Accueil 5 Autour de la séduction 5 Misogynie, rancœur, et autres ressentiments des hommes envers les femmes
Les hommes ressentent souvent des ressentiments envers les femmes

Misogynie, rancœur, et autres ressentiments des hommes envers les femmes

Quoi qu’en dise la société actuelle, les femmes et les hommes sont TRÈS différents. Pas seulement « anatomiquement » parlant, mais aussi – et surtout – psychologiquement.

En tant qu’homme, nous n’arrivons pas toujours à comprendre la manière de percevoir le monde ou d’agir des femmes. Souvent, lorsque nous essayons d’analyser leurs comportements avec notre vision masculine du monde et notre logique, nous mésinterprétons leurs intentions et nous sentons rejeté par elles, sans qu’il n’y de réelles raisons objectives.

Tous les hommes expérimentent la sensation de rejet d’une manière où d’une autre. C’est quelque chose qui arrive à n’importe quels mecs, pas seulement les dragueurs. La plupart du temps, ce sont les femmes qui rejettent, y compris  en relation : ce sont elles qui initient la rupture ou le divorce la plupart du temps.

Le problème, c’est que lorsque ça arrive, vous ne pouvez pas vous empêcher d’analyser pourquoi, et vous interprétez mal les raisons parce que vous raisonnez comme un homme. Alors vous pensez que c’est personnel, et vous développez des ressentis envers les femmes, toujours un peu plus à chaque fois que vous vous sentez rejeté par elles…

Les femmes ne méritent pas les ressentis négatifs que vous pourriez éprouver envers elles. Si certains hommes se sentent rejeté, s’ils pensent que les femmes sont malsaines ou malhonnêtes, c’est à cause de LEUR interprétation masculine des choses.

Laissez-moi vous donner quelques illustrations…

Les femmes ne perçoivent pas le rejet comme nous.

En tant qu’homme, nous ne rejetons pas les femmes attirantes, ou alors très rarement. Nous sommes biologiquement conditionnés pour saisir chaque opportunité sexuelle qui s’offrent à nous.

Quand nous refusons les avances d’une femme, la plupart du temps c’est pour une raison vraiment négative : parce qu’on la trouve moche, ou parce qu’elle a une attitude vraiment très bizarre.  Parfois, ça peut être aussi par loyauté envers sa copine, mais c’est plus rare. Du coup, nous présumons que cela doit être la même chose pour les femmes. Que si une fille nous rejette (et si elle est célibataire en plus), c’est probablement pour une raisons vraiment négative. Et on prend ça très mal.

Quand je dis « on », je ne veux pas dire vous ou moi, mais les hommes en général…

Mais essayez de vous mettre quelques minutes à la place d’une femme. Pour elles, rejeter un homme fait partie du quotidien. Elles disent beaucoup plus souvent « non » que « oui » aux sollicitations des hommes. Depuis leur adolescence, elles ont tellement pris l’habitude de refuser les avances des hommes, qu’elles peuvent rejeter vos avances pour des raisons qui sont totalement futiles.

Au moins la plupart du temps, le rejet n’a ni à voir avec nous, nos compétences de séduction, ou notre attirance physique. Ça peut dépendre de trucs totalement aléatoires, qui pourraient nous paraître complètement débiles si on les connaissait. Mais pour elles, rejeter les avances d’un inconnu ne signifie pas grand-chose de toute façon.

Mais, parce que nous rejetons principalement les femmes pour des raisons négatives (p.e : elle est grosse, plate, plus jolie avec un sac poubelle sur la tête, elle a une attitude hyper flippante, etc.), nous percevons le rejet comme négatif en nous imaginant au pire. Nous nous disons : « c’est parce qu’elle pense que je ne suis [ + insérez une interprétation subjective] ». 

C’est vraiment une mauvaise chose. D’abord parce que ça peut dégrader notre estime de nous-même. Ensuite parce qu’il est tout à fait humain de ne pas apprécier une personne, ou un groupe de personnes, qui ne nous aiment pas. Quand cela nous arrive relativement souvent, avec des femmes différentes, on finit par éprouver des sentiments négatifs à propos des femmes. C’est comme ça que certains dragueurs finissent misogynes.

La séduction, sans la comprendre.

C’est aussi, dans un registre légèrement différence, ce qui arrive pour certains mecs qui apprennent le « Game ».

Ces gars de la communauté de la séduction ne savent même ce qu’est l’escalation, et s’imaginent que la persistance est un truc que seuls les bourrins de la drague font. C’est parce qu’ils croient que s’ils attirent une fille, elle va se mettre à les chasser, et dire « amen » à tout ce qu’ils disent.

