Accueil 5 Apprendre la drague 5 Comment séduire une fille grâce à la persistance ? Partie 2

Comment séduire une fille grâce à la persistance ? Partie 2

Comment séduir les femmes par la persistance ; draguer une fille, femme ; seduir ; séduir une femme; séduire une fille

Séduire une fille en persistant

Dans mon dernier article : Comment séduire une fille grâce à la persistance ? Partie 1, j’avais introduit le rôle que joue la persistance dans le processus de séduction.

Comme je l’ai expliqué, le but du séducteur est de construire de la compliance afin de guider la femme jusqu’au sexe (qui est le plus souvent le point de départ d’une relation amoureuse).

Parfois, ressentir de l’attirance pour un homme suffit à une femme pour se laisser guider. Mais la plupart du temps, il en faut un peu plus… Et ce « petit plus » c’est la persistance.

Seulement voilà… C’est bien beau de parler de persistance, mais ce n’est pas assez précis…

Après tout, on pourrait dire que « persister », ce n’est QUE choisir de continuer plutôt que de renoncer ! Et dans ce cas, un tas de mecs needy ou en Friend Zone pourraient penser qu’ils « persistent » parce qu’ils ne renoncent pas à la fille.

Persistance ou Insistance ?

Ne pas lâcher l’affaire avec une fille ne signifie pas que vous persistez. En séduction, je considère que vous persistez si :

1.  Vous cherchez à obtenir quelque chose de concret,

2.  Elle vous a résisté avant,

3.  Vous êtes suffisamment actif pour tenter de l’obtenir.

Sinon, vous êtes uniquement dans l’insistance, qui donne généralement l’effet inverse de ce que vous aimeriez : perte de temps, perte de valeur, réduit vos chances, etc.

Si vous êtes focalisé sur une fille qui vous a étiqueté de meilleur ami, que vous la voyez souvent, et à chaque fois vous essayez de lui plaire, espérant on ne sait trop quoi (peut-être qu’elle vienne vous proposer de sortir avec elle un jour ?), vous ne persistez pas.

Vous n’avez absolument rien tenté , vous ne cherchez pas à obtenir quelque chose de concret, vous essayez juste d’obtenir sa validation (et la bataille pour la validation est sans fin).

Et même si, admettons, vous ayez déjà essayé de prendre son numéro avant. Maintenant vous continuez sans tenter une seconde fois de la numcloser, vous restez complètement passif.

Bonne ou mauvaise persistance : une question de degré !

La notion de persistance bien comprise, focalisons-nous maintenant sur la manière de persister.

Il y a 2 principales erreurs que vous pouvez faire en persistant :

–          En faire trop (try too hard)

–          Être trop passif

C’est une question de calibration. Et mal calibrer votre persistance peut tout gâcher !

Admettons que vous soyez en rendez-vous avec une fille qui vous plait beaucoup. Le rencard se passe bien, vous escaladez jusqu’au kissclose, et vous vous retrouvez l’un contre l’autre à vous embrasser et vous caresser. Maintenant vous voudriez bien aller chez vous pour avoir plus d’intimité et escalader jusqu’au sexe.

Erreur #1 : Vous en faites trop

Vous lui proposez d’aller chez vous, elle refuse gentiment, puis vous insistez en essayant de la convaincre. Elle continue de refuser, alors vous essayez de la peloter pour lui faire changer d’avis, et vous la tirez par le bras en lui disant « allez viens ! ».

En persistant ainsi, vous obtiendrez rarement de la compliance. C’est trop agressif, vous voulez trop convaincre.

Erreur #2 : Être trop passif

Mais la principale erreur des mecs de la communauté est plutôt celle-ci.

Probablement à cause de leur passé « AFC », ils ont peur de paraitre needy, alors ils n’aiment pas persister.

