Accueil 5 Autour de la séduction 5 Pourquoi vous ne devez pas croire ce que disent les femmes (et les gens en général)
atour de la séduction conditonnement social drague

Pourquoi vous ne devez pas croire ce que disent les femmes (et les gens en général)

Au moment où j’écris cet article, je viens de (re)visionner les premières minutes de cette conférence intéressante (voir ci-dessous) sur les méfaits de la télévision.

Le sujet en soi n’a rien à voir avec la séduction. Mais le passage où le conférencier compare les résultats entre deux sondages m’a subitement donné l’idée d’écrire un article, tant il témoigne de l’hypocrisie de la société…

Avant d’en lire plus, je vous invite à visionner la vidéo ci-dessous de 5’10 minutes à 7’30.

Ca y est ?

Ok : démarrons…

Ce que les gens DISENT ≠ Ce que les gens VEULENT !

Le contraste mis en avant par le conférencier donne un excellent exemple de la nature humain. Ou tout du moins, d’un comportement général de notre société.

Il y a une dichotomie entre ce que les gens disent aimer ou vouloir, et ce qu’ils aiment ou veulent vraiment.

Ici, on en a un exemple concret avec les goûts télévisuels. Mais c’est EXACTEMENT la même chose en matière de séduction et de relation.

Je suis prêt à mettre ma main à couper que, si l’on faisait un même genre de sondage en demandant aux femmes ce qu’elles aiment et recherchent chez un homme, on obtiendrait dans le haute du classent une très grande majorité de caractéristiques sociales et asexuées, comme la gentillesse, l’attention, la sensibilité, la générosité, l’intelligence, etc.

Et, bien évidemment, les autres caractéristiques (celles moins « avouables ») comme : l’apparence, les muscles, le statut, la pouvoir d’achat, ou la confiance sexuelle… seraient loooooin après.

Mais qu’observait-on dans les faits ?

(Attention suspens et coup de tambours…)

1. Qu’en réalité, les femmes choisissent les hommes PRINCIPALEMENT selon cette deuxième catégorie de critères; ceux qu’elles prétendent « secondaires », ou« pas SI importants ! »

2. Qu’en vérité, ceux de la première catégorie – la gentillesse, etc. – sont secondaires, pour ne pas dire facultatifs !

Vous connaissez mon avis sur ce sujet : j’ai la conviction que les femmes, en général, préfèrent les hommes gentils, attentionnés, intelligents, généreux (du moins, jusqu’à un certain degré) à ceux qui ne le sont pas. Et mon expérience me l’a prouvé maintes fois.

Vous avez plus de chance de les séduire en vous montrant :

  • Plus sympa qu’abrutis ;
  • Plus attentionné qu’égocentrique ;
  • Plus intelligent que débile ;
  • Plus généreux qu’égoïste.

Mais, comme je l’explique en détail dans mon bouquin :

Sans les caractéristiques qui génèrent de l’attirance – ceux de la seconde catégorie que les femmes disent secondaires ou « pas importants » – vous n’avez AUCUNE CHANCE.

Si vous êtes moche, pauvre, que votre langage non-verbal pue le manque d’assurance… Vous pourrez être l’homme le plus gentil/généreux/cultivé/drôle ou ce que vous voulez : cela ne compensera rien du tout.

Vous devez être sexué pour que vos qualités humaines vous fassent gagner des points, quoi que les femmes disent sur l’importance d’être ceci ou cela.

Ce qu’elles veulent en relation VS Ce qu’elles disent vouloir

Malheureusement, ce phénomène ne s’arrête pas à la séduction, mais s’étend aux relations.

Les femmes, dans leur ensemble, disent vouloir un homme fidèle, très présent, attentionné, qui s’engage, qui n’a d’yeux que pour elles, etc.

Mais faites exactement tout ce qu’elles disent vouloir et leur attirance pour vous fondra comme neige au soleil.

Et au mieux, la relation deviendra de plus en plus platonique au fil du temps (= moins de sexe ; une entente cordiale mais plus de complicité amoureuse) ; au pire elle vous larguera sans même y réfléchir à deux fois. Parce que ce n’est pas vraiment ce qu’elles veulent en relation.

De même, dites à une femme que vous voyez en rencard une autre définition d’une bonne relation.

Par exemple :

  • Que vous trouvez mieux de rester indépendant et de dissocier la vie privé de votre vie de couple ;
  • Que préférez voir votre copine avec modération ;
  • Et mieux encore (le blasphème ultime…) : que cela vous paraît inutile et irréaliste d’exiger la fidélité parfaite de son conjoint dans une relation à long-terme.

…Elle vous regardera d’un air scandalisé, et se fermera comme une huître à marée basse. Et inutile d’espérer entendre parler d’elle après.

Mais si au lieu de lui dire, vous le faites ; que vous installez le cadre de la relation au fur et à mesure ; vous verrez que le plus souvent, si elle est très attirée par vous et que vous lui faites bien l’amour (les deux sont corrélés) : elle vous laissera faire beaucoup plus facilement !

