Accueil 5 Apprendre à draguer 5 Pourquoi attirer les filles doit demander peu d’effort en réalité
Attirer les filles ne doit pas réclamer beaucoup d'efforts

Pourquoi attirer les filles doit demander peu d’effort en réalité

A l’occasion du lancement de ma formation sur la drague minimaliste, j’aimerais parler d’une notion difficile à comprendre pour certains d’entre vous, mais qui est essentielle à réaliser pour votre succès auprès des femmes.

L’attirance ne se crée pas vraiment grâce à vos performances durant vos interactions. En tout cas très peu.

Elle se crée en amant, dans votre vie quotidienne.

Ce qui fait de vous un homme attirant, ce sont toutes les qualités – physiques ou non-physiques – que vous possédez.

Soit parce qu’elles sont innées, soit parce que vous les avez développées, soit les deux à la fois.

Être attirant ne s’improvise pas.

Je ne veux pas dire par là que vous n’avez aucun effort à faire durant une interaction. Vous devez quand même vous appliquer pour vous exprimer correctement – verbalement et non-verbalement – et projeter une présence sensuelle.

Toutefois, ça ne doit pas non plus demander un effort considérable !

Vous devriez être capable de discuter tranquillement avec n’importe quelle fille et profiter du moment présent, sans ressentir une grosse pression pour lui « prouver » que vous êtes attirant.

Si vous transpirez dans vos interactions parce que vous pensez devoir réaliser une performance de haut niveau pour plaire, c’est que quelque chose ne va pas…

  • Soit vous avez un mauvais état d’esprit, parce que vous avez gobé les balivernes des gourous PUA (la séduction est compliquée, et vous devez « assurer de ouf » pour séduire).
  • Soit vous n’avez pas encore fait le travail suffisant pour devenir attirant en amont, et vous ressentez le besoin de compenser par de l’humour, des techniques de séduction et compagnie.

Attirer les filles : faut-il être attirant OU « construire » de  l’attirance ?

Dans un podcast, je comparais l’attirance à un examen.

Permettez-moi de reprendre la métaphore.

Imaginez que vous ayez une épreuve littéraire à passer à l’université, et vous y êtes parfaitement préparé.

Vous connaissez votre cours par cœur, sur le bout des doigts. Et, comme vous lisez et écrivez régulièrement, vous avez développé une bonne expression écrite et la faculté de bien organiser vos idées.

Grâce à tout cela (connaissances + compétences) vous avez de très grandes chances de cartonner à votre examen.

Même si vous n’êtes pas en grande forme parce que vous avez mal dormi la veille, quand vous allez découvrir le sujet, les idées vont vous venir spontanément à l’esprit. Vous allez automatiquement vous dire « Ah oui, je peux parler de ça, ça et ça. »

Vous allez pouvoir construire un super plan en quelques minutes, et, à la fin de 3 heures, votre dissert’ sera un petit bijou.

Le mieux dans tout cela, c’est que ça ne vous aura pas demandé tellement d’effort. Vous n’avez même pas eu l’impression d’avoir eu à vous creuser les méninges.

Au contraire : comme vous avez eu le sentiment de dominer votre sujet (vous aviez le locus de contrôle), vous avez pris une certaine jouissance à passer cet examen.

Vous vous êtes bien appliqué pour réussir du mieux possible, bien sûr, mais vous n’avez pas eu à forcer !

Ce n’est pas votre désir de réussir qui, à lui seul, vous aura permis de bien performer à l’examen.

Le secret de votre réussite est simple : vous aviez les connaissances et les compétences.

Le scénario inverse

Prenons l’exemple inverse : imaginons que vous arriviez les mains dans les poches à l’examen.

Hormis quelques infos que vous avez retenu les rares fois où vous avez écouté votre prof, vous ignorez complètement le contenu du cours.

De plus, vous n’êtes pas accoutumé à écrire ni organiser vos pensées. Ce qui ajoute un handicap supplémentaire.