Reprenons l’exemple précédent : elle refuse d’aller chez vous. Mais comme elle passe un excellent moment avec vous (vous embrasser lui fait AUTANT d’effet qu’à vous), ELLE EN A ENVIE, mais elle dit non par principe, parce qu’elle a peur que vous la jugiez négativement si cela allait trop vite. Nous sommes dans une société où beaucoup d’hommes pensent qu’une femme qui couche trop vite est une « salope ». Les femmes en ont conscience.

Mais comme vous ne voulez pas persister, vous allez peut-être lui reproposer froidement une nouvelle fois, puis attendre le prochain rendez-vous.

Le problème c’est que dans la plupart des cas, il n’y aura  PAS de prochain rendez-vous.

Elle en avait envie MAINTENANT. Si le feeling est bon, vous avez plus de chance de la ramener chez vous lors de ce rendez-vous, que de la revoir plus tard (et je ne parle même pas de l’isoler au prochain rendez-vous, la probabilité est encore plus faible). Alors vous devriez persister avec plus de conviction (mais sans faire l’erreur #1).

La bonne nouvelle si vous avez appris à escalader vite : cela vous donne plus de temps pour persister tranquillement. Si vous avez capitalisé l’attirance pendant la première heure, la plupart du temps, il vous reste au moins une heure pour persister.

Comment bien persister pour séduire une fille ?

C’est difficile d’expliquer concrètement comment bien persister, puisque c’est en grande partie une question de calibration, c’est à dire de savoir s’ajuster à la situation et à la fille en face de nous, pour être suffisamment actif (sinon vous ne serez pas suffisamment influent), sans jamais en faire trop.

Cependant, voici 3 notions à respecter qui vous permettront de vous mettre sur la bonne voie. Si vous les respectez, vous pouvez persister autant de fois que vous voudrez, il n’y aura que le temps pour vous arrêter.

Patience :

Si une fille refuse, vous n’avez pas besoin de vous presser pour persister. Vous pouvez prendre votre temps et reproposer un peu plus tard. Cette règle est d’autant plus valable en rendez-vous. Pendant la rencontre, si vous demandez le numéro assez vite et que la fille refuse, vous aurez la plupart du temps une ou deux minutes pour persister (alors vous devrez probablement persister assez vite), mais à partir du rendez-vous, vous aurez beaucoup plus de temps, probablement plusieurs dizaines de minutes. Alors restez patient, vous avez le temps pour la faire changer d’avis.

Détaché du résultat :

Certes, vous devez persister, mais ça ne veut pas dire que vous devez être needy ! Quand vous persistez, préparez-vous toujours à l’éventualité que ça ne marche pas (ou pas tout de suite), que vous pouvez repartir bredouille chez vous, et que ce n’est pas important. Cela vous aidera à construire cette « aura » du gars détaché et non-réactif. Ainsi, quand vous persisterez, vous sous-communiquerez à la fille que vous VOULEZ coucher avec elle, pas que vous en avez BESOIN. Ce sont deux choses bien différentes !

Confiance :

Vous n’avez pas à vouloir être un dieu de la confiance à chaque seconde où vous interagissez avec une femme. Si vous cherchez à tout contrôler : votre langage corporel, votre expression faciale, le débit et la tonalité de votre voix, vous ne pourrez pas être spontané, ni même apprécier la séduction. Nous ne sommes pas des robots.

Mais il y a une exception : lorsque vous proposez quelque chose à quelqu’un, qui peut soit être accepté soit refusé, alors vous devez paraître confiant.

Si vous hésitez et paraissez peu à l’aise lorsque vous demandez quelque chose à quelqu’un, cette personne a de fortes probabilités de refuser. Au contraire, si vous paraissez très confiant quand vous demandez quelque chose, alors la pression ira sur les épaules de la personne qui doit faire le choix et elle aura beaucoup de mal à refuser. C’est d’autant plus vrai quand elle a déjà dit « non » plusieurs fois avant.

