Pourquoi vous devez ARRÊTER de regarder les vidéos de drague sur Youtube

Beaucoup d’hommes célibataires espèrent apprendre à draguer en regardant des vidéos de « pick-up » sur YouTube.

Mais si enregistrer des vidéos de pick-up est un excellent moyen pour un coach de se faire une réputation et une audience – pensez-y : c’est divertissant, plus facile à « consommer » que le texte, et pas besoin de se creuser la tête à créer du contenu (il suffit de filmer ses interactions) – ce n’est pas un si bon moyen d’apprendre pour un débutant.

Apprendre à draguer en regardant des coachs, c’est un peu comme vouloir apprendre à bien faire l’amour en regardant des acteurs pornos…

Ça peut enseigner quelques trucs intéressants, parfois.

MAIS…

  1. Ça ne montre que la partie émergée de l’iceberg et…
  2. Le plus souvent, ça remplit l’esprit d’un tas de fausses croyances, car ça ne reflète pas bien la réalité.

En outre, plus on consomme ce genre de contenu, plus c’est difficile de progresser en général ! 

À titre personnel, je n’ai quasiment jamais regardé une seule vidéo de pick-up. Et ça ne m’a JAMAIS pénalisé.

Bien au contraire.

Je m’estime chanceux d’avoir commencé la drague AVANT cette mode.

Ça m’a permis de me faire une idée concrète et réaliste de ce qu’est une rencontre dans la rue, parce que le seul moyen d’apprendre était de pratiquer et observer sur le terrain.

Si vous faites partie des mecs qui pensent qu’on peut apprendre à draguer juste en visionnant pléthore de vidéos sur YouTube et en répétant ce que les coachs disent et font, je vais vous expliquer POURQUOI c’est faux, et POURQUOI vous devriez arrêter de consommer ce genre de contenu.

YouTube ne reflète pas vraiment la réalité.

Quand un coach se filme en train d’accoster une fille, son but est de VOUS impressionner et vous divertir !

Il veut que vous soyez épaté par son aisance sociale, son attitude, sa répartie et ses répliques couillues, pour que vous l’admiriez.

Il veut aussi vous faire rire, vous divertir, pour vous inciter à consommer son contenu jusqu’à la fin et que vous alliez visionner ses autres vidéos.

Tout ce qu’il fait au cours de ses rencontres filmées est motivé par ces 2 objectifs.  

Son but n’est pas d’être réellement efficace.

Il préfère faire et dire des choses qui impressionnent et divertissent (même si ça marche peu), plutôt que des choses qui marchent mieux, mais qui n’impressionne personne (parce que moins « spectaculaires »). 

  • Quand il sort une phrase d’approche suivie de plusieurs punch-lines…
  • Quand il se montre arrogant et (trop) sûr de lui-même…
  • Quand il fait de l’humour à outrance…

…il ne le fait pas parce que ça augmente ses chances d’intéresser, prendre le numéro et revoir la fille.

En fait, c’est même plutôt l’inverse !

En réalité ce qu’il fait RÉDUIT ses chances.

Mais évidemment vous ne pouvez pas vous en rendre compte, puisqu’il ne montre qu’une infime partie de ses interactions filmées, et généralement son « best-of » !

Il a beau dire ou faire un tas de choses inutiles, voire contre-productives, comme il se filme sur plus d’une dizaine d’interactions, il y en a forcément au moins une qui va bien se passer et qui donner l’impression que ce qu’il fait est efficace.

Mais sachez que si elle se passe bien, c’est souvent en dépit des techniques verbales et autres bouffonneries qu’il empile.

Néanmoins, il tire un sacré avantage de faire ce genre de choses, puisque c’est ce qui fait bander les gars qui le regardent !

À cause de leur complexe d’infériorité et leur besoin de validation, bon nombre de mecs rêvent de pouvoir se pointer devant une fille en bombant le torse, se prizer devant elle et la faire ricaner comme une dinde. 

C’est le genre de contenu que les hommes aiment consommer !

Mais d’un point de vue pédagogique, ça n’a pas réellement d’intérêt.

