Les choses qui permettent de trouver une copine rapidement

Il y a principalement 3 choses qui influent sur la vitesse à laquelle on peut trouver une copine.

Ce sont :

  1. Ses compétences en séduction.
  2. Son attractivité.
  3. Son investissement pour provoquer les rencontres.

Bien sûr, on peut avoir un coup de chance.

Il peut arriver qu’un homme ait des compétences de séduction médiocres, une attractivité moyenne, mais qu’il se trouve au bon endroit au bon moment…

Mais compter sur la chance est idiot.

D’abord parce qu’elle ne sourit pas à tout le monde, ensuite parce qu’un coup de chance se reproduit rarement deux fois.   

Vous pouvez vite retrouver une copine après une rupture une fois, mais combien de temps devraient vous patienter la fois suivante ? Des mois, peut-être des années ?…

Si vous voulez être capable de trouver rapidement une copine, sans miser sur la chance, alors mieux vaut réunir ces 3 choses-là.

Les compétences

Les compétences pour trouver une copine rapidement

Vous devez vous douter que meilleures sont vos compétences, plus vous êtes susceptible de vite sortir du célibat.

Une fois que vous savez provoquer les rencontres, interagir et escalader correctement, vous pouvez trouver une copine rapidement, sans compter sur la chance.  

Le problème, c’est qu’acquérir ces compétences demande du temps.

Il faut généralement s’y consacrer un certain nombre d’heures par semaine, durant plusieurs mois.

Comme pour tout apprentissage, c’est un processus lent.

Ça signifie que si vous n’avez aucune compétence actuellement, trouver une copine rapidement est assez peu probable.

Vous devriez d’abord passer par un (long) apprentissage, qui demande peut-être autant de temps, sinon plus, que de trouver une copine au gré du hasard.

C’est l’une des raisons pour lesquels beaucoup d’hommes ne voient pas l’intérêt d’apprendre la séduction.

Ils ont une vision qui ne va pas assez loin.

Leur seul but est de trouver leur prochaine copine, ils n’envisagent pas qu’ils puissent rompre à nouveau plus tard, se retrouver célibataires et subir la même « traversée du désert » encore et encore. 

Quand ils réalisent que même en apprenant à séduire ils risquent de rester célibataires un moment, ils s’épargnent ces efforts.

Ils préfèrent traîner sur les sites de rencontres et/ou dans des endroits où ils peuvent potentiellement rencontrer des filles, et attendre d’en trouver une avec laquelle ils pourront conclure sans grande difficulté, même s’ils s’y prennent relativement mal.  

Il est vrai qu’apprendre à séduire, si l’objectif est seulement d’avoir une nouvelle copine, est inutile.

C’est utile uniquement pour les fois suivantes où vous vous retrouvez célibataires – ce qui, si vous êtes relativement jeune, est statistiquement quasi sûr d’arriver.

Quand vous vous retrouverez célibataires à nouveau, mais cette fois avec de bonnes compétences de séduction (quand bien même elles seraient un peu rouillées), retrouver une copine sera probablement beaucoup plus rapide.  

Et ce ne sera pas le seul avantage…

Avoir de bonnes compétences permet aussi de rééquilibrer le rapport de force en relation.

Comment ne pas faire de sa copine le « Prix » dans la relation, quand on a conscience qu’en cas de rupture il nous faudrait des mois pour retrouver quelqu’un d’autre, qui ne serait peut-être même pas aussi bien qu’elle !?…

C’est impossible !

À la simple idée que votre copine pourrait rompre si elle n’est pas entièrement satisfaite, vous allez paniquer.

Et croyez-moi, chaque fille que vous connaîtrez saura exploiter la faille pour faire de vous son « bêta » docile.

Si vous savez que vous pouvez retrouver une autre copine tout aussi bien qu’elle assez vite pour ne pas avoir à ressentir la solitude et la frustration du célibat, votre détachement sera bien meilleur.

