Accueil 5 Apprendre à draguer 5 « Comment faire pour… ?  » Ou la question pour ne pas agir !

« Comment faire pour… ?  » Ou la question pour ne pas agir !

 

Comment aller lui parler ? Comment être sûr qu’elle est intéressée ? Comment faire pour embrasser une fille ? Comment faire pour la ramener ?

C’est toujours le même genre de questions que posent les mecs de la communauté, et malgré toutes les réponses que nous pouvons donner, ils continuent à reposer ces questions encore et encore.

Certains malins, flairent l’opportunité de faire de l’argent et proposent des méthodes « miracles »  avec la solution (qui n’est que du vent bien entendu), mais soyons franc :même si nous prenons le temps de répondre, au fond nous savons que la plupart de ceux qui posent ces questions ne veulent rien faire de toute façon… Parce qu’ils ne veulent pas vraiment agir.

Pensez-y…

Toutes ces choses sont loin d’être compliquées et ne demandent pas de conseils pointus.

– parler à une fille est simple en soi  : il suffit d’aller lui dire quelques mots : « salut » + faire une remarque, un compliment ou lui demander quelque chose (peu importe quoi ! ).

– embrasser une fille est simple en soi – il suffit de ressentir cette envie (la tension sexuelle) et de rapprocher ses lèvres. Ce n’est pas sorcier !

– pour prendre son numéro, obtenir un rendez-vous, la ramener chez soi, etc, etc : il suffit d’une proposition. Pas besoin d’être un playboy international pour proposer quelque chose à une fille…

La vérité c’est que la plupart des mecs ne veulent pas vraiment passer à l’action. Pourquoi ? Simplement qu’ils ont peur de CONNAITRE LA VÉRITÉ : – Ils ont peur de savoir si la fille qu’ils ont envie d’aborder va avoir envie de leur parler ou pas. – Ils ont peur de savoir si la fille est également intéressée par eux ou pas. – Ils ont peur de savoir si la fille avec qui ils discutent veut les revoir pour prendre un verre. – etc.

Parce que c’est l’objectif de chaque escalade : découvrir la VÉRITÉ.

Même si la plupart d’entre eux affirment qu’ils « veulent » aller parler à cette fille et sortir avec elle, inconsciemment ils ont déjà fait leur choix : ils ont choisi de se contenter  d’entretenir le fantasme qu’elle est « peut être » intéressée par eux, plutôt que de découvrir la vérité.

Dire « c’est parce que je ne sais pas faire ci ou ça » est LA BONNE EXCUSE qu’ils trouvent pour se donner une raison de rester dans leur zone de confort et ne rien tenter. On a TOUS déjà fait ça !

Si vous faites partie des mecs qui : – sont à fond sur une fille depuis des mois, mais ne sentent toujours pas prêt à aller lui parler. – envoient des textos à une nana depuis 2 semaines mais ne lui proposent toujours pas de RDV. – se demandent si la fille qu’ils connaissent depuis 3 ans veut sortir avec eux. – etc. … retenez cela :

C’est la peur qui vous empêche de réussir avec les filles.

Oui, ça fait peur de prendre des risques, d’aller découvrir la vérité (peut être qu’elle ne vous apprécie pas…). Même pour un mec expérimenté, ça fait peur. Mais vous devez le faire de toute façon. Sinon vous ne connaitrez jamais la vérité, et tous ces « invitations à approches », « signes d’intérêt » (mêmes réels !) resteront de la pure masturbation mentale.

Ps : je ne dis pas qu’apprendre à mieux faire ces choses ne sert à rien. Mais si vous n’êtes même pas capable de dépasser vos peurs et d’agir, comment pourrez vous apprendre à les faire correctement ?

Chrys

Vous avez apprécié cet article ? Génial ! Vous pouvez aller encore plus loin :

  1. Vous pouvez Laisser un pourboire à Chrys pour financer le développement de son blog et ses futurs projets. Toute somme est bienvenue : de 1 centime à 1 million d'euros.
  2. Si vous voulez découvrir les meilleurs conseils de Chrys, allez consulter ses excellents guides.
  3. Si vous voulez des conseils honnêtes et améliorer votre réussite rapidement, Chrys est disponible par consultation téléphonique et dispense des coachings individuels.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

10 plusieurs commentaires

  1. Je ne suis pas d’accord, tu vas trop loin dans la simplicité chris, que ce soit ici ou dans des articles précédents!!! Si c’était aussi simple et facile que ça sa se saurait… Evidemment beaucoup flaire le bon filon et surthéorisent la chose pour se faire de l’argent sur des gens crédule. Mais un minimu de savoir est indispensable sinon c’est l’echec assuré.

    Aller aborder des filles et escalader jusqu’au téléphone / RDV / SEX, c’est une compétence comme conduire une voiture ou jouer de la guitare. Il faut quand même connaître un peu le code de la route, ou savoir quelques accords avant de se lancer.

