Accueil 5 Apprendre la drague 5 La notion de non-réactivité en séduction
Séduction non-réactivité comment parler aux femmes

La notion de non-réactivité en séduction

La « non-réactivité » est l’un des concepts que j’évoque dans mon guide Drague Minimaliste, qui consiste à communiquer de manière détendue lorsque l’on interagit avec les femmes.

C’est une notion, que je me suis réapproprié, et qui provient à l’origine du coach américain Swinggcat.

D’après lui, celui qui est le plus « non-réactif » dans l’interaction est celui qui la contrôle. Autrement dit, c’est LE PRIX.

Personnellement, je ne suis plus dans cette perception de rapport de force dans la séduction depuis longtemps.

  • D’abord parce que l’objectif est de rendre la séduction mutuelle, pas de prouver qu’on est meilleur/à une plus forte valeur.
  • Ensuite, parce que les femmes sont, et resterons, le Prix. Du moins lors du processus de séduction.

Elles sont comme ces petits chats sauvages qu’on aimerait caresser : elles peuvent décider de fuir à tout moment. Plus tard, quand elles sont fidélisées, on peut commencer à faire un peu plus son « maquereau » (et elles aimeront certainement ça !), mais en attendant, ce sont elles qui décident de l’issue de la rencontre.

Vous pouvez vous croire le prix, mais vous ne pouvez pas leur faire croire que vous l’êtes. C’est comme ça.

Pourquoi reprendre le concept ?

Si j’utilise ce concept, c’est dans un but très différent.

Être « non-réactif », c’est avant tout prendre son temps pour communiquer : apprendre à poser ma voix, son langage corporel, répondre en toute décontraction, etc.

J’ai constaté que l’intérêt général des femmes était bien plus prononcé lorsque je m’appliquais à être non-réactif.

Cela s’explique par plusieurs raisons.

  1. D’abord parce que 93% de la communication est non-verbale.

Lorsque vous prenez votre temps pour communiquer, 93% de ce que vous faites devient bien meilleur que si vous enchaîniez les push-lines, anecdotes, etc., au quart de tour.

Les femmes sont bien plus attirées par votre manière de communiquer que par ce qui sort de votre bouche. Et quand vous avez un langage corporel et une voix bien posée, vous dégagez énormément plus d’assurance et de charme.

Les acteurs qui sont un bon exemple de non-réactivité.

  1. Parce que c’est une manière plus « masculine » de communiquer ses émotions.

Il y a une manière masculine et une manière féminine de montrer ses émotions. J’entends cela au sens symbolique.

Traditionnellement, l’expressivité est davantage une caractéristique féminine. L’homme, quant à lui, est généralement émotionnellement plus « pudique », un peu plus froid.

Si vous abordez une femme et qu’elle réagit avec beaucoup d’enthousiasme, vous allez sans doute vous sentir deux fois plus charmé par son attitude.

De même, si vous agissez en contenant légèrement vos émotions, les femmes se sentiront plus charmées par vous.

Autrement dit, vous dégagez une énergie plus masculine (donc plus sexuée) en étant non-réactif.

3. Parce que, vous avez l’air VRAIMENT intéressé.

Quelle impression laissez-vous à une fille lorsque, après lui avoir dit que vous vouliez la rencontrer, elle s’aperçoit que vous ne lui laissez même pas 30 secondes pour parler ? Vous lui coupez la parole pour rebondir avec une blague, une anecdote, ou avis personnel, à chaque fois…

Elle risque de s’apercevoir que vous avez seulement envie d’être intéressant (=obtenir son approbation), pas de la rencontrer !

Si au contraire vous restez relativement calme, vous aurez l’air plus à l’écoute. Vous la laisserez parler, relancer et approfondir sans lui couper la parole. Elle sentira que vous êtes vraiment là pour la rencontrer. Que votre intérêt est sincère.