Vous resterez plus facilement de marbre face aux caprices et aux chantages affectifs, parce que la menace d’une rupture possible n’ira pas hanter votre esprit.

Peut-être même que ce sera VOUS qui ferez planer la menace d’une rupture dans l’esprit de votre copine, si elle ne fait pas assez d’effort pour rendre la relation agréable pour vous…

Pour vous et la relation, ce serait largement préférable (car les femmes ont une fâcheuse tendance à l’autosabotage).

L’attractivité

L'attractivité vous aide à trouver une copine rapidement

Plus vous êtes attirant – je parle d’attraction physique ET non-physique – plus vous trouverez facilement des filles intéressées, plus vous pourrez exercer vos compétences de séduction et plus ce sera rapide de trouver une copine.

En fait, si vous avez à la fois de bonnes compétences et une bonne attractivité, vous devriez pouvoir trouver une copine rapidement sans difficulté.

Le problème, là encore, c’est que l’attractivité peut aussi demander du temps et des efforts.

  • Il y a d’autres compétences à apprendre : comme celles de bien s’habiller, de mieux s’alimenter…
  • Des efforts à faire ;
  • Etc.

Et, bien évidemment, ça prendra du temps. 

Par conséquent, comme pour les compétences de séduction, trouver une copine est (beaucoup) plus rapide quand vous êtes déjà attirant. Mais maximiser son attirance demande du temps, probablement plus que de trouver une copine par défaut, sur un site de rencontres ou grâce à son cercle social.

Là encore, pour entreprendre cette amélioration il faut avoir une vision plus large que celle de simplement sortir du célibat.

Car non seulement ça vous aidera à réduire le temps nécessaire pour trouver une copine, mais ça peut aussi potentiellement vous permettre d’intéresser des filles de meilleure qualité à l’avenir.

L’investissement pour provoquer les rencontres

Investir plus de temps d'effort ou d'argent pour avoir une copine rapidement

Enfin, il va de soi que plus vous investissez de temps pour provoquer des rencontres, plus vous avez de chances de rencontrer rapidement une fille intéressée, que vous parviendrez à séduire ensuite.

Que ce soit en « Likant » sur les applis de rencontres, en abordant dans la rue ou en soirée, etc.

  • Si vous abordez 50 filles en l’espace de 2 semaines, vous aurez 10 fois plus de chances de sortir du célibat que si vous en abordez seulement 5…
  • Si vous likez 50 filles par jour, vous aurez 10 fois plus de chances que si vous n’en likez que 5…

…vous voyez où je veux en venir !

L’investissement est la seule variable qui, sans compétences de séduction ni attractivité, peut potentiellement réduire votre temps de célibat.

Mais c’est à double tranchant.

Miser sur le nombre peut tout à fait fonctionner, surtout si vous avez un ego très costaud.  

Mais si ça ne fonctionne pas malgré la multitude d’heures, d’approches, de likes ou de premiers messages (suivant le mode de rencontres que vous pratiquez), ce peut être assez éprouvant pour l’estime de soi.

Vous pourriez finir par croire qu’aucune fille ne veut de vous.

C’est l’inconvénient majeur.

C’est pourquoi je ne recommande d’aborder beaucoup QUE si vous avez au moins travaillé l’une des deux autres variables en amont, idéalement les deux.

Ne soyez pas trop pressé de trouver votre copine rapidement

En outre, il existe aussi une dimension mentale qui influe sur la vitesse à laquelle vous êtes susceptible de trouver une copine.

Plus vous avez tendance à vous mettre la pression, moins vous avez de chances de trouver une copine rapidement !

C’est exactement comme lorsque vous êtes à fond sur une fille…

Vous vous mettez tellement la pression pour lui plaire que vous arrivez à peine à vous exprimer correctement devant elle.

