utiliser les réseaux sociaux pour séduire

Comment utiliser les réseaux sociaux pour faciliter la séduction

Je ne suis pas un grand fan des réseaux sociaux. Et, croyez-moi, je fais preuve d’euphémisme en disant cela.

À mon avis, le nombre d’inconvénients surpasse de loin les avantages qu’ils ont à offrir.

Premièrement, le principal « bénéfice » des réseaux sociaux, c’est d’augmenter le sentiment d’insatisfaction personnel.

Maintes études le confirment.

Plus vous passez de temps dessus, plus votre bien-être a tendance à se dégrader.

Cette raison à elle seule devrait suffire à tous nous dissuader de nous y connecter souvent.

Deuxièmement, ce sont des plateformes publicitaires subreptices.

Que vous en ayez conscience ou pas, vous êtes à peu près autant exposé aux messages publicitaires en passant une heure sur un réseau social que devant une télévision.

En plus de vous pousser à la dépression, ça vous pousse à la consommation : le combo gagnant !

Troisièmement, les réseaux sociaux donnent BEAUCOUP de validation aux femmes qui les fréquentent.

Ce qui leur fait prendre la grosse tête.

Après on s’étonne qu’elles soient hyper sélectives…

Moi, ça ne m’étonne pas.

Au contraire, je trouve ça logique : quand on reçoit une pléthore de likes et de commentaires élogieux tous les jours, on finit par avoir le melon… Surtout quand on est encore immature, qu’on a un petit penchant narcissique (toutes les jeunes filles en ont un) et que notre éducation ne nous enseigne pas l’humilité.

Enfin, les réseaux sociaux deviennent rapidement une addiction.

Beaucoup ressentent le besoin de consulter leur téléphone toutes les 10 minutes pour aller voir leurs notifications, des stories, etc.

Cela provoque généralement des troubles de l’attention et, par extension, une incapacité de se concentrer convenablement.

Imaginez : il faudrait en moyenne 23 minutes à quelqu’un pour parvenir à bien se concentrer.

Quand j’écris un article comme celui-ci par exemple, il me faut à peu près une vingtaine de minutes pour me mettre parfaitement dedans.  

Si j’étais addict aux réseaux sociaux au point de devoir les consulter toutes les 10 minutes, je serais tout simplement incapable d’écrire quoi que ce soit – hormis un tweet ou un commentaire Facebook.

Plus vous consultez régulièrement la multitude de réseaux sociaux qu’il existe aujourd’hui, plus vous êtes à même de devenir addict et d’être incapable de vous concentrer convenablement.

Toutes ces raisons font que je me méfie des réseaux sociaux. J’y passe le moins de temps possible.

Fut un temps, j’ai même sérieusement réfléchi à supprimer tous mes comptes.

Mais je préfère finalement les garder, car malgré tout il y a aussi quelques bénéfices à en tirer, notamment en matière de séduction.

Il s’agit surtout de les utiliser de la bonne manière.

Les avantages pour la séduction

les réseaux sociaux peuvent vous permettre de facilité le processus de séduction

De la fin des années 2000 au début des années 2010, l’anonymat ne posait pas un si gros de problème.

On pourrait récupérer le numéro d’une inconnue dans la rue, la recontacter quelques jours plus tard et la revoir, bien qu’elle ignorait à peu près tout de nous.  

C’était encore la norme.  

Mais ce n’est plus tout à fait le cas maintenant que nous avons à peu près tous une « identité numérique ».    

Aujourd’hui beaucoup de femmes renoncent à vous revoir si vous paraissez trop anonyme à leurs yeux.   

Être sur les réseaux sociaux vous permet d’avoir une « vitrine » que les filles peuvent consulter, et qui vous rend plus réel et rassurant à rencarder.

Que vous les rencontriez dans la rue, sur internet ou ailleurs, si vous leur avez fait bonne impression elles apprécieront en savoir un peu plus sur vous après la rencontre.

  1. Cela solidifiera l’idée que vous leur plaisez assez.
  2. Cela les rassurera : elles verront que vous êtes une vraie personne, avec une famille, des amis, etc.
Les risques qu’une fille disparaisse entre la rencontre initiale et le rendez-vous se réduisent drastiquement si elle en voit et en apprend plus sur vous durant cette période, que si vous restez complètement dans l’ombre.

C’est l’une des raisons pour lesquelles je préfère échanger par messages sur WhatsApp plutôt qu’avec des SMS classiques.