Ils voient la séduction d’une manière totalement masculine : « Si elle est très attirée, c’est gagné ! », parce que c’est  de cette façon que ça marche dans l’autre sens.

Mais, comme les filles sont différentes, elles vont brouiller les pistes et résister, ne serait que verbalement. Les mecs vont alors croire que c’est un problème d’attirance, et rester bloquer dans une phase d’attraction imaginaire, pensant qu’ils doivent « créer » davantage d’attirance en empilant les techniques et en divertissant les filles, ce qui aura l’effet inverse (réduire l’attirance). Le pire dans cette histoire, c’est que certaines des filles étaient peut-être déjà très attirées dans les 3 premières secondes…

Ces pauvres types vont passer des années à essayer de parfaire leur « phase d’attraction », parce qu’ils sont convaincus que le problème vient de là. Mais à côté ils verront des types comme moi réussir à escalader et à coucher avec des filles, en faisant plein de trucs qui sont contre-indiqués par la communauté parce que « ça fait pas ALPHA », « ça fait d’elle le PRIX » ou « ça montre qu’on est INTERESSÉ trop vite » (des trucs censés réduire l’attirance.)

Évidemment, quand ils vont constater que les femmes couchent et sortent avec des hommes « sans game », mais pas avec EUX, ça va susciter leur incompréhension : Ils vont se sentir confus, frustrés, jaloux, rejetés, et éprouver des ressentiments envers les femmes.

Les femmes, ce qu’elles disent aimer, ce qu’elles aiment vraiment.

Une autre chose qui suscite souvent l’incompréhension des hommes, c’est la tendance qu’on les femmes à auto-saboter leur propre attirance pour les hommes en voulant les avoir à la botte.

La plupart des femmes incitent les hommes à adopter des comportements qui sont de parfait tue-l’amour pour elle, en prétendant que ça leur plaît. Mais quand les hommes qui vont chercher à leur plaire vous se comporter comme elles le désirent, elles vont perdre leur intérêt, parfois même leur respect pour lui.

Le féminisme (ou du moins ce qu’il est devenu) est une extension sociétale de cela. Les féministes se plaignent, critiquent, crient au sexisme et à l’injustice à tout-va, pour pousser la société à modifier les comportements et états d’esprit des hommes. Pour qu’ils se comportent comme elles le veulent. Ça donne aujourd’hui une société avec des hommes plus féminisés, dociles et soumis qu’autrefois. Mais paradoxalement, plus elles arrivent à leur fin, plus elles semblent avoir du mépris pour eux. Et plus il y de femmes qui se demandent « où sont passés les VRAIS hommes ? » sur les forums féminins.

C’est quelque chose que nous avons du mal à comprendre avec notre logique masculine. Pour nous, ça n’aurait aucun sens de demander à une femme d’avoir un comportement qui sabote notre attirance pour elle. Pourtant, c’est ce que fait (inconsciemment) une bonne partie des femmes en prétendant que leur plaire un homme doit prendre son temps en l’invitant plusieurs fois au restaurant (et payer!), qu’il doit n’avoir d’yeux que pour cette femme, qu’il doit faire la cour sans être intéressé sexuellement par elle (ce qui revient à dire : « être parfaitement asexué »), etc., etc.

Forcément, quand les mecs qui font des efforts pour se conformer à leurs désirs des femmes sont toujours déçus. D’autant plus quand ils s’aperçoivent qu’elles vont avec le mec qui lui semble être à l’opposé : le mec qui escalade rapidement, qui persiste, qui est sexué et détaché du résultat.

Donc ils pensent que les femmes sont hypocrites, menteuses et manipulatrices ! Alors que c’est la société, et une partie de leur instinct de survie, qui les pousse à faire ça de manière totalement inconsciente et involontaire.

Non, les femmes ne sont pas mauvaises !

Le truc à réaliser, c’est que les femmes sont différentes de nous. Elles voient le monde et l’interprètent les choses d’une manière très différentes de nous. C’est la nature qui l’a voulu. Elles sont aussi conditionnées différemment pas la société.

Les ressentiments que, peut-être, certains d’entre vous pourraient avoir envers les femmes n’ont pas lieu d’être ! Ils sont, la plupart du temps, causés par divers mauvaises interprétations de votre part sur leurs intentions et leurs comportements.

Quand elles nous rejettent, nous blessent, ou auto-sabotent leur propre attirance pour nous, elles ne le font pas par méchanceté (en tout cas, pour la large majorité d’entre elles). Elles n’en n’ont même pas conscience de ce qu’elles font.

