Accueil 5 Apprendre la drague 5 Être le prix pour séduire : état d’esprit et frame à avoir
être le prix état d'esprit pour séduire frame méta-frame swinggcat

Être le prix pour séduire : état d’esprit et frame à avoir

L’un des conseils les plus répandus dans la communauté de la séduction est celui d’être le Prix auprès les femmes, avec toute une théorie pour se « Prizer » derrière.

Mais bien que la théorie soit aguichante sur le papier (qui n’a pas envie d’être le Prix aux yeux d’une belle fille qu’on vient de rencontrer ?), la réalité du terrain est différente.

Durant le processus de séduction, vous ne serez jamais vraiment le Prix – à moins peut-être d’avoir une beauté, un statut ou d’une popularité hors du commun.

Remettez votre ego à la bonne place et soyez lucide. Tant que vous n’avez pas encore couché au moins une fois avec une fille (pour l’accrocher émotionnellement), vous n’êtes pas grand-chose pour elle. Tout au mieux une option potentielle parmi d’autres, peut-être même pas celle qu’elle préfère.

Heureusement, cela n’a pas vraiment d’importance.

Vous n’avez pas besoin d’être le prix pour séduire.

Vous avez juste besoin d’être un mec cool et sexué, et escalader subtilement dès que l’opportunité se présente.

En somme : séduire, c’est avant tout faire le taf ! Non pas se prévaloir avec ostentation de toutes ses qualités (réelles comme imaginaires).

Les filles sont le Prix pendant la séduction

D’un point de vue global et objectif, les filles sont le prix durant le processus de séduction.

  • Ce sont elles qui peuvent sortir en soirée et se faire accoster par une dizaine de mecs sans faire aucun effort.
  • Ce sont elles pour qui le sexe opposé est prêt à payer plusieurs centaines d’euros, contre des faveurs sexuelles et/ou affectives.

Même la copine de Georges Clooney a plus de succès que lui, simplement parce qu’elle est super bonne…

C’est dire ! Même la richesse, le charisme et la popularité d’un homme a moins d’efficacité sur les femmes, que l’apparence physique d’une belle femme sur les hommes.

La nature a donné à la femme le rôle de sélectionneuse et notre société actuelle la valorise à outrance.

Donc, même si vous êtes un dragueur hyper efficace, n’importe quelle jolie fille peut potentiellement avoir plus de succès que vous auprès du sexe opposé — durant le processus de séduction tout du moins.

Objectivement, une belle fille est le prix.

Elles ne doivent PAS être le Prix… pour VOUS

Mais la seule chose que cela signifie c’est qu’une belle fille se percevra toujours comme le prix durant les premiers temps de la séduction, quels que soient les brides et les artifices que vous utiliserez (approche indirect, story telling, open loop, push & pull et compagnie.)

Ça ne veut pas dire que vous devez être comme la masse des autres hommes et les considérer comme telles.

Vous pouvez (et devez) être une exception à la règle !

De votre point de vue, vous devez vous percevoir comme le Prix pour elle, ou tout du moins un Prix, sans toutefois espérer qu’elle vous considère ainsi.

Vous êtes un homme de qualité, vous avez énormément à lui offrir ; probablement davantage qu’elle ne peut vous donner en retour (la plupart des femmes n’ont finalement que leur beauté et un peu d’affection à offrir…)

De l’importance d’être le prix pour soi (et non pour elle)

L’utilité de se percevoir comme le Prix pour un homme n’est pas de prouver qu’on a plus de valeur que la fille en face de nous.

Beaucoup de mecs perçoivent la séduction comme une confrontation de valeur (ma valeur VS la sienne) ; une vieille habitude de la commaunté Old School qui tarde à disparaître, et qui rend plus souvent antipathique qu’autre chose.

Le vrai « Game » est de l’Innergame (= jeu intérieur).  Ça ne sert à rien de chercher à convaincre une fille que vous êtes le Prix alors que vous ne le pensez pas vous-même.

Par contre, le croire sans chercher à convaincre et la meilleure manière de le devenir.

Il fait être le prix dans son propre esprit. Se dire « je suis un mec de qualité. Je mérite cette fille. Elle y gagnerait beaucoup à me fréquenter/sortir avec moi ».

Être le prix dans sa tête permet de saisir les occasions sans aucun complexe, persister quel que soit l’apparence de la fille et dégager une aura de confiance et sérénité.