Avec WhatsApp, elles peuvent voir la photo de leur correspondant :  elles se rappellent à quoi il ressemble à chaque fois qu’elle échange avec lui. Rien que cela le rend moins anonyme.

Elles peuvent aussi voir ses stories.

En outre, WhatsApp fait partie de la même « famille » que Facebook et Instagram. Ce qui fait qu’en échangeant avec elle sur cette première plateforme, votre profil a de bonnes chances de lui être suggéré sur les deux autres.

Ça lui donnera l’opportunité d’espionner votre Facebook et/ou Instagram.

Il n’est pas nécessaire que vous soyez ami avec elle, ni qu’elle vous suive. Il suffit qu’elle puisse jeter un coup d’œil à votre profil et (surtout) vos photos. C’est tout !

Plus elle en verra, moins vous aurez l’air anonyme à ses yeux et mieux ce sera !  

Aussi, les réseaux sociaux vous permettent de rester plus facilement dans son radar…

Il ne suffit que de quelques jours pour que votre rencontre (aussi plaisante fut-elle !) ne soit plus qu’un vieux et lointain souvenir pour elle.

Si vous restez dans l’ombre après ces quelques jours, vous retombez dans l’anonymat. Vos chances de la revoir sont comprises.  

Mais si vous l’avez sur un réseau social, elle peut continuer à avoir régulièrement de vos nouvelles par le biais de stories et/ou d’ajouts de photos. Vous tomberez moins facilement dans l’oubli. 

Enfin, il y a un autre avantage intéressant : les réseaux sociaux sont utiles pour garder certaines femmes en orbite.

Que ce soit des exs avec qui vous pourriez vous remettre, ou des sexfriends que vous fréquenter occasionnellement, ou même des filles (temporairement) en couple et/ou avec qui vous n’êtes pas (encore) parvenu à aller au bout du processus.

Les réseaux sociaux peuvent vous permettre de rester dans leur radar et reprendre facilement contact avec elles.  

Attention toutefois de ne pas avoir trop de filles en orbite !

Elles doivent représenter un petit pourcentage de vos contacts seulement – quelques choses comme 10% max – pour se fondre parmi vos amis, les membres de votre famille, les autres filles que vous ne draguez pas.

Sinon on risque de remarquer que vous utilisez les réseaux sociaux pour draguer…

Sur mes ~400 amis Facebook, je dois avoir une vingtaine de filles dans cette catégorie (~5%).

Et bien sûr, libre à vous de nettoyer régulièrement votre liste d’amis pour que les « vieux prospects » ne s’accumulent pas trop.

Comment BIEN utiliser les réseaux sociaux ? 

téléphone connecté à l'appli instagram

Pas la peine d’utiliser une pléthore de réseaux sociaux.

Personnellement, j’ai juste Facebook et Instagram, en plus de WhatsApp – qui n’est pas vraiment un réseau social, mais plutôt une plateforme d’échange.

C’est suffisant.

La plupart des filles ont au moins un compte de l’un des deux.

Quant à leur utilisation pour la séduction, voyez le réseau social comme une extension de profil d’app de rencontres, qu’il faut entretenir de temps en temps.

Comme je l’ai expliqué dans mon article précédent, ce qui intéresse très principalement les filles dans votre profil, ce sont vos photos !

C’est pareil sur les réseaux sociaux.

Si vous prenez le numéro d’une fille dans la rue et qu’un peu plus tard vous la retrouvez sur Facebook, vous allez surtout vous intéresser à ses photos. Très, très peu au reste.

Vous allez la mater, regarder d’un peu plus près si elle a un beau cul et des gros nibars, à quoi elle ressemble en maillot de bain, ce genre de choses !

Mais vous n’allez quasiment pas prêter attention aux messages qu’elle a rédigé sur son mur ou aux liens qu’elle a partagés. Vous vous en fichez !

C’est très similaire dans l’autre sens.

Quand une fille que vous venez de rencontrer découvre votre réseau social, elle va quasi exclusivement s’intéresser à vos photos.

Elle va réévaluer votre attractivité par rapport à ses souvenirs, mais aussi faire l’apprentie « profileur » et tenter de deviner votre personnalité à travers vos photos !

Elles vont regarder comment vous vous habillez, si vous avez l’air sportif, sociable, sympathique avec autrui, etc.  

Tout le reste n’aura finalement que peu d’importance.

