Non-vacciné : comment continuer à séduire quand on refuse de se faire piquer ?

Une fois n’est pas coutume, je vais aborder un sujet quelque peu particulier qui ne concerne probablement qu’une petite partie d’entre vous.

Je ne pense pas avoir besoin de vous résumer la problématique en détail : vous l’avez sans doute comprise en lisant le titre…

Comme un tas de lieux sont aujourd’hui soumis à un Pass « sanitaire », si vous faites partie de ceux ayant choisi de ne pas se vacciner, vous êtes purement et simplement interdits de fréquenter ces endroits, à moins de passer un test payant pour prouver que vous n’êtes pas contagieux.

Plus encore que d’affecter votre vie sociale, cette Nième restriction censée lutter contre cette « pandémie » (2% des hospitalisations en 2020) peut affecter votre vie sentimentale et sexuelle.

  • Déjà, si vous êtes habitué à draguer en soirée, vous êtes privé de votre mode de rencontre favori.
  • Ensuite, ne pas être vacciné est très contraignant pour rencarder les filles – aussi celles que vous venez de rencontrer que celles avec lesquelles vous entretenez une relation –, en particulier en cette période de l’année où il fait froid dehors.  
  • Enfin, la propagande médiatique ayant retourné le cerveau de quelques-unes, si vous avez le malheur de leur confier que vous n’êtes pas vacciné, vous risquez d’être associé à un tas de préjugés qui peuvent refroidir l’intérêt de la fille : égoïste, inconscient, abruti d’anti-vax…

Je sais de quoi je parle : je ne suis pas vacciné !

Et non, je ne suis ni un égoïste, ni un inconscient, ni un abruti d’anti-vax.

À vrai dire, je pense avoir bien plus réfléchi à la question et peser le pour et le contre que tous ceux qui me prennent les non-vaccinés pour des idiots, mais qui se sont précipités sans réfléchir au vaccinodrome parce qu’on leur a dit de le faire à la télé… 

Si je ne l’ai pas fait à la base, c’est pour de bonnes raisons.

Déjà, étant encore relativement jeune et en parfaite santé, sans aucune comorbidité, mes chances de faire une forme grave du covid sont quasi-nulles.

Il suffit de regarder les statistiques. 

Dès lors, pour ma propre santé, je ne vois pas l’intérêt de me faire vacciner.

En outre, j’évite les éventuels risques d’effets secondaires (ce n’est pas parce que les médias n’en parlent jamais qu’il n’y en a pas…)

La seule raison pour laquelle j’aurais éventuellement pu me vacciner, c’aurait été pour protéger autrui.

Honnêtement, si j’avais eu la garantie que ces vaccins empêchait la propagation du virus, j’aurais probablement fini par le faire.

Ne serait que pouvoir voir certains membres de ma famille sans m’inquiéter pour eux.    

Sauf que dans les faits, ça n’empêche RIEN !

Les vaccinés peuvent attraper le virus et être contagieux.

Et plus le temps avance, plus on se rend compte que toutes les promesses autour de ces vaccins sont plus ou moins bidon.

Les 97% d’efficacité, la protection contre la transmission, la durée de l’immunisation, etc.  

En bref, je n’ai pas confiance en ces vaccins. Et j’ai encore moins confiance en ceux qui les promeuvent, et le temps à tendance à me donner raison.

Alors n’ayant pas de contraintes (professionnelles ou autre) à me faire vacciner, j’ai préféré m’abstenir.

Principe de précaution.

Et si vous avez décidé de ne pas vous faire vacciner, c’est probablement pour des raisons similaires.

Bien sûr, je ne dis pas ça pour prouver que j’ai eu raison de m’abstenir et que tous ceux qui se sont vaccinés se sont fait avoir…

Je sais que beaucoup se sont fait vacciner pour d’autres bonnes raisons aussi : par altruisme, dans l’espoir de retrouver une vie normale et parce que, contrairement à moi, eux font confiance à l’industrie pharmaceutique et aux politiques.

Je ne critique aucun choix. C’est juste pour expliquer qu’on peut aussi avoir des raisons valables de s’abstenir.    

