Accueil 5 Apprendre la drague 5 La vérité sur la séduction, le processus, l’attraction et l’intérêt !
la vérité sur la séduction processus de drague attraction attirance femme fille

La vérité sur la séduction, le processus, l’attraction et l’intérêt !

Ces 10 à 15 dernières années, Internet a permis la prolifération d’auto-proclamés « experts. » Il suffit de taper un mot-clé relatif à la séduction sur Google pour en trouver une pléthore qui vous promet Monts et Merveilles.

Mais, disons-le sans ambages, ils sont souvent bien plus motivés par l’envie de faire de l’argent que d’aider des hommes à séduire des femmes, et beaucoup d’entre eux n’ont aucune légitimité.

Il va sans dire que la plupart de leurs conseils sont très basiques. Pire encore, certains contribuent à embrouiller davantage les esprits.

  • Entre les méthodes alambiquées qui donnent l’impression que séduire une fille n’a rien de naturel, mais demande des années d’études et de pratiques pour maîtriser un processus artificiel ;
  • Les nombreuses théories bancales autour de la psychologie évolutionniste, et celles qui se perdent en conjectures.
  • Les soi-disant techniques de manipulation mentale (patterns) et les conseils insipides (les règles des « 3 jours », des « 3 IOIs », des « 7 heures », et j’en passe de plus belles !)

…il est facile de ne rien y comprendre. D’autant plus quand on ne comprenait déjà pas grand-chose aux femmes et à la séduction à la base.

Le processus de séduction est simple et naturel

Pourtant, au risque de surprendre, il n’y a rien de compliqué en séduction. C’est un processus SIMPLE et NATUREL, qu’on a complexifié à outrance, soit par incompréhension, soit pour en tirer profit.

Pour preuve, beaucoup d’hommes de votre entourage n’ont JAMAIS eu recours à quelque conseil ou stratégie que ce soit pour coucher et sortir avec des filles.

Il est d’ailleurs probable que s’ils s’étaient obligés à passer par toutes les « figures imposées » par ces soi-disant experts en séduction — dissimuler leur intérêt au départ, divertir par des pseudo « techniques d’attract », ou autre — ils auraient eu PLUS de difficulté.

« Oui, mais c’est pas pareil ! »

J’entends souvent les plus dubitatifs objecter :

« D’accord, mais pour EUX c’est plus facile. Ils sont plus beaux, plus grands, plus musclés, plus intelligents, plus riches, plus populaires, plus drôles, Whatever ! Nous, on DOIT faire plus d’efforts qu’eux pour réussir. »

Voilà ma réponse :

  • Est-ce plus facile pour des mecs qui ont plus de qualités/avantages que vous ?

La réponse est OUI.

  • Devez-vous faire plus d’efforts qu’eux pour séduire les filles ?

Sans aucun doute.

Seulement, pas les efforts auxquels vous pensez !

Ce n’est pas le processus !

Comprenez ceci : compliquer le processus n’y changera STRICTEMENT rien !

Si un homme est objectivement plus attirant que vous, qu’il possède un meilleur état d’esprit, un meilleur innergame, de meilleures compétences sociales, c’est tout à fait normal que les résultats viennent plus facilement pour lui

C’est normal :

  • Qu’il plaise plus aux filles.
  • Qu’il réussisse à escalader avec moins de difficulté.
  • Qu’il ait moins à persister !

Ce principe est valable pour absolument tout dans la vie.

  • Si un boxeur est plus endurant, plus fort, plus rapide, plus habile, et plus solide mentalement, qu’un autre : il sera meilleur ! Il gagnera plus de combats, mettra ses adversaires au tapis plus facilement.
  • Si un étudiant a un meilleur quotient intellectuel, qu’il est plus motivé, mieux organisé, et plus studieux qu’un autre : il aura de meilleures notes, il réussira mieux ses examens, décrochera ses diplômes et intégrera plus facilement les grandes écoles.

Tout cela est logique !