Même le nombre de followers/amis que vous avez, tant que vous en avez au moins une petite centaine, n’est pas très important.

Au pire elles constateront que vous vous occupez assez peu de vos réseaux sociaux, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose…

En revanche, contrairement aux sites de rencontres vous pouvez mettre des photos plus personnelles. C’est même fortement recommandé !

Des photos où vous apparaissez avec des amis, vos parents, vos enfants ou ceux de votre frère, whatever.

Aussi, montrez-vous dans divers contextes : en voyage, en soirée, en salle de sport, au travail, etc.

Ça donne l’impression d’une vie dynamique et intéressante !

Sur les apps, mieux vaut se limiter à quelques photos-portraits où vous êtes seul.

Vos réseaux sociaux permettront ensuite d’en dévoiler un peu plus, pour lui donner une impression plus familière et sécurisante de vous.

Évidemment, ça ne suffira pas à séduire. Mais ça peut bien augmenter vos chances de revoir les filles, et même faciliter la suite du processus de séduction !

Une fille qui a l’impression de vous connaître et qui se sent en sécurité avec vous sera BEAUCOUP plus compliante qu’une fille qui vous perçoit encore comme un parfait inconnu.  

Pas besoin d’y passer des heures

le temps et les réseaux sociaux

Pour bénéficier de ce « coup de pouce » que peut vous apporter les réseaux sociaux, pas besoin d’y passer des heures chaque jour.

Je dirai même : il ne FAUT pas y passer des heures par jour !

À titre personnel, je m’occupe très peu de mes réseaux sociaux.  

  • Je n’ajoute pas de nouveau contenu tous les jours, ni même toutes les semaines.
  • Je consulte, like et commente très, très peu les autres profils.   

Juste, de temps en temps (entre 1 et 3 fois par mois), j’ajoute une belle photo/vidéo à mon mur ou en story.

Souvent une photo/vidéo que j’ai prise en sortant quelque part avec des amis, ou en faisant une activité.

Je me dis « tiens cette photo est sympa, je suis bien dessus », puis je la mets en ligne (souvent après l’avoir amélioré avec une app ou un filtre).  

Mais mis à part pour ajouter une photo/story de temps en temps, je ne me connecte quasi jamais à mes réseaux sociaux.

Je dois y passer quelque chose comme 5 minutes en moyenne par semaine.

Comme j’ai dit plus haut, moins j’y suis et mieux je me porte !

J’y vais brièvement pour poster çà et là des photos de moi sympa ; et, parfois, j’en profite pour regarder, liker et commenter quelques photos de mes contacts.

5 minutes par semaines, c’est à peu près le temps que ça me prend.

C’est une manière minimaliste (mais efficace !) d’utiliser les réseaux sociaux.

Vous devriez vous en inspirer 😉

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

25 plusieurs commentaires

  1. Merci coach! Tu es le meilleur. C’est depuis 2014 que j’ai découvert ton site, tu m’avais inspiré avec tes explications. Moi qui était complètement nul en drague aujourd’hui grâce ce site j’ai réalisé que les filles sont plutôt très facile si 1)on améliore son apparence 2) on communique non verbalement 3) on supporte la tension sexuelle.en bref avoir confiance a ça capacité de séduire c’est la technique ultime qui rend les filles intéressé faible. Il m’a fallu plus de 7 ans de pratique pour le réaliser. Merci beaucoup chys je vit en Afrique et j’espère que je te rencontrerai personnellement un jour. Tu es un savant.

    • Arnold, je sais pas dans quel monde tu vis, mais la notion de facilité est relative! Ça veut rien dire en vrai.
      Si tu es brad Pitt, oui les filles sont faciles. Même celles qui soit disant ont besoin de temps vont bizarre ment écarter les jambes si elles tombent sur ce genre de mec. Mais pour 98% des mecs, les filles sont difficiles !
      Après si tu parle du processus, sur le papier c’est très facile mais dans la pratique c’est complexe car tu as affaire a un être humain avec des émotions, des blocages, des états d’âme…etc.

