Accueil 5 Apprendre à draguer 5 Comment parler à une fille (et l’erreur que font 99% d’entre vous)

Comment parler à une fille (et l’erreur que font 99% d’entre vous)

Combien de temps avons-nous perdu à vouloir apprendre l’art de la conversion pour être capable de passer facilement d’un sujet de discussion à l’autre, avoir toujours un bon truc à dire et garder nos  conversations fluides et agréables avec chaque fille ?

Je pense que nous sommes à peu près tous tombés dans le panneau de croire que pour séduire, il fallait savoir faire ça

À mes débuts, j’ai tout essayé pour devenir ce « tchatcheur » hors pair que la communauté nous vend comme le séducteur ultime. J’ai mémorisé des routines, appris par cœur des phrases de transition, fait un tas d’exercices d’improvisations, etc.

Et cela m’a permis d’affiner un peu plus mes compétences sociales, mais pas vraiment d’améliorer mes interactions. Comme avant, parfois la conversation arrivait à être naturellement fluide et agréable, mais les autres fois, elle restait plutôt platonique.

me quand j’essayais d’utiliser les routines que j’avais apprises pour lancer les filles vers des sujets de conversation, soit ces conversations fanaient très vite après, soit je n’avais pas l’air très naturel, ou alors ça finissait par un monologue (le mec qui fait son show en monopolisant 95% de la conversation). Mais c’était assez rare que je puisse « artificiellement » installer moi-même la bonne dynamique.

Après 8 ans, quen est-il ?

Aujourd’hui, ça fait 8 ans que je pratique la drague et j’ai énormément progressé dans ce domaine. J’ai rencontré et séduit un très grand nombre de femmes, et  je sors avec des filles qui sont très belles (en tout cas, à mes yeux).

MAIS…

Cela va vous surprendre, mais c’est toujours la même chose : la qualité de mes conversations est toujours aussi aléatoire :

  • parfois ça marche très bien, j’ai la sensation de pouvoir discuter des heures avec la fille sans aucun problème.
  • d’autres fois, je n’ai plus rien à dire d’intéressant au bout de 30 secondes.

Est-ce parce que j’ai des compétences conversationnelles de merde… Peut-être ??

Mais ce n’est pas la raison pour laquelle la qualité des conversations est si aléatoire.

En réalité, vous pouvez avoir les meilleures compétences sociales du monde, encore faut-il pouvoir les exprimer

Et pour les exprimer, il faut que la fille avec laquelle vous discutez veuille communiquer également, ou en soit capable !

La conversation est un sport d’équipe !

La seduction est un sport d'equipeMettez vos fantasmes de côté un instant et demandez-vous ceci :

Croyez-vous qu’il est réellement possible d’avoir une conversation parfaitement fluide avec une fille qui

(a) ne veut pas discuter avec vous,

(b) n’arrive pas à enchainer 3 mots parce qu’elle est très introvertie ou intimidée par la situation,

(c) qui narrive pas à enchainer plus de trois mots intelligibles ?

Non, vous ne pouvez pas !

Vous pouvez seulement avoir ce genre de conversation avec les filles qui sont intéressées et suffisamment à l’aise. Si ce n’est pas le cas, alors cela ne sert à rien de forcer le rapport en racontant sa vie, en posant plein de questions, ou en essayant d’insérer de l’humour dans la conversation. Cela sera perçu comme « try too hard » et vous réduirez encore plus vos chances à chaque fois.

Vous n’êtes pas responsable de TOUTE la conversation, seulement dune partie.

Initier la conversation avec une fille ne signifie pas que vous devez tout faire pour que tout se déroule parfaitement bien.

La  plupart du temps, quand un mec discute avec une fille qui ne participe pas beaucoup, il va se sentir obligé de faire encore plus efforts pour que la conversation se passe bien. Parce qu’elle ne veut pas s’investir, il va faire les efforts à sa place !

Je ne sais pas pour vous, mais si j’arrête quelqu’un qui parait nonchalant dans la rue pour lui demander un renseignement et qu’il n’a pas l’air bavard ni très intéressé pour m’aider, je ne vais pas tout faire pour qu’il soit plus sympathique avec moi…

Je suis peut-être dans le rôle du demandeur, mais ça ne veut pas dire que je dois faire tous les efforts pour que la discussion soit agréable. Mon boulot, c’est de l’arrêter et lui demander un renseignement, pas de le faire me répondre par un gros sourire…

  • Si jarrive déjà à être renseigné, cest très bien.
  • Si en plus, nous avons tous les deux une discussion agréable, c’est encore mieux.

Mais je ne vais pas faire plus qu’il n’en faut pour que cela arrive !

Je peux faire le choix d’être aimable et sympathique avec cette personne, mais ce nest pas mon rôle de la rendre serviable et sociable. Ceci est un choix qui lui appartient à elle seule…

Il en va de même lors des rencontres… 

On oublie trop souvent que le but de l’approche est d’obtenir ses coordonnées pour la rencarder plus tard, pas d’avoir une discussion super fluide et agréable (= avoir un peu de validation).