De même, lorsque vous vous dites à longueur de journée qu’il FAUT que vous sortiez du célibat le plus vite possible, que vous êtes obsédé par cela, la pression que vous vous mettez sur les épaules risque de vous paralyser. Ou tout du moins d’affecter votre capacité à bien interagir, quand vous serez dans le feu de l’action.

Pour éviter que cela ne se produise, le mot-clé est (comme toujours) : détachement.

Vous devez être détaché du résultat !

Bien entendu, vous pouvez avoir pour objectif de retrouver une copine rapidement, et accorder de l’importance à celui-ci.

Mais…

Quand vous êtes dans le feu de l’action, vous devez l’oublier.

Au lieu de cela, restez serein et ayez foi en vous.

Vous savez que vous pouvez – je dirais même plus : que vous ALLEZ – trouver une copine rapidement.

Et aussi : relativisez !

Quelle importance si vous ne sortez pas du célibat tout de suite, ni dans une semaine ou même un mois !?

Ce qui compte, c’est que l’objectif soit finalement atteint, pas vrai ?

Et tant que vous faites ce qu’il faut pour, il finira par être atteint.

En conclusion : comment trouver une copine rapidement   

Si vous vous attendiez à une sorte de recette miracle pour avoir une copine rapidement, désolé, ce n’était pas l’objet de cet article.

Il n’y a pas de formule magique et la rapidité à laquelle vous pouvez trouver une copine dépend principalement de ces 3 choses :

  • Vos compétences de séduction.
  • Votre attractivité.
  • Les efforts que vous fournissez.

Si les 3 sont réunis, alors vous pouvez potentiellement trouver une copine très vite, en probablement 2 semaines ou 3 semaines max (à moins que vous soyez particulièrement sélectif). 

Avec un peu de chances, ça peut même arriver dans les 24 heures après votre rupture, si vous tombez tout de suite sur une fille intéressée et « séduisible » immédiatement.

Si vous n’avez rien des 3, en revanche, il vous faudra (beaucoup) plus de temps, ou un sacré coup de bol !

Un choix s’impose donc à vous…

Si vous avez marre de passer par de loooogues traversées du désert après chacune de vos ruptures, peut-être est-il temps d’apprendre à séduire et maximiser son apparence.

Cela ne vous aidera probablement pas à retrouver une copine dans les prochains jours, ni même les quelques prochaines semaines, mais à long terme cela accéléra assurément votre capacité à trouver une nouvelle copine.

Et vous y gagnerez d’autres avantages, notamment ceux que j’ai évoqués ci-dessus.

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

20 plusieurs commentaires

  1. Hello Chrys
    très bon article comme d habitude,tu pointes du doigt des données qui sont assez importantes
    Le processus semble trop long meme avec des efforts
    perso je dois liker au moins une centaine de profils par semaine sur des applis comme Happn ou badoo
    et jamais aucune réponde,meme de la part de femmes physiquement peu attirantes,soit je suis rellement très moche,soit je suis incapable de créer quoique ce soit.
    Tu parles d attractivité,effectivement si les gens sont toujours neutres avec toi,et bien tu vivras une vie de neutralité,comme un etang,pas de vagues c est vrai,mais rien ne se passe non plus,à voir si on peut vivre comme ça toute son existence.
    Les compétences,la encore on peut faire beaucoup de choses,mais si il y a peu de resultats,on finit par décrocher,c est comme si tu voulais ecrire un livre et quoiques tu fasse,il n y a que la page blanche…tu n arrives pas à trouver l inspiration.
    C est pareil dans le relationnel,si tu ne rencontres jamais de personnes que tu inspires,et bien toutes tes compétences ne serviront pas à grand chose..meme en etant le plus intelligent ou le plus drole,si la personne ne ressent rien en ta présence ,ce seront des coups d epées dans l eau.
    On ne peut reellement s engager que si on a quand meme de petites chances de réussites..si on nous dit « vous savez quels que soient les efforts que vous fournirez ça ne marchera pas »
    et sans forcement trouver sur du court terme,sur le long terme ça ne marche pas non plus,c est un cercle vicieux.
    Bien sur avec le physique,tout fonctionne beaucoup plus rapidement,mais ça c est une vérite que beaucoup de gens ne veulent pas voir,c est un tabou de dire que les efforts parfois et meme souvent,ne menent nulle part.a