4. Parce qu’être non-réactif évite de dissiper la tension sexuelle durant l’interaction.

Être non-réactif permet aussi de laisser la tension sexuelle s’installer naturellement, et faire montrer la BT

Ainsi, vous n’avez rien d’autre à faire que de simplement discuter calmement avec la fille, et vous montrer attiré par elle.

Est-ce qu’être non-réactif  signifie NE faut PAS sourire ?

C’est une question qui m’a été posée récemment, et la réponse est NON, absolument pas.

parler aux femmes séduire draguerJe sais que le terme peut laisser penser qu’il faut être froid comme un robot sans émotion. Mais ce n’est pas le cas.

En fait, il est même bien meilleur de garder un visage relativement souriant du début à la fin de l’interaction.

C’est important que votre expression du visage montre de l’intérêt et attise la sympathie.

Ce qu’il faut éviter cependant, c’est l’excès de sourire.

On peut trouver un tas de conseils de séduction sur le net disant qu’il faut toujours sourire jusqu’aux oreilles. Mais ce sont des mauvais conseils.

Cela amène souvent à des sourires qui :

  • Ne vous mettent pas en valeur. Sourire trop aux éclats à tendance à enlaidir le visage.
séduction non-réactivité

Sourire trop expressif

  • Donnent l’air faux, parce qu’ils sont forcés.
Sourire forcé

Sourire forcé pour la photo

  • Donne un air un peu niais, genre « trop content de te parler », quand on est avec une fille (ce qui ne communique pas vraiment un bon message…)
comment draguer séduire parler aux femmes

« trop content de te parler »

Donc, soyez légèrement souriant, ayez une expression du visage positive. MAIS ne vous forcez pas à sourire, et sachez contenir (légèrement) votre enthousiasme.

Charmer une fille, séduire, draguer, parler à une fille

Sourire léger : charmant, et authentique

Avoir un visage « non-réactif », c’est avant tout garder une expression faciale à peu près similaire quoi qu’une femme dise ou fasse.

Ca signifie :

  • Pas de grimace quand elle vous dit/fait quelque chose qui ne vous plait pas.
  • Pas d’énorme sourire non plus quand elle vous fait un compliment, se marre à vos blagues où vous donne son numéro de téléphone !

Exercices

Dans vos prochaines interactions avec des femmes (dans la rue, au boulot, à la fac, peu importe), essayez de prendre une attitude non-réactive.

  • Ralentissez votre débit de parole, et prenez le temps de parler avec une voix plus profonde.
  • Ralentissez votre langage corporel.
  • Sourirez légèrement.
  • Laissez-leur le temps de s’exprimer et prenez votre temps pour répondre.

…Et voyez la différence.

shadow-ornament

Pour en savoir plus :
arrow
Drague minimaliste

Questions ? Remarques ? Suggestions ? Laissez un commentaire ci-dessous. Si cet article vous a plu, faites un petit tour dans Ma Librairie, vous y trouverai tous mes livres numériques. Je propose aussi des coachings individuels et des consultations par téléphone. N’hésitez pas à Me Contacter si vous avez des questions.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

37 plusieurs commentaires

  1. Très bon article !

    Il est pas facile fe garder son calme quand la fille en face nous donne vraiment envie d elle, pourtant ce temps ou la tension sexuelle est la c le meilleur moment pour avoir une réussite ^^

  2. Oui..enfin je ne sais pas…hier j ai été à une soirée Meetic,et franchement l intéraction avec la personne s est super bien passée, souriante, détendue, posant des questions, franchement je ne vois pas ce que j ai pu faire de travers(peut etre que nous n avions pas énormement de points communs,mais ce n est pas une raison) pour une fois je sentais que la personne s investissait vraiment 🙂 il y avaut aussi son ami avec qui elle était venue,et ça se passait bien aussi avec lui, et puis quand j ai proposé de se revoir j ai eu à un « non désolé ça ne vas pas le faire » je suis tombé de haut….de très haut(bon peut etre que j ai un peu plus parlé qu elle,mais quand meme) j aurais pu moins réactif,ou non réactif que ça n aurait rien changé….et je me suis dit pourquoi? qu est ce que j ai fait de travers,je ressemble tellement à un sac poubelle que ça.. décu…vraiment très décu… et meme appliquant les conseils,et tout faire bien..il ne se passe rien..