Il y a plein de filles qui sont surprises, parfois intimidées, ou sur la défensive au départ, et qui n’auront pas l’attitude que vous aimeriez qu’elles aient. Avec celles-ci, ne vous attendez pas à avoir une superbe conversation, même si elle sont intéressée.

Cependant, vous pouvez quand même repartir avec leur numéro ! Cela m’est arrivé des centaines de fois.

  • Si vous repartez avec son numéro, cest très bien.
  • Si vous avez une interaction sympa avec elle, cest un BONUS (mais ça ne signifie rien de plus).

Là encore, sa manière de réagir face à vous lui appartient. Ce n’est pas votre rôle de la rendre plus sociable et faire en sorte qu’elle vous balance un maximum de signes d’intérêt.

Respectez son choix et montrez-lui que cela vous convient

Si elle décide de répondre froidement, alors restez froid également, contentez-vous des 2 ou 3 réponses brèves qu’elle vous donne, puis mettez fin à l’interaction en lui proposant directement quelque chose pour vous revoir.

Si vous essayez de rendre l’interaction plus chaleureuse et dynamique, vous en faites déjà trop : vous forcez le rapport.

Par exemple, une erreur très courante que font les débutants, c’est faire des plaisanteries aux filles qui sont un peu froides, pour rendre l’interaction plus divertissante (parce qu’ils ne sont pas à l’aise avec la tension). Il n’arrive jamais à rien avec ces filles là, parce qu’en forçant le rapport de cette manière, ils sous-communiquent leur demande de validation.

Et il en va de même si vous posez plus d’une ou deux questions à une fille qui y répond brièvement – si elle répond en un mot et ne vous relance pas à votre première question (ex. Ce qu’elle fait dans la vie), elle ne va pas commencer à raconter sa vie et à vous relancer aux suivantes, elle aura exactement la même attitude.

S’il y a une chose que j’ai apprise de mes années de pratique, c’est qu’il ne s’agit pas de savoir trouver le bon truc àdire en plus pour séduire, mais au contraire de s’abstenir et descalader à la place

Et très souvent, quand vous commencez à vous demander ce que vous allez bien pouvoir dire après, c’est justement le moment où vous devez vous abstenir  d’en dire plus et d’avancer à la place.

Quand vous navez plus rien à dire, cest le moment dESCALADER. 

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

10 plusieurs commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai vécu une histoire similaire avec une fille que j’ai invité chez moi, elle répondait à des questions très brièvement. Je me suis même demandé ce qu’elle faisait là et du coup je l’ai trouvé ennuyante; et j’ai fait forcé l’intéraction, en gros tout ce que je ne devais pas faire, je l’ai pas fait. Cet article tombe trop tard, dommage!

  2. Intéressant … Donc quand une fille nous écoute et n’est pas très open, rien ne sert de la faire s’investir ? On prend son num même si elle nous a posé aucune question ou affirmation sur nous ? J’ai tendance à me dire que si elle ne s’investit pas, sa à plus de chance de flaker mais peux être forcer le rapport est encore pire comme tu le dis !

    • Si elle ne s’investie pas, cela a forcément plus de chance de flaker, parce que c’est soit qu’elle n’est pas assez intéressée, soit est très timide (timide = petite confort zone, et la peur de dépasser sa confort zone fait parti des principales raisons pour lesquelles une fille peut flaker).

      Mais la forcer à s’investir davantage en en faisant soi-même davantage ne mène nul part la plupart du temps. Mieux vaut réserver sa bonne humeur à celles qui le sont, et rester calme et de marbre avec celles qui le sont… C’est peu du mirroring sur son comportement en quelque sorte.

  3. Ce vraiment super cette article, j’ai maintenant compris que il y a trop des érreurs qu’on fait penda la conversation. Parfois on ce force pour faire parler le nanas. Tanks

  4. Salut Chrys !

    Je déterre l’article pour t’expliquer mon cas.
    J’ai fait la connaissance d’une fille sur un site de rencontre. Nous avons rapidement échangé par sms puis passé au téléphone à sa demande.
    Premier coup de tél, elle me partage quelques banalités de sa vie et ses projets pour ensuite me retourner la question. Demande que je daigne lui accorder dans un premier temps en lui disant que je préfère qu’elle fasse ma connaissance lors d’un rendez-vous. Elle insiste, elle insiste puis je « craque » pour lui dévoiler une partie de ma vie.
    En soi, je ne considère pas qu’il s’agisse d’une faute dans la mesure où les gens en général, et particulièrement les filles, ont besoin d’éléments sécurisants et rassurants pour s’assurer que leur interlocuteur est suffisamment stable dans la vie. Bref, nous parlons de tout et de rien pendant 1heure et lui demande de me confirmer sa présence à notre rendez du sur-lendemain.