La confiance en soi influence beaucoup. Ce n’est pas une surprise si les grands leaders de l’histoire de l’humanité sont des hommes confiants qui n’ont pas peur de demander ce qu’ils veulent.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

14 plusieurs commentaires

  1. C’est pas très clair

    Quand lui demander d’aller chez nous ? Pendant qu’on prend un verre ? Avant de nous quitter près du métro ?

    • Il y a deux moment où c’est assez facile d’amener la fille chez soi :
      (1) Au tout début du rendez-vous
      (2) Les quelques minutes après être passé au stade physique avec elle (Kclose, caresses).

      Cela pourrait te surprendre, mais pour les filles avec lesquelles le rapport passe bien au téléphone, c’est assez facile de les ramener chez toi tout de suite. Croire qu’il faut attendre un certain seuil de temps avant l’isolation complète est une croyance limitante.

      Sinon, le MEILLEUR moment dans 2 cas sur 3, ce sont les quelques minutes après avoir Kclose pour la toute première fois, parce qu’à ce moment un tas de sensations agréables se déclenchent et c’est le moment où vous avez tous deux le plus envie de d’aller dans un endroit plus intime. C’est le meilleur moment pour capitaliser, tu n’es en général jamais plus excitant pour elle qu’à ce moment où vous commencez à vous toucher et vous caresser.

      J’esplique dans mon livre qu’on peut le faire en 1 temps ou 2, cela dépend du niveau de compliance de la fille.

  2. Avoir Confiance en Soi

    Salut,

    Cet article complète très bien le premier !

    Je trouve que ce n’est pas une notion facile. La limite est parfois étroite entre la persistance positive que tu décris et l’insistance mal placée, lourde.

    Chris

    • Oui, c’est une notion très compliqué à expliqué. Et je ne pense pas qu’on puisse entrer davantage dans les détails sur la frontière entre peristance positive et insistance négative. Les cas sont très varibles d’une fille à l’autre est c’est directement lié à l’intuition et l’intelligence social de la personne.

      Autrement dit, il n’y a que la personne qui interagit qui peut réellement délimité la frontière entre les deux en analysant la vibe de la fille. Dans de rare cas, j’ai VRAIMENT beaucoup persister pour ramener la fille chez moi et la closer. Mais si j’avais autant insister avec beaucoup d’autres, cela aurait été une perte de temps (et je serai passé pour un mec très lourd, même si ce genre d’étiquetage ne m’atteint plus vraiment).

  3. Salut a vous !!! C’est a double tranchant chrys…..si tu penses que la compliance est là, c’est ton point de vue, ta propre réalité.
    Ce que je veux dire ( pour l’avoir connu..) la persistance peut être néfaste pour ta notoriété… la fille par « ccourtoisie, peur… » peut rentrer dans ton jeu, toute en étant polie….
    Mais , dès le départ, elle cherchait une échappatoire ?

    • Oui possible, mais c’est un peu le paris de Pascal : si l’on ne persiste pas, de toute façon le résultat est le même.

      Le désir (je préfère ce mot à « compliance », mais je vois ce que tu veux dire ;-)) de la fille n’est en effet qu’une spéculation de notre part. On peut insister avec une fille alors que c’est déjà foutu, et ne rien faire alors qu’il y avait des chances. Je suis de ceux qui préfère en faire un peu plus pour vérifier, plutôt que de laisser tomber.

      Je ne suis pas sur d’avoir bien compris ton intérrogation, donc j’espère avoir répondu à ta question !