Par conséquent, au moment de l’examen…

  • Vous pourrez faire autant d’effort que vous le pourrez pour obtenir une note correcte…
  • Vous creuser les méninges pour trouver des idées et des arguments…
  • Mettre toute votre bonne volonté pour réussir, ou devrais-je dire : pour ne pas échouer…

Ce sera laborieux, et le résultat sera mauvais quand même !

Ce ne seront pas vos efforts ni votre bonne volonté qui vous auront fait défaut, ce seront vos prérequis (manque de connaissances et de compétences).

Vous avez manqué de volonté pour acquérir les connaissances et les compétences en amont. Maintenant vous le payez cash ! Quels que soient les efforts que vous êtes prêt à fournir, ça ne suffira pas.

Attirer les filles, c’est pareil !

C’est la même chose lorsque vous vous retrouvez devant une fille, à vouloir l’attirer.

Au risque de vous surprendre, je ne fais pas grand-chose pour attirer les femmes quand j’interagis avec.

Même ce qui semble compliqué pour le commun des mortels est relativement facile et sans effort pour moi, parce que j’ai acquis assez d’expérience pratique en amont.

Et, in fine, comme je ne ressens plus le besoin de faire de gros efforts pour plaire, pour « performer comme jamais », mon attitude est beaucoup, beaucoup plus attirante.

Fuck le Game ! Je me pointe devant les filles en mode « moi-même » : authentique, simple, serein, décontracté, de bonne humeur.

Pas besoin de faire d’effort particulier pour « créer de l’attirance ». Je suis DÉJÀ attirant. Il suffit que je reste quelques minutes à discuter avec une fille pour qu’elle le remarque.

À la rigueur, si mon profil ne plait pas à l’une d’elles, ou qu’elle réprime son attirance pour moi parce que les conditions de la rencontre ne lui plaisent pas, tant pis !…

Je vais voir une autre fille qui saura apprécier ma présence et mes qualités.

Je n’ai pas besoin de plaire à TOUTES les filles. Plaire à une sur 2 ou 3 que j’aborde suffit pour en mettre une dans mon lit régulièrement.

Comme dans le premier exemple ci-dessus, je peux me permettre d’arriver serein devant les nanas et ne pas trop me soucier de l’attirance parce que :

  • J’ai plutôt une bonne gueule.
  • J’ai un bon look.
  • J’ai une bonne vibe.
  • J’ai 7% de masse graisseuse.
  • J’ai de bonnes compétences sociales et de séduction.
  • J’ai confiance en moi.

Pas besoin de faire un one man show pour générer de l’attirance, en sortant une blague, une vanne ou une technique d’attract’ toutes les 30 secondes.

D’ailleurs, ça ne marche même pas !

Les femmes font la différence entre les hommes qui plaisent et les hommes qui veulent leur plaire.

Quand vous faites le singe dansant devant elles, elles devinent à quelle catégorie vous faites partie.

Hélas, ce n’est pas celle qui les attire…

Vouloir paraître beaucoup plus attirant qu’on ne l’est…

Je comprends qu’un homme qui n’a objectivement rien pour plaire se sente contraint de faire beaucoup d’effort pour paraître attirant auprès des femmes.

Le problème, c’est que ça ne marche pas !

C’est comme faire beaucoup d’efforts à un examen trop difficile pour soi…

Rien ne remplacera les qualités que vous possédez (ou pas) pour vous rendre attirant auprès des femmes.

Si vous voulez être attirant, la meilleure chose à faire c’est le devenir.

C’est peut-être cruel à dire, mais si vous n’avez rien pour plaire actuellement – vous ne ressemblez à rien et votre confiance n’est pas plus consistante qu’un bout de PQ mouillé – chercher une copine dans la rue, en soirée ou sur Tinder sera une perte de temps.

