Accueil 5 Relation de couple 5 Relation de couple : La nécessité d’avoir des « rituels »
relation de couple : avoir des rituels

Relation de couple : La nécessité d’avoir des « rituels »

Dans les conseils de relation de couple, on évoque souvent la routine comme le problème n°1. Et, effectivement, une relation perd de son charme quand elle tombe dans l’ennui et l’indifférence.

C’est d’autant plus vrai pour les femmes, qui s’y accommodent moins.

La plupart des hommes peuvent se conformer à une vie routinière durant des années sans tomber dans la déprime. Mais les femmes, quant à elles, sont addictes aux émotions fortes, positives ou négatives. Elles ont besoin d’actions dans leur vie, de rebondissements dans leurs relations.

D’ailleurs, vous remarquerez que lorsqu’une relation est trop calme, les femmes s’arrangent toujours qu’il y ait des turbulences. Même s’il n’y a aucun problème, elles en fabriquent.

  • Vous aurez peut-être droit à des reproches concernant un évènement qui remonte à plusieurs mois,
  • ou à une crise de jalousie venue de nulle part…

Peu importe. Elles trouveront toujours quelque chose pour qu’il y ait de l’animation dans la relation.

Votre relation de couple doit rester dynamique, agréable, et surtout émotionnelle.

Le « zéro routine » est impossible dans une relation de couple

Si la routine est dangereuse pour le couple, alors supprimons-là !

C’est l’approche qu’ont certains love coach à l’égard du problème.

Ils vous conseillent d’être « imprévisible » et d’innover à chaque fois pour éviter la routine.

Mais, soyons pragmatique, cette idée n’est pas plus réaliste que celle du zéro râteau.

Vous pouvez faire l’effort d’être innovant et imprévisible à certaines occasions, mais pas tout le temps. Et même si vous y arriviez, ça pourrait rendre la relation inauthentique. Votre copine pourrait sentir que vous cherchez excessivement à lui plaire. Vous émettrez alors un mauvais signal.

Après tout, nous sommes des êtres d’habitudes. Au moins 90% de ce que nous faisons font parties de nos habitudes : qu’il s’agisse de prendre sa tasse de café le matin, de se brosser les dents, ou même d’aller aborder quelques filles en fin d’après-midi.

En relation de couple, c’est pareil. C’est parfaitement naturel de suivre des habitudes. Le contraire la rendrait étrange.

En fait, la véritable erreur en relation n’est pas de faire régulièrement des choses similaires, ni de montrer une certaine constance dans son attitude. La véritable erreur, c’est d’avoir de mauvaises habitudes !

Avoir des rituels

Dans votre vie de couple, vous devez avoir des « rituels ».

Un rituel est un ensemble de rites de couple, dynamiques et plaisants, qui empêche la relation de tomber dans l’ennuie.

Si vous ne créez pas de rituels assez tôt dans vos relations, il y a de fortes chances pour que les habitudes qui s’y installent à la place soient négatives.

C’est le même principe que pour dans votre propre vie :

  • Vous pouvez choisir de définir vos habitudes: comme vous réveiller tôt le matin, commencer la journée par des exercices physiques, etc.

OU…

  • Vous pouvez laisser des habitudes par défaut s’installer, qui, en général, sont mauvaises : comme regarder la télé, traîner sur les réseaux sociaux, etc.

Peu importe qu’elles soient choisies ou involontaires, les habitudes influencent la qualité de votre vie, en bien ou en mal.

C’est la même chose pour vos habitudes en relation…

Si vous n’installez aucun rituel, vous risquez d’installer de très mauvaises habitudes dans votre couple, comme par exemple : rester tout le temps chez vous à ne rien faire. (Nous avons TOUS commis cette erreur à un certain degré…).

Si cela arrive, votre partenaire finira par trouver votre relation terne. Elle créera du conflit (pour remuer la relation et ressentir des émotions), et perdra de l’intérêt.

Vous êtes fainéant !

Au lieu de présumer que vous penserez toujours à faire des efforts pour la relation et que vous en aurez toujours envie, ce qui est LA grosse erreur des hommes inexpérimentés, présagez qu’il y aura des moments dans votre vie de couple où vous ne vous préoccuperez pas du tout de votre relation.

Relation de couple : présumer la fainéantise !

Il nous arrive tous de relâcher nos efforts par moment dans notre relation de coupls. Avec des rituels agréable, vous pouvez préserver la qualité de votre relation de couple dans ces moments là.

Soyons honnête : nous sommes tous fainéant !

  • Même lorsque notre copine nous plait énormément.
  • Même lorsque nous avons les meilleures intentions du monde.

…Nous ne pensons pas toujours à faire des efforts pour rendre notre relation agréable, et n’en avons pas toujours la volonté non plus.

Je ne doute pas un instant que vous soyez capables de faire des efforts conscients de temps en temps :

  • Chercher à être plus attentionné par moment…
  • Prévoir des sorties « surprises » pour faire plaisir à votre copine…
  • Faire quelque chose d’assez sophistiquée pour passer un moment agréable avec elle.