C’est important de réaliser cela pour garder une perception positive des femmes. C’est ce qui vous permettra d’avoir des relations saines avec elles.

La plupart des femmes sont de bonnes personnes : agréables, sympathiques et généreuses. C’est le constat que j’ai fait à travers presque tout des relations, amicales et amoureuses.

Seulement, elles sont différentes. Et c’est cette différence, et l’ignorance de celle-ci, qui nous heurte !

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

23 plusieurs commentaires

  1. Article intéressant, on ne vis pas non plus dans un monde de bisounours:) il y a des femmes qui sont vilaines et méchante voir plus. pareillement pour les hommes. .sans interprétation,Malheureusement.

    • Oui bien sûr nino. Je parle de la femme, en généralité.

      C’est une chose d’en vouloir (à juste triste) à une femme. C’en est une autre d’en vouloir aux femmes, quelles qu’elles soient.

  2. Bonjour Chrys

    encore un très bon article,bien construit et argumenté,mais je me permettrais,et peut etre l ais je fais dans d autres mails quelques remarques

    – si les femmes se plaignent de ce que les hommes sont devenus,moins virils ou moins actifs,c est que le tendance sociétale semble créer ge genre de comportement,mais aprés il y a un rejet de la gentillesse;qui est finalement contradictoire..nous sommes différents,mais à ce stade, c est devenu un gouffre,pour une femme se faire rejeter sera rare.;voir trés rare; alors que pour un homme, a moins d etre célèbre ou physiquement un apollon,ce sera fréquent,et cela développera une certaine rancoeur contre la gent féminine,malgré tous les efforts qu il aurait pu faire…

    – Les femmes sont devenues trop exigeantes aussi;a lire certains forums;certaines se prennent vraiment pour le centre de l univers..pas toutes bien sur,mais quand on voit dans la rue,le bus,le métro les lieux publics, on sent quand meme de l indifférence et meme une attitude trés hautaine parfois…on peut se dire que c est de la timidité;mais j ai du mal à y croire….

    – la fameuse zone amicale..la encore..tout et son contraire…les femmes demandent un respect de leurs personnes,ce qui est tout à leur honneur,leur faire comme au temps de la chevalerie,écrire des poémes,mais dés que l on franchit cette étape,on balance les poémes à la poubelle,la mandoline,et on fait comme si l apprenri roméo n existait pas…il y a à nouveau une pensée trop contradictoire….on ne peut pas demander une attitude asexuée et s en plaindre ensuite..bien sur comme tu dis ,nos visions sont différentes, mais on ne comprend pas trop parfois,comme certains hommes pour réussir à séduire ,peut etre pas à tous les coups..mais souvent..

    Chaque personne est différente aussi,femme comme homme,on perçoit le monde à sa maniére,et personne n a le droit de se dire meilleur qu une autre ou qu un autre,il y a des femmes gentilles,méchantes,sans coeur,sympas,pareils pour les hommes,c est le meme tableau.

  3. Bon article Chrys,

    Cependant, je ne suis que partiellement d’accord avec celui-ci. Même si les nanas sont habituées depuis bien longtemps à rejeter, car elle ne peuvent pas répondre favorablement à toutes les sollicitations des mecs, je doute qu’elles n’ai aucune conscience de ce qu’elles font, et que ce soit parfaitement involontaire. On s’en aperçoit bien lorsque l’on surprend leurs discussions, ou que l’on échange avec elles.

    Par ailleurs, je trouve que ta phrase : « les femmes ne perçoivent pas le rejet comme nous » mériterait précision :  » Les femmes ne perçoivent pas LEURS rejets comme nous ». La question est tout autre quand elles se font rejeter… Pour Beaucoup, elles le prennent avec moins de philosophie (d’ailleurs les innombrables article sur la rupture dans blogs et autres presse féminine sont la pour en témoigner).
    Combien ont déjà entendu une femme dire :  » C’est à cause de moi qu’on s’est séparé » . La réalité ressemble plutôt à : « Il n’était pas assez ci / Il était trop ça « , après il y a toujours des exceptions évidemment, mais les vraies remises en question des femmes sur leur personne restent rares. Ce n’est pas leur rôle (ou celui que leur dicte la société).

    Nous sommes d’accord les femmes ne sont pas méchantes, je pense juste qu’elles sont égoistes.

    • Salut Kaliego !
      Pas de soucis, on n’a pas à être d’accord sur tout. 😉

      Par ailleurs, je trouve que ta phrase : « les femmes ne perçoivent pas le rejet comme nous » mériterait précision : » Les femmes ne perçoivent pas LEURS rejets comme nous ».