  3. @Thierry si tu discute juste en mode amical et qu’en plus il y a un pote mec (ceux dont je vous parle qui gène) et bien forcément que c mort pour la revoir.

    Déjà quand il y a vraiment feeling tu as une connexion entre toi et la fille et vous êtes seul, et ensuite la fille s’implique réellement.

    Tu as fait de la sexualisation ? Tu as fait des toucher prétexte ?

    Dis en plus pour que je puisse voir ou sa a bloqué.

    Après ce genre de soirée je ne suis pas fan, les nanas viennent chercher un profil type de mecs et si tu es pas dedans c sur.

    • Bonjour Romi
      et bien je vais essayer d etre le plus explicite possible:

      la soirée a commencer vers 19h00 et je suis rester à boire un verre de limonade jusque vers 19h20 puis la demoiselle (Lisa de son prénom ) est arrivée avec son ami,ils se sont assis à une table; et au départ j étais un peu hésitant,vu que dans les soirées Meetic ,des groupes de 4 voir 5 personnes se forment et ensuite plus personne ne bouge..après m etre bu un deuxième verre de limonade j y suis aller 😉 le systéme est que tu as un petit carton avec des qualités et si il y en a au moins une qui correspond on peut engager la conversation,donc une a correspondu et elle m a accueilli avec un grand sourire,donc je me suis dit que ça commencait bien , nous avons parlé de nos loisirs,elle aime jouer au tennis, n aime pas trop les desserts, est commerciale , a vu le dernier Star wars et a trouvé le film moyen ,et elle me posait des question,mais cela semblait sincére,pas forcé ou hypocrite,et toujours ce regarde intense…à un moment elle m a demandait si j avais des enfants,je lui ai dit que non et que je n étais pas sur d en vouloir,elle m a dit par contre qu elle aimerait en avoir..alors peut etre que ce fut une première erreur…ensuite je n étais pas en face de Lisa,mais sur le coté! c etait son ami..alors forcément je n ai pas sexualiser quoi que ce soit; ou la toucher discrétement..mais d un autre coté l ambiance était sympa,elle ne semblait pas regarder ailleurs pour voir si d autres hommes auraient pu l intéresser ,aprés une deuxiéme erreur c est que j ai pas mal parlé,un peu plus qu elle…peut etre que cela à jouer aussi en ma défaveur,je m entendais bien aussi avec son ami, et rien dans le déroulement de la soirée ne laissait entrevoir cela…à un moment je me suis lancé et pour ne pas etre trop direct,j ai proposé une nouvelle sortie,mais à trois ,et c est la que Lisa a dit « non non désolé ça ne vas pas le faire » elle l a dit de maniére trés correcte,gentille mais ferme,j étais décu…son ami m a dit ensuite,quand elle est partie aux toilettes »elle est un peu cash quand meme..et si tu savais le nombre de fois ou ca s est bien passé et qu il n y a rien eu ensuite.. » en partant Lisa m a quand meme dit (ironie amére) « on se reverra peut etre » vu ces soirées meetic sont prévues une fois par mois..je lui ai dit « oui c est possible  » mais le coeur n y étais plus…aprés j étais triste ,un peu en larmes…et je me suis dit que la seule chose qui n avait pas collé c était que je n étais pas son style..mais j aurais aimé qu elle me le dise au bout de 10 min,pas attendre 40 ou 45 min pour ça….et j ai vraiment eu un coup de coeur pour elle…j ai du mal à ne pas y repenser..