Vous êtes probablement même capable de soutenir vos efforts durant un certain laps de temps (surtout si vous sentez la relation menacée…)

Mais ce sera toujours épisodique. A un moment où un autre, et, avouez-le-vous, la majorité du temps, vous ne ferez pas de gros efforts pour votre relation.

Vous resterez en « pilotage automatique », à agir et faire comme vous en avez l’habitude.

C’est pourquoi les rituels sont indispensables. Ce sont en quelques sortes des habitudes qui rendent une relation agréable et dynamique, même lorsqu’elle est gérée par un mec qui y accorde peu d’importance… Parce que par moment, ce sera le cas !

A quoi ressemble un rituel dans une relation de couple ?

Un rituel peut-être un programme, une série d’actions ou d’activités, que vous faites régulièrement – comme une vingtaine de fois dans l’année – pendant les quelques heures que vous passez chaque semaine avec votre copine. Et surtout, il doit rester agréable malgré sa récurrence.  

Il fait partie de ces choses qui laissent de bons souvenirs, et auxquelles on repense plus tard, même longtemps après la fin de la relation.

Dans vos relations passées, vous avez sans doute connu quelques petits rituels que vous aviez installés involontairement, et qui vous laissent nostalgique.

  • Sortir commander un plat à emporter après l’amour, et le déguster à votre balcon avec un bon verre de vin.
  • Prendre votre petit déjeuner ensemble et faire une balade dominicale le long de la seine.
  • Cueillir votre bien aimée le vendredi soir à la sortir des cours, passer au supermarché faire les courses pour le dîner du soir, et le préparer ensemble.
  • Etc.

Ce sont des exemples de rituels simples, qui ne demandent aucune préparation particulière, mais qui vous permettent de garder la relation active, et de passer de bons moments (ce que beaucoup d’hommes ne savent plus faire après quelques mois).

Cela peut être une série d’activités (p.e : Laser game + Cinéma ; Resto + Cinéma) ou un programme spécifique (Prendre sa copine au boulot à commander Pizza à Regarder un film à passer la nuit ensemble à Prendre le petit déj’ dans un coffee shop le matin à Faire une balade le long de la seine, etc.)

Cela peut même être très simple et « low cost » : en été, vous pouvez passer une partie de l’après-midi dans un parc à pique-niquer et à bronzer par exemple.

Il n’y a de limite que votre imagination !

Bons rituels = bonne relation de couple

Au lieu d’avoir l’objectif irréaliste du « zéro routine », qui va irrémédiablement vous amener à lâcher vos efforts au bout de quelques semaines et à tomber dans la VRAIE routine (celle qui rend une relation chiante et platonique), créez des rituels agréables.

  • Vous pouvez en avoir plusieurs en rotation, que vous échangez en fonction la saison, du temps, du jour ou du contexte dans lequel vous vous voyez.
  • Vous pouvez aussi les faire légèrement évoluer. Vous n’êtes pas obligé de faire exactement la même chose, allez dans les mêmes endroits. Vous pouvez aussi ajouter une activité supplémentaire, improviser un peu.
  • Et bien entendu, vous pouvez (et devez) rompre avec ces rituels quelques fois dans l’année, en faisant d’autres choses plus originales (un voyage, une sortie inédite, etc).

Ainsi, vous continuerez à passer du temps agréable ensemble, sans avoir à faire un « game plan » de votre journée à chaque fois, et sans tomber dans une routine ennuyeuse.

En résumé

Vous ne pouvez pas faire quelque chose de toujours différent quand vous êtes avec votre copine. Par contre, vous pouvez faire régulièrement des rituels agréables.

Vous pouvez avoir 3, 4, ou 5 rituels (ou plus), qui vous permettent de garder votre relation dynamique, faire des choses que vous aimez faire ensemble.

C’est très important pour conserver au mieux la qualité de sa relation.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

14 plusieurs commentaires

  1. Hello Chris !

    Je n’aurai jamais imaginé pouvoir implémenter des « rituels » dans une relation de couple.
    C’est une idée super intéressante qui va intéresser beaucoup de monde, j’en suis sûr.

    Tu conseilles « d’instaurer » cela dès le début de la relation ?

    Sam

  2. Encore faut il etre avec quelqun lol 😉

  3. Super idée, je n’y avais pas pensé non plus, étant donnée que nous avons tendance à créer des rituels surtout pour nous-même. C’est vrai que si cela devient automatique, c’est plus facile à appliquer car nous n’y pensons même plus, donc comme tu as dis, autant faire simple au départ !

    • Oui. Et puis, comme pour ses rituels personnels, c’est aussi une manière de nous protéger de notre tendance naturelle à la fainéantise et la recherche de gratification immédiate (dans le cas de la relation = sexe + sieste !), qui sont les vrais tueurs de la relation.

  4. Bon article !

    Il était temps de déconstruire cet idée de couple imposé par le game comme quoi il faut être tous le temps original.