Maintenant, venons-en aux questions qui nous intéressent…

Comment faire en sorte que les restrictions sanitaires à l’encontre des non-vaccinés affectent le moins possible notre vie sociale, sentimentale et sexuelle ?

À cela, je ne prétends pas avoir la réponse parfaite.

Et pour être honnête, tant que vous ne serez pas vacciné ou que ce délire liberticide n’aura pas cessé, il y aura des contraintes.

Je vais juste vous expliquer ce que je fais + vous donner quelques autres solutions.

Avec un peu d’organisation et un budget d’environ 25 euros par mois, on peut vivre relativement normalement.

Voici comment…

Faites le test le moins cher et bookez vos 72 heures de « liberté »

Ce que j’ai décidé de faire est très simple.

Pour pouvoir sortir avec mes amis et/ou rencarder des filles :

  1. Je passe un test, généralement le vendredi ou samedi en fin d’après-midi, pour profiter du week-end et(parfois) du début de semaine.
  2.  Je booke autant de rendez-vous que possible, jusqu’à la fin de la validité de mon test.

Si vous vous faites tester un samedi par exemple, votre pass sera valide jusqu’au mardi. Vous pourrez alors faire ce que bon vous semble entre temps : manger au restaurant, aller au ciné, prendre un verre, whatever.  

Durant ces 72 heures, profitez-en pour rencarder autant de filles que vous pouvez, et pourquoi pas voir quelques amis aussi.

Mais attention : si c’est juste pour rencarder une fille que vous n’êtes même pas sûr de voir, ne faites pas de tests !  

Comme vous le savez, les annulations de dernières minutes sont courantes. Alors ne prenez pas le risque de gaspiller votre argent juste pour un rencard de prévu…

Si vous faites un test pour pouvoir rencarder, assurez-vous d’avoir des rencards derrière.

Je pense que planifier au moins 2 ou 3 rencards est un MUST.

Ainsi, même s’il y en a une ou deux qui annulent, vous ne vous serez pas fait tester pour rien.

Si vous ne parvenez pas à booker 2 ou 3 rencards, ou que vous n’avez pas une autre bonne raison de passer un test, alors :

  • Soit vous reportez, en proposant le rendez-vous pour la semaine suivante, le temps de trouver 1 ou 2 filles de plus à rencarder.
  • Soit, si vous tenez VRAIMENT à voir la fille, vous faites votre test au tout dernier moment : quelques minutes avant le rendez-vous, quand vous êtes quasi certain qu’elle va venir, parce qu’elle vous a confirmé qu’elle était en route.  
NB : Depuis que cet article a été rédigé, la validité du test a été réduite à 24 heures en France. Ça rend les choses encore un peu plus contraignantes ; c’est le but du gouvernement. Mais quelle que soit la durée de validité, la méthode reste la même : sauf que vous devez caser vos rencards dans les 24 heures.

Vous pouvez avoir un RDV le samedi après-midi, un autre le soir, et encore un autre dimanche. Si vous ne faites pas de rencards trop longs (c’est ce que je conseille), enchaîner 2 ou 3 rencards dans une même journée est tout à fait jouable.

En ce qui concerne le test : faites des autotests.

Ils ont été réhabilités depuis le 11 novembre, et ce sont de loin les moins chers, les plus accessibles et le plus rapides.

Il coûte 4,70€, auxquels vous devez ajouter une prestation de 8,20€ pour le professionnel de santé qui vous faites passer le test.  

Cela fait un total de 12,90 si vous le passez en pharmacie.  

Pratiquement toutes les pharmacies en proposent et ça prend à peine 5 minutes.

Certes, ça reste un petit budget si on le fait régulièrement, mais ce n’est pas la mer à boire non plus.

Vous pourrez toujours amortir le coût du test en faisant plus attention à vos dépenses lors de vous rendez-vous. Après tout, le but est surtout de revoir la fille dans un endroit chaud (pendant l’hiver) et propice à la séduction. Si vous prenez juste un café ou une bière à 2 euros, ça n’a pas d’importance. 

