Accueil 5 Apprendre la drague 5 Dans quelle Friend Zone êtes-vous ? Et comment vous en sortir ?

Dans quelle Friend Zone êtes-vous ? Et comment vous en sortir ?

Friend zone

« Comment sortir de la Friend Zone » est l’une des questions les plus couramment posées.

Sur chaque forum, chaque blog, il y a un nombre incalculable de topiques et commentaires postés par des débutants en quête d’une solution pour sortir de leur Friend Zone, dans laquelle ils se sont enlisés.

Pour être honnête, je n’aime pas répondre aux questions bateaux sur la friend zone. La plupart du temps, les mecs qui m’interrogent là-dessus le font parce qu’ils font une fixette sur UNE fille, alors qu’il y en a des milliers dehors prêtent à se faire aborder ! C’est un peu stupide. Et quand un mec m’envoie un email pour me demander comment il doit s’y prendre pour séduire sa meilleure amie, j’avoue que j’ai souvent l’envie de lui tirer une oreille.

Cependant, le sujet devient intéressant lorsque la friend zone arrive lors d’autres contextes que celui-ci, notamment lors d’un pick-up. Car, au risque de vous surprendre, aucun d’entre nous n’en est à l’abri ! La friend zone nous concerne TOUS !

Débutant comme avancé, nous tombons tous en dans un des types de friends zones suivantes une fois de temps à temps :

  • La « Vraie » Friend Zone,
  • La  Friend zone du processus inachevée,
  • La « Fausse » Friend zone.

En effet, il n’y a pas UNE seule friend zone (celle dans laquelle tombent les AFC), mais au moins 3 ! Voyons cela de près…

La VRAIE Friend zone

La vraie friend zone, c’est quand la fille vous apprécie, et/ou aime passer du temps avec vous (pour avoir un peu de validation), mais n’a absolument AUCUN désir sexuel pour vous ! Vous êtes, et resterez, UNIQUEMENT son ami.

C’est la friend zone qu’expérimentent régulièrement les mecs qui ne draguent pas et espèrent qu’un beau jour, le fait d’être amical avec les filles de leur cercle social va payer.

C’est aussi le genre de friend zone dans laquelle vous pourriez aussi tomber si vous êtes trop sympa avec des « attentions-whores », ces nanas qui n’ont absolument pas l’intention de coucher avec vous, ni aujourd’hui, ni jamais, mais qui viennent à tous les rencards que vous leur proposez, histoire d’obtenir un peu validation et, pourquoi pas, quelques verres gratuits.



Comment sortir de cette friend zone ?

Si vous êtes dans ce genre de friend zone, la solution que je vais vous donner risque de ne pas vous plaire. Surtout si vous êtes très attaché à la fille. Mais, vous devrez faire avec !  C’est la seule et unique. Celle qui est la mieux pour vous.

Voici quoi faire : Tirer définitivement un trait sur la fille ! 

Désolé, vous êtes profondément en Friend zone, impossible pour vous d’en sortir.

Au lieu de vouloir absolument trouver un truc miracle pour en échapper,  acceptez que c’est définitivement game over avec la fille et tirez un trait sur une potentielle histoire d’amour (qui n’arrivera jamais). C’est la seule solution.

Je sais, accepter la vérité  nous fait nous sentir impuissant face à la situation, et cela génère de la frustration. Mais c’est temporaire. Vous devez faire votre deuil, souffrir un bon coup, et passer à autre chose.

Ne dit-on pas que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ?

Cette frustration peut être convertie en force ! Elle peut vous donner la volonté de devenir meilleur avec les femmes, d’en trouver d’autres qui sont tout aussi bien et tout aussi jolies qu’elle.

Tout évènement négatif peut être bénéfique, à condition qu’on en tire la bonne leçon et qu’on fasse le nécessaire pour changer ce qui ne va pas.

Pour moi par exemple, si je n’avais pas souffert d’une rupture difficile il y a quelques années, je n’aurais jamais pris autant à cœur la séduction, et Drague Academy n’aurait sans doute jamais vu le jour ! Aussi, si vous n’aviez jamais eu de difficultés avec les filles, vous ne vous vous seriez jamais intéressé à toutes ces info sur la séduction et le développement personnel. Toutes ces choses qui vous ont permis de devenir un meilleur vous-mêmes. Au final, ces difficultés nous ont aidé à aller de l’avant et avoir une vie meilleure.

