Accueil 5 Apprendre à draguer 5 Comment mettre à l’aise une femme : Passez sous les radars !

Comment mettre à l’aise une femme : Passez sous les radars !

Une femme dans la force de l’âge, subit une pression sociale au moins deux fois plus lourde que nous les hommes. Cela a quasiment toujours été ainsi, depuis l’organisation  des sociétés humaines. Une femme jolie reçoit le regard des hommes mais également des autres femmes. Elle est donc  constamment observée.

Conséquences : pour elle, la cohérence sociale est un univers indispensable. Et au milieu de ce monde, elle ne veut pas prendre le risque d’être rejetée, exclue ou isolée de cette cellule sociale. Si elle fait donc des « écarts » (par rapport à cette norme sociale) soit elle ne veut surtout pas que ça se sache ( pour ses meilleures amies, elle dira qu’elle a « craqué » ou juste passer une nuit avec vous) soit elle préfère que VOUS ASSUMIEZ que vous en êtes le responsable ( de l’aventure que vous êtes en train de vivre ensemble)

Un dragueur expérimenté et un minimum intelligent et sensible a parfaitement conscience de ces contraintes sociales et du « qu’en dira t’on » qui pèse chez une femme en général.  images (2)

Il suivra donc un certain nombre de règles informels, qui l’amènera lui et sa partenaire à vivre l’amour sous ses multiples dimensions.

1.- Ne pas se faire passer pour un dragueur

Dans la rue ce n’est pas non plus éliminatoire, comme le pense beaucoup de personnes, mais que cette demoiselle sente que vous avez sondé une bonne vingtaine de nanas auparavant, ne va pas lui causer du grand plaisir. Comment faire alors ? Lisez la règle suivante.

2.- Se montrer humble et faussement timide/débutant en parlant avec cette inconnue

Oui, je sais c’est paradoxal, mais fréquenter le monde des femmes c’est jouer subtilement de ces contraires apparents. En réalité je confirme que vous devez parfaitement être à l’aise intérieurement car ça rejaillira sur votre environnement ( voir les fondamentaux et vous êtes trahi )

Cet humble style plaît à pas mal de femmes, car vous sub-communiquez , que vous vous intéressez sincèrement à elle (même si ce n’est pas forcément une profonde vérité sur le moment) et que vous n’allez pas voir ailleurs ( oui, oui je sais, là aussi la vérité est parfois ailleurs…)

3.- Ne pas formaliser que l’on voit plusieurs femmes ( du moins , jusqu’au moment où elle vous en parle, où que vous faites le point avec elle à propos de cette situation.)

Pourquoi ? Parce que vous êtes en situation où vous allez déterminer avec qui vous vous sentirez le mieux. Par conséquent, vous taisez provisoirement les faits. C’est déjà ce que font les femmes , bien mieux que nous d’ailleurs, en faisant multiplier les rendez-vous , pour avoir le luxe du choix final.

4.- Le rendez-vous que vous allez décrocher avec elle, est un rendez-vous de courtoisie/connaissance mutuelle. Formalisez-le élégamment dans ces termes, vous allez ainsi lui retirer cette pression sociale qui lui fout une peur bleue de passer pour une fille facile.

5.- Lors de la phase d’escalade kinesthésique, vous ne formalisez pas que vous êtes en train de la séduire, de la toucher et encore moins de l’embrasser ! L’escalade se fait en silence, naturellement, sans être dit.

6.- Lorsque vous l’emmenez chez vous ou que vous allez chez elle, la phase est encore plus critique. Exprimez-lui une routine (voir lexique) qui va là encore déchargez toute appréhension trop lourde chez elle.

7.- En général (pas systématique non plus), une demoiselle préfère se laisser flirter (au stade avancé) dans un coin tranquille, pas forcément super isolé, mais juste tranquille : c’est à dire sans pression, dans un endroit reposant et pas stressant pour elle. C’est bien sûr à vous de ressentir si elle est à l’aise dans le lieu où vous vous trouvez ensemble.

Mine de rien, cette règle est super importante quand on y réfléchit bien. Si vous êtes dans son quartier où se trouve ses amis/famille , ça ne va pas trop le faire.

Voilà messieurs. A vous de jouer, pour  passer sous les radars, votre jeu de séduction n’en sera que plus efficace et votre partenaire ne s’en sentira que plus à l’aise !