À aucun moment, bien sûr, être le prix dans son esprit ne doit légitimer une quelconque forme d’arrogance.

La frame ne doit pas être : « C’est moi le prix, je suis donc supérieur à toi » ; c’est le meilleur moyen d’éveiller l’orgueil féminin.

La bonne frame doit être : « Nous sommes tous les deux le Prix. Nous sommes tous deux intéressants, plaisons au sexe opposé, et nous nous apportons mutuellement. »

Autrement dit, mettez-vous dans la même équipe !

La séduction est TOUJOURS plus simple quand elle devient mutuelle.

Si vous vous efforcez de la convaincre que vous êtes mieux qu’elle, vous allez entrer dans la confrontation — comme deux personnes aux convictions opposées qui débattent —, et ça n’a aucun intérêt.

Vous pouvez tous les deux avoir le bon rôle.

Elles ne sont pas supérieures à vous

Je pense que le besoin de se faire voir comme le prix tout en étant incapable de se percevoir comme tel vient du fait qu’on a tendance à surcoter les femmes et ce qu’elles ont à nous apporter (en termes de bien-être).

La plupart des hommes voient en la femme leur seule source de bien-être.

Pourtant il existe maintes choses plus importantes, et qui doivent passer en priorité sur elle : son estime de soi-même, sa réussite personnelle, sa liberté, et (pour certains) sa famille ou sa spiritualité.

Vous pouvez avoir la femme la plus jolie et agréable au monde, en l’absence d’un ou plusieurs des éléments ci-dessus, vous ne vous sentirez jamais tout à fait comblé.

Si vous avez l’impression d’être un loser parce que vous avez échoué partout et avez une perception de vous-même négative, vous ne serez même pas capable de profiter pleinement d’une relation.

Les femmes ne sont que la cerise sur le gâteau.

C’est pourquoi vous ne devez pas les voir comme le Prix — quoi qu’en pense les autres hommes ou qu’en dise la société — mais les mettre sur un même pied d’égalité.

Aussi bien et agréable qu’elle soit, la réussite avec une fille n’est qu’optionnelle pour son bien-être.

La séduction peut aller jusqu’au bout ou non avec une fille, ça ne révolutionnera pas votre qualité de vie.

Parce que vous pouvez être tout aussi heureux sans elle, ou avec une autre.

Questions ? Remarques ? Suggestions ? Laissez un commentaire ci-dessous. Si cet article vous a plu, faites un petit tour dans Ma Librairie, vous y trouverai tous mes livres numériques. Je propose aussi des coachings individuels et des consultations par téléphone. N’hésitez pas à Me Contacter si vous avez des questions.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

16 plusieurs commentaires

  1. Salut Chrys!

    tu connais la formule,excellent article! comme d habitude,mais quand tu dis que les femmes ne sont pas si indispensables, et qu elles ne peuvent apporter que leurs physiques et un peu de tendresse,a quoi bon essayer de les séduire? autant voir des filles tarifées et ce sera plus simple.
    autre chose quand on a connu peu de femmes,on ne peut avoir le raisonnement de relativiser le sexe ou l affection..il y a un manque trop grand et énorme..et ça ne peut pas se combler aussi facilement.

    • Thierry, je crois que tant que tu seras persuadé que tu n’es pas séduisant, tu ne le seras pas. Il faut reprogrammer ta façon de penser. A commencer par éliminer ton habitude de te lamenter sur ton sort. Ces mauvaises habitudes s’encrent insidieusement en nous et on devient dépendant à l’état physiologique qu’elles engendrent, nous poussant encore et encore à les reproduire.
      Commence par écouter « je ne suis pas à plaindre » de I am.
      Les putes sont une solution de substitution à utiliser avec précaution… on tombe rarement sur une fille avec qui partager de la tendresse et c’est ce qui fait qu’on en ressort autant frustré.
      A part ça, très bon point de vue Chrys.

      • Les putes sont une solution de substitution à utiliser avec précaution… on tombe rarement sur une fille avec qui partager de la tendresse et c’est ce qui fait qu’on en ressort autant frustré

        Je partage cette avis. Une relation tarifée (ou basé sur un intérêt quelconque) n’aura jamais la même saveur qu’une relation où la fille « s’offre » à toi par attirance et affection pour toi. Même si cela reste de l’attirance (donc plus ou moins superficiel en soi), même si l’affection des femmes est souvent retenu par peur de trop se dévoilée ou d’être blessée, ca reste néanmoins beaucoup plus agréable.