Voilà comment ça se déroule :

  1. Vous vous rendez dans n’importe quelle pharmacie pour demander un autotest.
  2. Le pharmacien va vous faire remplir une petite fiche avec votre nom, prénom, adresse, date de naissance et numéro de sécu, puis va vous emmener dans une petite pièce avec le kit d’autotest.  
  3. C’est la partie la moins agréable : vous devez enfoncer l’écouvillon (le genre de long coton-tige très fin) dans le nez à environ 4 cm, puis le tourner 5 fois.
  4. Le pharmacien récupère l’écouvillon, le trempe dans un liquide et verse ce liquide sur un testeur ; puis, en une dizaine de secondes, vous avez le résultat.
  5. Si vous êtes négatif, vous recevez dans les ~10 minutes qui suivent un code par SMS, avec le lien vers un site internet où vous pouvez télécharger un document avec votre QR code.
  6. Votre liberté conditionnelle commence, vous pouvez aller où vous voulez.  

Évidemment, vous n’êtes obligé de passer un test chaque semaine !

Vous pouvez le passer le premier week-end du mois, ou une semaine sur deux, ou dès que vous avez l’occasion de rencarder plusieurs filles dans un même week-end.

Organisez-vous comme vous voulez.  

Pour ma part, deux tests par mois suffisent pour continuer à rencarder de nouvelles filles presque normalement.

Malheureusement vous aurez une flexibilité très limitée.

Mais comme je l’ai dit dans l’intro, tant que vous ne serez pas vaccinés et qu’il y aura un pass sanitaire en vigueur, il y aura toujours des contraintes.

Quelques autres possibilités

En plus (ou à la place) de cette façon de faire, il existe d’autres solutions.

Certaines sont légales et d’autres non.

  • Vous pouvez utiliser le Pass de quelqu’un d’autre.

C’est en soi illégal, bien entendu.

Alors mieux vaut le faire le moins possible, voire pas du tout.

L’inconvénient, c’est que s’il y a un contrôle d’identité fait par la police vous risquez une amende assez salée (entre 135 et 750 euros). Et plus encore en cas de récidive.

À titre personnel, je ne l’ai jamais fait. Je préfère encore payer un test et me sentir tranquille, plutôt que de prendre un quelconque risque.

Mais je sais que c’est une pratique assez répandue et que (pour l’instant) il y a peu de contrôles dans les établissements.

Ça peut dépanner une fois de temps en temps, à condition d’être très prudent.

  • Rencarder les filles à l’extérieur.

Évidemment, si vous rencardez une fille à l’extérieur, vous n’avez pas besoin de Pass sanitaire.

Jusqu’en fin septembre, la plupart de mes rencards se sont faits à l’extérieur. Et ça ne posait aucun problème aux filles.

On prenait quelque chose à emporter, puis on allait s’asseoir dans un parc ou sur des quais.

Toutefois, cette solution a ses limites… 

C’est très bien en été quand la météo est propice, mais à partir de novembre jusqu’en avril, ça devient compliqué. 

Pendant la période des fêtes, ça reste jouable pour un rencard : s’il ne pleut pas, vous pouvez aller au village de Noël, commander un cidre chaud et vous balader.

Mais pour les 3 mois qui suivront, oubliez cette option.

Vous n’allez pas proposer à une fille d’aller dans un parc alors qu’il fait 5° dehors.

Encore moins s’il pleut !

  1. Les filles, qui généralement aiment le confort, risque de ne pas beaucoup apprécier.
  2. Les conditions ne seront pas propices pour séduire, le froid ayant plutôt tendance à réduire le désir physique : en hiver on préfère garder les mains dans ses poches…   
  3. Faire le rencard chez vous ou chez elle.

Ça ne pose pas particulièrement problème (du moins à court terme) avec les filles que vous fréquenter déjà.

Si c’est votre copine, il y a le risque qu’elle se plaigne que vous ne sortiez jamais, mais vous pouvez la voir régulièrement sans avoir à sortir.  

Le problème se pose plutôt avec les filles que vous venez de rencontrer.

La plupart des femmes – surtout celles vaccinées – rechigneront à avoir un premier rendez-vous ailleurs que dans un lieu public. Et ça se comprend…

Cela dit, si :

A. Vous tombez sur une fille très intéressée et que…

B. Vous prenez le temps pour correspondre régulièrement avec elle et installer de la confiance et du confort…

…vous pouvez parfois décrocher un rencard chez elle ou chez vous.