C’est comme se pointer à un examen les mains dans les poches…

Mieux vaut investir vos efforts dans votre attractivité, en commençant par améliorer votre apparence.

Puis quand vous serez plus agréable à regarder, vous pourrez commencer à faire de la prospection amoureuse sérieusement !

Les techniques pour attirer les filles

L’un des problèmes de beaucoup d’hommes, même s’ils prétendent le contraire, c’est qu’ils ne sont pas vraiment disposés à faire les efforts nécessaires pour acquérir des qualités qui plaisent aux femmes.

  • Faire une heure de sport par jour…
  • Faire du shopping pour s’acheter de bonnes fringues…
  • Acquérir des compétences « à la dure » en abordant régulièrement…
  • Etc.

Hum… Trop fatigant !

Ce qu’ils veulent, ce sont des résultats rapides et sans effort. C’est ça ou rien !

C’est pourquoi le marché de la séduction a inventé les techniques d’attraction verbales…

Vous vous rendez compte : même si vous êtes petit, chauve, gros et pauvre, vous pouvez souffler quelques mots à l’oreille des filles pour qu’elles se sentent INSTANTANÉMENT plus attirée par vous !!!

Et ça marche même MIEUX sur les top models ! (lol)

Entre apprendre quelques phrases par cœur et les répéter OU bien se fringuer, entretenir une silhouette athlétique et une peau nette, acquérir des EPR à la sueur de son front…. la question elle est vite répondue, comme dirait l’autre !

Où est-ce qu’on signe ?

Les mecs veulent des formules magiques qui n’existent pas, sauf dans leurs fantasmes.

C’est exactement comme les pilules et méthodes miracles pour perdre du poids.

Vous voulez perdre quelques kilos, c’est simple : il suffit de faire plus attention à ce que vous mangez et de faire de l’activité physique régulière. C’est une méthode prouvée et approuvée !

Mais comme les gens aiment l’espoir d’obtenir du résultat sans se sortir les doigts du c**, ils préfèrent les produits amincissants bidon.

Et, en fin de compte, ils perdent leur temps à essayer tels et tels produits, et à persévérer avec des programmes minceur qui ne fonctionnent que les deux premières semaines.

Alors que s’ils avaient fait les VRAIS efforts durant ce temps-là, ils auraient pu perdre 5, 10, 20 kilos !

Leur problème de surpoids aurait été réglé.

De même, au lieu de se fourvoyer dans les techniques verbales d’attraction qui ne compenseront jamais le manque de qualités attirantes (ce ne sont que des mots !), mieux vaut accepter l’idée, que pour devenir plus attirant, vous allez devoir bosser votre attractivité dans votre quotidien.

95% de la « phase d’attraction » se joue en dehors de vos interactions.

  • Vous pouvez améliorer votre apparence de maintes façons (faire du sport, mieux vous habiller, etc.).
  • Vous pouvez réorganiser votre style de vie de sorte à être plus épanoui, moins stressé, et dégager une meilleure vibe.
  • Vous pouvez améliorer votre état d’esprit.
  • Vous pouvez apprendre de nouvelles compétences et/ou découvrir de nouveaux centres d’intérêts qui vous rendent plus intéressant.
  • Etc.

Faire toutes ces choses vous rendra naturellement plus attirant auprès des femmes.

Ensuite vous pourrez aller interagir sans ressentir une grosse pression de la performance.

Être obnubilé par l’attraction : une GROSSE erreur

L’une des règles de la drague minimalisme est la suivante :

Cessez d’être obnubilé par l’attraction quand vous draguez !

Si votre esprit est trop préoccupé par ce que vous devez dire ou faire pour attirer les filles, vous aurez beaucoup de mal à installer du rapport et une bonne connexion avec elles.

Vous paraîtrez aussi moins authentique.

Rien qu’en cessant de vouloir forcer l’attraction durant vos interactions, vous allez devenir beaucoup plus efficace !