  2. Le secret réside dans cette phrase…
    Enfin, il va de soi que plus vous investissez de temps pour provoquer des rencontres, plus vous avez de chances de rencontrer rapidement une fille intéressée
    Les résultats viennent avec les efforts.. Et le temps. Impossible de dire que ça ne fonctionne pas si on réuni tt les paramètres, sans oublier le refus de baisser les bras. Je trouve que tu ne met pas assez l’accent chris sur les efforts et le courage de continuer à draguer même quand les périodes sont difficiles où sans résultat. Mais je peux me tromper. Quoiqu’il en soit je pense que si on drague que 5 nanas par semaine et 100 sur internet et que ça ne fonctionne pas.. Malgré nos compétences et autres.,alors c’est que ne drague pas assez et le temps a y consacrer doit être plus grand ou plus cohérent comme par exemple diminuer le temps é. Ligne pour draguer plus dehors!

    • Je trouve que tu ne met pas assez l’accent chris sur les efforts et le courage de continuer à draguer même quand les périodes sont difficiles où sans résultat. Mais je peux me tromper.

      Non tu n’as pas tort.

      Les efforts sont essentiels et, au début de drague academy, c’était l’un des points sur lesquels j’insister le plus.

      Un peu moins ces dernières années. Mais un retour aux fondamentaux lors d’un prochain article serait plutôt une idée ! Je vais méditer là dessus.

  3. le probleme reside surtout dans les nons resultats dans les deux domaines
    en vrai
    et en ligne
    si les efforts ne menent nulle part,c est qu il y a un souci,soit avec sa personnalité,son apparance,ou la chance qui n est jamais présente.
    surtout le troisiéme facteur qu on ne peut pas maitriser.

  4. Cool l’article, bien expliqué et relativement simple. Merci Chrys.

    En passant, je t’avais pris le livre « Viril et Charmant » mais j’ai perdu mon téléphone. Le livre s’est perdu aussi et j’en ai besoin, comment faire ?

    • Salut Mike,

      Tu dois pouvoir retrouver un lien de téléchargement dans tes mails.

      Sinon contacte moi en privé, je t’enverrai un lien.

    • Salut Chrys,
      1.Concernant le troisième point où tu parles des efforts à fournir qui détermine notre capacité à trouver une copine. J imagine que tu penses surtout au nombre d abordage…mais comment font il les mecs qui ont du succès et qui ne font pas de drague de rue ? Moi je connais des gars qui en même pas un mois en retrouve une et pourtant n’ont jamais abordé une inconnue dans la rue.

      2.Et sinon comment tu fait pour gèrer la fameuse question sur les anciennes relations. A chaque fois que je répond à une potentiel partenaire que je n ai jamais eu de relation longue mais seulement des relations courtes , je sens que ça les refroidis, comme si je perdais de la valeur à leur yeux.

      • Salut Chrys,
        1.Concernant le troisième point où tu parles des efforts à fournir qui détermine notre capacité à trouver une copine.
        J imagine que tu penses surtout au nombre d abordage…

        Oui entre autres.

        Mais ce peut aussi être le simple fait de sortir de chez soi pour aller en session ou à un évent, alors que tu as la flemme de sortir de chez toi et que préféreraient mater une série netflix ou jouer aux jeux vidéos.

        Plus généralement, toute action nécessaire pour faire des rencontres est susceptible d’être considéré comme effort – même si certaines action en demande plus que d’autres.
        mais comment font il les mecs qui ont du succès et qui ne font pas de drague de rue ?

        Moi je connais des gars qui en même pas un mois en retrouve une et pourtant n’ont jamais abordé une inconnue dans la rue.