    Le problème comme tu l’as dit, c’est que la peur d’échouer est tellement forte que la plupart des apprentis cherchent à prendre le minimum de risque avec de la masturbation mentale en surthéorisant le passage à l’acte.

    Mais il y a quand même des bases à assimiler. Tu penses par exemple qu’un mec qui n’a jamais abordé de sa vie en journée, va réussir à stopper une fille qui marche dans la rue et à prendre son numéro, sans savoir au préalable quelques éléments de base comme le fait qu’il ne vaut mieux pas l’aborder de dos ou qu’il vaut mieux faire des affirmations plutôt que de la bombarder de questions banales?

    Samy.

    • Est-ce moi qui vais trop loin dans la simplicité… ou les mecs qui vont trop loin dans la complexité ?

      Allez, pour paraître objectif, je vais dire les deux (même si je suis convaincu que je simplifie bien moins la drague que les mecs ne la complexifient).

      Je n’ai pas dit que c’était « si simple » de séduire. MAIS si tu ne ressentais aucune peur de te faire rejeter, aucune crainte de ne pas plaire, est-ce que ce serait si difficile d’appliquer les quelques conseils que l’on donne, et qui sont les seuls réellement valables en séduction. Par exemple :

      rester calme/décontracté (voix, BL) – si difficile??

      laisser la tension sexuelle s’installer, c.à.d ne pas la diffuser en bombardant d’humour et en parlant sans arrêt ?

      Escalader – est-ce si difficile de demander un numéro, se rapprocher ou prendre la main d’une fille ??

      Évidemment, je ne prône pas d’y aller « à l’arrache », sinon mon blog ne servirait à rien !C’est important pour un débutant de s’appuyer sur des conseils pratiques. Le problème, c’est quand celui préfère rester à la recherche de conseils, méthodes, et empile la théorie pour chaque phase (faire ça + ça + ça…) plutôt que d’appliquer ceux qu’on leur donne.

      C’est un phénomène très courant dans la communauté. Les mecs s’enfoncent dans la théorie plutôt que de passer à la pratique et affronter leur peur. Et c’est très vicieux parce que, plus ils apprennent de théories (pas toujours compatibles d’un expert à l’autre d’ailleurs), plus le processus de séduction paraît compliqué et renforce leur peur.

      En réalité, et tous les mecs que qui pratiquent et ont vraiment des résultats peuvent le confirmer, ce n’est vraiment pas compliqué d’aborder et d’escalader. Même attirer est simple en soi (ce qui est difficile c’est de devenir attirant, ce qui se travail dans la vie de tous les jours et par la pratique pure).

      Le plus compliqué en séduction, c’est la calibration. Et c’est très difficile à expliquer, car la calibration peut être tellement différentes d’un contexte à un autre, sur un simple détail (rythme de marche, lieu, heure, climat) peut changer la manière dont il faut agir. C’est donc un truc qu’on apprend principalement par les feedbacks d’une coach ou wing qui nous observe, ou par la pratique et du recul sur ce que l’on fait.

      Ce que je vais faire comprendre, c’est que plus l’on voit le processus de séduction comme quelque chose de compliqué, plus ça DEVIENT quelque chose de compliqué – un effet pygmalion si tu préfères.

      Et si tu vois la séduction comme quelque chose de simple, et bien ça devient simple… Et ça marche beaucoup mieux !

      Reprenons l’exemple que tu donnes : le mec qui doit arrêter et demander quelque chose à une fille.

      Si je lui dis « va arrêter cette fille pour lui demander l’heure » ; je paris que le mec (si il est socialement normal) sera capable d’arrêter la fille et lui demander l’heure.

      MAIS

      Si je lui dis « va arrêter cette fille pour lui demander son numéro », la le mec va l’arrêter n’importe comment (faire un bond devant, arrêt de dos parce qu’il hésite trop, etc). Et demander son numéro en balbutiant.

      Pourtant je lui ai demandé d’arrêter une fille pour lui demander quelque chose, c’est techniquement la même chose. Ce n’est que dans sa tête que les choses sont plus compliqués. Donc il les rend lui même plus compliqué.

      Un séducteur n’est pas bon parce qu’il sait utiliser des techniques/méthodes compliqués quand il interagit avec les nanas, il est bon parce qu’il interagit avec simplicité.

      Quand tu iras prendre le numéro d’une belle nana aussi simplement que tu vas demander l’heure à n’importe quelle inconnue. Quand tu escaladeras une fille aussi simplement que tu fais la bise à une amie d’enfance. Sans vouloir ajouter des étapes ou faire des efforts supplémentaires (genre essayer de la faire rire pendant une demi-heure avant, etc), tu seras à un tout autre niveau !

      Mais pour ça, il faut dépasser sa peur, et ne pas s’enfermer dans l’excuse qu’on en sait pas encore assez pour pratiquer. Tu n’en sauras jamais assez sans pratiquer.