Peut-être pas auprès des NON (les filles à qui vous ne plaisez pas au départ) : celles-ci ne seront pas intéressées quoique vous fassiez.

Mais vous le serez auprès des OUI et certaines PEUT-ÊTRE !

Les OUI sont les filles à qui vous plaisez tout de suite.

En vous concentrant sur la connexion et l’escalation avec elles – versus : exclusivement sur l’attraction pour leur plaire davantage… ce qui n’a pas grand intérêt puisque vous leur plaisez déjà – vous augmenterez drastiquement vos chances.

Vous augmenterez aussi vos chances avec les PEUT-ÊTRE, surtout si vous présumez l’attirance.

Certaines finiront par penser que finalement vous êtes plutôt charmant, parce que vous restez détaché, confiant, sexué, et parce que vous faites en sorte de créer une bonne connexion plutôt que chercher leur validation.

Moins se préoccuper de l’attraction permet de se concentrer sur d’autres éléments de la séduction, ô combien négligés et pourtant essentielles !

Car, oui, l’attraction ne fait pas tout !

Et à vrai dire, vouloir attirer par les mots et l’étalage de ses compétences sociales ne fait pas grand-chose…

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

5 plusieurs commentaires

  1. Je suis d’accord avec toi dans le sens ou il est primordial de faire des efforts en amont (essayer d’être une meilleur version de soi-même) et de façon discipliné et perenne mais je trouve que tu surestimes l’apparence. surement du au fait que ton expérience de drague s’est construite dans des contextes ou l’apparence à plus d’importance (drague de rue, internet).
    Je connais des mecs qui ont une apparence normale,sans plus (pas dégueulasse biensur) et qui chopent beaucoup plus car ils sont MASCULINS et VIRIL…la personnalité est tout aussi important que l’apparence voir plus…un mec entreprenant d’un point de vue « sociale », qui a de la personnalité, du charisme, de l’humour, qui s’affirme auprès des autres à beaucoup plus de chance d’être attirant, voir d’être courtisé qu’un mec qui a une belle gueule et un taux de MG à 7% mais qui manque de personnalité! je suis ben placé pour le savoir quand j’étais plus jeune.

    • Je suis d’accord avec toi.

      L’apparence est un facteur facilitant parce qu’en plus d’être une qualité attirante, c’est aussi un effet de halo + ça rend les filles instantanément plus compliantes sans que tu n’aies à ouvrir la bouche.

      Je mets l’accent dessus dans mes articles (du moins les articles de ces dernières années) car j’ai constaté que BEAUCOUP d’hommes négligeaient TROP cet aspect.

      Ils apprennent à draguer dans la rue, en bar ou sur Tinder, mais il n’ont pas appris à bien se mettre en valeur.

      Et autant que ça peut être un facteur facilitant, autant ça peut aussi être un facteur handicapant !

      Là où j’ai un avis différent de beaucoup, c’est que je pense qu’il n’y a pas besoin d’être intrinséquement beau pour plaire physiquement aux femmes. Un mec « moyen » mais bien habillé et en bonne forme physique sera plus attirant qu’un homme « beau » mais mal habillé et malingre/en surpoids.

      L’apparence n’est, pour moi, pas du « déterminisme génétique ». C’est ce que j’amerais faire comprendre à mon audience : tout le monde peut gagner des points d’attraction s’il fait les efforts en amont !

      J’en ai gagné pas mal au fil des ans.

      Chaque point d’apparence que tu peux gagner, que ce soit en perdant du poids, ou en t’habillant mieux, ou en prenant soin de ta peau, c’est un peu de facilité en plus pour avoir des réactions positives et installer du rapport.

      Mais bien sûr, l’impact émotionnel de ta présence, ton attitudes et tes compétences sociales et de séduction jouent aussi.

      Je dirais même que, plus on avance dans le processus (ou la relation), plus elles deviennent importantes, et moins l’apparence compte.