      Sinon pour les 3 points que tu cites, ça reste quand même à nuancer, c’est sur que tu augmentes tes chances mais c’est pas suffisant…il y a encore plein d’autre criteres qui déterminent ton succès, comme par exemple ta masculinité, ton statut…etc

      Et puis ta technique ultime, je la trouve un peu trop simpliste a mon gout.c’est certain la confiance en soi est séduisant mais c’est toujours pareil,c’est relative et c’est pas ça qui rend une fille non intéressé à intéressé. Pour moi la confiance en soi aide surtout à pouvoir créer un lien, une connexion plus facilement car tu as une réalité plus positive.tu vas trouver des raisons d’agir au lieu de trouver des excuses pour ne pas agir.c’est comme les shi test.si tu les réussis, c’est bien car ça va rassurer la fille, mais dans l’absolu est ce que ça attire sexuellement la fille ? Non.
      La confiance en soi est un test avec soi même! La fille elle s’enfoue de ton état mental interne.tout ce qu’elle veut c’est que tu sois attirant, de bonne valeur , rassurant et que tu sois à l’aise avec elle pour créer une connexion.

      En tous cas c’est comme ça que je commence à percevoir la réalité

  2. Merci Alex! Au faite c’est mon expérience a moi pas pour tout le monde 🙂 je le sais comme tu as dit on peut pas plaire a toute les filles, d’ailleurs moi même je reçois toujours des rejets. Mais malgré ça je pense que les trois points que je viens de partager avec vous est obligatoire si vous voulez devenir un meilleur séducteur. En plus je ne pas dit que cette technique ultime transforme les filles non intéressé a intéressé 🙂 c’est juste que ça permet de mieux séduire les (oui et les peut-être) . En conclusion, j’ai partagé mon expérience personnelle qui mes permet d’avoir les résultats pas pour tout le monde, d’ailleurs devenir un vrai séducteur naturel ne pas fait pour tout le monde.

  3. Alex st: totalement d accord! Arnold tu vis dans un univers parallèle pour dire que les filles sont faciles…
    On a tendance à trop surestimer certaines choses…
    La communication par exemple…tu peut-être un très bon orateur…mais si physiquement tu ne plais pas.. tu seras ignoré…
    La confiance en soi…un terme un peu trop utilisé…c est surtout pour se prouver à soi même qu on peut avancer…mais nullement un facteur d attirance…qu on soit confiant ou pas.. si il n y a pas d attirance c est comme donner des coups d épées dans l ezu…ça ne sert a rien…
    Le développement personnel…mais la encore c est surtout a intérêt pour soi…et les filles n
    Ont rien a faire qu on soit moralement au top ou pas…
    C est comme une vidéo que j ai regardé hier..une coach disait qu avec la technologie on pouvait facilement avoir des contacts…je me demande dans quel univers elle vit…c est tout l inverse dans la réalité .il n y a rien de plus dur que de créer même de vagues connaissances…et se faire ignorer plus vite que la lumière…
    Perso j ai 72 amis sur Facebook…donc 61 femmes…et bien c est comme la page etait vide…tellement il n y a aucune interaction..

    • Merci Thierry ! 🙂 Je vais vous demander de bien relire mon commentaire. Je ne pas dit que les filles sont faciles tout court, non non et non. Si tu essai de relire tu verras que j’ai écrit que les filles sont facile si on essaie de remplir les 3 conditions que je viens de partager. Si tu aborde une fille qui te rejete parceque soit elle ne pas de bonne humeur,tu ne pas son genre ou elle est déjà en couple cela ne voudrais pas dire qu’elle est difficile ou que les filles son difficile mais c’est juste que ton profil ne lui plaît pas. Quand je me disais que les filles sont difficiles je faisais du n’importe quoi et je n’arrivais pas a séduire les filles qui semblait s’intéressé a moi. Mais quand je change r de croyances en me disant que les filles son plutôt facile et qu’elle aiment le sexe autant que nous, elles aiment aussi être séduite, je te dis vrai que les résultats m’étonne. Aujourd’hui j’ai plus des rendez vous qu’avant et il me suffit de réussir a isoler une fille dans mon appartement et de laisser la tension sexuelle s’intaller l’escalade physique se fait facilement( embrasser, caresser sein fesses etc) j’ai vraiment beaucoup progresser en modifiant les croyances. Mais parfois j’échoue aussi et on me rejette aussi et c’est normal on ne peut pas plaire à tout le monde.