Si vous cherchez à reproduire exactement la même chose, vous allez certainement vous faire envoyer balader 9 fois sur 10.

Si ça marche pour les coachs, c’est seulement parce que…

  1. Ils ont de l’aisance sociale et du détachement
  2. Ils font BEAUCOUP de prises…

Il est probable qu’ils abordent plus d’une dizaine de filles avant de filmer un pick-up digne d’être uploadé sur YouTube.

Sinon, ils posteraient beaucoup plus de vidéos.

S’ils n’avaient besoin que de faire que 2 ou 3 approches pour obtenir une bonne vidéo de pick-up, ils pourraient aisément en filmer 3 ou 4 en une après-midi de tournage et mettraient en ligne une vidéo par jour sans problème.

Or, ils ont plutôt tendance à alimenter leur chaîne une à deux fois par semaine seulement.   

Ce qui serait intéressant, c’est de voir l’intégralité des approches des coachs, et pas seulement quelques-unes triées sur le volet.

On pourrait ainsi s’apercevoir de l’efficacité globale de leur réussite, pas leur réussite sur UNE SEULE approche.

N’importe qui peut se filmer dans la rue, ne montrer qu’une seule interaction sur les dizaines qu’ils ont faites, et prétendre être un cador de la drague ! 

Je pourrais très aller dans la rue, sortir un opener bidon genre : « Salut, est-ce que tu aimes faire caca le matin ? » et laisser croire aux plus naïfs d’entre vous qu’il s’agit d’un opener efficace, parce que sur mes 20 approches, je ne vous montre que les 3 filles que j’ai réussi à faire marrer.

On ne peut pas se fier à YouTube pour évaluer l’expertise ou l’efficacité des techniques d’un coach, tout comme on ne peut se fier à Instagram pour évaluer l’attractivité physique d’une fille.

C’est trop facile de tricher.

Malheureusement, il y a certains autoproclamés coachs en séduction qui surfent sur la crédulité des internautes.

La pression de la performance

L’autre gros inconvénient, c’est pression de la performance qu’engendre une consommation régulière de ce genre de vidéos.

Là aussi, c’est un peu comme pour le porno…

En visionnant régulièrement des films X, vous allez vous imaginer que vous DEVEZ obligatoirement faire certaines choses…

  • Changer de positions toutes les 3 minutes,
  • Bourriner la fille et la faire crier comme une possédée pendant une demi-heure non-stop (sinon c’est qu’elle se fait chier…),
  • Etc. 

Pour le pick-up, ça se traduit par :

  • Avoir une interaction hyper volubile, sans une seule seconde de blanc.
  • Avoir une tchatche de vendeur de tapis, avec toujours des répliques cocky-funny et/ou des histoires valorisantes à balancer pour rebondir dans la conversation.  
  • Choper des signes d’intérêt toutes les 30 secondes (sinon c’est qu’elle n’est pas intéressée).

Ensuite, vous allez vous mettre plus de pression sur les épaules pour avoir une interaction à l’image de ce que vous avez l’habitude de regarder en vidéo.

Vous allez vous mettre la pression pour avoir de la répartie, une conversation verbeuse, faire rire et sourire la fille en permanence.

Et non vous allez encore plus appréhender la rencontre et avoir du mal à lâcher prise, mais en plus la performance va vous obséder BEAUCOUP plus que le résultat lui-même.

Quand vous allez aborder, la seule chose à laquelle vous allez penser, c’est : « pourvu que je réussisse à avoir de la conversation, à la faire rire, etc. ».

Et, inconsciemment, ce sera plus important pour vous de réaliser une bonne performance (ou plutôt une performance comme dans les vidéos que vous regardez), que de repartir avec un numéro solide ! 

Un mec qui ne regarde pas ce genre de vidéo se mettra ÉNORMÉMENT moins de pression.

  • Il ne va pas croire qu’il DOIT faire « comme dans les vidéos ».
  • Il ne va pas croire qu’il DOIT répliquer au quart de tour et faire marrer la fille tout au long de la rencontre.
  • Il sera plus à même de réaliser qu’il peut avoir une interaction simple, naturelle et posée.
  • Il sera plus à même de réaliser qu’il peut même revoir et conclure avec une fille, sans rien faire d’extraordinaire – même sans l’avoir fait rire !