Sachez dire NEXT et tourner la page !!!

La Friend Zone du processus inachevé

C’est la friend zone dans laquelle vous pouvez vous retrouver après être passé très près du Fclose, voire même après avoir couché avec la fille,  mais que, pour une raison ou une autre, les choses ont trainées par la suite, et vous avez perdu le contrôle du processus. L’intérêt de la fille a fané et la nature de relation est devenue amicale.

Dans ce cas-ci, la fille a été intéressée (sexuellement) par vous, et l’est peut-être toujours. Mais elle a installé la frame « on est ami ». En fait, vous êtes entré dans une sorte de « semi-friend zone », qui peut se transformer en vraie friend zone si vous ne faites rien.

Solution :

Elle vous considère comme un ami, mais heureusement, vous entretenez une amitié beaucoup moins profonde que si vous étiez dans une vraie friend zone.  Vous pouvez encore en sortir la plupart du temps, si vous faites ce qu’il faut pour.

La première étape, c’est de sortir des sables mouvants de la friend zone dans lesquels vous êtes actuellement en train de vous enliser. Pour cela, rien de mieux qu’un SOFT NEXT.

Si vous ne connaissez pas cette notion, il s’agit d’un NEXT d’une durée limitée (le vrai next est définitif)Cela implique d’oublier totalement la fille pendant au moins plusieurs semaines. Autrement dit :

– ne plus l’appeler,

– ne plus faire d’effort pour lui plaire,

– ne plus réfléchir à comment vous allez vous y prendre pour la séduire,

– ne même plus la considérer comme une opportunité potentielle

– Etc.

En résumé, vous l’oubliez complètement pendant une certaine période.

La durée du Soft Next va dépendre du niveau de Friend Zone dans lequel vous vous êtes enlisé. Plus elle vous considère comme son ami, plus le soft next doit être long.

Cela vous permettra de (1) reprendre du détachement, en vous forçant à sortir un peu de votre obsession de la séduire.  Ce n’est jamais bon d’être trop longtemps concentré sur une fille. Parfois, quelques semaines de recul peuvent vous rendre 10 fois plus efficace par la suite.  Et de (2) briser la routine amicale qui s’installe petit à petit.

La seconde étape consiste à revenir avec une vraie présence de séducteur, avec une vraie intention de séduire la fille !

Faites un beau come-back :

  • Gaspillez le moins de  temps possible dans les contextes où vous ne pouvez pas l’escalader (dites-lui bonjour, que vous êtes pressé, mais que vous allez l’appeler plus tard…)
  • Proposez-lui de vous voir dans un contexte  propice à l’escalade (rappelez-là et proposez-lui de sortir, et amenez la chez vous/dans un bar…)
  • ESCALADEZ !

La « Fausse » Friend zone

Celle-ci a l’air d’être une friend zone, mais ça n’en est pas vraiment une !

C’est quand une fille qui est attirée par vous, mais vous dit quelque chose du genre :

Je te laisse mon numéro, mais j’ai un copain alors ne t’attends à rien

Je veux bien qu’on se revoie, mais ce sera juste amical entre nous

Ok, je viens chez toi, mais je te prévient, c’est juste amical!

Très souvent, elle dit ou prétend ne pas être intéressée à cause de son ASD (pour ne pas passer pour une salope), pour résister à l’une de vos escalations, ou pour vous shit-tester. Parfois même les 3 en même temps.

C’est la Friend Zone du player chevronné. Celle dans laquelle on peut tomber quand on a un présence assez imposante qui lui fait renifler le danger…

Certaines avec qui l’on a déjà couché,  le genre difficile à fidéliser ou les ex-copines qui vous gardent en orbite autour d’elles. peuvent nous mettre également dans cette FZ.

Solution :

Ce dont vous avez besoin pour ce genre de friend zone, c’est :

(1) de ne pas vous laisser avoir comme un amateur : NE JAMAIS CROIRE UNE FILLE SUR PAROLE !

(2) d »un game bien rodé :

– une bonne persistance,

– une bonne calibration

– de bonnes « couilles » pour oser escalader malgré ce genre de résistance.

Une bonne logistique peut aussi beaucoup aider : quand vous êtes tous les deux seuls dans votre appart et que vous commencez à la chauffer, vous risquez de ne plus être son « ami » pour très longtemps…

En conclusion : qu’est-ce que la Firend Zone ?