    • Et aussi sur les 3 points, je ne parle pas de communiquer verbalement mais plutôt non verbalement (l’eye contact etc..) c’est a dire que ton attitude dois montrer a la fille qu’elle te plaît. Je ne parle pas aussi de la confiance de soi je parle plutôt de la confiance a vôtre capacité de séduire

    • @thierry j’ai connu de tres bons dragueurs en France, le probleme c’etait leur age et leur physique
      si le gars avait ete bogoss et un peu plus subtil et discret il se tapait toutes les filles.
      le game ou techniques de drague ca fait pas tout, il faut plaire a la base.la drague c’est comme le marketing, si ton produit plait pas du tout, si il y a pas de marché , meme si tu es bon vendeur ca va etre compliqué
      un autre aspect de la drague (tres rarement abordé par les coach en seduction, il semble qu’il faille faire le boulot a leur place) une erreur que j’ai moi-meme commise qui se rapproche du marketing c’est que tu dois draguer dans des mileux ou sites ou autres ou tu correspond a ce que les femmes recherchent en terme socio, statut socio-culturel, race, religion etc (c’est du marketing dans le sens marché cible, c’est caremenbt de la socio). Le marketing c’est de la sociologie fine, je discute parfois avec des directeurs marketing et leur clientele preferée ca correspond pas du tout a ce que je pensais

      les mecs sont beaucoups plus simples que les femmes, c’est sur le physique, les femmes sont compliquées.

      • Luc :oui entièrement d accord…le public cible est sûrement un des facteurs de rencontres….après le problème c est quand tu ne fais partie d aucun public cible…
        La c est beaucoup plus compliqué de correspondre à une personne…
        Les réseaux sociaux n y changeront pas grand-chose…perso j ai très peu d interactions sur mon Facebook…deux personnes m ont souhaité spontanément une bonne année…c est dire..l implication même minimal…

  4. Dans ce la, il faut préciser que c’est plus facile à seduire, mais pas à attirer, celle qui sont intéressés. Ce qui est différent et même pour ce cas là, je pense que tes 3 critères sont pas suffisant. Pour ma part je pense remplir ces conditions et pourtant je trouve pas plus facile. Je tombe encore sur des filles qui changent d’avis, qui font des buyers remorse, qui dis non au dernier moment, qui sont susceptible et capricieuse et te nexte pour des broutilles, qui pense que tu es un dragueur et un chien si tu sexualise trop…etc
    Tout ça pour dire, que même avec les filles intéressé la séduction est dur. A part si tu fais partie du top 2% ou la bizarrement elle vont vouloir du cul juste pour du cul. Les femmes sont comme des animaux. Elle baisent facilement qu’avec ceux du haut de la pyramide. Pour le reste elles vont faire les hard top get…
    Et sinon la confiance en sa capacité de séduire, c’est de la confiance en soi.c’est pareil.c’est juste dit autrement pour préciser le domaine.
    Dans tous les cas la confiance en soi c’est juste un dérivé de l’optimisme. Ca aide mais c’est pas la solution magique non plus.

    • Non Alex! En pratique avoir la confiance de soi et en sa capacité de séduire n’est pas la même chose. Pour avoir la confiance de soi tu dois t’améliorer dans ta vie par exemple tu peux devenir un avocat connu ça va augmenter ta confiance devant les filles parceque tu te sens important mais ça ne va pas faire le boulot a ta place quand les filles vont te testé ou te résister tu vas perdre tes moyens et voir même cette confiance. C’est ne pas pour rien qu’il y a plein des mec beau ou riche qui galèrent a trouver des filles intéressé sincement par eux. La confiance a sa capacité dont je parle demande du travail et la volonté de devenir séducteur. C’est ce qui fait qu’il y a des mec fauché qui arrive pourtant a séduire. C’est comme pour la musculation si tu étais déjà très musclé et après tu perds tes muscles parce que tu étais en vacances par exemple, quand tu va reprendre les entraînements tu sera sur a ta capacité des prendre des muscles puisque tu te connais bien contrairement a un débutant qui même si il est confiant qu’il va réussir parce qu’il a des bons matériel il devra passer par des erreurs de choix de programme voir des bleussures pour évoluer

      • Je crois que tu confond l’estime de soi avec la confiance en soi.
        La confiance c’est toujours lié à un domaine, alors que l’estime de soi c’est la valeur générale que tu t’attribue. Bien entendu ces deux notions s’influencent mais c’est pas tout à fais pareil.
        Or sa confiance à seduire, ça équivaut à la confiance en soi dans ce domaine.
        Et qui bien entendu se travaille avec de l’expérience, la je suis d’accord avec toi. Mais on peut toujours l’améliorer temporairement grace a des éléments de triche comme l’etat de flow, la visualisation positive, l’auto valorisation,l’alcool, la drogue…etc.
        En fait c’est juste un état mental positive sur la réussite potentiel d’une activité.