  2. Je suis d’accord avec vous deux. Je sais pas ce que t’en penses Chris, mais je dirais mêmes que quand on est un beau gosse, être trop bien habillé ne nous rends pas spécialement service, les filles sont plus méfiante je trouve.. Beau+bien sapé +beau parleur.. La fille sort le radar 🙂 Deuxièmement j’ai vu une vidéo sur YouTube ou le mec dit que draguer une nana en lui fessant un compliment d’entrée de jeu sur son physique genre tes mimi ect… Cest comme donné de l’argent a un riche 🙂 t’es d’accord ? Et pour finir tu crois pas que indépendamment de bien s habillé, de savoir s exprimé correctement et avec charisme, d’avoir développé pas mal d’attribut plaisant, n’en demeure pas moins que quand on plaît dans la majorité des cas, la fille et soit déjà oiverte d’esprit, soit nous trouve de suite charmant, (pas que physiquement) ou et dans un bon jour ect.. Je veux dire que plusieurs facteurs rentre en compte dans le comportement des filles a être réceptive a notre approche ! En gros plus aborde plus on a de chance, mais ça demande beaucoup d’effort sur la durée j entends. (en drague de rue) juste pour dire que évidemment tout amélioration de soi et bon et avant tout pour nous même, néanmoins cest pas la garantie absolue de baiser plus ou de faire plus de rencontres. Car d’autres paramètres compte et on a pas de prises dessus. Tu en penses quoi ?

    • Beau+bien sapé +beau parleur..

      Globalement, aborder en faisant trop beau parleur te rend automatiquement plus suspect.

      Mais en effet, si tu as tout pour plaire et que tu dragues une fille très moyenne (ou tout du moins qui pense l’être), elle risque de t’envoyer balader parce qu’elle ne croira pas du tout en ton intérêt pour elle.

      C’est le phénomène de « surqualification »

      Y’a quelques années, j’avais abordé une fille sur la grand place de Lille. Et quand j’ai terminé mon opener elle a commencé à rire.

      Je lui ai demandé pourquoi elle riait et elle m’a répondu « Parce que c’est du baratin. Je ne suis pas jolie ! »

      Je lui ai répondu « Tu sais, la beauté c’est subjectif ! », mais elle était déjà en train de se tirer.

      Il y a des filles qui ne pensent pas mériter l’intérêt qu’on leur porte. Du coup, quand on leur démontre de l’intérêt elle ne le trouve pas authentique, elles pensent qu’il y a une arrière-pensée.

      Et tout monde sait quelle est l’arrière-pensée d’un homme…

      Deuxièmement j’ai vu une vidéo sur YouTube ou le mec dit que draguer une nana en lui fessant un compliment d’entrée de jeu sur son physique genre tes mimi ect… Cest comme donné de l’argent a un riche t’es d’accord ?

      Je ne regarde pas les Youtubeurs, mais j’ai l’impression que beaucoup vous assènent de règles absolues du genre : il faut faire-ci, il ne faut pas faire ça, sans prendre en compte les nombreuses nuances qu’il peut y avoir.

      Le « Game », à la base, a été créé pour l’américain moyen, qui a un QI relativement bas… Du coup il faut rendre la compréhension de la théorie la plus simple possible.

      « Tu fais [action X] et tu obtiens [résultat Y]. »

      Alors qu’en réalité si tu fais [action X] tu peux obtenir [résultat Y Z A B C ou D], suivant plusieurs autres paramètres – qui peuvent être parfois difficiles à comprendre.

      C’est malheureusement un paradigme qui a la peau dure, parce que les mecs qui apprennent le « game » le perçoivent relativement de la même manière que ceux qui le leur ont enseigné. Les croyances et idées reçues se transmettent.

      En vérité, comme je l’ai expliqué maintes fois sur ce blog, ce n’est pas démontrer son intérêt le problème, c’est LA MANIERE dont on le démontre.