Le pourquoi…

Ce manque de sincérité des femmes nuit aux hommes parce qu’il les incite à se comporter d’une manière qui, au lieu de créer ou entretenir leur attirance auprès d’elles, la détruit !

Et, peut-être le pire de tout cela, c’est la plupart des femmes font cela par ego !

Certaines sont tellement conditionnées socialement qu’elles se mentent à elles-mêmes ; se disent qu’elles préfèrent vraiment les hommes comme ça, et lutte avec leur for intérieur. Mais la grande majorité le fait simplement pour ne pas projeter une mauvaise image d’elles-mêmes ; pour ne pas passer pour une salope, ou pour ne pas donner l’air d’être la fille qui ne sait pas bien tenir son mec.

Ne blâmez pas !

Mais ne blâmez pas les femmes pour ça.

Parce que, nous les hommes, sommes tout aussi coupables de ce comportement.

Sans doute vous et moi moins que les autres…

Mais un tas d’hommes sont autant hypocrites en disant aux femmes ce qu’ils pensent qu’elles veulent attendre… Pas ce qu’ils veulent, font ou pensent vraiment.

La plupart des hommes ne prétendent-ils pas que le sexe est secondaire ? Qu’ils peuvent rester totalement fidèle (et par choix, non par défaut) ?

Ne voyez pas le diable dans la femme ; dans ce domaine nous ne sommes pas plus exempts de reproches !

« L’Honorable Société »

Le fait est que la plupart des gens, quel que soit leur sexe,  sont des moutons fantoches conditionnés à plaire à l’honorable société !

Et sans vouloir paraître misogyne : les femmes davantage que les hommes, globalement. Parce qu’elles ressentent un besoin d’approbation social plus fort (par instinct de survie sans doute.)

  • Si les gens pensent que pour l’honorable société regarder la télé-réalité est dévalorisant, mais que regarder des documentaires démontre un certain raffinement : ils prétendront détester la télé-réalité et visionner des documentaires, quel que soit leurs VRAIS goûts individuels.
  • Si l’honorable société pense que le féministe : « c’est bien » ; que draguer les filles dans la rue : « c’est pas bien » ; que coucher avec plusieurs femmes en même temps ou sans être en couple : « c’est immature et malsain » ; etc. La majorité de la population sera d’accord, ou prétendra ne pas faire/vouloir ce que l’honorable société réprime.

Voilà comment la majorité des êtres humains fonctionnent dans l’honorable société.

Ils préfèrent être bien vus de l’honorable société, plutôt que d’affirmer leurs goûts, assumer leurs actions, suivre leur propre voie.

Cette honorable société qui n’est rien d’autre qu’un ensemble de valeurs, croyances et idéologies véhiculées par la culture, la religion, les médias… et les élites qui les contrôles.

Vous avez apprécié cet article ? Génial ! Vous pouvez aller encore plus loin :

  1. Vous pouvez Laisser un pourboire à Chrys pour financer le développement de son blog et ses futurs projets. Toute somme est bienvenue : de 1 centime à 1 million d'euros.
  2. Si vous voulez découvrir les meilleurs conseils de Chrys, allez consulter ses excellents guides.
  3. Si vous voulez des conseils honnêtes et améliorer votre réussite rapidement, Chrys est disponible par consultation téléphonique et dispense des coachings individuels.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

12 plusieurs commentaires

  1. Salut Chrys

    justement c est un des noeuds du probléme,des femmes qui demandent l inverse de qu elles veulent,et des hommes qui font l inverse de ce qu ils devraient faire..resultat des courses..encore plus de solitude..mais je ne pense pas hélas qu un jour on valorisera la séduction de rue..ou que les femmes feront le premier pas..cela remettrait beaucoup trop de choses en cause..
    le statut quo est très bon pour que personne ne soit satisafait finalement..a part quelque rares séducteurs qui tirent leurs épingles du jeu..mais c est une infime minorité..

  2. Très intéressant Chrys. Perso, l’hypocrisie des filles est un os où je me casse souvent les dents en séduction.
    Concrètement tu réagis comment toi quand lors d’un 1er rdv la fille te fait un baratin en prétendant avoir horreur des queutards?
    Moi à chaque fois ça me bloque pour enchainer sur l’escalade physique. Et poursuivre avec elle dans ce débat-là me conduit soit à une impasse conflictuelle, soit à une impasse en friend-zone… selon si je suis d’humeur concilient ou pas!

    • Concrètement tu réagis comment toi quand lors d’un 1er rdv la fille te fait un baratin en prétendant avoir horreur des queutards?

      Ca dépend se qu’elle entend par « quetard »…

      Disons que si je sens que c’est juste un discours d’apparat (elle dit ça pour se donner bonne image), je choisis de ne pas la croire, et de voir si elle tient à son mensonge ou pas !

      y’a un tas de fille qui insiste sur l’importance d’attendre… Puis, de fil en aiguilles, en escaladant et en l’excitant, on s’aperçoit qu’elle n’y tient pas tant que ça. D’autres, restent enfermer dans leur hypocrisie/formatage. Le meilleur moyen de savoir, c’est d’escalader !