      • Voilà pour la fille c’était juste une discution amicale et une prise de connaissance. Après, si tu lui avait plus physiquement ou au moins avait été en mode flirt avec elle tu aurais pu la revoir, car elle aurais d’accord.

        Chrys dit qu’il faut beaucoup aborder, pour avoir une femme, donc aborde d’autres et oublie celle de meetic.

        • Oui,mais ça fait mal au coeur de voir que ses efforts ne ménent nulle part..et certains sur d autres forums disent que le physique ne compte pas…belle hypocrisie..(bon aprés ça je ne ressemble pas à Quasimodo non plus! ;))

          je me suis pris 3 rateaux en 2 jours,mais bon c est l apprentissage..

  4. Bon article Chrys !

    Je rajouterai qu’il faut s’appliquer à être non réactif dans la vie de tous les jours

    On fais plus mature et posé, on a vraiment beaucoup plus de mal à cerner ce qu’on pense

    Les vidéos sont super, surtout la 2 eme ou on voit un très bon exemple de persistance non réactive

    • Je sais pas si tu as remarqué, un autre truc intéressant dans la second vidéo, ce sont les deux réactions opposées des filles du groupe :

      – on voit l’attitude de la « OUI » (Scarlet Johnson) : est compliante, apprécie la démarche, sourit,etc.
      – et celle de la « NON » : bitch shieldée, pose des objectifs à phrases, etc.

      • Pour rebondir sur les vidéos, je trouve les acteurs expressifs et en aucun cas froid. Effectivement, ils ne rigolent pas et ne se marre pas, peut-être aussi parce que dans ce contexte précis il n’est pas convenu de rire. C’est un juste équilibre savamment dosé, expressif pour dire que je suis quelqu’un de sociable, mais pas trop non plus, pour communiquer que tu m’impressionne pas.

      • « Je sais pas si tu as remarqué, un autre truc intéressant dans la second vidéo, ce sont les deux réactions opposées des filles du groupe :

        – on voit l’attitude de la « OUI » (Scarlet Johnson) : est compliante, apprécie la démarche, sourit,etc.
        – et celle de la « NON » : bitch shieldée, pose des objectifs à phrases, etc »

        Si j’ai vu , je retient surtout la NON et le résultat à la fin

        C’ est un bon rappel sur le fait qu’on peut avoir une réaction négative mais que ça ne signifie pas systématiquement que tout est joué

  5. @Chrys la deuxième essais de partir avec sa copine qui elle disait oui ?

  6. Salut Chris article intéressant à ne pas sous estimé; ) dis ton prochain livre c’est quand? Petite question, t’es livres reprenne certains de tes articles ou c’est du inédit? Je trouve que tu as souvent raison au passage, car quand on pratique vraiment la drague de rue, sans chichis. Ce que tu dis aussi bien dans tes articles ou dans tes commentaires, s’avère être la réalités. Et c’est intéressant car même avec l’expérience en te lisant tu met des mots sur du vécu du vrais et ça permet à chacun de toujours évolué..tu t’ investit sincèrement ça se ressent.

    • Merci Nino 🙂

      Mon premier livre reprend certains articles du blog. Mon prochain livre, qui est terminé, est 100% inédit.

      Y’a quelques concepts qui font écho au blog et à mon premier ebook, mais ils sont expliqués de manière différente et souvent plus détaillées.

      Je dois m’occuper de la couverture, la page de vente, la correction, et il devrait être en ligne d’ici le mois prochain, juste avec l’arrivée des beaux jours 🙂