La friend zone n’est pas uniquement réservée aux AFCs qui « sont secrètement amoureux de leur meilleure amie depuis 5 ans ». 

Que vous soyez un pur débutant ou un gourou de la drague, il y aura toujours des filles qui vous diront « vouloir rester amis ». C’est parfaitement normal et, si cela arrive au cours d’un de vos pick-up, cela ne veut pas dire que vous ayez fait une quelconque erreur, ni que c’est irrécupérable.



Vous avez apprécié cet article ? Génial ! Vous pouvez aller encore plus loin :

  1. Vous pouvez Laisser un pourboire à Chrys pour financer le développement de son blog et ses futurs projets. Toute somme est bienvenue : de 1 centime à 1 million d'euros.
  2. Si vous voulez découvrir les meilleurs conseils de Chrys, allez consulter ses excellents guides.
  3. Si vous voulez des conseils honnêtes et améliorer votre réussite rapidement, Chrys est disponible par consultation téléphonique et dispense des coachings individuels.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

5 plusieurs commentaires

  1. c’est cool ce article et cela mérite d’être apprécié

  2. En ce qui me concerne, je suis dans une sorte de friendzone depuis un bon moment, je crois…
    Je vais grave raconter ma vie là haha, je ne le fais jamais mais ça me tracasse et j’aimerais avoir des avis un peu :).

