Accueil 5 Autour de la séduction 5 La drague n’est-elle qu’une question de statistiques ?

La drague n’est-elle qu’une question de statistiques ?

Tout bon dragueur sait que pour un certain nombre d’approches, il obtiendra un résultat.

Par exemple, s’il aborde 10 filles, il sait qu’en moyenne il prendra 3 numéros, et qu’il en reverra 1 en rendez-vous.

S’il a des compétences de drague bien affutées, il sait qu’il couchera avec au moins la moitié des filles qu’il reverra. Ainsi, il a bien conscience que sur 30 filles abordées, il couchera avec l’une d’entre elles.

Quels que soient vos résultats à l’heure actuelle, si vous pratiquez suffisamment vous pouvez d’ores et déjà établir des statistiques.

Cet article va vous expliquer pourquoi établir vos stats, les étudier et les mettre à jour régulièrement.

Les meilleurs dragueurs ont un taux moyen de réussite de 11%…

Cela va décevoir certains néophytes : le 100% de réussites n’existent pas ! Même le dragueur le plus expérimenté prend des râteaux, quelle que soit la qualité de ses compétences.

Pourquoi ?

Tout simplement, parce qu’il est impossible de séduire toutes les filles.

Certaines sont en couple, d’autres ont un problème avec leur sexualité ou refusent par principe de se laisser séduire dans la rue ou en boîte, d’autres encore n’aime pas le genre d’hommes que vous êtes…

Un séducteur new-yorkais dont je me suis inspiré par le passé et qui drague exclusivement dans la rue, Paul Janka, explique que seulement 11% des numéros qu’il prend aboutissent à une relation sexuelle.

En comparant ces chiffres avec d’autres séducteurs, il s’est rendu compte que la plupart d’entre eux avaient des taux de réussite similaires.

De même, la plupart des excellents dragueurs que nous connaissons, ont des résultats comparables. Ils couchent avec environ 1 fille pour 10 numéros pris.

Cela vous paraît peu, n’est-ce pas ?

Mais faites le calcul…

Si vous y réfléchissez un peu, vous verrez qu’en réalité ce peut être facile de coucher avec une fille tous les 2 ou 3 jours.

En effet, un bon dragueur peut aisément prendre entre 4 et 6 numéros en une après-midi. S’il fait la même chose le lendemain, il aura entre 8 et 12 numéros, et le surlendemain, entre 12 et 18.

Voyons maintenant la magie des chiffres : s’il tient ses stats, il sait qu’il a de bonnes chances de coucher avec au moins une fille dans les 2 à 3 prochains jours. Il lui suffit pour cela de faire les efforts pour aborder suffisamment.

Alors, est-ce qu’une fille sur environ 10 numéros vous paraît si peu maintenant ?

Non. Ça ne l’est pas.

A présent, il ne vous reste plus qu’à apprendre à récupérer 10 numéros aussi vite que possible. Vous pouvez commencer par cet article comment draguer une fille (dans la rue ou ailleurs).

Vous pouvez aussi passer directement à l’étape supérieur, en apprenant ma méthode complète pour collecter régulièrement des numéros en abordant dans la rue.

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

12 plusieurs commentaires

  1. Article intéressant. Je vais le faire suivre dans le courant de la semaine car il montre bien que le 100% de réussite n’existe pas.

  2. ok, mais qui prétend faire du 100%, ou même du 50%? personne je crois…

    • Personnellement, je disais ça pour la bonne et simple raison que je reçois encore et toujours quelques courriers de lecteurs qui cherchent « Comment faire pour réussir à draguer toutes les filles ? »

      Et en même temps, ça ne m’étonne pas vraiment de leur part quand je vois les intitulés marketing de certains produits qui vont dans ce sens.

  3. bonsoir, je viens de lire quelques techniques pour draguer les femmes elles paraissent asses efficaces, mais pour moi me
    semble difficile car je suis resté asse longtemps en couple et je m’aperçois que cela mes moins évidents de draguer maintenant je pense que cela est du à un manque de confiance de ma part auriez vous quelques conseil à me donner merci d’avance

  4. Salut Rudy !

    Commence par prendre conscience que la confiance n’est ni plus ni moins qu’un ressenti. Ce n’est pas quelque chose de fixe. Elle fluctue en fonction de ton humeur et de la situation dans laquelle tu te trouves.

    Par exemple, tu as sans doute remarqué que dans certaines situations, où à certains moment, tu te sens parfaitement sûr de toi, plein d’énergie, et le doute n’existe plus ? Et, au contraire, à d’autres, tu te sens nul, tu trembles.. bref, tu crains ?

    Et bien c’est la même chose pour moi et pour tout le monde. Parce que notre confiance dépend de la situation et de notre humeur.

    Et la meilleur façon d’améliorer ta confiance dans un domaine, c’est de changer le ressenti que tu associes à la situation. La visualisation est un bon outil pour ça. Mais la meilleur des manières d’améliorer rapidement sa confiance dans un domaine, c’est de créer un habitude : se mettre dans la situation aussi souvent que possible. Parce que l’habitude rassure. L’habitude fait gagner en expérience. L’habitude nous fait nous sentir de plus en plus à l’aise.

    Si tu as peur d’aborder, il faut d’abord que tu créés une impulsion (j’en parlerai dans un prochain article ;-)), c’est à dire :

    –> Commence par aborder quotidiennement : mieux vaut quelques fois par jours, plutot de beaucoup de fois 1 seule fois par mois (parce qu’on ne laisse pas le doute et la peur reprendre le dessus)
    –> Quand tu auras pris l’habitude d’aborder quotidiennement, au bout de quelques semaines (Disons 1 mois), tu devrais te sentir suffisamment à l’aise pour aborder et entretenir une conversation naturelle et fluide (c’est ce que j’appelle l’impulsion). Il ne te restera plus qu’à entretenir cette impulsion jusqu’à atteindre les résultats que tu souhaites !

    Chrys

  5. Intéressant tout ça
    Donc pour un dragueur moyen ou même débutant est ce que ce chiffre reste le meme(puisque il y a des filles qu on a pas besoin d être un excellent dragueur pour les plaire ) ou est ce que cela diminue genre a 1 chance sur 30 ?
    Merci 🙂
    adnane

    • Salut Adnane !

      Il y a plein de variables qui influence le nombre d’approche qu’un type a à faire pour avoir un Fclose. Les compétences ne sont que l’une d’entre elles. L’environnement, le physique du dragueur jouent aussi. Par exemple, si tu es un DJ grand et beau gosse, même avec des compétences très moyennes tu auras de bonnes stat, un type moins beau et qui n’aborde que les set de 4 en centre ville aura de moins bonnes stats, même avec de très bonnes compétences.

      Mais par contre, améliorer tes compétences te permettent d’augmenter tes chances. Parce qu’en plus de séduire les filles les plus facile, tu pourras en séduire davantage qui te donneront du fil à retendre.

      J’espère avoir répondu à ta question 😉

      Chrys

  6. Je me souviens de l’époque ou j’ai commencé et de la pression que je me mettais car je croyais que les mecs ne se prenaient jamais de rateaux ou pouvaient séduire toutes les femmes par magie…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.