      En fait, là dessus on est d’accord. Tu as exprimé mon idée d’une meilleure manière.

      Si une femme rejette un mec, pour elle, c’est peanuts ! Et parfois elle le font sans réfléchir ni avant ni après. Peut-être même qu’elle te trouvait attirant. Mais toi, tu t’imagines que c’est nécessairement TOI qu’elle rejette.

      La question est tout autre quand elles se font rejeter… Pour Beaucoup, elles le prennent avec moins de philosophie (d’ailleurs les innombrables article sur la rupture dans blogs et autres presse féminine sont la pour en témoigner).

      Oui je suis d’accord.

      Les hommes interprètent les rejets à travers leur prisme masculin. Qui se résume souvent à une vision assez égocentrée. Mais les femmes interprètent le rejet selon leur vision de femme [moderne] : « je suis une princesse et on n’a pas le droit de me faire ça ». Ce que la société actuelle leur incite à penser.

      Je n’ai pas dit que nos visions étaient parfaitmeent opposées pour tout, notamment sûr ça. J’ai simplement dit que nous étions différents. Et les raisons que nous pensons être celles qui poussent les femmes à NOUS rejeter, sont souvent fausses.

      En effet, les femmes aussi n’apprécient pas le rejet quand elles se sentent vraiment impliquées.
      Contrairement aux hommes, mis à part les nanas avec un problème d’estime d’elles-mêmes, elles restent plutôt détachées dans les premiers temps du processus de séduction.

      Si une fille prend l’initiative de t’appeler et que tu ne décroches pas, elle ne rappellera plus, et c’est tout ! Elle s’en foutra en fait. Elle pense que tous les mecs doivent déjà être à ses pieds. Que ça ne sert à rien de s’embêter avec un mec. Tu seras juste un connard profond qui ne sais pas ce qu’il perd…

      Si un mec appelle une fille, et qu’elle ne décroche pas, c’est la panique… Sauf si c’est un mec expérimenté, il va commencer à douter de l’intérêt de la fille. Alors il va rappeler 2 ou 3, et se sentir rejeter si elle ne décroche pas, ou ne rappelle pas. Il pensera sans doute quelle a été hypocrite et ne l’appréciée pas. Alors que c’est peut-être simplement son manque de confiance qui l’a refroidi.

      Par contre, oui : quand elle VEUT vraiment quelque chose d’un type, et que le mec refuse, elle le prend souvent très mal. Ca bouscule les croyances que la société lui a fichu dans la tête. Elle ne comprend pas qu’on puisse lui dire non, et se met à haïr le mec, qui n’est évidemment pour elle qu’un immonde connard.

      Je me suis fait déjà insulté une fois par une nana qui m’avait proposé de me rejoindre le soir chez moi (évidemment pour du sexe). Je lui ai dit « non » parce qu’elle ne m’intéressait pas. Et elle m’a insulté de pauvre connard narcissique.

      Quand on rejette une femme, on bouscule son sentiment de toute puissance féminine… Elle ne se pose peut-être même pas la question, si c’est « physique » ou « à cause de son comportement ». Tu l’as rejeté : tu n’es qu’un immonde connard misogyne qui ne respecte pas les femmes ! C’est TOI, pas elle (alors que dans l’autre sens, c’est NOUS, pas elle !). Les Hommes ne doivent pas traiter les femmes de CETTE manière, c’est notre société qui le décrète.
      C’est pour cela que la plupart ne se remettent même pas en cause. Ne se disent pas souvent des choses comme : « C’est à cause de moi qu’on s’est séparé ». On est dans une société où l’homme n’est pas sensé agir comme ça (mais elles si : un 2 poids, 2 mesures qui est totalement intégré dans les mœurs actuelles).

      Nous sommes d’accord les femmes ne sont pas méchantes, je pense juste qu’elles sont égoistes.

      Mon avis, c’est qu’elles sont conditionnées pour penser que c’est parfaitement naturel de rejeter les mecs, simplement parce qu’ils ne correspondent pas, ou plus, à leurs attentes (leur attente au sens large, ça peut être tout à fait leur attente de rencontre « uniquement dans le cercle d’ami », etc.), et aussi à avoir une longue liste d’attente : souvent plus elles prennent de l’âge et plus c’est le cas…

      Si la société changeait, et que la société considérait les choses autrement, elles percevrez les choses différemment. Bien sûr, je précise que je parle des femmes en général, pas de TOUTES.

  4. Comme je le dis souvent : » hommes et femmes sont complémentaires mais pas compatibles » tellement les différences sont énormes.

