Accueil 5 Apprendre à draguer 5 5 trucs pour mieux draguer dans la rue (et en journée)

5 trucs pour mieux draguer dans la rue (et en journée)

5 trucs pour mieux draguer dans la rue

Vous voulez des trucs pour améliorer vos résultats ? Mieux draguer dans la rue ? Avoir plus de retours positifs des femmes, et prendre plus de numéros ?

Voici 5 trucs à faire pour mieux draguer dans la rue !

1. Surveillez votre distance

Beaucoup de mecs se placent beaucoup trop loin des filles dans leurs interactions.

Se mettre trop loin d’une fille réduit vos chances de lui faire bonne première impression.

Demandez-vous ceci : si vous aviez parfaitement confiance en vos chances de séduire une fille, vous mettriez vous à 3 mètres d’elle ?

Je parie que non !

Les mecs se mettent loin parce qu’ils ont peur de la réaction de la fille. Et parce que la tension que la proximité génère les rend nerveux et mal à l’aise.

À un certain niveau, les femmes le ressentent. Cela affecte négativement leur jugement.

Au contraire, se placer prêt d’elles les rendent plus nerveuses (dans le bon sens). Votre proximité rend votre présence automatiquement plus charismatique, et votre regard plus attirant.

Si vous êtes à plus de 60 cm d’une femme lorsque vous lui adressez la parole, vous allez probablement avoir beaucoup plus de mal à l’accrocher avec votre approche.

Ne me croyez pas sur parole : faites le test vous-mêmes !

Si la proximité ne vous fait pas perdre tout votre sang froid, il n’y a aucune raison de ne pas s’en servir.

2. Surveillez votre posture

Comme la séduction est en très, TRES, grande partie non-verbale, vous devez attacher plus d’importance à la qualité de votre posture, que celle de votre conversation.

Les femmes peuvent s’intéresser à vous MÊME SI la conversation bateau. Mais elles ne le seront probablement pas si votre posture est mauvaise.

Quand vous parlez aux femmes, vous devez donner l’air d’être plus grand que vous ne l’êtes, pas plus petit.

Vous devez avoir le dos droit, et votre visage orienté vers le sien. Pas le dos arrondi et la tête dans les baskets…

Votre posture communique. Et quand les femmes l’écouteront, vous voulez qu’elle entende « Je suis un mec confiant et séduisant ».

3. Soyez gentil (verbalement)

Votre communication doit être à deux niveaux :

  • A un niveau non-verbal, vous voulez lui communiquer que vous êtes confiant.
  • Mais à un niveau verbal, vous voulez lui communiquer que vous êtes une personne appréciable, avec des qualités humaines : sympathique, agréable, etc.

Ce que beaucoup de mecs de la communauté ne saisissent pas, c’est que la fille ne fera pas son choix uniquement en fonction de l’attirance qu’elle ressent pour eux.

La plupart des femmes que vous abordez ont probablement coucher avec des hommes moins attirants, moins confiants, et moins sexués que vous. Tout comme il est possible qu’elles aient refusé les avances d’hommes qui l’étaient plus !

C’est parce que les femmes ont besoin de PLUS que de ressentir de l’attirance. Elles ont besoin de rapport : de sentir qu’elles peuvent vous faire confiance, de sentir qu’elles sont en sécurité avec vous.

En drague de rue, ou plus généralement, en drague de jour, vous n’avez que quelques minutes pour le faire. Alors oubliez “l’attraction verbale.” Résistez à l’envie de balancer vos blagues cocky en raffale, de raconter vos histoires DHV. Adoptez une attitude qui génère de la sympathie et de la confiance envers vous.

Dans les premières minutes d’une interaction, au niveau verbal, je suis plus cool qu’un missionnaire Mormon prosélyte. Et ça marche !

Testez par vous-même.

4. Soyez crédible

L’un des éléments les plus importants de la rencontre, c’est la crédibilité.

Peu importe ce que vous faites et ce que vous dites, la fille en face de vous doit y croire. Elle doit être convaincue que vous l’abordez parce qu’elle vous a vraiment tapé dans l’œil. Elle doit croire en votre sincérité.

Alors ne démontrez pas votre intérêt qu’à moitié, du genre “j’y vais, mais je ne sais pas trop”…

Mettez votre ego de côté, et misez sur la sincérité. Soyez crédible. Tant pis si ça ne suffit pas.

Posez-vous cette question : Si une fille vous disait que vous lui plaisiez, mais que pour une raison ou une autre, vous n’y croyez pas, quelle serait votre réaction ?

Si ce n’est pas crédible, vous allez probablement la rejeter. Vous allez être suspicieux, peut-être croire qu’elle se moque ou qu’elle cherche à tirer avantage de vous (se faire offrir un verre, obtenir un service, etc.).