À propos Tiger

12 plusieurs commentaires

  1. Salut, je me suis même demandé une chose que je suis en train d’explorer, on dit parfois qu’il faut attendre le deuxième rendez-vous pour embrasser ou peut-être même une semaine tout en maintenant un flirt bien entendu, escalader progressivement, et d’autres pensent que ce n’est pas important,voire nuisible, mais je pense que dans certain contexte cela peut-être utile pour faire monter la tension à un cran un peu plus élevé, parfois quand on agit assez vite obligatoirement on montre une certaine aisance, et donc on risque de se griller et je parle d’expérience, mais cela dépend des femmes bien entendu donc du contexte, et je pense que parfois il faut ralentir son rythme du moins se calquer sur celui de la femme, d’autres aimeront la rapidité et ne nous « cramerons pas » mais d’autres verront cela d’un autre œil même dans les règles de l’art, qu’en penses tu?

    Je vais essayer d’expérimenter tout ceci quand le temps sera plus agréable mais dur d’évaluer correctement mais on peut avoir une idée après.

    • Considérant que tu as déjà de l’expérience, tu as probablement remarqué que dans la réalité des rdvs que tu as et que tu auras avec des nanas, parfois le baiser au 1er rdv coule de source et parfois cela demande un deuxième voire troisième rdv avant le kissclose ( au delà, ça peut encore fonctionner bien sûr mais le risque de friend zone devient réel) De quoi dépend le kclose ? Voici quelques facteurs généraux :

      – de toi (c’est à dire de ton humeur, de ta capacité à escalader bien, et surtout de la frame que tu dégages)
      – de ta partenaire (de son humeur, de ses principes, de son envie sur le moment, de la manière dont elle te perçoit)
      – du déroulé de la date (parfois ça tient à rien, genre vous vous baladez dans le mauvais quartier, elle est mal à l’aise dans le café, etc…)

      Est ce que ça répond à ta question Cutkiller ?

  2. bien sure que tu peut kc mais tu risque d’être « griller « ,si tu veux certaine femme quand tu les conduit trop rapidement ce pose des question, et parfois le fait d’être « rapide » te grille donc parfois je prend volontairement mon temps, mais tout dépends de la femme en face de moi.

    • Ça dépend de (1) la manière dont tu inities le kclose et (2) qu’est-ce que tu fais après le Kclose.

      – Si tu inities le kclose vite + en mode agressif « homme de cromagnion » = ce sera too much !
      Plus tu capitalises vite, mieux c’est, parce que le temps à tendance à fait faner plus au moins vite l’intérêt des filles et c’est rend la séduction beaucoup plus simple et agréable une fois que l’intérêt est devenue mutuelle. Cependant, plus tu escalades vite, plus justement tu dois être capable faire ça proprement et passer sous les radars. Ça signifie, pas de GRANDE escalation, uniquement des micro-escalade (se rapprocher, toucher légèrement la main, puis la prendre, la caresser, se rapprocher d’avantage, embrasser) et ne pas dégager une frame de player (humble, gentil, légèrement timide). La vitesse à laquelle tu peux Kclose dépendra principalement de ses réactions à ces micro-escalades. Parfois ça peut prendre une minute, parfois 2 RDV – ça dépend des croyances de la fille et sa capacité à gérer son excitation.

      – Si après tu commences à chercher la validation, genre tu la Kcloses 5 minutes toutes les 30 secondes, ça finira par ne plus lui faire d’effet du tout et (a) tu ne pourras plus escalader et (b) tu passeras pour needy et elle ne donnera pas suite. Elle se dira un truc du genre « c’était sympa sur l’instant, mais en fait ce mec je le sens pas… »

      Hormis si tu fais ces 2 erreurs, tenter le kclose ou non en premier RDV n’a pas d’influence sur le fait de la revoir ou pas. La revoyure day2/day3 et aussi aléatoire que la revoyure #close/day2. La seule chose que tu peux faire entre les 2 c’est faire un bon phone/SMS game pour rester dans ses radars, garder de l’intérêt et continuer à construire du confort.

  3. oui je voit mais une fois je pense pas avoir agit comme un croma mais j’ai agit de manière à la faire penser que j’avais un tas de nana ect tout de suite après elle me disait avec combien de femme tu la fait ou bien à quand remonte ta dernière relation, est, elle, elle avait morfler dans le passer enfin bref, après sur ce genre d’expérience qu’on apprends, parfois peut-être qu’on ce rend ou je me rend pas compte d’aller trop vite de ce laisser emporter, après comment fait tu quand tu n’aime pas les sms ? je suis pas quelqu’un qui parle énormément avec les femmes à part quand elle son mes pote est pourtant je me mais pas la pression mais les sms je trouve sa ennuyant, selon toi c’est une obligation pour maintenir quelque chose ect ? parce que sms, sa reste vraiment mon point faible