    • Alex st: tout a fait d accord…la confiance en soi c est juste un dérivé de la confiance a séduire…rien de plus…
      Et il faut arrêter de croire que c est la panacée…sûrement comme dire qu on doit devenir « la meilleure version de soi même  » oui.ca marche…mais uniquement pour soi même…
      Les femmes ne sont attirées que par l elite..elles le disent elles mêmes….pour faire des chichis à la grande la majorité…etre imprévisible…indifférente …
      Mais si on leur met des Brad Pitt ou des leo di Caprio…elles sont toutes de suites beaucoup plus ouvertes….c est une réalité…

  5. @Alex & Thierry : ce qu’a voulu dire Arnold à mon avis, ce n’est pas que TOUTES les filles sont faciles, mais que séduire des filles devient facile avec les 3 piliers qu’il décrit. Mais bien sûr, c’est une analyse subjective. Il a peut-être des facteurs facilitants par rapport à vous, et il ne vit pas dans le même endroit du monde que vous.
    Les conseils que je donne, aussi pertinents soient-ils, ne marchent pas exactement de la même manière pour tout le monde.

    Après, je pense que l’on peut tous être d’accord sur un point : c’est que même si ces choses-là ne font pas tout (y’a pas de formule magique dans ce bas monde !), si on les applique BIEN la séduction devient plus facile (attention : j’ai pas dit « facile »). Peut-être légèrement pour certains, peut-être beaucoup pour d’autres, ça dépend.

    Mais je suis convaincu qu’en effet, si (1) on améliore BIEN son apparence, (2) on sait BIEN communiquer, surtout un niveau non verbal et (3) qu’on sait BIEN installer la tension sexuelle dans ses interaction, il devient (beaucoup) plus facile de séduire des filles.

    @Arnold : Merci pour ton témoignage.

    Tu es de quel pays ?

    • Merci chrys! Je vis en République démocratique du Congo. Je pense que Alex et Thierry on encore beaucoup de chemin a parcourir. Chrys comment tu as fait pour découvrir tout ça:) tu es un savant. Je beaucoup beaucoup vraiment beaucoup souffert pour découvrir ce secret 7 ans des pratiques et des moments désagréables. Merci vraiment pour tes articles

  6. Si j’ai bien compris Chrys pratique la drague de rue (SPU) qui reste encore masculiniste (et le plus a l’epoque actuelle) dans un sens (mais difficilement pratique si mec moche ou agé) car

    1) c’est assez direct, et on doit porter ses c*

    2) tu te fous du regard des autres

    meme en NPU le 2) est deja un peu plus compliqué . Concernant la drague en cercle fermé le 1 est mal vu (avec fort risque d’etre grillé si beaucoup de rateaux) et le 2 pas possible. Tres peu de coaches en seduction francais (je viens de lire un artcile de french pua) de la drague en cercle fermé et il dit la meme chose que moi. Un gars habitué a la drague directe risque de se casser les dents en draguant enc ercle fermé, car ca foncionne differamment.

    • Concernant la drague en cercle fermé le 1 est mal vu (avec fort risque d’etre grillé si beaucoup de rateaux) et le 2 pas possible. Tres peu de coaches en seduction francais (je viens de lire un artcile de french pua) de la drague en cercle fermé et il dit la meme chose que moi. Un gars habitué a la drague directe risque de se casser les dents en draguant enc ercle fermé, car ca foncionne differamment.

      Je ne suis pas d’accord avec cette analyse et, d’expérience, ce n’est pas ce que j’ai vécu.

      En cercle fermé, il n’y a pas vraiment d’approche à faire – qu’elle soit directe ou indirecte.

      Tu rencontres spontanément les gens.

      Si tu vas à une soirée chez une potes par exemple, elle va spontanément (ou sur demande) te présenter ses copines. Après ce sera à toi de te débrouiller pour installer une discussion, mais tu vas commencer directement en phase de rapport.

      De plus, même quand ce n’est pas le cas, un rien suffit à briser la glace. Une simple question ou une remarque ! Dans ce contexte, un certain niveau de rapport est implicitement assumé.

      Faut manquer d’intelligence sociale pour faire du direct (ou même utiliser un opinion opener) dans ce type de contexte.

      Par contre, faire du direct lors d’approche à froid te donne de l’assurance et une meilleure expérience pour séduire dans ces contextes.