Et peut-être le plus important :

Il va avoir tendance à apprendre à tout simplement s’adapter, intuitivement, à la personnalité de la fille et à son humeur du moment. Sans s’intéresser à la forme que va prendre l’interaction !

Tandis que le mec qui visionne beaucoup de vidéo va exclusivement s’intéresser à la forme : il va essayer de rendre l’interaction à l’image de ces vidéos qu’il visionne, sans prendre en considération l’humeur du moment et la personnalité de la fille.

Ce que je vous recommande de faire à la place

Arrêtez les vidéos Youtube !

Au lieu de cela :

  1. Lire et/ou un peu de BONNE théorie (ça vous permettra d’identifier les coachs qui savent VRAIMENT de quoi ils parlent).   
  2. Faire BEAUCOUP de pratique.
  3. Si vous le pouvez : faire de l’observation sur le terrain.

C’est la bonne formule !

1) La théorie

Je pense que la (bonne) théorie est importante.

Certes, il y a un bon nombre de choses qu’on n’apprend pas dans les livres ou formations audios…

Mais il y a aussi des choses qui ne s’apprennent qu’en pratiquant ou en observant. 

Le (bon) contenu théorique peut vous apprendre à mieux penser et appréhender les rencontres et la séduction, et chacune des phases du processus.

Vous pouvez aussi retenir un bon nombre d’informations utiles.

2) La pratique

La pratique est incontournable.

On ne peut pas apprendre sans pratiquer.

S’il y a UNE CHOSE que vous devez hiérarchiser au-dessus de tout le reste, c’est ça.

Malheureusement, comme c’est aussi le plus anxiogène, on a tendance à privilégier le reste (la pédagogie et l’observation).

Vous devez vous forcer à faire l’inverse.

C’est mieux de faire 2 heures de pratique plutôt que de lire/écouter des vidéos sur la pratique.

3) L’observation

On peut apprendre de meilleures manières d’initier la conversation, de réagir à une situation, de sous-communiquer de la confiance par son langage corporel, etc., grâce à l’observation.

En coaching, certains des meilleurs enseignements que retiennent mes coachés se transmettent par l’observation.

  • En me voyant approcher la fille,
  • En me regardant attendre le bon timing pour lui adresser la parole,
  • En me voyant marcher à côté d’elle quand elle ne s’arrête pas,
  • En me voyant rester serein quand la fille ne montre aucun signe d’intérêt ou qu’elle commence à partir. 

Beaucoup d’enseignement, notamment sur l’aspect non-verbal de la drague, passent par l’observation.

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

19 plusieurs commentaires

  1. @Chrys dans un de tes articles passés je suis arriver sur un commentaire que tu avais mis en 2014 et franchement sa mérite un article et aidera certains ici…

    Tu explique la règle des « 3 principes » a ce que tu démontre à une femme:

    -Celle du « Provider », ou la frame du gars « sérieux » qui recherche une relation longue (LTR)

    -Celle du « Jerk », ou la frame du mec qui cherche à « baiser » (ONS)

    – Celle du « Lover », ou la frame du mec ouvert sexuellement, qui peut avoir différent de relation entre la traditionnelle (longue et sérieuse) et l’ONS. Cela peut être relation FF, MLTR ou une relation « Sans Prétention ».

    Je pense que sa serais un article puisant…

    PS: ton article sur pourquoi « dire stop aux vidéos YouTube pour la SPU » est bien et tu peut même faire un autre pour

    « Dire stop aux films prono »

    • J’en parle aussi plus ou moins dans mes articles sur les relations libres, car la frame « lover » est essentielle pour ça (parce qu’il faut à tout pris éviter la frame du « provider » qui est associée à la relation tradi). Mais je peux dédier un article/une vidéo sur le sujet.