    Après, comme tout. Aucun homme n’est parfait, et aucune femme n’est parfaite. Une femme quand elle est heureuse en amour, tu auras beau être top, elle te zappera..A moins que tu fasse « le pote » et qu’elle te voit comme un ami, dans ce cas, tu peux juste discuter avec elle ou la revoir, mais rien obtenir de plus.

    Néanmoins, je considère que les femmes aiment prendre leur temps. Un mec qui escalade trop vite, peut faire peur.

    Beaucoup de mecs séducteurs disent l’inverse, sauf qu’eux, ne bossent pas, ne font que ça, il est tout à fait naturel qu’ils trouvent parmi toutes qu’elles abordent, des filles plus réceptives. En revanche, un mec qui bosse 40h par semaines, qui a des occupations, chaque occasions, chaque opportunités doit être concrétiser. Et ça, ce n’est pas le même mérite….

    • Après, comme tout. Aucun homme n’est parfait, et aucune femme n’est parfaite.

      C’est clair. En tant qu’homme, nous un tas de défaut également. La plus grosse, c’est qu’on est presque tous polygame par essence. Si un mec a de facilement de la réussite avec les femmes, il y a 99% de chance qu’il finisse par tromper sa copine. Ils mentent aussi énormément aux femmes.

      Une femme quand elle est heureuse en amour, tu auras beau être top, elle te zappera..

      Je ne vois pas cela comme un défaut. Pour moi c’est une GRANDE qualité. Si une femme aime un homme, elle lui est totalement dévouée. Si tu es le mec qui la sollicite, ça peut être frustrant. Mais si tu es le mec avec qui elle est en relation, c’est une bonne chose. A choisir, je préfère garder une fille à qui je tiens vraiment, plutôt que de pouvoir séduire n’importe quelle fille maquée. Il y a assez de filles célibataires ou dans de mauvaises relations pour renoncer à cette catégorie de filles.

      Néanmoins, je considère que les femmes aiment prendre leur temps. Un mec qui escalade trop vite, peut faire peur.

      Je vais légèrement reformulé : les femmes n’aiment quand l’escalation est « forcée » par le mec. Elles aiment quand l’escalation se fait en douceur.

      On peut tout à fait aller très vite, en ayant l’air de prendre son temps !

      Ce n’est pas une question de temps en soi, c’est une question de manière d’escalader.

      Parfois, attendre 10 minutes de plus, peut te faire gagner 2 heures… Par exemple, si, à peine arrivé sur le lieu de RDV, tu essaies d’embrasser la fille sans lui avoir donné l’envie, que ça vient comme un cheveu sur la soupe, même si la fille te trouve attirant, tu vas perdre du temps ! Elle va directement se mettre en tête qu’elle va devoir résister, et ça la rendre plus résistante, et rendre la suite de l’escalade plus difficile. En revanche, si tu attends 10/20 minutes de plus, pour installer un bon feeling entre vous, elle ne résistera pas, ou beaucoup moins, et tu pourras la guider jusqu’au Fclose très rapidement.

      Autre exemple : si une fille a comme règle de ne « jamais coucher le premier soir », le mec peut passer 5 heures, 10 heures s’il veut en premier rendez-vous, il n’obtiendra probablement rien. Au lieu de ça, il peut simplement la laisser au bout d’une heure ou deux, faire un second rendez-vous d’une heure, et coucher avec elle !

      Temps écoulé : 2 à 3 heures seulement. Et si tu fais 40h/semaine, c’est encore mieux pour toi qui n’a que peu de temps à perdre.
      Le truc, c’est qu’il ne faut pas confondre escalation rapide, et escalation précipitée :

      – La première va permettre d’aller aussi vite que la fille nous permet d’aller : parfois c’est 10 minutes au premier rendez-vous, parfois c’est après 3 rendez-vous d’une heure ou deux.

      – La second va ralentir le processus, voire anéantir tes chances, en mettant la fille sur la défensive.
      La différence est dans le timing !

      Un mec qui escalade vite prépare son escalade & attend la bonne fenêtre d’opportunité. Un mec qui escalade précipitamment escalade à l’arrache.

  5. Salut Chrys !

    Le point le plus important que n’importe quel homme pourrait retirer quelqu’un de cet article, c’est bien le paradoxe entre ce que les femmes disent aimer, et ce qu’elles aiment réellement…
    Résultat on a des mecs complètement paumés qui ne savent plus où donner de la tête, qui pensent qu’il faut faire le gentil garçon attentionné, serviable, etc…
    On se retrouve avec une société composé à 95% de mecs qui n’osent plus aborder les femmes, qui sont effrayées par elle…
    Je trouve cela réellement triste.
    Heureusement que ton article est là pour en sauver quelques-uns de ce phénomène !