      A plus Alexis 😉

  4. Salut tout le monde.
    J’ai une question qui me tracasse concernant le jeu de regard. Je fait une fixette sur le regard, je n’arrive jamais à savoir s’il faut regarder ou pas la personne qu’on va aborder… Par exemple une fois j’étais dans le bus, je vois une jolie demoiselle monter, je me dit aller elle est pour toi, tu l’abordes ! sauf que entre temps elle a levé les yeux et m’a regardé et a vu que j’étais entrani de la regarder ! Et là, ça a fait pshiiit dans ma tête. Plus rien, pourtant j’étais motivé pour aller l’aborder… Donc voilà ma question est la suivante : Dans le cas où la demoiselle nous regarde, faut-il continuer à la regarder où bien on fait comme si on ne l’avait pas vu et ensuite on l’aborde ? J’espère ne pas être trop HS par apport au sujet initial et je vous remercie d’avance pour vos réponses !

    • Salut Corentin,

      Pour ma part, je préconise l’effet de surprise. A aucun moment la fille ne doit se douter que tu as l’intention de l’aborder pour la simple et bonne raison que si elle s’en doute elle risque de framer (interpréter) négativement ton approche. Se dire « ce mec vient me draguer ».

      Quand tu l’abordes par surprise et lui dis les premiers mots, c’est toi qui frame l’approche ‘ex: « j’ai remarqué que tu étais très élégantes et j’ai voulu faire l’effort de venir à ta rencontre »). Ainsi, au lieu de se dire avant l’approche « ce mec va me draguer/surment me faire chier » (et elle s’imagine peut-être que tu vas t’y prendre de la mauvaise manière), elle va se dire « ce mec vient me voir parce qu’il me trouve éléguante ». C’est vraiment différent.

      • Bonsoir,
        Merci de votre réponse Chrys. J’ai une dernière question; Si jamais dans le métro par exemple, une fille n’arrête pas de nous regarder, pensez-vous qu’il faut l’aborder ?

        • Si elle te plait alors oui. Il vaut même mieux l’aborder sinon tu risques de regretter plusieurs jour :-D.

          Tu peux commencer par échanger un sourire avec elle pour construire un peu de rapport puis venir lui parler, ou attendre qu’elle descende du métro pour la rattrapper. Cela dépend si tu te sens suffisamment à l’aise ou non avec la pression sociale (les gens autours).

  5. Salut,

    Je me suis pris un rateau tout à l’heure, je ramenais la fille chez elle, et je lui ai demander de fermer les yeux, elle m’a répondu clairement « non ».
    Le problème c’est que j’y tiens à celle là, alors je pense envoyer un sms du genre « ce n’est que partie remise 😉 ».
    Qu’en pensez-vous ?

  6. Salut Chrys,
    Merci pour tes articles toujours aussi réalistes et qui traitent les vrais sujets.
    Cependant, je ne vois pas d’articles sur comment réparer ses erreurs pour les différentes phases de séduction. As-tu des conseils à ce sujet ?
    Par exemple, pour le cas qui me concerne, comment persister si la calibration de l’escalation au premier rendez-vous était mal ajustée : trop d’escalations pendant l’interaction (j’étais très exité) alors que la fille n’était pas prête ce qui s’est conclu au final par un refus du kiss close ? Et que depuis, on peut ressentir un léger bracage de sa part. Note : je la vois régulièrement de temps en temps puisque c’est une voisine de travail un peu éloignée.
    Merci pour tes conseils.

    • Salut Jay.

      Je ne peux donner des conseils sur des cas particuliers, si on me le demande en coaching, par commentaire ou email. Mais pour raisons évidentes, je ne peux parler que des erreurs à éviter durant le processus en général.

      En plus, la finalité c’est d’enseigner à éviter les erreurs pour ne pas avoir à en subir les conséquences (instant Next ou résistance accrue). Pas d’apprendre à les réparer.

      Sinon, généralement la meilleure chose à faire quand tu fais une grosse erreur, c’est (1) mettre le dossier de côté, (2) rencontrer d’autres femmes et (3) éventuellement revenir vers la fille plus tard, quand elle aura un peu oublier ta bourde.

      Si tu es incapable de nexter une fille, alors c’est que le problème est plus global (et important) : tu manques de détachement et tu n’as pas assez d’opportunités dans ta vie quotidienne.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.