      Si un mec est capable de draguer des filles après l’avoir abordé en direct dans la rue, ca devient BEAUCOUP plus facile pour lui de parler à des filles en cercle fermé (quel que soit ce qu’il dit pour briser la glace), gérer la conversation et escalader en prenant un de ses réseaux sociaux ou son numéro (suivant ce qui est le plus approprié).

      Le seul point où je peux éventuellement rejoindre cette analyse, c’est si on a trop l’habitude de draguer dans un contexte très précis – direct game en street, sur une fille seule, etc. -, là on peut avoir un peu de mal à sortir de sa zone de confort quand on se retrouve dans un contexte ifférent. Mais ce n’est que passager.

      C’est comme pour un boxeur, de passer de la boxe anglaise au MMA. Il doit s’adapter à des règles différentes et il peut manquer de repères pour un temps ; néanmoins ce qu’il a appris dans le premier contexte va lui servir dans l’autre.

      • C’est vrai que le mec qui dis que le dragueur street va se casser la gueule exagére beaucoup mais néanmoins je trouve qu’il y a quand même pas mal de règle,de principes et difficultés différentes qui peuvent bloquer certaines personnes, excepté les bons séducteurs qui ont tellement d’expérience qui peuvent bien entendu s’adapter.
        Déjà je trouve que ça réveille pas les même peurs.
        En street c’est plus la peur du rejet, du blanc ou des gens autour. En cercle social, c’est plus la peur du jugement de ta valeur, de ta réputation…
        Et il y a une différence fondamentale, c’est que la fille tu vas être amené à la revoir plusieurs fois.tu peux donc moins te casser la gueule, tu peux pas aller au casse pipe comme dans la rue. Tu est obligé d’y aller plus doucement que ce soit pour toi ou pour la fille.je trouve même que la on est dans un véritable jeu de flirt, de séduction, ou en fait l’attraction va énormément jouer sur la connexion, la personnalité, le game et un peu moins sur les éléments superficielle.
        Il y a encore plein d’autre différence qui fait que t’as l’impression que c’est une autre discipline. Les règles de séduction sont plus du tout les mêmes…

      • @Chrys les soirées chez les potes je connais et ca m’est arrivé de choper des nanas la-dedans pour un soir ou plus. Mais mes potes essayaient pas de casser le coup comme dans d’autres milieux fermés.
        avec des potes tu es deja validé socialement d’une certaine facon, et ils vont pas saboter ta drague

        Je pensais a d’autre milieux ou ce sont des habitués qui se connaissent pas (tout le monde ne se connait pas) et tu dois quand meme surveiller ta reputation. les gens se connaissent mais de vue pour ceux qui se connaissent le moins. Les gens parlent et parfois cassent du sucre les uns sur les autres, meme les mecs envers les femmes ou l’inverse (beaucoup de ragots) et ca me frappe meme que ca colporte autant
        c’est comme au boulot dans une entreprise moyenne en terme de dynamique sociae
        Il y a de la validation sociale aussi comme en entreprise.

        c’est pas une question de peur du rejet, de sortir de sa zone de confort. Il faut faire attention a ce qu’on fait, pas draguer n’importe comment.
        Tu dois etre discret quand tu dragues aussi, pour ta reputation mais aussi celles des filles. il y a des couples qui se forment mais c’est tres discret . Tu as des gens qui (surtout les gars etant donné la competition) qui vont essayer de casser ta reputation aupres des filles. Il y a tout un cote faux-cul (comme en entreprise d’ailleurs) que j’iame pas trop. De plus tu peux pas te facher ouvertement avec les gens, car tu va les revoir
        Bien sur l’interaction se fait plus facilement qu’en drague de rue etc mais le probleme est pas la.

        Je trouve l’article de french pua assez vrai. il dit de miser sur le developpement personnel et creer de l’attraction passivement, donc tres different du direct game
        https://www.diaryfrenchpua.com/drague-environnement-ouvertferme/

        • Complètement d’accord.surtout que la fille sait qu’elle a pas droit à l’erreur. Au début elle va être sur la réserve de peur que tu soit un mec lourd ou bizarre.elle va vouloir prendre son temps avant de faire son choix car elle sait que vous allez vous voir régulièrement…alors que sur internet ou en rue, si ça se passe mal, elle s’enfoue, il lui suffit juste de te bloquer et de nexter.il y a aura pas de conséquences pour la fille. Par contre il y a quand même des avantages.en gêneral les relations sont plus solides, plus respectueuses, et plus secure pour les filles.d’aileurs la plupart des rencontres se font en cercle fermé.