Généralement, ça se fera plutôt chez elle si elle a son propre appartement. Les filles sont plus rassurées à l’idée de recevoir un homme, plutôt que de se déplacer chez lui.

Ce mois de novembre, ça m’est arrivé une fois.

Dire qu’on n’est pas vacciné

J’ai cru comprendre que certains hommes craignaient d’avouer aux filles qu’ils n’étaient pas vaccinés.  

Honnêtement, jusqu’à maintenant la majorité des filles que j’ai rencontrée se foutaient complètement que je ne sois vacciné ou pas, ou au moins respectait mon choix.  

J’en ai même rencontré qui n’étaient pas vaccinées non plus, ou qui partageait plus ou moins mon opinion mais qui se sont faites vacciner quand même par contrainte.

Bien sûr, il y a aussi quelques grandes « pro-vax » qui seront outrées que vous ne vous soyez pas vacciné !

Mais franchement, ce sont des cas très rares.  

Vous ne prenez donc pas de trop gros risques en avouant tout de suite que vous n’êtes pas vacciné…

Vous pouvez même utiliser cela comme une sorte de « test » pour filtrer les filles peu tolérantes.

Cela dit, pour ma part je ne dévoile pas mon statut vaccinal tout de go.

J’ai tendance à le garder pour moi jusqu’à tant que ça devienne pertinent de le dire.

Déjà parce que j’estime que ça ne regarde pas la fille – c’est une info personnelle.

Ensuite, parce que je n’ai pas envie d’être d’emblée mis dans le camp « anti-vax » et qu’elle me colle un tas d’étiquettes négatives.  

Enfin parce que plus une fille apprend à vous connaître et à vous apprécier, plus elle devient tolérante.

Même une pro-vax qui serait outrée de votre « irresponsabilité » si vous lui confiez ne pas vouloir vous vacciner juste après l’avoir rencontré, mettra de l’eau dans son vin et tolérera votre choix si elle vous apprécie.

Les a priori négatifs sur les non-vaccinées valent pour ceux qu’elles ne connaissent pas…

Si vous lui plaisez et que vous sympathisez bien avec elle, elle aura tendance à l’accepter facilement, même si elle ne valide pas votre choix – et de toute façon on s’en fout qu’elle le valide ou non !

En revanche : refusez catégoriquement d’en débattre !

Ça ne sert à RIEN de débattre d’un tel sujet avec une fille.

Si elle est à fond pour la vaccination, elle prendra le sujet bien trop à cœur pour écouter un quelconque raisonnement opposé au sien.

En un certain sens, c’est un peu comme débattre du féminisme avec une féministe…

Si elle est convaincue qu’elle a raison, vous NE pouvez PAS la faire changer d’avis, quels que soient les arguments que vous avancez.

La seule chose que vous allez faire en débattant, c’est créer une tension (et pas la bonne !), puis détruire le « feeling ».

Peu importe à quel point vous plaisiez à une fille au départ, c’est impossible de séduire après un débat houleux.

Alors :

  • Même si elle avance des arguments que vous savez bidons,…
  • Même si vous avez des arguments en béton,…
  • Même si vous pouvez souligner un tas de contradictions et manque de logique dans ses propos,…

…abstenez-vous !

Ménagez-la et changez de sujet aussi que possible.

De toute façon, vous n’êtes pas là pour parler de ça.

Vous êtes là pour la séduire, et il y a plein de sujets bien plus pertinents à aborder pour atteindre cet objectif.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations.

30 plusieurs commentaires

  1. Salut, Chris j’ai lus ta réponse à ma question sur ton avant dernier article, merci pour ton analyse.
    Tu compte sortir une livre grand public un jour ? Enfin qui sortirai en poche en commerce ?

    • Tu compte sortir une livre grand public un jour ? Enfin qui sortirai en poche en commerce ?

      A moins d’être approché par un éditeur (ce dont je doute fort), ça m’étonnerait.

      Beaucoup de choses que j’explique ne sont pas considérés comme « grand public compatible » par l’Honorable société.