    Sam

    • si tu vois dans la rue….des femmes bien arrogantes..pas toutes,mais pas mal,et des hommes qui ne les regardent plus…et tout le monde est seul…mais ça ne géne pas les femmes en fait..

  6. On peux dire que c’est un article qui a le mérite de faire ressortir plein de ressentiment:)

  7. aprés refléxion..je trouve quand meme que il y a un trop grand déséquilibre,d un coté les impératrices qui jettent qui elles veulent..puisque elles savent de toute maniére que 1000 autres taperont à la porte,et de l autre nous qui ramons comme c est pas possible…l image féminine en prend un coup quand meme…..il ne faut pas géneraliser..mais ça se voit ..plus le temps passe et plus les femmes sont égoncentriques a un point peu croyable..que parfois c est bien de remettre les pendules à l heure..tous les torts sont d un coté,et toutes les vertus de l autre…ça ne vas pas je trouve..

  8. il ne faudrait pas trop voir le verre à moitié vide, je n’échangerai pas ma place pour devenir une femme : )

    Ce que je retiens de cette article, c’est que les femmes ne sont pas logiques et qu’a partir de la, il vaut mieux éviter de se poser trop de question sur ce qui est juste ou ce que le monde devrai être.

    Et se concentré sur l’amélioration de nos compétences de séduction et de notre style de vie en général.

    • oui, c est vrai finalement…certaines femmes peuvent etre adorables et pas du tout egoistes,et d autres c est tout le contraire,tout comme les hommes ,il faut de tout pour faire un monde 😉

  9. Je suis d’accord avec Alex : voyons le verre à moitié plein. Les filles ont leur « Dark Side », ok. Les hommes aussi, comme l’a justement dit Karim. Alors plutôt que de nous rejeter la culpabilité à tour de rôle avec les femmes, et de nous rejeter l’un et l’autre pour ce qui ne nous plait pas, acceptons leur « dark side » et apprécions la pour ce qu’elle a à nous apporter.

    Certaines femmes sont hautaines, très sélectives. Fuck, y’a même des 3 qui se prennent pour des princesses ! Mais il y a aussi des femmes affectueuses, agréable, avec qui ont peut partager des bon moment, du sexe (à pas oublié !), un fort niveau d’intimité, et des putains de tranches de rire :-). Améliorons nos compétences et notre style de vie pour CELLES-CI !

  10. En même temps je pense que les femmes vous aimes c’est parce que vous êtes un légendaire cire pompes. Des filles mentent très bien, manipulent et ne sont vraiment pas mieux que les mecs. Lorsque ceux-ci laissent tomber, ce sont des salauds et en effet la fille n’aura jamais de philosophie, et lorsque c’est le contraire, quoique l’on fasse c’est la fille qui aura raison ; selon vous elles auraient plus le droit de consommer et de se rétracter que les hommes pour que trois fois dans ma vie la fille choisissent un autre partenaire parfois sur 5 minutes. Bien entendu nous « les hommes » selon vous, on aurait donc rien compris. Seulement moi non plus je ne suis pas un objet de consommation. Le respect, pour moi c’est dans les deux sens qu’il doit se pratiquer..

  11. Bonsoir..

    Je ne generalise pas.. J’ai beaucoup d’amies, et travail, mes relations sont souvent bonnes avec les femmes (pas toujours je précise), surtout avec la hiérarchie.
    Mais, en amour, oui, je ne comprends plus les femmes.
    Le spectacle de ces hommes paresseux et prétentieux avec des jolies petites copines m’horripile, surtout que les mecs bien, mais célibataires, sont de plus en plus nombreux. C’est incompréhensible.
    Beaucoup de femmes ont tendance à rejetter des hommes pourtant sympathiques. Elles peuvent même être sournoises, voire méchantes.
    A l’inverse, ces mêmes femmes se blotirons dans les bras de véritables crétins, à qui elles devraient faire les mêmes reproches qu’elles nous adressent à longueur de journée.
    Help !
    Please !
    Faut qu’on m’explique.