    • autre chose quand on a connu peu de femmes,on ne peut avoir le raisonnement de relativiser le sexe ou l affection..il y a un manque trop grand et énorme..et ça ne peut pas se combler aussi facilement.

      Oui je vois ce que tu veux dire.

      Dans la philosophie hindouiste, on dit que pour atteindre « Mokhsa », la délivrance (ou l’état d’esprit de détachement), il faut d’abord passé par Kama, les plaisirs de la vie.

      C’est vrai que, pour un type qui a connu beaucoup de femmes, c’est plus facile de se dire qu’elles ne sont qu’accessoires dans sa vie. Parce qu’il a pu le réalisé à travers son expérience.

      Pour quelqu’un qui en a connu peu, en revanche, c’est plus compliqué ; comme il est plus facile de se rendre compte que la drague est simple et qu’il n’y a pas matière à se prendre la tête quand on a déjà séduit pas mal de fois, et vice versa.

      Néanmoins, que ton esprit accepte l’idée ou non, cela reste vrai.

      • Oui tout a fait, on ne peut que relativiser que si on a bien connu un domaine, aprés esffectivement l accomplissment spirituel peut se faire,mais il faut avoir connu d autres étapes,et c est la qu est le problème.
        qui sait un miracle se produira peut etre un jour? 😉

  2. je suis d accord dsk survivor les escorts ne sont pas du tout la solution,peut etre que finalement les echecs qu on se programme soit meme dans la tete sont une des raisons qu on attire personne.
    effectivement il y a toujours pire.

  3. Super article Chrys et je voulais te demander un homme qui sait créé une relation et la mène à sont thermes et l’entretenir ne serait pas en encore plus rare que une jolie femme .

    • Oui. En tout cas c’est ce que j’en pense moi aussi. L’un des bons arguments pour un homme de se dire qu’il est « Le Prix » pour une femme, c’est sa capacité à gérer au mieux sa relation. Par cela j’entends savoir maintenir une forte connexion au fil du temps – ce qui implique du (très) bon sexe, le maintien de l’attirance (interne comme externe) et une juste mesure d’intérêt pour sa relation et sa partenaire (autrement dit : faire comprendre qu’elles comptent à tes yeux, sans pour autant être needy).

      Très peu de mec savent gérer leur relation de cette manière sur le long terme. Ils sont bien plus rares que les beaux mecs/filles.

  4. Merci Chrys je voudrais te poser une question je fais des recherches sur les femmes et la chercher. à savoir si l’attirance que un homme perd on apprenant que la femme qu l’attire à couché avec un nombre très élevé d’hommes est naturel ou pas. c’est pour ça que je te demande si ça t’ai déjà arrivé comme tu est grand séducteur c’est peut être différent moi si mais ce n’était pas par peur c’est juste arrivé comme ça.

    • @Tedy tu vois encore les femmes comme les petites princesses de Disney qui sont pure jusqu’àu mariage.

      Je préfère une femme qui à de l’expérience sexuelle et qui sera bien me sucé et ne sera pas « coincé » que les allumeuses qui font machine arrière au dernier moment (comme on en vois souvent en NPU en bars par exemple).

      Je serais d’ailleurs plus mal à l’aise si une femme m’avoue être vierge que si elle m’avoue qu’elle à eu plusieurs partenaires dans sa vie.

      Du coté des femmes c pareil (même si elles ne vont pas le dire), elles préfèrent un séducteur qui sais comment baiser plutôt qu’un puceau qui ne sais même pas comment faire un cunni.

      • La plupart des hommes préfèrent avoir une femme qui ont pas eu trop d’aventure et qui idéalement sont vierges et jolie.

        Une femme qui a trop d’expérience la plupart des hommes vont la qualifier comme une salope, c’est très mal vu.

  5. D’accord si j’ai bien compris Chrys sa veut dire que si plus aucun femmes sur la terre ne voulait te toucher tu serais quand même heure incroyable si c’est ça doit être très libérateur

    • sa veut dire que si plus aucun femmes sur la terre ne voulait te toucher tu serais quand même heure incroyable si c’est ça doit être très libérateur

      Euh, c’est pas ce que j’ai dit…

      Aussi bien et agréable qu’elle soit, la réussite avec une fille n’est qu’optionnelle pour son bien-être.