      • Salut Chris, après avoir répondu à un message ic même, je reviens vers toi, j’ai une question qui me trotte la tête depuis un moment
        Voilà on dit en général, que plus à de la valeur sociale et autres plus c’est facile de séduire ect..
        Je rentre pas dans mes détails.
        Donc ma question est la suivante
        Pourquoi avec mes étrangères, on est des dieux à tt niveaux même si on a pas un statut social élevé ???? Et surtout (quand on est beau, du moins pas moche) bah pour les filles ici on moyen voir banal et pour les étrangères ont est des mannequins ???

      • Salut Chris, ne sachant si mon message et bien parti, je repose la question.
        Voilà on dit souvent dans la communauté de séduction, et même dans la vie, qu’avoir un statut social élevé, ainsi qu’un beau physique, aiderai voir serait indispensable pour pouvoir séduire les femmes ici.
        M’a question c’est, pourquoi les femmes étrangères sont beaucoup moins regardante sur le statut des mecs ?? Et pourquoi même en etant beau, ici on passe aux yeux de certaines femmes pour des mecs banal (en ce qui les concerne) et pour des filles étrangères on est des mannequins ? Donc le statut social et la valeur social bien que intéressante et sûrement nécessaire, nous serait survendu ?

  2. Si les femmes dans la rue disent « j’ai un copain » où disparaissent une fois la prise de numéro, que vous soyez vacciné ou pas, le problème n’est pas la…

    Enfin, il s’agit d’un article en plein problème Covid…

    Commence a vraiment être lourd cette histoire… nous avons perdu des mois, et bientôt des années pour la séduction car même une fois fini officiellement, les gens auront encore cela en tête et pour la drague sa ajoute un obstacle énorme pour l’homme de plus de 30 ans qui est normal physiquement et qui un taff qui prend beaucoup de temps…

    • Salut Chris, après avoir répondu à un message ic même, je reviens vers toi, j’ai une question qui me trotte la tête depuis un moment
      Voilà on dit en général, que plus à de la valeur sociale et autres plus c’est facile de séduire ect..
      Je rentre pas dans mes détails.
      Donc ma question est la suivante
      Pourquoi avec mes étrangères, on est des dieux à tt niveaux même si on a pas un statut social élevé ???? Et surtout (quand on est beau, du moins pas moche) bah pour les filles ici on moyen voir banal et pour les étrangères ont est des mannequins ???

  3. On vivrait pas dans une société de debiles ?
    La vaccination ca fait aussi partie du secret medical. je constate que meme des inconnus ca parle de ca et tu es obligé de l’afficher quand tu va boire un café (pass sanitaire qui se generalise partout maintenant, france, belgique, suisse etc)
    je crois que j’ai jamais discuté meme en couple (parfois longtemps) de ma vaccination tetanos (si je me souviens bien c’est 10 ans) avec mes ex compagnes

    Aux US, j’ai vu que sur certains sites de rencontre il faut indiquer son oreintation politique (democrate ou republicain) et certaines femmes refusent d’emblée de sortir avec des mecs qui s’affichent comme republicains (les femmes sont plutot a gauche et donc democrates en general). avec mes ex je discutais pas de politique et jamais eu d’embrouille a ce sujet

    recemment j’ai eu une dispute avec une niece (avec lesquels je me suis jamais disputé) au sujet de ce vaccin covid

    par ailleurs le feminisme ca commence a bien faire (jai eu des embrouilles avec des feministes). En france j’entends tout le temps d’oppression patriarcale alors que les femmes en France ont jamais eu aussi facile et sont traitées en princesse et eternelle victime. elles veulent l’egalité maintenant quand ca les arrange, ca devient ridicule

  4. @chrys merci pour l’article

    il existe d’autres astcues (pas besoin de payer pour test ou se faire vacciner)

    – aller a des endroits qui refusent ouvertement d’appliquer le pass a l’entrée, ca existe meme en France (italie aussi) mais risque d’etre fermé par les autorités
    en Suisse un etablissement a zermatt comme ca a ete fermé manu militari

    – aller des bars/restos ou etablissements laxistes (vu dans divers pays europeens) ou qui ferment les yeux q(and tu connais les serveurs ca aide) le risque c’est un controle

    je peux vous dire que ca marche mais pour combien de temps..