        Y’a des diverses de possibilités.

        L’une plausible, c’est qu’ils abordent (dans la rue ou ailleurs) mais que tu le sais pas.

        Un tas de mecs que je connais ignore complètement que je pratique la drague de rue, ce n’est pas inscrit sur mon front. Si je n’avais pas de blog ou que tu n’étais jamais tombé dessus + qu’on était collègue ou autre, tu te demanderais peut-être comment je fais pour avoir trouver une copine sans draguer dans la rue…

        Peut-être que certains font partie d’un lair, ou pratique depuis longtemps.

        Les probabilités sont mince, mais pas impossibles.

        Sinon, y’a aussi des chances qu’ils draguent comme des porcs sur internet. Ca c’est possible.

        Une autre possibilité, c’est qu’ils mettent des filles en « orbites ». J’avais expliquer comment faire dans un article (voir : comment sortir du célibat – à tout jamais).

        Certains mecs savent repérer quand ils plaisent à une fille, et s’arrange pour la garder dans le radar pour le jour où ils redeviennent célibataires. Si tu corresponds avec 4-5 filles, il y a des chances que l’une d’entre elle soit intéressée et dispo le jour où tu te retrouves célib.

        Parfois ce peut même être aussi involontaire : la fille reste dans le radar parce que vous faites parti du même cercle d’amis, vous êtes collègue ou dans la même promo, whatever.

        Une autre possibilité, que j’ai évoqué, c’est le coup de chance.

        Certains mecs sont très chanceux.

        Peut-être aussi que ce sont des naturals (peut-être qui s’ignorent). Y’a des mecs qui ont naturellement le contact facile avec les femmes depuis tout jeune.

        2.Et sinon comment tu fait pour gèrer la fameuse question sur les anciennes relations.
        A chaque fois que je répond à une potentiel partenaire que je n ai jamais eu de relation longue mais seulement des relations courtes , je sens que ça les refroidis, comme si je perdais de la valeur à leur yeux.

        La plupart des questions portant sur les relations sont des questions pièges. Mieux vaut donner une réponse satisfaisante (ou esquiver la réponse, si c’est possible).

        C’est clair que, si passé 30 ans tu n’as jamais eu que des relations courtes, et surtout si ton apparence et ta manière sont globalement bonne, ça risque d’attiser la méfiance. Elles vont se dire que quelque chose ne tourne pas rond chez toi, et vont souvent supposer le pire…

        Ici, tu peux esquiver la réponse, laisser penser que tu en as déjà eu des relations longues, ou même mentir, confondre « malencontreusement » les mois avec les années, mais mieux vaut éviter de préciser un tel détail.

        • Oui il y a des mecs qui mettent des filles en orbite, mais en plus des raisons que tu donnes, je pense que ce sont aussi des personnes qui vont facilement vers les autres, qui sont socialement à l’aise, et n’aborde pas forcément dans la rue, mais dans des endroits de socialisation (salle de sport, bars, boulangère du coin,file d’attente…etc). au final quand tu est un peu introverti et que tu ne fais pas de drague de rue, ça devient plus compliqué de se créer des opportunités malheureusement.

          Pour le point 2, merci pour l’astuce, j’y penserai la prochaine fois!!

          • En fait, la base c’est de provoquer des rencontres.

            Et sur ce point je suis 100% d’accord avec Vanity, il n’y pas que dans la rue avec du direct qu’on peut le faire. On peut le faire en socialisant dans différents contextes sociaux.

            Néanmoins, le daygame reste un bon moyen de le faire, et ça peut aider à le faire plus facilement en contexte social, surtout pour un mec introverti à la base.

  5. ils doivent etre vachement beaux ces gars qui en meme pas un mois arrivent a retrouver quelqun..
    ou alors ils sont très doues.
    la valeur…encore un autre probleme..