      La séduction peut aller jusqu’au bout ou non avec une fille, ça ne révolutionnera pas votre qualité de vie.

      Parce que vous pouvez être tout aussi heureux sans elle, ou avec une autre.

      Je parle davantage dans un contexte de séduction. La fille n’est pas le prix parce qu’on a pas réellement besoin de conclure avec elle (ou peut notamment en rencontrer une autre). Et plus globalement, un des messages que j’essaie de faire passer (mal, peut-être ?), c’est que l’apport du succès auprès des femmes est surcôté. Ca ne veut pas dire qu’on peut vivre sans femme – ça c’est entrer dans la caricature -, mais (1) qu’elles ne sont pas la seule source de bien-être, et (2) qu’on peut avoir un succès correct (= pas flamboyant) auprès d’elles et être épanouie dans sa vie.
      Mais, bien entendu, le sexe et l’affection féminine restent importants.

  6. @Mike, nous ne sommes plus au 19 ème siècles, ou dans les années 60.

    Tu crois vraiment qu’une femme jolie est encore vierge bien longtemps de nos jours ? Les femmes veulent aussi avoir des relations et heureusement pour elles en France tous le monde est libre.

    Tu aimes les femmes sans expérience ?

    Moi je n’aime pas pour les raisons suivant:

    -Si pour moi la fille n’était qu’un coup d’un soir, je ne veux pas qu’elle pense qu’on va être en couple parce qu’on à couché ensemble et que j’étais celui qui brisé sa virginité.

    -Si les femmes aiment un mec qui baise bien, et bien moi aussi j’aime que mes partenaires savent sucé correctement et qu’elles soient à l’aise avec leurs corps.

    J’ai plus de 30 ans et donc j’ai certaines attentes pour les femmes que je recherche:

    Si à 15 ans être en couple avec des filles vierges c mignon, à plus de 30 ans cela devient problématique

    PS: Normalement je n’ais pas de souci avec les femmes de 20/28 ans à ce niveau).

  7. Salut Chrys,

    J’ai une question qui n’est sans doute pas forcément liée à l’article mais je savais pas où te la poser..

    Quand la fille avec qui on sort (ltr par exemple), tire un peu la tronche et fait preuve d’un manque soudain de sociabilité alors que 2 jours elle était de bonne humeur et avenante, quelle serait la meilleure réaction à avoir selon toi ??

    Le  » un peu  » est ici important car dans un cas plus extrême, je n’hésiterai pas à aller faire ma vie de mon côté et la laisser végéter dans son coin.
    Or là, elle me met le cul entre 2 chaises.
    Entre avoir de l’empathie sociale et ne pas tomber à ses pieds pour la revoir à tout prix comme avant, je ne sais plus comment me comporter..
    C’est surtout que son attitude (dont au final je ne n’en connais pas les raisons et je ne pense pas être à l’origine) me pollue le cerveau et me pompe mon énergie et mon mojo (j’ai un côté éponge émotionnelle qui persiste chez moi…)

    Merci !

    Ps: tes articles sont toujours de qualité, c’est vraiment appréciable 🙂

    • Quand la fille avec qui on sort (ltr par exemple), tire un peu la tronche et fait preuve d’un manque soudain de sociabilité alors que 2 jours elle était de bonne humeur et avenante, quelle serait la meilleure réaction à avoir selon toi ??

      J’aurais tendance à répondre en étant un plus distant moi aussi dans un premier temps. Ensuite, si le problème persiste (= elle se comporte ainsi au moins 2 fois d’affilée) :
      – soit je lui demande ce qu’il ne va pas, tranquillement, sans montrer quelconque agacement ou réprimande (si la relation est « sérieuse », du type LTR de + de 3 mois),
      – soit je freeze-out un petit moment (si Sexfriend).

      Si (dans le cas d’une LTR) elle me répond « rien », mais continue à faire la moue en dépit de lui avoir laissé une chance de s’exprimer, je freeze-out. Histoire de lui laisser retrouver sa bonne humeur dans son coin.

      Voilà, grosso-modo 🙂

      Ps : merci du compliment 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*