  7. Il faut être honnête et dire les choses de temps en temps pour ceux qui s’investissent dans leurs projets, leurs passions, ou leur taf,(ou les trois en meme temps ;)et qui par la même occasion contribue à aidé, un grand nombre de personnes de différentes manières.selon les perceptions et compréhension de chacun, voir l’interprétation,de que ce que tu transmet à travers ton site. J’ai pratiqué le sport pendant des années et j’aimerai faire un lien avec la drague ce qui n’est pas nouveau en soi;) et j’aimerai avoir ton point de vue si possible. J’ai remarqué que les périodes où ça fonctionne moins bien en drague, voir pas du tout, il en fait toujours la conclusion que c’est une mauvaise passe. .alors que c’est la ou je veux en venir, au contraire je pense que dans les périodes où on semble régressé, ou stagné, sont des moments où au contraire, il se peux que c’est à ce moment là précis qu’on peux ou qu’on progresses réellement, ou on fait un bon phénoménal dans le domaine. Et dans le sport, ca a souvent était dans les moment les plus dure (en terme de résultats) que je progressé le plus par la suite. Voilà et je trouve que c’est un point non négligeable dans la pratique. . Au lieu de pensé négativement et d’être frustré par les périodes de merdas lol. Sans doute développera tu mon raisonnement plus compréhensible mais l’idée et là. Ou as tu déjà fait un article sur le sujet. Bon j’ai mal la tête avec ce pavé; )

    • Je ne me semble pas avoir fait un article sur le sujet. Néanmoins j’ai posté plusieurs commentaires là-dessus.

      La drague est faites de haut est de bas : de séries positives où tout semble nous réussir, et parfois de séries négatives, où la chance n’est pas avec nous.
      Je pense que les 2 sont importantes et font progresser.

      – Les bonnes séries permettent de construire de la confiance et maintenir de la motivation
      – les mauvaises séries servent à apprendre à être résilient, et à se poser les questions/prendre les résolutions nécessaire pour progresser.

      Je pense que cette photo ci-dessous résume bien comment fonctionne la progression en drague (comme dans tout, car c’est un principe universel) de la découverte de la communauté jusqu’à l’atteinte de ses objectifs.

      Courbe de progression

  8. Dingue comment on passe du flirt/opportunité à de la merde pour une femme…

    A mon taff j’avais un bon feeling avec une femme qui me plaisait, mais comme je n’ais pas demander son tel ou proposer rdv elle me calcule a peine depuis décembre (elle a un mec je pense voir des plans cu) et bien sur moi je n’existe plus.

    Je me demande vraiment si cela est possible de plaire à une femme des mois et des mois sans rien proposer.

    Je suis aussi dans l’impasse pour réussir à trouver des femmes qui me plaisent qui ne sont pas en couple ou coller par des BG.

    • Romi je crois que en fait il faut agir assez vite..et ne pas attendre trop;mais c est le probléme,si tu vas trop vite,tu passes pour un mort de faim et si tu vas trop lentement tu rates la fenetre de tir..alors il faut trouver l équilibre et c est tout sauf simple.

  9. Bonjour Chrys,
    Je n ai pas bien compris. Remets tu en cause du coup le faite que ça soit le mec le Prix en séduction ?

    • Je n ai pas bien compris. Remets tu en cause du coup le faite que ça soit le mec le Prix en séduction ?

      Je pense déjà qu’il faut changer de mentalité vis à vis de la séduction, et la voir comme un processus mutuel, ou l’homme a un rôle actif et la femme passif, plutôt qu’un rapport de valeur ou l’on doit prouver à la fille qu’on est mieux qu’elle, ou qu’elle est moins bien que nous.

      Si tu es le prix dans ta tête (tu te considères comme un homme de valeur), alors c’est tout ce qui compte. T’as pas besoin de le prouver.

      Au contraire, plus tu voudras t’établir comme le prix, pire ce sera. Si tu t’engages dans une bataille de frame, tu perdras, parce que les femmes s’en foutent de la manière dont se termine la séduction. Elles n’ont aucun problème à renoncer à un mec par pure ego, ou même pour des règles stupides.

      En dernière instance, c’est la fille qui choisi de se laisser escalader ou non. Toi, tu sais déjà où tu veux en venir depuis le début. Alors mieux vaut faire profil bas et être sympa et agréable, plutôt que de péter plus haut que ton cul.