    J’ai 20 ans et lui aussi, ça fait 8 ans que je connais H. Il y a toujours eu une attirance réciproque mais étant extrêmement timides, on n’avait pas le courage de se l’avouer. Il y a 4 ans, il y a eu le premier rapprochement, on s’écrivait tous les jours jusqu’à très tard le soir, il s’intéressait de plus en plus à moi mais je savais qu’il était en contact avec une autre fille en même temps, donc je ne me faisais pas beaucoup d’espoir. Pour finir, il s’est mis en couple avec elle sans me l’avouer, je ne connais pas les raisons de cette cachotterie pour être honnête, il avait sûrement peur de ma réaction. Bref, 2 ans plus tard, 2 ème fois que nous étions dans cette situation de flirt, attirance, il était vraiment adorable avec moi. Il était toujours en couple avec la même fille, mais c’était une période de faiblesse étant donné qu’on a commencé à se rapprocher beaucoup plus que 2 ans auparavant, il m’a même avouer qu’étant petit, il avait craqué sur moi et que son attirance date de ce moment-là (donc de nos 11ans). Je lui ai avoué que c’était aussi le cas pour moi et que l’attirance était encore d’actualité, et là il m’a avoué qu’il n’avait jamais trompé sa copine mais qu’il était prêt à le faire avec moi. (Je vous rassure, il savait très bien que sexuellement je ne ferais rien, car il connaît mon avis là-dessus). Pour finir, elle l’a quitté un mois plus tard. Mais c’était une période de sa vie assez difficile, il voulait faire de nouvelles expériences et moi comme j’ai dit plus tôt, c’était pas mon délire de coucher avec lui juste comme ça vu que j’étais amoureuse de lui alors que H ne ressentait que de l’attirance (ça ne me suffisait pas). Bref,un soir j’ai voulu le bousculer un peu étant donné que ça faisait 2 mois qu’il me disait qu’il voulait quelque chose et qu’arrivé devant moi il n’agissait pas. Il m’a dit qu’il était en plan fesse avec une fille et que c’était pas possible pour lui de détruire une amitié aussi importante que la nôtre et tout le tralala, il m’appelait petite soeur juste après ça… bizarre ce garçon . Donc il y a eu un froid entre nous un moment. 8 mois plus tard, j’ai appris que pendant notre flirt et rapprochement, il avait essayé de se faire ma meilleure amie de l’époque et une autre amie en plus… il me disait qu’il me respectait trop, mais je crois qu’il ne savait pas ce que ce mot signifiait. J’ai donc été blessée et limite trahie, car j’ai toujours été là pour lui dans toutes les mauvaises phases de sa vie et c’est comme ça qu’il me l’a rendu… j’ai voulu me venger mais je ne suis pas cruelle, donc j’ai décidé de lui écrire un long message en lui avouant tout ce que j’ai ressenti pendant tout ce temps en exprimant mon dégoût de voir ce qu’il était devenu même s’il le savait, au moins j’avais mis des mots sur tout ça. Je lui ai bien montré ma déception, il voulait pas perdre une amie qu’il considérait comme sa soeur en se mettant avec, mais il l’a perdue en faisant ses « expériences » qui lui tenaient tant à coeur, j’ai donc coupé les ponts. Il était choqué mais a respecté mon choix. Un mois plus tard il m’a contactée pour discuter de tout cela, ce qu’on a fait. On est répartis sur de bonnes bases, il m’écrivait pour prendre de mes nouvelles de temps en temps. Depuis juin 2014, il n’y a rien eu jusqu’en mars 2015. Il a un appartement dans une autre ville, et il m’a toujours dit que si je voulais sortir en boîte, c’était avec plaisir qu’il m’hébergerait. Donc j’en ai profité pour mon anniversaire. C’était là meilleure soirée de ma vie jusqu’à présent : H était doux avec moi, quand je suis allée dans sa chambre pour me préparer à sortir, il venait me taquiner un peu, comme il avait l’habitudede faire avant notre « embrouille ». Ensuite, en boîte il m’a prise et on a dansé que les 2 (sans vous mentir, il n’y a jamais eu de rapprochement physique entre nous, c’était donc le premier). Pleins de baisers sur le front et la joue durant tout le long de la soirée, j’étais aux anges et en même temps choquée (ayant été follement amoureuse de lui, il me fait toujours de l’effet pour être honnête ). Ensuite, nos amis sont sortis fumer et lui m’a attrapée en me demandant de l’attendre (il allait au WC). Je l’ai donc attendu, à sa sortie il passe son bras sur l’épaule et ne m’a plus lâchée de la soirée. Nos amis nous taquinaient en disant :voilà le nouveau couple. .. (pour vous dire que même eux étaient étonnés, ils connaissent notre histoire). On était vraiment dans notre bulle. Quand nous sommes allés prendre le bus pour rentrer, il m’a tirée contre lui pour que je m’assois sur ses genoux (autre rapprochement qui m’a étonnée ). Il insistait en disant que j’allais dormir avec lui, ce que j’ai fait. J’ai donc dormi dans ses bras (il ne s’est rien passé ) dans l’espoir d’avoir au moins un bisou, eh ben non. Il l’espérait aussi, il me l’a avoué le lendemain. Étant donné que nous avions bu, j’ai pensé que c’était les effets de l’alcool, mais non. Le lendemain, il n’a pas arrêté d’être proche et attentionné envers moi devant nos amis, c’était vraiment agréable. Quelques jours plus tard, je suis allée le voir à son match de foot et il a encore insisté sur le fait qu’il voulait que je reste dormir chez lui (tout en sachant qu’il n’aurait pas ce qu’il voulait sexuellement parlant, j’ai 20 ans mais j’ai toujours la même vision des choses en ce qui concerne ce sujet). J’ai pas osé vu que j’étais avec sa mère, elle aurait remarqué quelque chose et vu que c’était la première fois que je la rencontrais, je préférais pas. Nous nous écrivions tous les jours, il m’embêtait tout le temps parce qu’il adore ça, c’est toujours ambigu entre nous, j’ai l’impression qu’on ne sait pas s’écrire sans tomber dedans. Il m’a ensuite proposé d’aller au cinéma avec lui (première fois qu’on sortait que les 2). C’était bien, tranquille, moi un peu toujours dans l’attente de quelque chose mais rien. Une semaine après, boum déclaration. Il m’avoue qu’il pense beaucoup à notre relation et qu’il a envie de se mettre en couple avec moi. Il a remarqué toutes les attentions que j’avais pour lui, il a enfin vu la personne que j’étais vraiment étant donné que c’est ces derniers mois qu’il a réellement appris à me connaître, mais qu’il était perdu vu qu’il est footballeur et qu’il change de club le mois prochain, il risque de vivre dans un autre pays et donc, il ne voulait pas commencer quelque chose maintenant dans l’incertitude. .. choquée et je tremblais en lisant cette déclaration. .. je ne lui ai pas montré mon intérêt comme il l’était réellement. .. je l’ai atténué vu que c’était la 3 ème tentative et je préfère me protéger de lui même si je lui fais confiance. .. donc notre relation était la même après cette annonce, il me montrait juste plus (+) d’intérêt. Il insistait pour qu’on se voit et tout…. très mignon. 1 semaine après, à l’anniversaire d’un ami en commun, j’avais un peu bu mais lui pas (il avait la voiture). Je me suis rapprochée de lui plus que jamais, je le prenais par les joues et étais à 5 cm de sa bouche, j’attendais qu’il approche enfin sa tête pour qu’il y ait un bisou, mais non. Il n’a pas bougé. Autre moment où nous étions que les 2, au WC pendant 5 minutes. Il n’a pas agi. Je lui ai donc avoué le lendemain que j’étais quand même dans l’attente de quelque chose surtout après ce qu’il m’avait dit, c’est pour ça que je lui ai donné plusieurs chances de me le prouver.. il sait très bien que j’ai du mal à croire aux mots, je ne crois qu’aux actes. Il m’a avoué qu’il ne fallait pas que je m’attende à ce qu’il se passe obligatoirement quelque chose entre nous 2 à chaque fois qu’on se voit parce que c’était difficile pour lui…. je n’ai pas compris en quoi, il m’a dit que c’était parce qu’il me voyait comme une amie, une soeur… et d’un coup il se contredit en disant qu’il avait peur qu’on s’embrouille si on est en couple. .. (dans les couples c’est normal qu’il y ait des engueulades, mais bref). .. donc je ne sais pas si c’est une excuse parce qu’il a peur de me faire du mal mais je sais qu’il a pas trop confiance en lui, mais alors comment il fait pour faire l’amour à des filles qui ne le respectent même pas…. bref, après cette « dispute », on s’est écrit moins souvent. Mais depuis quelques semaines, je suis allée voir son dernier match de la saison, je suis allée passer l’aprèm chez lui avec un autre ami, j’ai eu sa voiture pendant 4 jours, on se voit et on s’écrit tous les jours. Il me taquine toujours et j’ai l’impression que je lui plais ou qu’il est toujours attiré mais je ne sais pas… il est peut-être adorable avec moi parce qu’il me concidere comme sa soeur, je n’arrive pas à savoir. Ce que je sais c’est que je suis très importante pour lui car je ressors toujours du lot, il fait toujours la distinction entre ses amis et moi…
    J’ai vraiment du mal à savoir où j’en suis, j’ai vraiment pas confiance en moi, je sais que je ne suis pas amoureuse mais peut-être que je cache certains sentiments le concernant, je suis sincèrement attachée à lui. Je sais que la période d’une année où on s’est pas parlés l’a fait beaucoup souffrir, le rapprochement actuel est peut-être le résultat de cet éloignement. .. mais en tout cas je ne sais pas ce que les actes de H signifient, il essaie de savoir si je suis jalouse des fois (mais il je me parle jamais jamais des filles avec qui il aurait pu parlé ) et je me pose beaucoup de questions : est-ce qu’après 2 tentatives qui ont été un échec, la 3 ème sera une réussite ou bien il faut vraiment que je tourne la page avec cet homme?!
    qu’en pensez-vous?

