On ne peut jamais savoir…

La séduction réserve bien des surprises…

Parfois vous vous attendez à une réaction, et à votre plus grand étonnement vous obtenez le parfait opposé !

  • Parfois, vous apercevez une fille avec un langage corporel fermé, qui marche très vite. Vous vous dites qu’elle va probablement vous envoyer balader… Pourtant, lorsque vous l’abordez, vous obtenez un énorme sourire et vous vous rendez compte qu’il s’agit d’une fille sympa et agréable, avec qui la séduction va être mutuelle (elle s’investit autant que vous) du début à la fin.
  • Parfois, alors que la fille ne vous envoie aucun signe positif pendant la rencontre, vous lui demandez quand même son numéro et elle accepte de vous le donner. Quelques jours plus tard, vous lui proposez un rendez-vous qu’elle accepte aussi. Et lorsque vous la revoyez, c’est une tout autre personne : plus ouverte, agréable et compliante lorsque vous escaladez.
  • Parfois, la fille n’a rien à dire en rendez-vous… Vous vous dites que c’est parce qu’elle n’est pas intéressée par vous, mais vous continuez à avancer en lui proposant d’aller chez vous. Et quand vous escaladez physiquement, vous vous apercevez que c’était simplement une fille un peu intimidée, parce qu’elle est très attirée par vous !
  • Parfois vous vous retrouvez sur votre canapé avec une belle fille. Vous observez son visage d’ange et ses bonnes manières et vous vous dites tout de suite qu’elle n’est pas du genre à aimer le sexe au premier rendez-vous, et que tenter d’escalader risque de la choquer. Finalement, vous vous lancez et vous apercevez qu’elle apprécie beaucoup votre initiative (un homme, enfin!!!).
  • Parfois, quand vous êtes en session, vous prenez plusieurs rejets d’affilée et vous vous dites que vous n’êtes pas dans votre assiette aujourd’hui… Finalement vous restez un peu, puis vous finissez par aborder et prendre le numéro de l’une des filles les plus charmantes que vous avez jamais rencontré.

Tous ces exemples sont des petites anecdotes qui me sont personnellement arrivées.

Je pourrais en donner plein d’autres, mais je pense que vous voyez ou je veux en venir !

Ces nombreuses rencontres qui ne donnent pas du tout ce à quoi l’on s’attendait (dans le  bon sens) permettent d’apprendre l’une des leçons de séduction les plus fondamentales :

Vous ne pouvez VRAIMENT savoir qu’en AGISSANT !

Prenez le dessus sur cette petite voix négative qui vous parle à l’intérieur de votre tête. Et plutôt que de spéculer sur un résultat futur, allez-y !

C’est encore mieux si vous ne vous attendez à rien.  Vous ne pourrez qu’être surpris (et content) du VRAI résultat.

Bonne réussite,

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

6 plusieurs commentaires

  1. Comme on dit qui ne tente rien n’a rien, malheureusement j’ai trop peur d’aborder des nana autant en boite que dehors j’ai l’impression de n’être pas assez social (tendance à être introverti) et je n’aborde pas en pensant que je ne vais pas être la hauteur et que je vais pas suivre côté conversation et tout, je sais qu’au contraire faut dépasser tous ça mais j’y arrive pas perso en tout cas merci pour toutes ces anecdote qui motive quand même^^

    • C’est ce que j’appelle l’anxiété de la performance. Par dessus la peur d’aborder, beaucoup de débutant on également peur de ne pas avoir de conversation, qu’un gros blanc très embarrassant arrive et que la fille se barre en les prenant pour des mecs bizarre. C’est vraiment une pression supplémentaire qui ne sert à rien. Tu n’as pas à discuter avec une fille, ou plutôt à faire plus qu’une conversation basique (comment elle s’appelle, ce qu’elle fait…) à partir du moment où tu dégages une présence sexuée.

      C’est exactement mon style de game et ce que j’enseigne en coaching : draguer sans conversation, sans talent d’improvisation. Et c’est en vérité ce qui marche le mieux (les grands « sex symbols » sont plus des séducteurs silencieux que des tchatcheurs bavards)

      • merci Chrys pour ces anecdotes. mais quand est il de ces meufs qui se montrent bien ouvertes qui lancent des signes positifs et qui au final ne font que lancer des rejets, dire non, refuser de donner leur numéro…

        • Ahah, l’approche est une grande surprise en général. Ce qui est valable dans un sens, l’est aussi de l’autre.

          En ce moment je sort avec une très jolie sénégalaise – grande, fine, toujours habillé sexy, qui adore faire du shopping et prendre son temps (marche très lentement) – la plupart des mecs pensent que c’est le « prospect » parfait (Elle a l’air « open »). Mais comme elle a cette habitude de paraitre « open », à chaque fois qu’elle sort en centre ville, elle se fait aborder 30 fois en une heure par tout et n’importe quel genre de mec ! A force, la fille est devenue une vraie machine à râteau !!! Pas de le temps d’être juste avec quelqu’un.

          La facilité n’est pas toujours là ou on la croit être !

          Perso, je suis de ceux qui pensent que les invitations à l’approche en street sont de surévalués… Mais c’est peut-être un autre débat.

  2. aha raconte comment tu as fait ton accroche avec elle étant donner qu’elle est une machine à râteau

    • En fait, on a pris le métro ensemble, je suis sorti avant elle, et quand j’ai vu en sortant de la bouche de métro qu’elle était encore derrière moi, je l’ai laissé passé devant et je l’ai rattrapé.

      Comme elle ne m’a pas vu jaillir de nul part (elle était derrière moi pendant 2 minutes), mon approche était crédible. Après je lui ai proposé d’échanger nos numéros, que je lui enverrez un message plus tard et que si elle ne répondait pas, je n’insisterai pas. Finalement elle a répondu, relancé et on s’est revu le lendemain.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.