      Durant la relation, c’est différent. Les femmes attachent beaucoup plus d’importance à la relation qu’à la séduction. Là tu pourras « être le prix », imposer des règles et tes conditions. Mais pas pendant le processus de séduction.

      Se prizer, c’est marrant, ça boost l’ego, mais ça ne séduit pas. Faut savoir ce que l’on veut : plaire ? ou Séduire ? => http://www.drague-academie.com/plaire-aux-femmes-ou-les-seduire-il-faut-choisir/

  10. @Thierry tu as raison, ce matin dans le métro je repère une fille qui est mon type, donc je descend à son arrêt pour l’aborder tranquillement et comme par hasard elle rejoins des copines….

    Les femmes assument moins leurs envies devant leurs potes/copines et donc c’était mort et je suis partie.

    Pas facile d’avoir des femmes jolies et seules sur sa route quand on a le temps de les draguer.

    • Le facteur chance est considérable en séduction. Le pire, c’est quand 70% des filles sont avec les écouteurs pour appeler une amie par exemple et notamment à la sortie d’une ligne de métro. Là ça complique sérieusement les choses. Même si aborder une fille qui est au téléphone est faisable, ça ne marche qu’une fois sur 500.

      • Les groupes, les filles au téléphone ? Vous avez essayer au moins ?

        Parce que là j’ai l’impression que ce n’est que des spéculations, ou des avis complètement subjectifs de gars qui n’ont essayé que 2 fois ! (même qui n’ont jamais essayé)

        Les filles en groupes sont tout aussi ouvertes que seules (exception si le groupe est mixte). Idem pour les filles aux téléphones. Si tu ne lui plais pas, elle utilise sa conversation téléphonique pour vous envoyer balader, mais tu lui plais elle raccroche avec plaisir.

        Ni voyez rien de personnel, mais vous dites beaucoup de conneries.

    • oui Romi hélas…surtout quand elles ne sont pas seules..j ai réflechi a propos de mardi dernier et je me suis dit que je ne crois pas vraiment que le physique ait tant joué(bon aprés je peux me tromper) mais quand on discutait tous les deux,elle avait le regard fixe,ses yeux ne partaient pas à droite ou à gauche pour voir si il n y avait pas mieux..donc je ne devais pas la dégouter tant que ça…mais bon c est personnel comme interprétation,mais les femmes meme si elles sont attirées par toi,n assumeront que rarement leurs envies en public ou devant leurs amis..et on est en porte à faux après..

  11. @Chrys en NPU oui j’ai fait pas mal de soirée en solo et genre quand tu dragues 2 filles et tous ce passe bien avec ta cible, et bien généralement l’autre (peut être frustré que le mec lui préfére sa pote ) essais de brisé la bulle d’isolation que tu crée avec ta cible.

    Les pretextes:

    Je vais fumé (et emmène sa pote)

    Je vais au WC (pareil emmène sa pote)

    On fait une soirée entre filles (comme par hasard quand on les retrouves 10 minutes plus tard, la fille frustré ne part plus quand il y a un groupe de mecs sur elles.. ).

    Voilà en gros ce qui se passe quand tu veux aborder un groupe de 2 filles, et 3 filles sa passe déjà mieux, car si tu tombes sur 2 copines de ta cible fun et intelligente elles partiront ensemble et laisseront la pote dans sa séduction.

    Le plus chiant est donc la copine frustré qui s’ennuie (attention pas forcément la moche, mais celle qui est jalouse que le mec ne la pas choisis elle plutôt que sa pote).

    Sinon pour les écouteurs cela ne me dérange pas, même si je n’aime pas celles qui font genre de pas t’entendre et marche vite ou celles que quand tu leurs parle tu la sort d’un coma et tu la fait chier…

    Rassure toi je ne dit pas qu’il ne faut rien faire, mais si tous le monde fait le même constat c qu’il y a bien un problème non ?