    • –> elle me disait avec combien de femme tu la fait ou bien à quand remonte ta dernière relation
      C’est courant, et ça ne signifie pas nécessairement que tu vas trop vite. C’est juste qu’elle cherche à imposer sa frame de la relation « je veux une relation sérieuse, donc il faut que tu te conduises comme un genre petit agneau si tu veux sortir avec moi ». C’est même plutôt une bonne chose que ça sorte vite. Pour voir si tu vas trop vite, concentre toi davantage sur les feedbacks qu’elle t’envoie quand tu escalades :
      – quand tu te rapproches : est-elle à l’aise avec ta proximité ou est-ce qu’elle recule ?
      – quand tu flirts (ça peut être avec le regard, du sex talk ou de la taquinerie légère) : est-ce qu’elle rejette le flirt ou rentre dedans ?
      – quand tu commences les kinos (frôle sa main, etc) : est-ce qu’elle est à l’aise avec le toucher ou se retire ?

      –> comment fait tu quand tu n’aime pas les sms ?
      Si tu veux avoir un phone game solide et revoir un nombre correcte de fille, le sms est nécessaire. C’est vraiment utile pour (1) réinitier le contact rapidement (voir mon article ) et pour construire un peu de confort entre le moment où tu fixes le rencard et le jour de la date. Donc oui, faut se forcer un peu tout simplement, mais si la fille t’intéresse ça ne devrait pas être trop difficile 😉

  4.  » et ne pas dégager une frame de player (humble, gentil, légèrement timide)  » parfois justement je dégage un truc de player mais involontairement bien avant d’ailleurs que j’apprenne la séduction mais la c quand sa me monte à la tête souvent aha

    sinon, merci la j’ai vraiment quelque pièce du puzzle qui me manquer encore, est la je viens de comprendre d’un coup pas mal de chose par rapport au expérience du passer ect, vivement l’été, peace 🙂

  5. tu parle de cette article ? http://www.drague-academie.com/obtenir-un-rendez-vous-3-conseils-qui-vont-tripler-vos-chances-de-revoir-une-fille/

    moi ce qui me dérange personnellement quand je relance plusieurs fois est qu’on me dit non, j’ai l’impression d’être un chien sérieux, je pense qu’il dois aussi avoir une réciprocité,après le phone game parfois je m’ennuie avec certaine femme, que je désir juste pour le pieux, donc j’ai pas grand chose à dire, je suis fainéant surement.

    • Appelle et propose leur un truc. Elles ne te diront jamais « non » au téléphone si tu demandes correctement (sans te chier dessus). Une fois que tu as son accord, tu n’as plus qu’à le reporter tranquillement quand elle cherche à l’annuler, jusqu’à ce qu’elle finisse par se pointer.

      Ex. « Désolé, je peux pas venir, ma copine est malade blablabla. Vraiment désolé :’-(«  –> « Pas grave ;-). On reporte à la semaine prochaine. » et tu fais la même chose JUSQU’A ce qu’elle finisse par se pointer. Montre-lui que tu es cent fois plus malin qu’elle :-p.

  6. sa marche merci d’avoir pris le temps 😉 mais peut-être que mon ego à un petit problème, quand j’insiste j’ai l’impression de faire le « chien »

    • Le problème (fréquent chez les mecs de la communauté), c’est que la volonté de conclure et parasitée par le besoin de plaire. A tel point que beaucoup préfèrent renoncer à essayer de conclure avec la fille plutôt que de risquer de passer pour un mec lourd/en chien, et finissent en Friend zone/par laisser tomber.

      Le mec qui n’en a rien à foutre (veut juste conclure), va persister jusqu’à ce que ce soit officiellement mort ! Et paradoxalement, un partie des filles considèrent plutôt sa persistance comme une preuve de sa forte confiance en lui et finiront par céder.

      Bien évidemment, je ne dis pas qu’il faut se jeter sur toutes les filles comme un porc. Faut continuer la jouer cool/détaché du résultat/non-réactif. Aussi, persister en fonction de la récompense – par ex, je ne vais pas persister après une approche dans la rue simplement pour que la fille finisse par me parler. Par contre, si la fille me plait beaucoup (au moins une 8) et a montrer des signes qu’elle était attirée auparavant, je vais essayer de la faire venir parce que je sais qu’une fois que nous nous retrouveront en tête à tête dans un endroit calme, tout sera possible…

  7. oui je voit très bien ce que tu veux m’expliquer, ce n’est qu’un problème de confiance, car quand on ces ce qu’on vaut qu’importe ce que l’autre pense est je sais bien que parfois il faut persister sans passer pour un gros porc toujours un juste milieu aha

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.