Accueil 5 Apprendre la drague 5 Draguer et coucher avec des femmes : moralement ça donne quoi ?

Draguer et coucher avec des femmes : moralement ça donne quoi ?

Ah… l’éthique dans la séduction… vaste sujet que ce domaine-ci en particulier.

Il faut déjà préciser très clairement que ce qui relève de l’ordre de la moralité est une notion éminent subjective voire même floue. De l’autre perspective : sous prétexte que la moralité soit complexe à déterminer, il n’empêche pas que l’individu, en tant que citoyen ou membre d’un groupe d’individu ( au sens plus large : société humaine) ne peut pas faire tout ce qu’il désire. Autrement ceci remet tout simplement en cause les fondations mêmes du savoir vivre ensemble.




Mais pour revenir de manière beaucoup plus prosaïque, à la drague active : chaque homme s’est ou devra très rapidement se poser la question de sa propre éthique vis à vis de sa relation avec les femmes. Chaque séducteur actif arrivera un moment ou un autre , à la limite de ce qu’il considère comme immoral. C’est alors qu’il devra faire face à un choix : franchir cette limite ou non.

Il est très délicat qu’une autre personne lui dicte cette limite. Parce que le terrain de l’immoralité varie selon le parcours personnel de chaque dragueur ( éducation, famille, culture , croyances, amis, caractère, génération, etc)

POUR TENTER DE CERNER LE SUJET PLUS CONCRÈTEMENT , nous pouvons déjà parler de ce que nous faisons avec la gente féminine :

  • l’acte de draguer en soi dans la rue n’est pas gênant.
  • ensuite prendre plusieurs numéros d’inconnues en une seule session, peut déjà rebuter certains novices qui estiment que c’est une forme de supercherie vis à vis des femmes que l’on rencontre. C’est bien sûr leur droit de penser ceci. Dans ce cas qu’ils ne prennent qu’un seul numéro à chaque session et qu’ils attendent la réponse de la demoiselle qu’ils ont convoité, avant de recommencer à partir sur le terrain en cas de non poursuite de la rencontre.



  • on peut parfois embrasser la demoiselle en quelques minutes dans la rue, ou en tout cas (souvent) dès le premier rendez-vous. On peut trouver cette pratique intrusive voire immorale de surprendre la nana ainsi. Soit, prenons acte de cet immoralité et daignons bien attendre que mademoiselle ait envie de nous : peut être au 15ème rendez-vous , ou au 20ème rencart avec un peu de chance ? Si elle n’a pas envie de se laisser embrasser , il n’y aura pas de baiser. De toutes façons.
  • on a plusieurs numéros, suivis de plusieurs rencarts différents et … on finit par toutes les baiser !!!  Alors ça c’est sûr, c’est vraiment immoral !! Ah bon ? Tout dépend en réalité de ce qui a été convenu ou non dit avec chacune d’entre elle. Si une nana vous demande de rester fidèle à elle, vous avez le libre choix de l’écouter ou de faire ce que vous voulez. Si vous lui mentez ouvertement, c’est à vous qu’il revient la responsabilité de vous sentir bien dans votre conscience ou pas !

Il faut que vos actions soient cohérentes avec ce que vous estimez moralement important. Selon les croyances que vous portez à cette vie et aux relations humaines, ne cherchez en tout cas pas à blesser la vie des gens : le réveil risque d’être amère.

Voilà le but de cet article est de dire que l’on peut coucher avec des femmes sans être un bulldozer destructeur, mais ce chemin est pavé de dangereux obstacles, qui vous obligeront à marcher avec prudence…

Vous avez apprécié cet article ? Génial ! Vous pouvez aller encore plus loin :

  1. Vous pouvez Laisser un pourboire à Chrys pour financer le développement de son blog et ses futurs projets. Toute somme est bienvenue : de 1 centime à 1 million d'euros.
  2. Si vous voulez découvrir les meilleurs conseils de Chrys, allez consulter ses excellents guides.
  3. Si vous voulez des conseils honnêtes et améliorer votre réussite rapidement, Chrys est disponible par consultation téléphonique et dispense des coachings individuels.

À propos Tiger

4 plusieurs commentaires

  1. True ton article, justement j’ai aussi défini des règles ~mais prendre plusieurs numéro je ne voit pas sa comme une surenchère mais si on peut en rencontrer plus ou et le mal ? certain on sans doute encore dans l’idée qu’en abordant il s’imagine déjà ce la faire, tout dépends de ce qu’on pense, comme pour embrasser directement, il et mieux d’avoir un « tu vas trop vite  » que trop tard ^^

    sinon la complexité pour l’instant dans la moralité, la tentation, enfreindre les règles qu’on ce fixe et certaine femme son fragile,d’autre bien extravertie ect donc sa reste une question de calibrage je pense,donc je pense que du moment ou on et honnête sur son intention, je part de ce principe,séduire une femme coucher puis coucher avec d’autre sa reviendrais à « baiser » la confiance d’une personne qui et plus grave que l’acte en sois, mais si on et clair sur ce qu’on veux ^^ mais je pense que sa donne plus de temps pour être bon séducteur et honnête,et on ce prend plus de vent mais le résultat quand on évite manipulation ect et bien meilleur enfin on apprends bien plus de chose, voila j’ai juste exposer ce que j’en pense, peace

  2. Très bon article !

    Effectivement c’est très subjectif tout se qui se rapporte à la morale / éthique, surtout sur un sujet aussi personnel que la séduction, ou chaque dragueur à eu un parcours de vie unique. L’éducation, culture etc…y joue un rôle fondamentale et détermine la vision que l’on a de LA femme. Sans parler de la société de consommation qui nous a plus ou moins formatés et modifié nos croyances sur les rôles inverses (merci la féminisation) hommes/femmes. Si l’on à grandit dans un quartier dangereux ou garçons et filles font bande à part, si on a eu des amies « filles » au cours de l’adolescence, si on a passer ses années collège seul devant les jeux vidéos, si on a des parents divorcés…toutes ces expériences influent sur les limites de chacun. Ce qui est moral pour l’un est immoral pour l’autre.

    Pour certains si la fille dit qu’elle à un copain, ils tentent rien.
    D’autres la draguerons parce qu’après tout, elle n’est pas fiancée.
    Si elle est fiancée, après tout pourquoi pas elle n’est pas mariée.
    Si elle est mariée, après tout pourquoi pas elle a pas d’enfants.
    Si elle à des enfants après tout pourquoi ne pas lui apporter un peu de bonheur, prisonnière de sa vie de famille.

    On peut le retourner à l’infini, il faut faire preuve de discernement, d’intelligence sociale, et surtout comme il a été dit dans l’article : « ne cherchez en tout cas pas à blesser la vie des gens : le réveil risque d’être amère. »

  3. Merci pour vos commentaires qui prolongent d’ailleurs la réflexion apportée par cet article. Je n’ai rien à rajouter car je suis en accord avec vos propos.

    Amen

  4. D’autres la draguerons parce qu’après tout, elle n’est pas fiancée.
    Si elle est fiancée, après tout pourquoi pas elle n’est pas mariée.
    Si elle est mariée, après tout pourquoi pas elle a pas d’enfants.
    Si elle à des enfants après tout pourquoi ne pas lui apporter un peu de bonheur, prisonnière de sa vie de famille.

    j’ai envie d’en rajouter un aha, si ce n’est pas moi un jours sa sera quelqu’un d’autre… il et plutôt cruel mais bon

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.