    • le problème existe sinon il n y aurait pas 18 millions de célibataires..bon après il y a célibat et célibat aussi..
      mais on voit bien,encore hier,le nombre de filles ou de femmes qui ont un visage fermées..c est hallucinant…je ne dis pas , non plus ,qu il ne faur rien faire..mais les opener sont rares..et en plus en soirée,c est encore pire..ou les personnes ont un type bien précis en tete;et si au millimètre tu ne correspond pas c est mort…

  12. Les gars ! si vous chercher à chaque fois un moment ou vous êtes parfaitement à l’aise vous aller rater beaucoup de nanas !

    Chercher pas de situation idéal sinon vous aller souvent repartir les mains vides sans même avoir aborder.

    • Alex, je comprend ton point de vue,mais quand tu vois que l interaction a été bonne dans l ensemble et que tu as une fin de non recevoir au bout du compte;sans avoir trop la sensation d avoir des erreurs trop éliminatoires,tu te poses des questions quand meme (c est humain) et le morceau à un peu de mal à passer …

  13. @Alex je sais bien, mais se faire détruire son approches à cause des copines ou mecs jaloux de la cible c franchement pas agréable.

    • Romi, c’est les règles du jeu, soit tu vois cela comme un problème et tu n’abordes plus, soit tu trouves une solution, soit tu acceptes d’aborder même si tout n’ira pas dans ton sens … je pense que tu parles de la sensation de rejet qui n’est pas agréable. C’est pourtant une composante qui ne disparaitra jamais que l’on soit débutant ou expert en séduction.
      Sinon, super article chrys, j’ai adoré les vidéos, ces mecs dégagent un body langage qui respire la confiance en soi à des kilomètres !

      • Taha,quand tu regardes le video de Javier Bardem; bon c est vrai que le type respire une assurance assez hallucinante…mais on a pas tous la meme capacité à se mettre sur un diapason de séduction..on peut progresser,ça je le comprend,et je reconnais que depuis 6 soirées meetic,il y a des progrès quand meme,ce n est pas encore le top,mais ça avance,mais quand on tombe de haut,on ne peut etre que décu(relativiser à chaque fois n est pas si simple non plus)

        • Je comprends, je ne dis pas que c’est facile de vaincre la peur du rejet et la sensation désagréable que cela engendre. Si cela vous semble trop effrayant les groupes pour le moments, je comprends, commencez par des approches plus faciles, franchement … au début, je demandais l’heure et le chemin à des inconnus avant d’arriver à aborder des femmes en étant direct.
          Il y a un début à tout …

  14. @Taha je suis d’accord, mais quand tu connais la fin du film il n’y a aucun intérêt à le commencer…

    Donc les femmes en meute c’est mort.

    Pourquoi il y a cette mentalité de cassé une séduction entre sa copine et un mec quand la fille semble open ?

  15. @Chrys j’ai une question:

    Quand on as compris la séduction pure (flirt, tension sexuelle, fenêtre de tir, eyes contact…), mais qui manque le look et corps masculin, est ce pas plus rentable de mettre les approches de côté pour construire les deux choses qui manque pour réussir à avoir « aucun défaut » et avoir plus de facilité (et moins de rejet) au final ?

    • Quand on as compris la séduction pure (flirt, tension sexuelle, fenêtre de tir, eyes contact…), mais qui manque le look et corps masculin, est ce pas plus rentable de mettre les approches de côté pour construire les deux choses qui manque pour réussir à avoir « aucun défaut » et avoir plus de facilité (et moins de rejet) au final ?

      Il faut pas arrêter définitivement la drague, elle permet d’entretenir tes skills et maintenir une large zone de confort. C’est essentiel pour être très à l’aise quand on initier l’interaction et discute avec les femmes, quel que soit l’endroit ou tu les rencontres.

      Mais en effet, plutôt que de faire 3 heures de drague par jour, mieux en faire un et 2 heures de sport. SI tu es en surpoids par exemple, c’est largement plus productif !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*