      • @chrys

        pourrais tu developper

        pour le mec qui cherche une relation LTR il fait quoi avec une relation de confiance qui casse pas au premier accroc. Il est obligé d’aller voir dans un pays plus traditionel (ex amerique latine ou la famille a encore une certaine importance ?)
        soi disant le modele provider est mort.

  2. Moi je trouve qu’il y a moins en moins de vidéo de ce genre! Par contre il y a une chaine qui est pas mal qui s’appelle « road the condor ». Et là en fait ce qui est montré en vidéo sont des interactions de débutant…Et je trouve ça hyper motivant, car on voit les rejets, les erreurs qui sont faîtes, ce qu’il faut plutôt faire. Ça permet de désacraliser l’abordage et les rejets…

    • C’est possible.

      Néanmoins, elles sont toujours majoritaire sur Youtube. La plupart du temps si tu tapes un mot clé relatif à la séduction, tu trouveras ce genre de contenu.

  3. Salut

    Ce soir je prend le métro à Lyon et voilà que débarque une fille que j’avais déjà remarque dans le métro (beau cu dans un Skinny bien moulant)…

    Sauf que ce soir je vois que son mec un black…

    Mais pas le genre Will Smith ou Djibril Cisse ( le genre classe) mais le type fait ma taille 1m70 mais il est banal, mais voilà il est black…

    Le sentiment que j’ai eu c pourquoi ce prendre la tête à faire des efforts si au final c eux qui ont les femmes ?

    Parce que je remarque souvent à Lyon ce type de couple un homme noir/métisse (mais pas arabe) avec une femme blanche…

    J’ai l’impression qu’eux ne font rien et se régalent alors que nous ont galère pour trois fois rien…et si vous être persistant c limite de l’agression sexuelle….

    Peut être qu’avec la fatigue j’ai été plus dégoûté que je devrais mais voilà…

    • c’est effectivemùent un probleme qu’on retrouve aussi en salsa
      certaines femmes blanches je trouvais leur comportement bizarre (une etait dans mes radars), courtoise mais distante je croyais que je lui plaisais pas mais je constate qu’elle etait distante aussi avec tous mes potes blancs
      j’ai compris mais elle est discrete, elle est toujours avec des blacks et sors avec un black…
      ce sont des types qui on pas specialiement statut ou charisme ou bon danseur, c’est plutot des nobody, c’est juste la couleur de peau. mainetant ils ont un physique correct, ils sont pas obeses etc mais ce que je veux dire c’est qu’ils ont pas specialement de statut

      si tu es pas noirs, tu a peu de chances

      a l’etranger(italie, portigal par exemple) j’ai vu beaucoup de couples francaise blanche jeune et pas moche avec un black. rarement avec un beur ou asiatique

      je vois parfois les enfants, des café au lait, je trouve pas ca tres beau
      perso les femmes noires m’attirent pas