    • il existe d’autres astcues (pas besoin de payer pour test ou se faire vacciner)

      – aller a des endroits qui refusent ouvertement d’appliquer le pass a l’entrée, ca existe meme en France (italie aussi) mais risque d’etre fermé par les autorités
      en Suisse un etablissement a zermatt comme ca a ete fermé manu militari

      – aller des bars/restos ou etablissements laxistes (vu dans divers pays europeens) ou qui ferment les yeux q(and tu connais les serveurs ca aide) le risque c’est un controle

      Oui. On peut aussi avoir des « passes-droit » quand on connait le gérant et/ou le staff d’un établissement. C’est encore une autre option.

      • En Belgique en ce moment ce que beaucoup d’etudiants font c’est aller sur les terrasses (pas de pass exigé en terrasse) malgre le froid et la pluie (il y a des parasols ou baches heureusements), les terrasses de café sont bondées de monde Par contre tres peu de monde a l’interieur du café etudiant quasi vide

        C’est surrealiste, mais uen forme de resistance je crois
        a Paris c’est peut-etre la meme chose au quartier latin,j’en sais rien. je sais juste que les francais sont assez laxistes parfois

        Maintenant il faut pas se faire d’illusion , un systeme totalitaire (systeme fou) n’en a jamais assez et maintenant la vaccination obligatoire va etre imposée a toute la population (avec rappels, en France je crois que la 3e dose est obligatoire pour le pass)

  5. Chrys, merci beaucoup pour cet article qui résonne fortement en moi en ces temps de coronafolie qui tend de + en + vers le totalitarisme « sanitaire » !

    En complément à ce que tu as écrit, l’association « Reaction 19 » de l’avocat Carlo Brusa fait énormément de choses pour faciliter la vie des non-vaccinés et les défendre.

    Moyennant une adhésion annuelle de 10 euros, on a accès à toute leur documentation et formulaires.

    Pour revenir au sujet central de ton excellent site, peux tu s’il te plait me confirmer que le covid et ses diverses problématiques (masque, vaccin) ne change foncièrement rien à la drague de rue, tant qu’on aborde des femmes non masquées ?

    Longue vie à ton site et LIBERTE et RESPECT du choix de chacun !

    • En complément à ce que tu as écrit, l’association « Reaction 19 » de l’avocat Carlo Brusa fait énormément de choses pour faciliter la vie des non-vaccinés et les défendre.

      Moyennant une adhésion annuelle de 10 euros, on a accès à toute leur documentation et formulaires.

      Okay. Merci pour le tuyau ;-).

      Pour revenir au sujet central de ton excellent site, peux tu s’il te plait me confirmer que le covid et ses diverses problématiques (masque, vaccin) ne change foncièrement rien à la drague de rue, tant qu’on aborde des femmes non masquées ?

      J’ai écrit plusieurs articles sur le sujet…

      Non, il n’y a pas de changement significatif.

      Les difficultés supplémentaires liées au covid aujourd’hui sont dues aux contraintes sanitaires, pas aux femmes.

      – Port du masque obligatoire en intérieur,
      – Difficulté à rencarder quand on n’est pas vacciné.

  6. Merci pour cet article chrys , toujours un plaisir de te lire.
    Cet été j’ai eu un rencard avec une turbo wokiste completement débile ambiance Netflix et co… Elle a ramené des sujets sur la table que j’essayais d’éviter juste psk elle me plaisait. A la fin j’ai lâché l’affaire , j’ai effacé son num psk c’était vraiment rédhibitoire pour moi.
    Bref petite expérience qui je pense je ne serai pas le seul a l’avenir a avoir.

  7. Après il y a toujours la possibilité d’emprunter le Pass d’un collègue. Beaucoup de monde le font..mais vaut mieux éviter de le dire à la fille pour un premier rdv.
    Sinon question concernant les SDR. Pourquoi certaines filles prennent la fuite ou parfois esquivent lorsqu’on tente de sexualiser, alors qu’on fait ça de manière doux ? Je comprends pas la réaction de ses filles alors qu’au final c’est quand même le but de la séduction. Quand c’est trop rapide je peux comprendre mais mis à part ça, j’arrive pas à capter…a croire qu’elles sont coincés et qu’elles aiment pas le sexe. Je les appelle dès sœur Theresa…pourtant de nombreux coach(dragueur de Paris, Clément Rodriguez… Etc ) preconisent de sexualiser pour pouvoir captiver et créer une connexion avec la fille.