  12. Faut arreter de donner raisons aux femmes dans tout leurs faits ou paroles. Elles se prennent pour des reines des princesses de nos jours

    Les femmes ne sont pas plus victimes que les hommes elles sont autant des bourreaux de nos jours et cherchent le baton pour les battre (je nencourage pas a frapper les femmes que ce soit clair)

    Mais faut arreter de croire que femme = innocence bonté et justice et homme = mechant connard infidele

    De nos jours tres rares sont les femmes de coeur
    Tout ce qui vient de Dieu elles denigrent

    Il y a des connasses et des connards partout ok mais Je dirais quand meme quil y a plus dhommes biens que de femmes biens dans cette societé actuelle du tout argent ou nous vivons et ou le coeur de la femme est grand ouvert a largent et celui de lhomme grand ouvert a la femme. la femme na jamais été aussi vénale et anti Dieu et sans respect d’elle meme qu’a notre période et anti Dieu pourquoi parce que Dieu priorise l’amour et non l’argent et rabaisse l’argent meme et encore plus l’avidité de l’argent et car l’homme ne rejette pas la femme autant que la femme rejette l’homme.

    • Homme ou femme, blanc ou noir, pauvre ou riche… Y’en a des biens et des mauvais. Je ne dis que toutes les femmes sont pures et parfaites, loin de là ! Mais qu’il ne faut pas faire de généralité. Et surtout ne pas tomber dans la misogynie : c’est un état d’esprit qui vous fait rater les bonnes, et vous focaliser sur les mauvaises (prophétie autoréalisatrice).

  13. Bonjour,

    A bientot 40 ans je peux faire un petit bilan. Effectivement, quand on se fait draguer une dizaine de fois pas jour on ne prend plus de gant pour dire non. Plus jeune j’etais sympas puis ensuite je suis devenue très desagreable et puis maintenant ma solution est de rester souriante mais ferme. Le soucis à mon avis c’est qu’un mec te drague sans savoir tes gouts. Je déteste la drague de rue, c’est pour les quetards. On voit déjà le mot je veux baiser à tout prix sur le front du mec, que ce soit toi où une autre ça n’a pas d’importance tant que je me vide les couilles.
    Et j’ajouterais que les français devraient se tourner un peu plus vers les étrangères, mais ils ne vont les voir que pour aller aux putes. Car c’est vrai je trouve les femmes françaises chiantes, connes et toujours en train de se plaindre mais le mec l’à choisi quand même. Donc faut assumer la pimbeche que vous avez choisi, parce que l’on a toujours le choix, ce qui fait peur à certain.
    Pour en revenir à la drague ma conclusion est que si tu couches ou pas, tu restes un salope. T’es une salope parce ce que tu couches et t’es une salope parce que tu ne couches pas. Donc au final je n’ai même plus d’aventures (vive les sextoys) parce que l’envie n’est plus là et puis comme la majorité des mecs regardent du porno hardcore et qu’ils veulent reproduire ce qu’ils voient, je n’ai aucune envie de faire ces trucs deguelasses.
    Et je n’aborderais meme pas le sujet de l’epilation et de la contraception.

    Fière de faire partie de la team des célibataires.

    P.s : arretez de draguer les femmes et tournez vous vers les hommes, c’est beaucoup plus simple.

    • Franchement, ça m’attriste de lire ce genre de commentaire.

      D’abord, dire que tous les hommes qui abordent les femmes sont les mêmes quetards férus de porno hard, j’appelle ça de la bêtise intellectuelle. De la même espèce que celle qui induit le racisme et la discrimination.

      Heureusement que tout le monde ne fait pas de tels raccourcis. Imaginez un monde où on jugerait autrui sur des idées reçues, plutôt que sur ses actes et sa personnalité… Ce serait glauque !

      Peut-être que vous n’avez pas de chance et n’êtes tombé que sur des quetards ? Ou peut-être aussi que vous voyez des quetards partout, même là où il n’y en a pas ? Mais ce que je peux vous garantir, c’est qu’il y a beaucoup d’hommes qui abordent dans la rue dans l’optique de rencontrer le genre de filles avec lesquelles ils veulent sortir.

      Si c’était juste pour ressentir 20 secondes d’orgasme, ils iraient voir les putes et fréquenteraient les sites libertins ou les boites à partouze. Ce serait un gain de temps pour eux. Or, ils ne le font pas, parce qu’ils n’ont pas une simple vision consumériste du sexe.
      C’est facile de critiquer des hommes qui prennent leur courage à deux mains pour aborder, au risque de souvent tomber sur des « pimbêches » comme vous dites.

      Certaines rejettent, c’est vrai, parce qu’on n’est pas à leur goût (trop petit, pas le bon look, la bonne couleur de peau, whatever). Mais beaucoup — parmi les filles disponibles — rejettent surtout les mecs qui les abordent pour une raison totalement abstraite, qu’elles ne peuvent même pas expliquer elles-mêmes, sinon en donnant des arguments bidons du genre « jamais dans la rue » ou « les mecs qui abordent sont tous des quetards/salauds/machos ». Et dans le même temps, elles vont volontaires se faire draguer sur Tinder et consorts – qui sont, soit dit en passant, de vrais nids à viandard, mais curieusement ça en empêche peu d’y aller…

      Au moins, la plupart des mecs qui abordent ne finissent pas comme beaucoup d’autres individus aujourd’hui : seuls après 40 ans, avec pour unique compagnie 3 chats et une collection de sextoys.

