Accueil 5 Apprendre la drague 5 Suggérer du sexe sans en avoir l’air ou la puissance des mots

Suggérer du sexe sans en avoir l’air ou la puissance des mots

La-puissance des mots pour séduire

La puissance des mots dans la séduction

 

Les mots que l’on prononce ont un impact puissant dans notre vie. Tellement important que des sociétés entières se sont transformées ou bien ont été modelé par des mots (slogans par ex)

Un mot est un vecteur de représentation du monde. Chacun d’entre eux possède une capacité plus ou moins facile d’assimilation par le cerveau. Il faut donc bien choisir les mots que l’on emploie pour produire l’effet désiré.

Comment augmenter la puissance des mots ?

Par toute une attitude non verbale qui jouera à au moins 80% dans l’effet produit sur votre interlocutrice ! Eh oui : même un mot bien choisi ne jouera qu’à 20 %.  Concrètement comment je booste un mot ou une série de phrases par :

 

images (7)

–          Mon état intérieur (ce que vous dégagez intérieurement reste le n°1 du para verbal)

–          Ma voix

–          Mon rythme d’élocution ou débit verbal

–          Ma posture corporelle et les gestes qui s’ensuivent

 

Les mots plus cool que d’autres ou le pouvoir de suggestion :

On passe de « café » à « grenadine bien fraîche » pour proposer de boire un verre ensemble l’été

On passe de « café » à « boisson chaude » pour proposer une consommation l’hiver

 

Bien. As-tu déjà senti  le vent caresser ta peau, en créant des frissons à l’intérieur de tout ton corps ?

Ce concert était fabuleux. Les femmes étaient en transes en écoutant sa voix chaude et puissante.

téléchargement (7)

Ce genre de phrases contient des mots qui sonnent comme du sexe auprès des demoiselles ; la condition pour diffuser toute la puissance de ces 20% d’effet est de réussir les 80% du non verbal !

Si vous lancez ces mots à froid, vous en perdrez l’efficacité.  S’il y a déjà un échange qui s’est enclenché entre vous deux (vous êtes tous les deux en état d’empathie) alors diffusez lui du sexe sans en avoir l’air !

Cela parait exagéré n’est ce pas ? Pourtant ce n’est rien de moins que la vérité. Les mots ont un impact 10 fois plus puissant chez elles, comparé aux mecs.  Des exemples ? Mais il y en a de partout dans notre vie quotidienne !

Avant de lui faire l’amour, lors des préliminaires ne réclament elles pas de d’abord lui glisser des mots doux à l’oreille ? Nous les mecs, estimons que c’est une perte de temps mais nous le faisons quand même, car ça fonctionne.

images (8)

Mon exemple : je suis en ce moment avec une magnifique femme célibataire de 49 ans. Elle a un travail fixe, elle sait ce qu’elle veut dans la vie mais parfois le soir avant de se coucher lorsque nous sommes au téléphone, elle me demande de raconter des histoires. Lorsque je lui réponds que je n’ai pas de souvenirs forts sur le moment, elle me dit qu’elle veut juste entendre le son de ma voix peu importe ce que je lui raconte.

Vous voyez maintenant ?

Profitez donc de placer des mots à fort pouvoir de suggestion lorsque vous séduisez une femme, vous ferez ainsi la différence avec au moins 90% des mecs.

That’s all up to you !

Vous avez apprécié cet article ? Génial ! Vous pouvez aller encore plus loin :

  1. Vous pouvez Laisser un pourboire à Chrys pour financer le développement de son blog et ses futurs projets. Toute somme est bienvenue : de 1 centime à 1 million d'euros.
  2. Si vous voulez découvrir les meilleurs conseils de Chrys, allez consulter ses excellents guides.
  3. Si vous voulez des conseils honnêtes et améliorer votre réussite rapidement, Chrys est disponible par consultation téléphonique et dispense des coachings individuels.

À propos Tiger

2 plusieurs commentaires

  1. Une question ou plusieurs questions me taraudent : comment faire quand notre naturel est d’être deguingande : mal ordonné dans ses mouvements, ne pas savoir quoi faire de ses mains (ou fâcheuse tendance a de mordiller les doigts), déglutir sans raison, dos vouté a la Quasimodo, yeux rivés au sol, tremblement intempestif, respiration saccadée, tachycardie, j allais dire Relâchement du sphincter…bref comment éduquer son corps pour éviter tout ces désagréments qui te donnent davantage conscience que t’es minable et que tu vas te rétamer sévère? C’est une violence inouïe…nos ancêtres ressentaient cela lorsqu’ils allaient a la guerre, car la peur etait réelle, celle de mourir au champ de bataille. Comment beaucoup d’entre nous ressentent a l’idée de juste accoster une frêle demoiselle qui ne ferait de mal a une mouche? Comment on est en arrivé a cette régression au point de ne plus faire preuve de discernement et d’être obligé de lire ce qui est censé être des Fondamentaux? A quoi c’est du? Tu ne penses que les hommes de maintenant ont vraiment besoin d’une greffe de couilles? C’est grave d’en arriver la. J’en appellerais même a un ralliement générale pour que nous puissions récupérer nos couilles perdus. Comme Bernard Tapie, soyons sévèrement burne! Merde les gars quoi! (pour info, c’est une projection…je parlais de moi et ça fait du bien) a+

  2. Je voudrais ajouter un truc: les sports de combat. C’est pas mal pour développer l’affirmation de soi, et donc son langage corporel. Une fois que t’es conscient que tu peux défoncer un mec dans la vraie vie dans le cadre bienveillant des arts martiaux bien entendu et non dans street fighter, tu te sens plus vivant, plus énergique et donc plus viril. Tu récupères une énergie vitale. Tu sais cette énergie vitale qui manque tant aux gentils garçon, aux hommes mous (un livre intéressant a lire de Robert bly: l’enfant et l’homme sauvage qui parle de problématique)…ça revigore, ca donne de la fierté et ça détruit une croyance limitante (« je suis pas une fiorte finalement ») et se prendre des coups physiquement, ça relativise les coups psychologiques des échecs lors des tentatives d’approche. On n’en meure pas. C’est frustrant mais c’est pas si grave que ça.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.