      Tiger et moi avons commencé à aborder sans aucun conseil ni connaissance théorique. C’est seulement après qu’on a commencé à connaître la communauté et à appliqué les conseils (trop?) quand on pratiquait. Ca ne nous a pas si mal réussi…

  2. J’ai aime ta reponse chrys c est excellent

  3. Merci Adnane :).

    Merci aussi à Samy d’avoir donné son point de vue sur cet article.

    Vos com me permettent aussi d’apporter des idées et explications complémentaires pour mieux faire comprendre ce que je l’explique à travers mes articles.

  4. bonjour chrys j’ai bien lu toutes ses choses demain j’ai bien envie de recomencer donc j’arrive en ville je vois une fille qui me plais je l’aborde et je dépasse mes peurs dire qu’avant j’était loin de me dire que j’aurais des grosses peurs

  5. Merci chrys, je suis content d’avoir posé cette question, pour que tu puisses apporter ces informations complémentaires qui sont à mon sens essentielles. Tout a été dit et de très belle façon.
    @+ et Continuez comme ça, en espérant que les débutants souhaitant se lancer tombent sur ce site plutôt que sur de nombreux autres où tout est fait pour ne pas passer à l’action finalement.

  6. Je suis d’accord avec ce qui a été dis dans l’article et les commentaires. Je vais donner vite fait mon point de vue.

    C’est vrai qu’on a tendance a trop complexiflier la seduction, la mecaniser, etc… mais perso, pour moi il est quand meme important de savoir « comment faire » et de connaitre la puissance des outils qu’on utilise. Tout simplement parce que ca augmente ma confiance en moi, mon innergame en general, et ca me rassure d’utiliser des outils qui « ont fait leur preuve ».

    Ex: je sais qu’en etant proche de la fille, en la regardant dans les yeux de maniere prolongee, et calme, cela crée de la tension sexuelle. Je sais qu’en lui prenant la main pour la caresser je peux amplifier la tension, tester son niveau de compliance etc…

    〓> Voila ou je veux en venir. Je suis plus confiant car je sais ou je vais, je ne compte pas sur la chance ou le hasard, je comprend l’utilité de certaines techniques que j’utilise en seduction. Et tout cela contribue a renforcer ma confiance en moi quand j’essaye de seduire une fille.

    Apres c’est sur qu’il ne faut pas tomber dans de la surtheorisation sinon on se masturbe intellectuellement plus qu’on agit.

  7. Salut,

    Très intéressant tout ça. C’est typiquement le type de réflexion que je me fais en ce moment : je crois que quand on débute on se prend la tête à chercher LA clé qui ouvre toutes les portes sans prendre aucun risque.

    Depuis que j’arrive à aborder quelques inconnues, je réalise à quel point c’est d’une simplicité déconcertante. Je n’avais pas à lire des tonnes d’articles et de conseils pour faire ça. J’avais besoin d’être bien dans ma peau d’homme qui assume son désir. C’est là qu’est le travail à faire.

    C’est peut être à cause de notre habitude à tout rationnaliser. On cherche désespérément l’algorithme de la femme :

    1 – Je dis ça.
    2 – Je fait ça.

    n – On baise.

    Sylvain

    • Mathématiquement vrai! lool
      Avec les femmes on oublie souvent que ce n’est pas logique, que c’est d’abord humain, que cela se joue surtout sur les sentiments!

  8. A tester pour ceux qui ont peur: ca arrive à tout le monde d’avoir cette voix intérieure qui te pourrit
    tes premières approches.

    1- tu rentres du boulot/ de l’école vers chez toi en passant par une rue fréquentée quitte à faire un petit détour (bien entendu volontairement pour avoir du flux et faire quelques approches).

    2- Tu vois un belle nana . Si tu es débutant tu as peur et tu n’abordes pas. Si tu es plus que débutant tu abordes mais tu constates via tes 2 premières approches que tu n’as pas lâché prise mentalement et ta voix intérieure te pourrit encore la vie( mais tu sais que c’est temporaire et que c’est normal).

    3- Dans les 2 cas essaie ca: tu serres le ventre en marchant tranquillement, tu inspires fortement (normalement seuls tes poumons se gonflent) et tu bloques ta respiration jusqu’à ressentir presque l’étouffement. A bout de souffle, tu expires brutalement par la bouche . Tu fais ca 3 ou 4 fois consécutivement, tu sentiras toi même la différence (ca prend 1 à 2 min au plus). A chaque fois que tu expires fortement , tu évacues un peu des ces pensées négatives qui te pourrissent tes premières approches. C’est un peu comme lorsque tu cours un 100 m et que tu deviens épuisé, ton cerveau ne peut se concentrer que sur une seule chose (ton souffle) et évacue le reste des pensées.

    4- Recommence à aborder dans la minute qui suit en direct et fais ta propre conclusion sur la méthode.

    5- Essaie avant un rdv et fais ta propre conclusion.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.