    C’est très long mais cette histoire me semble très complexe aussi, donc pour bien expliquer les choses ça prend de la place… je m’en excuse 🙂

  3. La Friendzone. Vaste débat. Et en quoi on pourrait pas avoir d’amie? Déjà ce qui me gonfle c’est qu’on met toujours la faute sur les gars qui devraient tout faire et si ça merde toujours les fautifs.

    En mai j’ai connu et suis sorti 2 mois avec une fille(36 moi 43) super sympa,pour une fois pas à distance et bcp points communs. Malheureusement juste après une rupture après 2 ans et j’étais en déprime (psy) et très froid, distant, besoin plus de réconfort qu’autre chose. On a couché 5/6x super cool.
    Fin juillet, elle a arrêté aussi dit elle par sa faute (travail sur elle) et à la demande de garder juste de sexe elle a pas dit non (50/50).
    C’est si rare le »peut-être » que j’ai compris « quasi oui » et ca m’aiderait car pour le moment tellement cassé que pas prêt pour nouvelle rencontre doncpas de sexe, ni affection et depuis 2 mois et demi, dur(commencé ma vie sexuelle il y a que 9 ans car timide). Me bat contre problème dépendance affective, estime et confiance en soi, elle le sait.
    On s’est revu après 2 mois mais tjrs rien. Toujours pas « non »,elle repousse ts les mecs, elle en a marre des queutards pourtant elle est assez « chaude « .
    Elle me dit que ca pourrais arriver mais pas attendre (mais moi pas prêt à rencontrer une nouvelle personne).
    Si elle voulait pas, elle dirait non.Comme bcp de filles à la rupture.
    Mais là dure de la taquiner sexuellement car elle met tjrsla barrière (pour les sentiments et son travail en kinésiologie).
    Puis je espérer du sexe même light(massages, affectif, sexe oral)car si pas NON,c’est que jela dégoûte pas?? Là, c’est amitié et discussion ouverte et franche sur tout !
    Cela dit, il y a certaines règles qui régissent les rapports humains ou hommes /femmes. Certes flexibles mais si elles sont connues, c’est bien que dans la généralité elles sont justes.