Vous-même, en faisant les efforts nécessaires pour devenir une meilleure version de vous-même – plus attirante, plus confiante, plus compétente, – vous avez plus de facilité que celui que la personne que vous étiez avant (que votre ancienne version).

Mais est-ce qu’en rendant le processus plus compliqué, pour compenser vos lacunes, vous allez réussir à obtenir les mêmes résultats qu’eux ?

La réponse est NON.

En fait, c’est le contraire :

Vous allez vous enfoncer davantage, parce que plus le processus est « forcé », moins il a de chance d’aboutir.

C’est tout à fait à l’image d’une conversation par exemple. Le plus souvent, quand vous cherchez à placer des phrases, des techniques, des sujets, ou autre artificiellement, la discussion manque de spontanéité, de naturel, et cela se ressent dans l’interaction. Cela vous confère une « vibe » étrange, qui donne le réflexe aux femmes de vous rejeter.

Mais quand vous lâchez prise avec votre intellect, que vous venez comme vous êtes, sans vous mettre la pression, pour avoir une discussion naturelle, la fille ressent votre authenticité, vous trouve beaucoup plus sympa, et la conversation devient fluide !

C’est pareil pour l’ensemble de la séduction !

Plus vous essayez de contrôler l’interaction, épater la fille, manipuler ses émotions, etc., plus cela se ressent et moins ça marche.

Si vous êtes à l’aise, détaché et authentique, le processus devient plus naturel, plus fluide, et donc plus facile que si vous cherchiez à le contrôler, à le « forcer » à prendre la direction exacte que vous voulez.

Vous ne pouvez PAS contrôler le processus. Cet effort s’avère très souvent contre-productif.

Les mecs qui séduisent VRAIMENT !

Les mecs séduisants, eux, n’essayent pas de le contrôler. Ils n’en ressentent pas le besoin. Cela les rend d’autant plus efficaces ! Plus efficaces que s’ils adoptaient le même état d’esprit, le même comportement et les mêmes stratégies que vous.

Et, l’ironie, ce que les rares fois où ils le font (parce qu’ils tombent sous le charme d’une femme et se sentent attachés au résultat) ils échouent !

D’où l’idée reçue à laquelle on a tous cru un moment donné : « moins on est intéressé par une fille, plus c’est facile de la séduire ».

En vérité, le problème n’est pas qu’une fille nous intéresse ou non… Le problème c’est que, quand nous cherchons à forcer la séduction (en rendant le processus plus complexe qu’elle ne l’est) ça ne fonctionne jamais.

Ce que beaucoup ne comprennent pas…

Ce que beaucoup d’hommes ont du mal à saisir, c’est qu’il n’existe ni technique, ni phases imaginaires, ni rien d’autre, qui puisse compenser le manque d’attractivité, de confiance en soi et de compétences.

Ce qui fait de vous un bon ou mauvais séducteur, c’est la somme des compétences, attributs, croyances et perceptions que vous possédez.

J’ignore pour vous, mais quand une fille obèse avec un duvet épais comme une moustache vient vers moi pour me draguer, elle a beau passer par toutes les « phases », utiliser toutes les « techniques d’attraction », et rester autant de temps qu’elle veut pour « construire de l’attirance »… je ne me sentirai pas plus attiré par elle !

La seule chance qu’elle aurait de coucher avec moi serait de me droguer, m’attacher à un lit, et me faire avaler une boîte entière de viagra !

Par contre, si c’est une fille mignonne, bien roulée, souriante et agréable qui vient me parler : hum !… La suite serait très différente !

Bien sûr, tout n’est pas aussi simple…

D’abord parce que je fais une comparaison extrême : la grosse à moustache VS la beauté aux nichons plantureux.

En réalité :

  • Grâce à votre attitude et vos compétences, vous pouvez réussir à séduire une fille assez peu attirée (physiquement) par vous au départ.
  • Parfois, au contraire, elle peut être très attirée par vous, mais parce que votre attitude et vos compétences laissent à désirer, vous ne réussissez pas à la séduire !