      Et j’ajouterai même : QUI le démontre, et DANS QUEL CONTEXTE.

      La plupart des compliments que les femmes reçoivent sont des compliments bateaux, fait à 20 mètres de distance « Pssst. Hé mademoiselle… mademoiselle… comment t’es charmante ! » par des mecs en survêt qui savent à peine s’exprimer en français (je caricature à peine).

      Ou dans le virtuel, sur instagram, facebook, tinder et consort.

      Mais est-ce que beaucoup d’hommes viennent à côté pour leur faire un compliment sincère les yeux dans les yeux ?

      Pas tant que ça j’en suis certain.

      Les hommes ont peur de témoigner leur intérêt, parce qu’ils ont peur d’être rejetés. C’est pourquoi ils se retranchent sur internet pour le faire, ou qu’il reste à distance, ou qu’ils ressentent le besoin de surcompenser en jouant les gros kékés qui roule des mécaniques.

      Après, c’est vrai que complimenter une fille sur son physique n’est pas idéal. Ça fait relativement bateau, et, si tu fais l’effort de l’aborder, le fait que tu la trouves jolie/mignonne est implicite.

      Aborder les filles en les complimentant sur leur physique marche ! J’ai séduit des dizaines de filles avec ce genre de compliment.

      Mais, si possible, mieux vaut employer un compliment un peu plus élaboré – ça sonne plus authentique à l’oreille.

      Une bonne astuce c’est d’essayer d’utiliser un autre verbe que le verbe « être » pour formuler ton compliment. Utiliser le verbe « avoir » ou « dégager ».

      Ex : « En te voyant passer, j’ai remarqué que tu dégageais un style très méditerranéen. Les longs cheveux noirs, la peau dorée, je trouve ça émoustillant ! »

      Note : tu la complimentes toujours sur son apparence, mais ton compliment est mieux « argumenté ». Du coup, la fille aura moins tendance à se dire qu’il est sincère et que tu ne le balances pas à toutes les filles que tu croises.

      Et pour finir tu crois pas que indépendamment de bien s habillé, de savoir s exprimé correctement et avec charisme, d’avoir développé pas mal d’attribut plaisant, n’en demeure pas moins que quand on plaît dans la majorité des cas, la fille et soit déjà oiverte d’esprit, soit nous trouve de suite charmant, (pas que physiquement) ou et dans un bon jour ect.. Je veux dire que plusieurs facteurs rentre en compte dans le comportement des filles a être réceptive a notre approche !

      Oui, c’est ce que je dis à la fin de l’article, et dans PLEIN d’autres articles…

      L’attirance n’est qu’une variable d’une équation plus grande.

      Il n’y a pas que l’attirance qui détermine l’intérêt d’une femme.

      Même un type aussi attirant que Brad Pitt au summum de son attractivité se ferait rejeté dans la rue !

      Parce qu’il ne peut pas tomber que sur des filles hétérosexuelles, ou célibataire ou infidèle, ou peu réceptive dans la rue (quelques fois, une fille peut nous rejeter juste par Pavlovisme, sans même regarder à quoi on ressemble) ou parce que, contrairement aux hommes, l’humeur du moment est aussi un facteur à prendre en compte.

      L’homme est en mode « on » pour rencontrer et baiser h24, 7j/7.

      Pas les filles.

      Ça dépend de leurs soucis/niveau de stress du moment, leurs dernières aventures amoureuses (séparation récente, si elles ont le béguin pour un mec en ce moment, etc.), leur cycle menstruel, et sans doute quelques autres trucs dont je n’ai pas encore pris conscience.

      C’est pourquoi, quelque soit ta qualité intrinsèque d’homme, ton taux de réussite ne sera jamais vraiment élevé.

      Les taux dont se vantent certains coachs du genre « 80% de réussite », c’est du mytho pour épater le débutant puceau.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.