    A ce propos de trop s’épancher sur nous, sur certains problèmes.
    En amitié pourquoi pas,si le feeling est très bon et que ca soit des 2 côtés (pas un super réservé et l’autre qui s’épanche un maximum) mais quand on voit l’autre autrement il faudrait pas. Paraît il.
    Pas jouer les confidents, les psys ou l’écoute trop compatissante.

    Alors déjà, mais ça, c’est personnel, quelqu’un qui s’ouvre, cela montre une confiance qu’on me porte, le fait d’être à l’aise et ça donne évidemment envie de la rendre !
    Ensuite, ça montre que la personne est consciente des points plus négatifs de sa vie(sans forcément être des problèmes) là où 80%(90%?)des gens vont même pas se poser de questions ou éluder ces points quittent à rester dans un mauvais schéma de répétition toute leur vie

    Nous sommes dans une société hypocrite ou tout doit aller au top, surtout pas montrer ses faiblesses sauf que derrière le bel emballage, l’intérieur est parfois nettement moins alléchant ou prometteur.
    Mais ces gens, auront obtenus au moins un moment, ce qu ‘ils voulaient, dans divers domaines de la vie par ailleurs…

    Je suis peut-être trop naïf ou gentil mais une personne qui est consciente de certains points à améliorer (comme moi ou toi, même si c’estpas identique ; pas sur la vie sociale, professionnelle, familiale, mais plutôt sentimentale (avec recoupement possible…)) et qui, EN PLUS à des recours à des aides ou en auto-didacte; ça va plutôt être rassurant puisque ça veut dire que l »autre prends sa vie en main et que si elle ou il est bien et attirant ou intéressant maintenant, il ou elle le sera encore davantage au fur et à mesure de son avancée!!!

    Et pourtant j’ai nettement l’impression que de plus en plus des aveux de faiblesse sont rédhibitoires même si chacun aura des tas d’exemples de beaux-parleurs, d’une façade clinquante nettement moins reluisante à court ou moyen terme.

    merci

  4. Bonjour, je suis très proche d’une collègue et amie on s’entend très bien et le reste de notre groupe nous font souvent la réflexion sur notre comportement ensemble et croivent que nous sommes ensemble, mais non.
    Je lui ai déjà parlé de mes sentiments pour elle et proposé d’aller plus loin mais non.
    A 2 occasions l’ambiance entre nous était tel que nous avons failli nous embrassé.
    Je lui ai reparlé de mes sentiments, car elle me parlait qu’elle devait récupérer des affaires chez son ex, elle m’a dit »on est très bon amis et ça ne changera pas ». Son comportement avec moi n’a pas changé. On se voit parfois à l’extérieur, chez elle, resto ou entre deux.
    Suis-je dans la Friends Zone et si oui laquelle ?

    • Salut Pascal !

      Il est possible que tu sois quelque part entre la Friend Zone du processus inachevé, et la vraie Friend Zone.

      Ton erreur : « Parler de tes sentiments ».

      J’ai discuté de cela avec quelques filles ; c’est un truc qui les fait un peu flipper – voire qui les refroidi complètement.

      On est pas à la télé. Les femmes ne veulent pas de déclaration à l’eau de rose. Elles veulent un type couillu et sexué !

      Plutôt que de dire ce que tu ressens, tu aurais dû l’embrasser : c’est une autre manière de dire « tu me plais beaucoup et j’ai envie d’aller plus loin », mais sans les mots.

      Chercher à escalader verbalement en déclarant ça flamme, ça ne marche plus à partir du Lycée.

      Un homme adulte escalade non-verbalement, avec la tension sexuelle et l’audace.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.