Mais si au contraire, elle paraissait vraiment sincère ?

Dans ce cas alors, vous allez vous sentir flatté, validé, et vous intéresser davantage à elle. Même si vous n’auriez pas fait attention à elle en temps normal, vous allez lui découvrir des qualités. Vous allez vous dire “en fait, elle n’est pas si mal…”

Vous pensez que les femmes réagissent différemment quand votre approche est crédible ou non ?

5. Transitionnez vite

Il y a des mecs qui, lorsqu’ils abordent, restent sur le sujet de leur opener trop longtemps.

Après avoir fait comprendre à une fille qu’elle leur plaisait, ils surenchérissent en continuant à lui faire des compliments, ou en se justifiants durant encore une ou deux minutes.

C’est à éviter !

Si vous lui avez fait clairement comprendre qu’elle vous plaisait, nul besoin d’en rajouter. Transitionnez tout de suite. Demandez son prénom, et engagez la discussion.

Votre opener doit durer une poignet de secondes seulement. Passé ce délai, vous en faites trop, et ça refroidit la fille.

Dites-lui qu’elle vous plait UNE FOIS. Faites-le bien. Puis vous transitionnez. Cela ne doit pas prendre plus de 20 secondes !

D’autres astuces à partager ?

Laissez-moi un commentaire 😉

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

6 plusieurs commentaires

  1. Oh top cet article comme d’habitude : )

    Je dirai aussi qu’il faut parler lentement. bien articuler.

    quand on drague tous seul et qu’on débute personne vois la façon dont on aborde. donc on à cet tendance à penser « qu’on fais ce qu’il faut » alors qu’en fait non.

    D’ou l’importance d’avoir dans l’idéal quelqu’un qui a de la bouteille pour observer comment on drague.

    y a que comme ça que je me suis rendu compte que j’avais parfois tendance à parler trop vite : )

    • Je dirai aussi qu’il faut parler lentement. bien articuler.

      Yes. C’est un autre élément important ! Globalement, être « non-réactif » rassure et permet de dégager plus d’assurance : un caractéristique masculine importante.

  2. article intéressant une fois plus; ) j’aimerai rajouté qu’ essayé d’occupé l’espace pendant une interaction avec une fille, ou vouloir faire le chatcheur ne garantie pas de meilleur résultats.( en tt cas pour moi) en revanche Chris d’après toi quel es le délai « idéal »pour contacté une femme après avoir pris son numéro? jaimerai aussi savoir si il y a une réel importance à ce niveau là? je suis pas un fort en théorie, mais parfois quand j’oublie ou pas (parce que parfois joublie):)de contacté la fille les 4/5 jours après l avoir rencontré, j’ai souvent un retour bien meilleur que quand je lui envoie mon numéro 2h après. vraiment déterminant pour une femme ce laps de temps? ou cela dépend de sont niveau d attirance à la base.

    • Quand je prends un numéro, j’essais de faire en sorte d’échanger, ne serait-ce qu’un SMS, le plus vite possible. Le meilleur moment pour ça, c’est souvent le soir autour de 21/22 heure. En général, c’est l’heure ou les filles ne font rien. Un petit texto détaché, avec un bon nuit à la fin me donne un très bon taux de réponse.

      Reprendre contact uniquement 4/5 jours plus tard ? Je trouve que beaucoup plus risqué. Si elles n’ont pas enregistré ton num, elles ne sauront pas qui c’est. Elles t’auront peut-être aussi oublié tout simplement, ou changé d’avis à ton sujet. Quand tu réinities le rapport plus vite, les chances que ça arrivent sont plus faibles.

  3. Super article comme à chaque fois !

    Cependant, j’ai une question, comment tu inities la proximité? J’ai remarqué par exemple que lorsque la fille marche vite, sa distance de freinage fait qu’elle se retrouve plus éloignée de moi et quand j’essaye de me rapprocher, elle recule. 🙂

    • Je ne sais pas vraiment quoi répondre là dessus… Quand j’arrive à la hauteur de la fille, c’est que je marche un peu plus vite qu’elle, alors nos distances de freinages sont à peu près les mêmes.

      L’idée c’est d’être relativement prêt dès le début. En général, quand je commence à lui adresser la parole j’arrive à côté d’elle avec mon épaule à quelque centimètres de la sienne. Ce qui fait que quand nos corps s’orientent l’un vers l’autre automatiquement, nous tout de suite près et ça passe inaperçu, comme si c’était involontaire. Après si la fille recule, tant pis ! C’est que ta proximité la rend un peu trop nerveuse, ou qu’elle n’a pas d’intérêt.
      Tu peux éventuellement réinitier la proximité au moment du numéro. Tu utilises la prise de num pour te rapprocher d’un pas, et terminer sur un bel EC 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.