    • @Thierry tu sais à l’époque où je fessais de la Salsa, j’ai eu des opportunités avec des femmes jolies entre 25 et 45 ans….

      Le problème était dans mon esprit c’était impossible que je plaise à une femme (surtout que je ne fessais rien de spécial niveau drague… j’étais juste naturel…).

      En faite, la rue ou le net sont loin d’être les endroits pour avoir des femmes (surtout si vous êtes pas le BG du coin).

      En Salsa je m’intéressais sincèrement aux femmes et surtout j’étais calme, le flirt était naturel….

      Il y a aussi une raison, les femmes étaient aussi la pour rencontrer des hommes, et même celles en couples pouvaient flirter ou même aller plus loin…

      Moi à l’époque je pensais que la drague était juste en SPU et NPU et aussi je ne voulais pas être « griller » en cas de rejet méchant, car les femmes parlent entre elles et le mec qui est dragueur en mode chien est vide mis de côté….

      Le manque de confiance en moi + ne pas voir les fenêtres de tirs (les perches des femmes pour les séduires) mon fait de voir un maximum de regrets….

      J’espère donc ravoir la chance de refaire de la Salsa et c cette fois jespère réussir.

      Les gars rien ne vaut le contact humain et pour moi la drague c en face à face, pas derrière un écran où il est facile de rejeter et où le mec qui n’a pas la chance d’avoir une belle gueule ne pourra rien faire…

  6. Vanity : tu sais quand tu as eu 20 ans de mépris ou d indifférence la part des femmes,tu ne peux pas voir les choses de maniére relative(meme si j ai eu cette histoire,ça été un énorme coup de chance)
    après peut etre que le contact humain peut marcher..mais rien n est moin sur…
    en ce moment c est echec total sur les applis
    echec total dans la réalité
    impasse totale en fait,et l indifférence féminine n a jamais été aussi forte.
    Des fenetres de tirs je n en ai jamais au,des opportunités non plus,et pourtant je travaille,je ne suis pas isolé,il y a ma famille,mais en dehors de ça,absolument rien.
    Pour la belle gueule tout a fait d accord,c est amusant parcequ une feministe disait « ou sont les beaux gosses! il n y a que des laiderons dans la rue! »elle devrait se regarder un peu,parceque des sacs de pommes de terre feminins il y en aussi.

  7. Salut chrys. Perso quand je sort je remarque que les 3/4 des filles bien foutu sont avec leurs copines. Je n’ai encore jamais abordé de groupes (trop peur) et je pense que ça fait forcément parti des compétences dont tu parle. Donc je me demandais selon ton expérience si tu l’a deja fait et si tu as de meilleurs ou moins bon résultats ? Si elles veulent pas donner leurs numéros psk il ya leurs copines ou si au contraire elles sont plus ouvertes ?

    • L’approche de groupe en direct, j’en ai parlé dans mon ebook « L’art (presque) simple de la drague » et dans quelques articles.

      Je te cite le passage de mon article « Les 10 choses les plus importantes (et surprenantes) que j’ai appris en draguant » qui répond à ta question.

      9. C’est aussi simple d’aborder une fille en direct dans un groupe que toute seule. J’aborde assez régulièrement des groupes de 2 ou 3 filles, avec un succès quasi-équivalent. La seule véritable différence c’est que ça fait encore plus peur d’aborder un groupe qu’une fille seule – du coup les mecs n’abordent pas suffisamment de groupes pour être à l’aise à l’approche.

      Je l’ai écrit en 2014, mais c’est toujours aussi valable aujourd’hui.

