Accueil 5 Séduction avancée 5 Décuplez votre Escalation : Techniques de persistance efficaces – Par Abdousexx

Décuplez votre Escalation : Techniques de persistance efficaces – Par Abdousexx

Cet article « Décupler votre escalation : techniques de persistance efficaces » a été écrit par Abdousexx.

Membre du lair de Lille depuis 2012, il a appris la séduction aux côtés de Chrys. Aujourd’hui il nous propose de partager une partie des connaissances qu’il a apprises en pratiquant la drague depuis un peu plus d’une année.

Bonne lecture !

______________________________________________________________

escalation

L’escalation est incontournable dans le processus de séduction. Celui qui escalade le mieux est celui qui arrivera le plus souvent jusqu’au bout de la séduction : le sexe. Ainsi, comment améliorer votre escalation ?

Revenons-en aux bases. Pour reprendre les termes de Chrys :

La tension sexuelle est cette montée d’émotion ressentie qui donne envie de passer au stade physique. C’est-à-dire d’escalader physiquement pour l’homme, et d’accepter l’escalation physique pour la fille. En d’autres termes, à partir du moment où vous avez l’irrésistible envie de la toucher, de l’embrasser, que vous ressentez une certaine excitation, il y a de la tension sexuelle. Et comme la nature est bien faite cette tension est toujours mutuelle, donc la fille la ressent également.

En somme, dès que vous ressentez cette tension sexuelle, l’idéal serait de capitaliser : Vous rendez l’attirance officielle en escaladant physiquement. Par exemple en lui prenant et caressant la main.

Le truc, c’est que cette tension sexuelle peut venir très rapidement pendant l’interaction. Mais qui a le courage d’escalader une fille au bout de 10 min de rendez-vous ? Très peu ! Et la principale cause qui vous freine, outre la peur d’escalader, c’est que vous pensez que si vous escaladez trop rapidement = elle va vous rejeter.

Mais qu’en est-il en réalité ?

Savoir différencier les « résistances » des « rejets »

En réalité, les filles vont rarement vous rejeter pour avoir escaladé rapidement ou pour avoir trop escaladé. Mais elles vont plutôt vous rejeter pour avoir mal escaladé, c’est à dire escalader comme un sauvage, ou au contraire comme une tapette…

Qu’est-ce qu’une résistance ?

– Elle ne se montre pas réceptive à la vibe sexuelle que vous dégagez. → C’est une résistance

– Vous initiez la proximité, elle recule. → C’est une résistance

– Elle vous pose des questions comme : « Pourquoi tu me regardes comme ça? », « Pourquoi tu ne parles pas ? T’es bizarre ». → C’est une résistance

– Vous prenez sa main, elle l’enlève. → C’est une résistance

– Vous tentez de l’embrasser, elle esquive. → C’est une résistance

– Etc…

Ce ne sont pas des rejets, mais seulement des résistances. Désormais, si ce n’est pas encore fait, vous devez intégrer cette croyance « quand j’escalade, aussi longtemps que la fille reste avec moi, tout ce qui se passe n’est jamais un rejet ».

C’est juste une résistance, un test. Par contre si elle se lève et s’en va, là c’est un rejet. Si les résistances sont trop nombreuses, là aussi on peut considérer que c’est un rejet. Chacun a son propre seuil de tolérance, vous devez calibrer en fonction de la situation. Mais quoi qu’il arrive n’abandonnez pas à la première résistance. PERSISTEZ.

Ignorez les résistances, restez à l’aise, et montrez que ça ne vous affecte pas.

La plupart des mecs abandonnent alors qu’ils n’ont pas été rejetés. ILS se sont éjectés. ILS ont reçus des résistances, ILS ont pris ça pour personnel et ILS ont lâché l’affaire. Si c’est le cas, c’est de votre faute pas de la sienne !

Quand elle vous résiste, elle est implicitement en train de vous dire : « Alors mon chou c’est tout ce que tu sais faire  ? » Restez dans la partie. Montrez-lui que vous êtes un vrai mec. Si elle veut jouer avec vous, elle a trouvé le partenaire idéal 😉

La meilleure solution serait d’ignorer ses résistances et faire comme si ça ne s’était jamais passé. Si vous ne réagissez pas à sa résistance, elle ne deviendra jamais réelle, elle n’est PAS OFFICIELLE.

Exemple :

Vous prenez la main de la fille et la caressez, elle retire sa main. Elle n’est peut-être pas prête à passer au stade physique, elle est peut-être un peu timide, pas encore assez à l’aise, ou bien il n’y avait pas assez de tension sexuelle dans l’air… Peu importe, on en sait rien mais vaut mieux supposer ça que de se dire « c’est mort elle n’est pas intéressée » ou autres conneries dans le genre.

Aussi faites attention, si vous insistez ou recommencez à escalader de nouveau tout juste après sa résistance, vous risquez d’être perçu comme needy (ça fait le mec en perte de contrôle, ou qui fait du forcing). Pareil si vous essayez de la convaincre et débattez sur le « pourquoi tu me résistes ». Non ce qu’il faut faire, c’est rester stable émotionnellement, ignorer la résistance, continuer la conversation, et reprendre sa main un peu plus tard.