  3. Article interessant,j’ai vu que tu avais ecrits les 3 derniers articles de ton blog en l’espace de quelques jours, je salue ton stakhanovisme.

  4. Bonjour Chrys,

    En soit, est-ce que tu es d’accord avec les thèses développées dans cette conférence?

    Est-ce que la télévision est à bannir de notre vie?

    • En soit, est-ce que tu es d’accord avec les thèses développées dans cette conférence?

      Est-ce que la télévision est à bannir de notre vie?

      Pour la TV : oui, je pense que moins on la regarde et mieux c’est. Tout n’est pas mauvais, mais on peut facilement voir les (bons) documentaires/films/séries sur Youtube ou en streaming.

  5. Tu as bien résumé notre époque Chris…

    Moi le problème est que je me fait rejeté si j’annonce directement à une femme que j’aborde en SPU ou en NPU que je la trouve attirante (voir je dit bandante en NPU) et que j’aimerais passé un bon moment avec elle.

    Il faut toujours faire semblant d’être pas un chien et étrangement quand tu fait le mec bien un autre mec te soufffle la fille car lui justement à fait le chien…

    Conclusion je ne dis plus mes attentions et je mets sexualisation rapidement (je montre par le BL et du toucher que j’ai envie d’elle).

    En NPU sa passe, mais en SPU il faut être Beau physiquement sinon elles font genre qu’elles n’ont pas le temps ou me parle d’un copain (je ne demande pas que tu le quitte chérie, mais juste qu’on passe un bon moment ^^).

    • Moi le problème est que je me fait rejeté si j’annonce directement à une femme que j’aborde en SPU ou en NPU que je la trouve attirante (voir je dit bandante en NPU) et que j’aimerais passé un bon moment avec elle.

      Y’a des choses qui peuvent paraitre néanmoins offusquant si elles sont dites sans la manière. Dire à une fille « quelle est bandante », même si c’est vrai, n’est pas une manière très intelligente de l’aborder.

      Dire à une fille qu’elle nous plait, c’est comme faire une critique à une personne, il faut y mettre des gants : lui dire les choses à brûle-pourpoint risque de faire mal interpréter l’intention.

      En NPU sa passe, mais en SPU il faut être Beau physiquement sinon elles font genre qu’elles n’ont pas le temps ou me parle d’un copain (je ne demande pas que tu le quitte chérie, mais juste qu’on passe un bon moment ^^).

      Là encore, c’est plus général. Il faut lui plaire physiquement, mais aussi avoir une attitude et un langage non verbal attirants et rassurants.
      Parfois le « test d’attirance » passe, mais pas le reste. Parce que l’attitude, le langage corporel n’y sont pas. Ensuite on met tout sur le dos de l’attraction. Mais ce n’est pas QUE ça (et parfois ce n’est pas ça du tout).

  6. Article intéressant d’un point de vue de la séduction et même au-de là pour notre dévelopement personnel ! Avoir un esprit critique et ne pas croire tout ce que l’on nous dit sur parole est important !

  7. Très difficile de s’avouer à soi-même qu’on est un dragueur et qu’on aime la compagnie de plusieurs femmes parce qu’on associe ça au mec déséquilibré et marginal qui considère les femmes comme des objets…

    Toujours cette impression que draguer n’est pas « éthique » et qu’on prend quelque chose à la fille… La société a bien fait son travail… « Prendre la virginité » « offrir son corps » sont monnaie courante…

    Autour de moi je vois très peu de couples épanouis et très très peu de personnes envisagent la polygamie de manière sérieuse… Quand j’aborde le sujet les gens croient qu’il s’agit d’une vanne.

    Merci pour ce blog ça m’aide à me prendre au sérieux et à mettre en lumière des choses importantes pour moi que j’ai tendance à refouler.

    • Toujours cette impression que draguer n’est pas « éthique » et qu’on prend quelque chose à la fille… La société a bien fait son travail… « Prendre la virginité » « offrir son corps » sont monnaie courante…

      Bonne remarque : on dit que l’homme « prend la virginité », et que la femme « offre son corps » ! Sous entendu : une fille VOUS fait une large faveur en acceptant de coucher/sortir avec vous, et vous devez « récompenser » cette gentillesse, sinon vous romptez le principe inhérent de réciprocité, et vous êtes un pauvre connard. Vous êtes moralement contraint d' »offrir » votre fidélité en échange, voire même dire Amen à ce qu’elle veut (moins vous pensez mériter la fille et plus ce sentiment est présent).

      Merci à la société de nous avoir mit ce raisonnement dans la tête. Raisonnement qui pousse le mec lambda à pourrir-gâter sa copine sans raison et sans condition ; et quand « pourrir-gâter » ça copine devient la norme dans la relation, elle est vouée à être mauvaise pour le mec (qui n’en fera jamais assez malgré tous ses efforts), et à échouer.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.