      • les groupes de filles ca va et j’abordais des petiets groupes plus jeunes, bien des filles peuvent faire du cockblock (parfois physique) avec leur copines. tu prends pas beaucoup de rsique sauf te faire rejeter.

        par contre avec des groupes mixtes c’est plus compliqué, meme quand il y a plus de filles que de mec. une fois ca fini partir en bagarre avec 1 mec 4 fille en bar/boite car le gars joue le protecteur/garde du corps. thoeriquement il fallait se faire copain avec le mec mais il s’est montré directement aggressif physiquement, il m’a laissé aucune chance

        • Le pire c’est pas les groupes (souvent il y a une fille celibataire dans le lot) c’est les couples. je connais une boite comme ca plus agée ou 2/3 des gens c’est des couples, qui restent en couple toute la soirée et il socialisatient pas meme avec autres couples. de plus je comprends pas bien la logique derriere, quel est l’interet de sortir en couple en boite de nuit et sociabiliser avec personne ? et par leur ,attitue, ce sont de vrais couples qui semblent tenir (proximité physique)
          je me suis fait royalement ch* lors d’une soirée ainsi

          quand je suis en couples, quand je sors en boite c’est avec des amis et je sociabilise avec d’autres groupes ou d’autre gens

          • Le pire c’est pas les groupes (souvent il y a une fille celibataire dans le lot) c’est les couples. je connais une boite comme ca plus agée ou 2/3 des gens c’est des couples, qui restent en couple toute la soirée et il socialisatient pas meme avec autres couples. de plus je comprends pas bien la logique derriere, quel est l’interet de sortir en couple en boite de nuit et sociabiliser avec personne ? et par leur ,attitue, ce sont de vrais couples qui semblent tenir (proximité physique)
            je me suis fait royalement ch* lors d’une soirée ainsi

            Je ne vois pas trop où est le problème. Un couple peut avoir envie de passer du temps exclusivement ensemble, que ce soit lors d’un week-end, au restaurant ou même en boite (ils peuvent venir pour prendre un verre, écouter de la musique et danser). Il ne faut pas leur en vouloir d’être dans leur bulle.

        • les groupes de filles ca va et j’abordais des petiets groupes plus jeunes, bien des filles peuvent faire du cockblock (parfois physique) avec leur copines. tu prends pas beaucoup de rsique sauf te faire rejeter.

          Les groupes ne posent pas problème, en particulier les groupes de 2 ou 3 (les grands groupes peuvent être plus compliqués à gérer).

          En revanche, j’ai rarement obtenu de « cockblocking ». Ça arrive, mais pas plus de 10% du temps. Ça veut dire que 90% du temps, la/les copine(s) te laissent faire.

          par contre avec des groupes mixtes c’est plus compliqué, meme quand il y a plus de filles que de mec. une fois ca fini partir en bagarre avec 1 mec 4 fille en bar/boite car le gars joue le protecteur/garde du corps. thoeriquement il fallait se faire copain avec le mec mais il s’est montré directement aggressif physiquement, il m’a laissé aucune chance

          Je suis d’accord avec toi, les groupes mixtes sont souvent peu rentables car les mecs ont soit des attentions inavouables à l’égard de la fille (ex : l’ami secrètement amoureux), soit ressentent l’envie de « prouver » quelque chose devant le groupe de fille (genre de réflexe animal) et paradoxalement plus il y a de filles et plus c’est le cas, soit ont une réaction de jalousie parce que tu fais quelque chose qu’ils sont incapables de faire par manque de courage (et ils se sent envieux et rabaissés)

          Au moins la moitié du temps, le mec du groupe est hostile. Il peut l’être directement, en étant agressif ou désagréable avec vous, mais aussi indirectement en te rabaissant une fois que tu es parti (en particulier si tu es reparti avec le numéro de téléphone), et ce même s’il est resté neutre ou même poli durant le pick up.

  8. en France tu peux trouver une copine rapidement si tu es vraiment pas exigeant, la plupart des francais sont en chien et les gros boudin de francaises (sans parler des feministes) se comportent en princesse inacessible
    Dans d’autre pays, tu trouves une copine mais en plus elle est jolie et tres baisable, bref pas une chienne parisienne !
    Dans d’autres pays pas besoin de coach, de stage de relooking, de drague de rue, de drague lourde, etc

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.