Est-ce que vous voyez où cela nous mène ?

Finalement les résistances ce n’est pas si mal, ça permet de pimenter les choses…

Quand elle résiste à votre escalation physique et que vous montrez du détachement face à cela, vous passez et validez les tests qu’elle vous met. Vous sous-communiquez que vous êtes quelqu’un de confiant et mature. Et cela contribue à consolider votre frame sexuelle.

Le message que vous faites passer : « Tu peux résister autant de fois que tu veux, je sais très bien comment ça doit se finir ». Vous êtes persistant et en contrepartie vous ne donnez pas l’impression d’être needy.

Escalader Vs Ne pas escalader

Quelles sont vraiment vos chances ?

  • Escalader : Taux minimal de rejets. Taux de résistances qui peut être élevé (surtout si vous escaladez très vite). Mais ce n’est plus un problème maintenant que nous avons vu comment gérer les résistances. Il y a aussi une énorme opportunité de créer une attirance sexuelle et de la rendre excitée.

Posez-vous juste cette question qui va tout de suite vous mettre d’accord :

Quand était-ce la dernière fois que j’ai été rejeté pour avoir trop escaladé VS Combien de fois je suis rentré d’une date frustré car je n’ai pas/ou pas vraiment escaladé alors qu’il y avait moyen et que je la sentais intéressée ?

Personnellement je ne sais pas pour vous, mais moi je préfère encore 1000 fois me faire rejeter en ayant fait mon taff que de jouer la sécurité puis rentrer chez moi avec le sentiment de ne pas avoir tout donné…

Le pire, c’est que souvent on croit qu’il y a toujours une chance, on se dit qu’on escaladera lors de la deuxième date, mais plus tard on découvre qu’elle ignore nos sms/appels ou qu’elle cherche des prétextes pour ne plus nous revoir. Non les gars, la plupart des filles ne vous donneront pas de seconde chance. J’escalade et je persiste. Si elle résiste toujours, au moins là je suis fixé. Pas de temps perdu.

La seule chose qui est importante pour elle est ce que vous pouvez lui fournir. En n’escaladant pas, vous lui montrez que vous ne pouvez pas lui fournir du sexe. Et si le sexe est ce que vous voulez, vous ne l’obtiendrez pas. Elle ne sera pas excitée, ce qui n’est pas bon pour vous. Vous perdez une opportunité de faire ce que la plupart des mecs ne font pas avec elle.

Ok vous vous prendrez des résistances. Vous ferez mieux d’aimer ça.

Abdousexx.

Vous avez apprécié cet article ? Génial ! Vous pouvez aller encore plus loin :

  1. Vous pouvez Laisser un pourboire à Chrys pour financer le développement de son blog et ses futurs projets. Toute somme est bienvenue : de 1 centime à 1 million d'euros.
  2. Si vous voulez découvrir les meilleurs conseils de Chrys, allez consulter ses excellents guides.
  3. Si vous voulez des conseils honnêtes et améliorer votre réussite rapidement, Chrys est disponible par consultation téléphonique et dispense des coachings individuels.

8 plusieurs commentaires

  1. bonne article 😉 intéressant d’aborder les résistances

  2. Merci cutkiller :). N’hésitez pas a donner votre point de vue sur cet article, si vous etes d’accord ou non en fonction de vos experiences en date. Le débat peut etre interessant.

  3. moi je débat souvent mais jamais de réponse aha

  4. Je viens ici surtout pour débattre, et on sais jamais parfois un article peut encore nous apprendre des choses, mais j’aimerais plus maintenant débattre par rapport à certaine idée que je me suis fait, peace

  5. Comment te comportes-tu face a une résistance en date? Je parle surtout des résistances quand tu essayes d’initier le flirt et faire sortir l’interaction du mode social.
    Quand la fille émet une résistance il y a une sorte de gêne/tension dans l’air. Dissipes-tu la gêne par de l’humour? Ignore tu la résistance en parlant d’autre chose et en faisant comme si de rien était? Est-ce que tu lui montres que ça te vexe/ pour qu’elle se sente mal a l’aise vis-avis de son comportement? Toutes ces possibilités peuvent être justes cela dépend du contexte et de ton game. Mais toi comment procèdes tu et pourquoi?

  6. super article qui explique bien l’un de mes erreur j’étais à un rencart et j’ai tenté d’embrasser la fille et elle m’a esquivé mon baiser je ne l’est pas pris comme un résistance mais comme un rejet et je suis simplement partis en lui disant bref je serais quoi faire la prochaine fois j’abandonnerais pas de suite.

    • oui la prochaine fois en date si une fille esquive ton baiser, répète toi juste « elle est un peu timide c’est mignon 🙂 », comme ca tu auras plus de couilles pour retenter un peu plus tard

  7. aha on apprend comme sa, regarde moi  » une femme que j’avais tenter de kc dès le premièr jours ou je la voit en rdv me refuse au début, puis par la suite me laisse faire  » mais elle était très perplexe et penser que je fessait sa avec beaucoup de fille ect, parfois mieux vos attendre un peut mais encore sa reste une question de calibrage qui vient tout seul avec le temps, parce que parfois je suis vraiment rapide é_é

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.