      Heureusement, le tourisme sexuel (notamment féminin) est en pleine expansion dans les pays du tiers monde. Ça permettra de « jouir de son célibat » en donnant un peu de répit à ses jouets en plastique et ressentir un semblant de chaleur humaine… (oui : je suis un peu sarcastique sur les bords ;-))

      Et j’ajouterais que les français devraient se tourner un peu plus vers les étrangères, mais ils ne vont les voir que pour aller aux putes.

      C’est déjà le cas.

      Aujourd’hui, plusieurs sondages montrent que les hommes occidentaux tendent de plus en plus à préférer les femmes asiatiques — jugées plus féminines et dévouées en relation. Et, au cas où ça vous aurait échappé, on voit de plus en plus de couples franco-africains, et plusieurs de mes amis sont en couples/mariés avec les femmes de l’est.

      Pour en revenir à la drague ma conclusion est que si tu couches ou pas, tu restes un salope. T’es une salope parce ce que tu couches et t’es une salope parce que tu ne couches pas.

      Oui, certains hommes réfléchissent ainsi, et c’est déplorable. Mais pas tous !

      Si c’est la responsabilité de l’homme d’aller vers la femme, c’est la responsabilité de la femme de bien sélectionné l’homme. Si une femme ne tombe QUE sur des sales types et qu’elle rejette systématiquement les bons, c’est sa responsabilité, pas celle de l’homme. Rejeter la faute sur autrui, c’est la solution de facilité. Ça évite de se remettre en question… Mais c’est aussi un put*in de manque d’intelligence et la voie royale vers l’échec (sentimentale ou autre).

      Fière de faire partie de la team des célibataires.

      Tant mieux : espérons que ça dure (ce dont je doute).

      P.s : arretez de draguer les femmes et tournez vous vers les hommes, c’est beaucoup plus simple.

      Ce n’est pas draguer les femmes en soi qui est difficile, c’est de trouver des filles ouvertes d’esprit, féminines et avenantes qui l’est. Quand on les trouve, la drague devient plutôt simple et agréable en réalité.

      Ps. et nous, en plus, on connaît la valeur de ces femmes. Alors quand on les trouve, on fait ce qu’il faut pour les garder !

      • Hello, je persiste, la drague comme elle l’etait a l’époque c fini. Si les femmes préfèrent draguer en ligne plutôt que dans la rue je ne vois pas ou est le problème, si mon commentaire vous attriste c’est pourtant un constat que font beaucoup de femmes. Mais elles n’osent pas le dire. Je persiste aussi que le sexe avec les mecs c’est vite ennuyeux, pas moyen de les prendre avec un god-ceinture ou de les attacher car comme je l’ai dis à cause du porno ils n’ont plus d’imagination. Ils veulent juste reproduire ce qu’ils voient et à mon age j’ai l’impression qu’on me demande toujours la même chose, les memes positions, les memes fantasmes comme quand j’avais 20 ans.
        Et bien sur que les mecs vont voir des putes, clubs libertins et autres, ils ont le droit.
        Ce que je dis sur la drague, c’est que de voir un mec dragué toutes les filles qui passent jusqu’à ce qu’il y en a une qui disent ça donne pas envie. Je les appelle des putes mais comme c’est un homme, non, c’est un don juan. Les mecs en chien draguent tout ce qui bougent, un homme a qui tu plaît essayeras de te séduire.
        Et puis oui je préfère rester célibataire, je ne vois pas qui ça gêne, chacun fait ce qu’il veut.

        Cordialement.

        P.s : les sextoys c’est trop bien, orgasme assuré à tous les coup.Si certaines veulent faire du tourisme sexuel ça les regarde, mais je n’approuve pas du tout qu’on aille profiter de la misère des autres. Mais les hommes ont été les premiers à le faire non. Imitez des pervers n’est pas la solution.

  14. @une femme, il ne faut pas hypocrite si le mec qui t’aborde dans la rue est du genre Brad Pitt (ou le style de mec que tu aimes) tu ne dira pas non…

    A un moment donner, il faut juste dire vérité, les mecs qui viennent te voir ne sont pas ce que tu voudrais et donc tu les trouve moches ou tu te pense supérieur à eux parce que tu es belle.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.