Aussi, c’est n’est pas si simple parce que les filles sont de nature plus sélectives que les hommes. Elles sont en général moins obnubilées à l’idée d’avoir des rapports sexuels, et ont un tas d’opportunités qui leur tournent autour sans arrêt.

Une question d’intérêt plus que d’attirance

En somme, voilà la réalité :

Nous créons de l’attirance presque uniquement grâce à :

  1. Notre apparence ;
  2. Notre attitude ;
  3. Nos compétences (savoir installer la tension, la connexion, escalader, persister correctement, etc.)

Mais l’attirance ressentie par une femme ne suffit pas toujours à susciter assez d’intérêt.

Il en faut plus !…

Il faut :

Et quelquefois, il faut aussi remplir certains critères comme :

  • Être dans une tranche d’âge requise.
  • Rencontrer dans un contexte « acceptable » à ses yeux.
  • Être de la même culture/religion.
  • Etc.

Certaines femmes ont des critères de sélection supplémentaires – parfois stupides et illogiques, je vous l’accorde, – qui n’ont rien à voir avec notre attractivité, notre attitude ou nos compétences, mais auxquels elles dérogent rarement.

Et, si vous ne remplissez pas ces critères, elles ne seront probablement pas intéressées par vous (même si vous passez le fameux test de l’attirance).

Néanmoins, une chose est certaine : s’il n’y a aucune attirance au départ, il n’y aura pas d’intérêt. Et sans intérêt, il n’y pas de séduction possible.

Vous avez apprécié cet article ? Génial ! Vous pouvez aller encore plus loin :

  1. Vous pouvez Laisser un pourboire à Chrys pour financer le développement de son blog et ses futurs projets. Toute somme est bienvenue : de 1 centime à 1 million d'euros.
  2. Si vous voulez découvrir les meilleurs conseils de Chrys, allez consulter ses excellents guides.
  3. Si vous voulez des conseils honnêtes et améliorer votre réussite rapidement, Chrys est disponible par consultation téléphonique et dispense des coachings individuels.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

5 plusieurs commentaires

  1. Salut Chrys

    C est toujours un plaisir de te lire,c est indéniable 🙂 mais je ne sais pas ce qu en pense les autres personnes du blog,mais perso j ai envie de tout laisser tomber..
    Dans la vie,rien n est facile,mais meme dans les domaines qui sont difficiles on sent une marge de progression ou des petites avancées qui permettent de ne pas se décourager ..tandis que la c est toujours

    – si la personne est mal lunée recalage
    -si on ne lui plait pas physiquement recalage
    -si on est trop à écoute,friendzone, donc recalage
    -si elle est prise recalage
    -si on à pas la bonne chemise,le bon pantalon ou le bon parfum, recalage
    -si on se trompe ne serait ce que d un millimétre dans l attitude,recalage
    -si on l aborde dans certains contextes, recalage

    il y a trop de parametres à ajuster et au moindre ecart tout tombe en morceaux à chaque fois..
    c est aussi un domaine ou il un déséquilibre flagrant avec trop d échecs et très peu de réussites,quand on lit « 200 abordages et seulement 2 rendez vous » on a envie de se retirer dans un monastére boudhiste…
    En tout cas ce n est pas une bonne période

    • « je ne sais pas ce qu en pense les autres personnes du blog,mais perso j ai envie de tout laisser tomber.. »

      Je pense que tu te pose trop de question

  2. @Thierry tu as essayer d’aborder des filles black ou des rondes ? Elles sont plus ouverte à la discution et tu auras peut être des réussites.

    • Et bien vanity tu as raison 🙂 j aime bien ces deux styles de femmes , les rondeurs me font craquer d ailleurs 😉 les blacks et les asiats aussi , même si les asiatiques semblent moins accessibles…effectivement se recentrer sur d autres publics peut être intéressant…d ailleurs mon ex était une fille plutôt ronde mais mignonne 🙂 :)bonne idée vanity;)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.