  5. Salut, dis moi Chris pk d’après toi certaines femmes se sente obligé d’être méchante arrogante voir méprisante? y arrive t il d’en remettre leurs places certaines? question contraire..mon et mon pote on se demandé comment ça se fait que les plus belles femmes sont elles quasiment toujours plus sympa…ect que les moyennes ou les normal. .quand je dis belle c’est relatif et subjectif mais j’entends par la vraiment séduisante et charmante, désirable .

    • Salut, dis moi Chris pk d’après toi certaines femmes se sente obligé d’être méchante arrogante voir méprisante?

      Perception négative des hommes et manque d’estime de soi-même. C’est difficile d’apprécier les autres quand l’on ne s’apprécie pas soi-moi… On ne peut donner que ce que l’on a.

      y arrive t il d’en remettre leurs places certaines?

      Non. Il m’arrive de faire une légère remarque, ironiser un peu sa réaction, mais je passe à autre chose. Y’a aucun intérêt à gaspiller son énergie et ruiner son state en débattant avec ce genre de personne négative, parce que c’est ce qu’elles sont !

      mon et mon pote on se demandé comment ça se fait que les plus belles femmes sont elles quasiment toujours plus sympa…ect que les moyennes ou les normal. .quand je dis belle c’est relatif et subjectif mais j’entends par la vraiment séduisante et charmante, désirable .

      Toujours une question d’estime j’imagine…

      D’expérience, je dirais qu’il y a 3 tendances « apparence/type de réponse » qui se dégage :

      Les « pin-up » : grande, élancée, beau visage, au top de la mode, etc.
      Ce sont des « 10 » pour la société, et elles le savent ! Ces filles-là sont en général plutôt froides/neutres. Pas dans le sens désagréables, mais plutôt « H2G ». Elles savent que leur apparence a de la valeur, et « ne se prennent pas pour de la merde. »

      (A noté que ce ne sont pas nécessairement des « 10 » pour toi ou moi.)

      Les « bof » : en général filles moyennes, voire très moyennes, qu’on noterait sur une échelle 3 et 6, rarement plus. Elles plaisent à certains hommes, mais en laissent beaucoup d’autres indifférents. Ce sont en général les plus désagréables, parce que ce sont souvent celles les plus rejetés par les hommes, qui souffrent le plus d’un manque d’estime d’elles, donc les plus suspicieuses à propos de la sincérité de ton approche…
      Ex : pas mal de filles qu’on aborde dans la rue.

      Les « mignonnes » : Ce sont les filles qui sont considérées comme « de seconde catégories » par la société (occidentale) – parce qu’elles sont petites, trop en chair, ou pas assez occidentalisée, ou avec des traits de visages atypiques – mais qu’on peut trouver subjectivement TRÈS attirantes. Elles peuvent ne plaire que moyennement à certains hommes, mais aussi être facilement considérées comme des 8, 9, voire 10 par d’autres. Ces femmes-là sont souvent les plus agréable et charmante, parce qu’elles sont séduisantes (donc moins rejetées, laissent rarement indifférentes, etc), mais se sentent inférieures aux « pin-up » (souvent, elles ont l’impression qu’on surcôte leur beauté quand on les considèrent des 9-10), ce qui leur donne un état d’esprit plus humble, une attitude plus avenant, en général.

      Bien sur, il s’agit juste de tendance, par d’une règle absolue.

  6. Merci pour tes réponses, en revanche pour l’estime de soi, et la perception. .je suis pas vraiment d’accord. dans le sens où il y a des femmes qu’on abordent très bien à vrai dire comme toute les autres, et qui sont quand même voir vraiment arrogante et j’en passe. Certe on s’en branle. mais ses cette attitude que je souhaite comprendre parce que la c’est plutôt c’est nanas la qui ont un manque de confiance. voilà parfois elle manifeste clairement le comportement agressive . heureusement c’est rare. 🙂

    • Je précise que je parlais de la « perception des hommes » qu’ont ces femmes et de leur estime d’elles-mêmes (au cas où ce soit confus) : elles les perçoivent négativement, et réagissent en conséquence.

  7. j’avais une autre question Chris , comment tu gère parmis tes conquêtes…Celle que tu drague, et qui a une bonne côte de popularité auprès des mecs..bien entouré. .quoi. même si toi tu la dragué certainement différemment (rue).

    • Je ne me préoccupe pas de cela ! La « concurrence masculine » ne m’inquiète pas. Si la fille décide d’aller vers d’autres mecs, c’est son choix. Moi je me contente de gérer notre relation du mieux possible, pour qu’elle soit agréable pour nous deux

  8. D’accord:) merci J’ai remarqué qu’il y avait grave des coach en séduction en France et pourtant je croise presque jamais de dragueurs..paradoxe? ils s’apprécie entre eux les coach ou chacun son affaire?

  9. Salut Chrys !

    J’aime bien cette idée d’appliquer les « rituels » habituellement réservés au développement personnel à la relation de couple.

    C’est assez marrant mais au final je me rend compte appliquer déjà ça assez naturellement et ça peut être super simple : rien que changer de type de soirée (remplacer le resto-ciné par bar-théâtre) peut créer une sorte de renouveau.

    En bref, envisager juste des petites variations qui au final suffisent à relancer une bonne dynamique de relation.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.