    • Il ne faut pas faire de généralité, des couples mixtes en l’occurrence femme blanche/homme black j’en voit pas des masses. Je peux aller dans ton sens concernant éventuellement les influences (Instagram /societal /télé réalité /foot /….) qui fait que les femmes se mette en couple avec des blacks. Mais à mon sens ça reste encore très minoritaires.
      Et puis j’ai aussi discuter avec des femmes qui ne voulais sortir qu’avec des hommes métisse, ou black, ou bleus aux yeux blond.. Tous ça pour avoir des soi-disant beaux enfants. Et la crois c’est femmes effectivement tu peux les draguer autant que tu le veux c’est mort et tu perds ton temps.
      Mais encore une fois, je suis à paris et j’ai vécu à Nice les couples mixtes c’est du pipeau (peut être qu’à ça existe plus chez les plus plus jeunes 16/24/..
      Mais la réalité et autres a partir d’un certain âge.
      Sauf pour les vénal ou influençable qui veulent un black pour être dans la tendance football.. S’afficher avec un noir.
      Regarde autour de toi et tu verras globalement que les indiens reste entre eux /les rebeux également /les français également / ect…
      Pour moi le plus difficile c’est ceux qui ont français avec des origines maghrébine ou autres et n’affiche aucune religion, mais qui ne pourront jamais ou presque sortir avec des françaises car celle-ci reste que avec des blanc. Et c’est pas péjoratif. Mais la télé les médias formate et duc une grande majorité de personnes et principalement les femmes !
      La drague c’est dur, le monde aujourd’hui et dur beaucoup de concurrence de médias ect… Les meufs quiffe tt ce qu’elles voient sur Instagram, à la télé ect.. Mec grand, barbus, yeux clair, musclé ect.. Ou black.. Mais ça reste toujours les mêmes critères tout autant que les hommes sont attiré par les brunes ou blondes qu’on voit à la télé ou dans les publicités depuis la nuit des temps ! Bref je ne dis pas que rien n’existe ou que je raison à 100%,simplement que les moyens d’influencer les gens sont ancré dans nos sociétés et encore plus aujourd’hui, tu voit les influenceurs..
      Donc voilà ! Je constate paradoxalement que beaucoup mais beaucoup galère pour trouver une meuf et même les femmes d’aujourd’hui d’ailleurs. Alors qu’on a jamais eu autant de moyens de communication.. Étrange. Et crois moi ceux qui galère le plus reste ceux qui on le plus grand réseaux d’amis et des vies soi-disant bien remplis… J’en ai la preuve parmi mes connaissances. Et au milieu de tt ça il y a évidemment ceux qui galère parceque timide, introverti, isolé socialement, ou pas en forme ou sans situation professionnelle ect… Mais ça reste marginale d’après moi et surtout ça se corrige.
      Mais tous ceux qui ont des bonnes situations et qui sont seul alors là j’ai du mal à comprendre.. Sauf comme le cite plus haut, niveau d’exigence trop élevé, filles moyenne qui se prends pour un bombe (merci les sites de rencontres, Instagram, like et compagnie…) voilà à chacun son diagnostic. Le débat et ouvert mais en attendant je propose de continuer à draguer et voilà

      • @benji
        le fait est que je vois beaucoup de couples homme noir femme blanche avec parfois l’enfant du couple a coté,
        je dis pas que c’est majoritaire, mais c’est repandu, il y a longtemps c’etait rare

        concernant les mecs qui galerent , ce sont des mecs moyens avec bonne situation sociale dans mes potes
        par contre ils sont pas superbogoss c’est vrai, j’ai bien dit des mecs MOYENS
        bien sur un superbogoss qui trouve pas j’en connais pas

        la reponse est simple, c’est l’hypergamie feminine, tres exigeantes pour les autres mais peu pour elle memes

        tu dis toi meme que des gars avec grand reseau social et vie remplie galerent, tu trouves ca normal ?

      • @benji

        Les couples femme blanche pas majoritaire mais assez repandu, en vacances c’est surtout des francaises ainsi. avec parfois les enfants a coté (café au lait)
        J’en vois de temps en temps, j’ai pas envie de discuter stats, j’ai un couple comme ca dans mes voisins aussi
        il y a longtemps c’etait rare c’est pas du pipeau

        en salsa tu en vois pas mal aussi.

        par ailleurs si ceux qui ont un grand reseau galerent, tu crois pas qu’il y a un probleme ?
        pour comprendre , c’est l’hypergamie feminine, effectivement le niveau exigeance, et un grous boudin qui se prend pour une bombe sur insta etc

        • Déjà pour te répondre, café au lait je trouve ça terrible pour parler d’un enfant issu de couple mixte.
          Ensuite évidemment que tu vas pas parler stats car y a pas en a voir, entre voir un voisin, ou 3 couple dans un cours de danse… Ca reste minoritaires encore une fois, tu me diras peut être un peu moins qu’il y a 30 ans je le concède.
          Et en ce qui concerne l hypergamie, je sais pas honnêtement.
          Mais à développer.. Car je crois que d’autres facteurs actuels vienne s’ajouter à ce que tu dit. Voilà
          Évidemment ma réponse et juste destiné à un dialogue entre nous, j’essaie pas de te donner tort ou de te faire admettre que j’ai raison. Chacun son ressenti.

        • Je reformule une partie de ma réponse. Je trouve que dire café au lait et pas terrible pour parler d’un enfant issu d’un couple mixte. On dit un métisse.