  7. Je ne pensais pas voir Chrys mettre en avant la drague virtuel ou les ressauts sociaux lui qui est à 100% pour le SPU…

    Je trouve étrange qu’une femme (je ne parle pas de gamines adolescentes, voir des étudiantes de plus de 25 ans) vont « espionnées » le Facebook des mecs…

    Encore une chose qui arrange les gens beaux qui peuvent se mettre en avant, mais tous le monde n’est pas dans la frime ou le narcissisme a rechercher des Likes… un problème de génération peut être…

    Je résume, si jai pas un Facebook ou WhatsApp et compagnie sa va être compliqué pour avoir un NC solide en SPU ou NPU ?

    Heureusement que j’espère en 2022 répondre les activités type Salsa et ainsi revoir des femmes de valeur dans le monde réel et sans avoir besoin d’être un James Bond qui montre une vie de folie sur le net…

  8. Bonjour Chrys,

    Encore un grand merci pour tes articles et l’ensemble de ton oeuvre.

    J’en profite pour te souhaiter une très bonne année 2022.

    J’espère pour ma part que cette année me permettra de renouer avec la séduction de rue, plus de 10 ans après mes dernières tentatives.

    Du coup, j’espère vraiment que tu vas continuer à traiter cette thématique de la drague/séduction de rue.

    Shou

    • Merci Shou !

      Bonne année 😉

      Du coup, j’espère vraiment que tu vas continuer à traiter cette thématique de la drague/séduction de rue.

      La drague de rue sera toujours un sujet central de Drague Academy, quel que soit l’évolution de la société ou de mon âge. Tant qu’il y aura des jolies filles à aborder, je trouverai toujours l’inspiration pour parler de quelque chose relatif au sujet 😀

  9. Merci Chrys !

    Je me permets de te livrer quelques ressentis liés à mon désir de reprendre la drague de rue à plus de 40 ans.

    1ere observation, mes « cibles » etant les milf de 30-40 ans, j’ai l’impression qu’elles sont surtout dans les supermarchés à faire les courses or c’est vraiment un endroit où je me sens encore plus mal à l’aise pour m’y remettre !

    Par ailleurs, ca fait quelques samedis après-midi où je me rends sur la « moyenne » ville la plus proche de chez moi (Perpignan) et j’ai l’impression de n’apercevoir que des jeunes voire très jeunes en centre-ville qui est de plus blindé de monde.

    Peut-être faut il que je change mes jours, horaires et lieux de drague vu mon coeur de cible ?

    Eviter les samedis ? Pratiquer en semaine pendant la pause déjeuner ou juste en sortant du boulot ?

    Je te remercie encore par avance pour ton avis éclairé .

    Cordialement

    • 1ere observation, mes « cibles » etant les milf de 30-40 ans, j’ai l’impression qu’elles sont surtout dans les supermarchés à faire les courses or c’est vraiment un endroit où je me sens encore plus mal à l’aise pour m’y remettre !

      C’est vrai qu’en ce moment, avec le covid et masque en intérieur, ce n’est pas évident…

      Je te conseille de t’y mettre pas à pas, sans être trop exigeant envers toi même.

      Commence par une approche durant les 5 prochains jours. C’est tout. Vois comment ça se passe pour toi…

      Puis si tu le sens bien, fixe-toi pour but de faire 2 approches les quelques prochains jours… etc., etc.

      Par ailleurs, ca fait quelques samedis après-midi où je me rends sur la « moyenne » ville la plus proche de chez moi (Perpignan) et j’ai l’impression de n’apercevoir que des jeunes voire très jeunes en centre-ville qui est de plus blindé de monde.

      Peut-être faut il que je change mes jours, horaires et lieux de drague vu mon coeur de cible ?

      Eviter les samedis ? Pratiquer en semaine pendant la pause déjeuner ou juste en sortant du boulot ?

      Si tu peux oui !

      Je ne suis pas un grand fan du samedi après midi au centre-ville, je pense que ça commence à se savoir.

      Y’a certes beaucoup de monde, mais pas forcément plus d’opportunité, car il y a beaucoup de (très) jeunes filles, de familles, etc.

      Essaie plutôt en semaine. En ce moment ce n’est pas trop la période, mais à partir d’avril tu trouveras sans doute de 2-3 opportunités par jours sans grand problème.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.