    Le lendemain, en l’absence de sa confirmation qu’elle m’avait pourtant promis, je l’appelle. Pas de réponse. Plus tard dans la soirée, elle m’appelle pour m’annoncer qu’elle ne souhaite plus me rencontrer en rendez-vous pour les raisons suivantes liées UNIQUEMENT à notre première conversation téléphonique (je cite) :
    – Elle n’a pas ressenti de feeling
    – Elle n’a pas accroché à ma voix
    – Mon vocabulaire
    – Elle n’arrive pas à se projeter mais ne voit pas inconvénient à ce qu’on soit pote

    Bref, sur le coup, ses raisons me surprennent. Sans prétention, j’estime ne pas avoir de lacunes ou défaillances dans ma communication. C’est bien la première fois qu’on me le reproche.

    Un petit paragraphe sur ses projets : elle a changé de boulot récemment, et envisage de reprendre beaucoup d’activités qu’elle a laissé tombé : piano, danse, achat immobilier…Mon petit doigt me dit que ça sent la rupture fraîche et qu’elle est un peu perdue…

    Cher Chrys, ton avis : dois-je persister ou laisser tomber ?

    Merci.

    • Cher Chrys, ton avis : dois-je persister ou laisser tomber ?

      C’est à toi de voir !

      Tu PEUX persister si elle t’intéresse suffisamment, ou passer à autre chose. A ce stade de la rencontre ce n’est pas très important. Cependant, tu n’as rien à y perdre, sauf un peu de temps…

      La première chose à te dire, c’est que ses mots ne sont pas ses actions : elle peut tout à faire dire à un mec qu’elle veut juste de l’amitié, venir en rendez-vous, et se laisser emballer… Elle l’a simplement dit cela sur l’impression du moment, sans doute parce que tu as passé trop de temps à discuter sans escalader.

      Donc, j’irais peut-être voir en rendez-vous ce qu’il en est concrètement…

      Si le rendez-vous ne donne rien, voilà comment j’aurais procédé :

      1) silence radio pendant 3 semaines-1 mois. (pour éviter la friend zone et repatir à zero)

      2) Relance par téléphone, en essayant d’identifier si ses émotions ont évoluées (positivement). Si elle a l’air plus intéressée.
      – Si pas de réponse/pas d’intérêt : je nexte ou je refais un silence radio.
      – Si il semble y avoir soudainement plus d’intérêt, je date !

      Puis, une fois en date je déroule 🙂

  5. Ok merci pour ta réponse Chrys.

    Je vais laisser passer quelques jours/semaines avant de la recontacter par téléphone pour me faire « oublier » et laisser redescendre ses émotions.
    Tout l’enjeu de ma reprise de contact sera de la convaincre à la faire déplacer en RDV, chose qu’elle a refusé après notre premier appel pour les raisons précitées.

    Des idées pour la convaincre à me rencontrer par rapport à ses arguments ?

    Merci.

    • Des idées pour la convaincre à me rencontrer par rapport à ses arguments ?

      N’essaie pas de convaincre sur un plan « logique ». Les femment prennent leur décision en fonction de leur émotion, et rationnalisent les émotions qu’elles ressentent (P.e « je ne veux pas revoir ce type parce que je ne ressent aucun feeling »). Si tu essais de la convaincre, tu vas droit à l’échec. Ce qu’il faut c’est lui faire changer d’émotions. Le meilleur moyen pour ça, c’est la faire venir, même si c’est sous un prétexte « amical », et lui faire ressentir des émotions « plus qu’amicales » (=du désir sexuel).

  6. Salut Nicolas,

    Je voulais donner mon avis sur une impression que j’ai eu en lisant ton témoignage, car je me suis aussi trouvé dans ce genre de situations. A savoir, vous vous appelez, elle se confie dans un premier temps à toi, mais aucun retour, tu refuses de parler spontanément de ta vie, comme si c’était une chasse gardée uniquement réservée au Rendez-vous. Tant d’inhibitions pour quelles raisons ? A ce niveau naissant du rapport, c’est contreproductif d’imposer ses conditions avec fermeté. Si on rajoute que les sites de rencontres sont des espaces plus concurrentiels qu’ailleurs, ou tu peux multiplier le ratio de mecs par 20 par rapport aux nanas, sans compter le nombre de boulets qui ne désempli pas. Elle ne t’as peut-être pas senti si impliqué que ça, ou trop impliqué de vouloir en finir rapidement.

  7. Merci Kaliego pour ta réponse.
    Sauf manque de clarté de ma part, j’ai bien indiqué que je me suis dévoilé suite à son insistance. Relis bien mon message
    Par contre, la reprise de toutes ses activités me laisse perplexe : je soupçonne une rupture récente…C’est bien connu qu’après une séparation, nous avons tendance à s’occuper de nous et reprendre de nouvelles activités ou en stanby.

    Bref, je vais suivre les conseils de Chrys car j’ai bien accroché à son minois même si ça reste qu’une photo. J’ai vraiment envie de la connaître, voire si elle correspond à mes attentes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.