  4. Hello les gars et bonne année à vous !!!

    Je ne sais pas vous, mais je viens de constater un problème mental chez moi:

    Je vois des femmes dans la rue qui sont du genre mon style et même si elle me donne pas la barre sur le moment elles pourraient être des candidates à des approches…

    En faite, je ne fais rien, n’ont pas par « peur » du rejet, mais par « lassitude » d’un rejet éventuel…

    En gros, faire l’effort d’y aller pour rien sa démotive quand ont sais que si une femme est un minimum attirante elle a forcément (et sans être hypocrite) des mecs déjà qui la drague sur le net ou cercle social….

    Mentalement cela ce traduit par une « attitude feignante » de ma part…

    Je pense aussi que ce qui joue c aussi quand ont pense être attirant pour soi et donc pour les autres niveau look, corps, niveau professionnel….

    J’espère que 2023 aura du bon changement pour moi et j’espère que si on se casse le cu à changer c pas pour rien…

    Quand je vois des minables ou black avec des blanches sans qu’ils soient vraiment terrible sa démotive les mecs blancs normaux physiquement.

  5. Bonne année à toi aussi.

    Quand tu dis « lassitude » je dirais plutôt « paresse ».
    En fait la peur et la paresse ont la même racine psychologique ! Elle exerce une résistance La peur permet de sauver ta vie et la paresse de conserver de l’énergie. J’avais lu un livre d’ailleurs qui parlait de ces deux éléments. Et la solution était le courage pour la peur et la volonté pour la paresse. Et ces deux comportement ont une base commune qui est de se confronter a une résistance psychologique.
    Ton ego pour te proteger de ces deux émotions va te trouver des excuses « je sais que je vais me faire rejeter ».
    Donc tout ça pour dire que ça revient au même…pour réussir à aborder il faut vaincre la peur et la paresse.

    • Très intéressante ta réponse. Voici un article qui en parle.. Je sais pas si ça rejoint ce que du dit.
      Lorsque nous utilisons la paresse pour justifier nos peurs
      Nous nous sentons souvent paresseux-ses et nous cessons de réaliser certaines activités que nous avions pourtant décidé seul-e-s d’entreprendre. Nous nous justifions en nous disant que nous les ferons plus tard, quand nous aurons plus d’énergie et d’envie. Pour autant, nous pouvons nous rendre compte que, la plupart du temps, nous finissons tout bonnement par abandonner.

  6. Le problème est que la paresse appelle la paresse. Plus nous nous complaisons dans cet état d’indolence, moins nous allons avoir envie de faire des choses intéressantes et toute notre force de volonté va se dégrader petit à petit

  7. Notre culture est principalement hédoniste. Nous voulons les choses tout de suite et facilement. Cela favorise l’oisiveté et la paresse. Cela fait que nous souhaitons chaque fois faire moins d’efforts pour obtenir quelque chose. Ainsi que lorsque quelque chose demande un peu plus d’efforts que le se reposer, nous abandonnons facilement.

  8. « Je sais pas pour vous les gars mais en ce moment je prends vent sur vent elles ont toutes un copain ! Bref pas au top »

    @Benji je connais aussi ce problème (d’ailleurs une des choses qui font que la paresse est là).

    J’ai déjà eu des aventures sexuelles avec des filles en couples (surtout les étudiantes ou quand j’étais plus jeune des filles du lycée).

    Même si elles disent avoir un copain ce n’est pas un frein si si tu tombe sur des filles/femmes infidèles ou qui s’ennuie sexuellement avec leurs mecs….

    Par contre depuis le covid, les applis et hélas Tik/tok et réseaux sociaux elles ont tellement de choix niveau mecs que dans la rue faut vraiment être le BG ou le mec avec charisme de ouf sinon c nada…

    Ma peur principale dans ma paresse actuelle c quand tu discutes avec la femme que tous semble se passé bien et quand arrive le moment de demander le téléphone et bien en faite non…

    Ce sentiment d’avoir été juste le bouffon qui la divertie pour rien est vraiment frustrant m…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.