    • le probleme d’emprunter le pass d’un collegue ou ami c’est que c’est de l’usurpation d’identité et ca coute plus cher penalement en theorie

      de plus ils exigent la carte d’identité parfois (je sais pas pour la France) donc ca marche pas

  8. si la sexualisation ne marche pas.;c est que tu ne plais pas à la fille tout simplement..
    elles sont très ouvertes face aux beaux gosses..mais indifférentes..voir méprisantes pour les autres à ce niveau..
    sinon pour l article bien écrit;une habitude chez chrys 😉 je crois que si on avait du mal à seduire avant,le fait d etre vacciné ou pas ne changera pas grande chose…

    • le probleme d’emprunter le pass d’un collegue ou ami c’est que c’est de l’usurpation d’identité et ca coute plus cher penalement en theorie

      de plus ils exigent la carte d’identité parfois (je sais pas pour la France) donc ca marche pas

  9. @thierry

    mon precedent message etait pour alex

    Comme tu le dis, si tu as un physique d’apollon, crois moi, ca les derange pas de sexualiser, meme d’etre assez direct (drague directe), je l’ai vu dans divers milieux (dont salle de sport) et pas seulement SDR
    c’est l’hypergamie feminine mais sur le physique (chrys en a parlé dans ses artciles)

    Les femmes qui aiment pas le sexe (je crois que ca existe neanmoins), j’en ai pas connu beaucoup. coincées ou peu expermientées oui mais ca ce decoince.

  10. La semaine dernière j’avais repérer une fille qui me donnais envie de baiser et aujourd’hui je la revois sortir du métro à Grange Blanche à Lyon…

    L’autre fois, j’avais voulus l’arborer mais à force d’attendre le bon moment elle est à été rejoins par une copine, bref, cette fois je ne voulais pas laisser échapper l’occasion….

    J’avance pour l’aborder par derrière, mais là elle s’arrête et se place sur son tel, je fais donc style de continuer et elle a repris sa route juste derrière moi….

    Comme les baskets qu’elle avait fessais un bruit en marchant j’ai fait genre qu’elle m’a supris arriver à la hauteur….( rue calme à se moment là que elle et moi)

    Elle sais mise rire avec retenue, et la j’ai donc dit jamais son style (Skinny bleu ciel et beau cu), elle a répondu merci avec un air gêner..

    J’ai donc commencer la discussion tous en continuant à marcher (ce que jaime pas, donne le sentiment qu’on la suit).

    J’ai demandé son âge, elle avait 17 ans (physiquement je lui donnais 21 ans).

    Elle a fait ou deux trois sourires, mais semblais fatiguée ou blasée de quelque chose).

    Elle m’a juste dit à la fin « je vais par la » et donc j’ai préféré partir.

    Heureusement que je ne mise pas tous sur la SPU pour avoir des femmes sinon je serais déçu comme Benji lol.

    J’aimerais aborder plus souvent dans la rue, mais ce qui m’énerve, les femmes qui me plaisent vraiment:

    -je lai croise quand j’ai pas le temps:

    -je vais au travail

    -Je porte des courses lourdes

    -Je suis avec des collègues de taff (un peu boulet pour la drague)

    Ou alors elles sont toujours au téléphone ou avec le mec ou des copines…

    Sans oublier que dans la rue, elles peut être pas la tête à la drague ou dans leurs mentalités être draguer dans la rue c négatif…

    Je vais essayer d’aborder plus dans la rue en 2022 et si par miracle j’ai un NC qui débouche sur un RDV et un FC je vous le dirait…

    Le mieux est le RDV direct à la rencontre voir un FC à la rencontre, mais c rare…

    • Salut mec, Heureusement que je ne mise pas tous sur la SPU pour avoir des femmes sinon je serais déçu comme Benji
      Pour te répondre, moi je mise pas tt sur la rue, mais je mise tt dans les rencontres aux quotidiens ! La rue pour moi c’est, travail, fnac, boutique, parc, cinéma, file d’attente ect….. Ne résume pas la rue au trotoire ou tu marche.
      Et deuxièmement être déçu et être heureux c’est la vie. Encore fois ne réduit le faite que je suis déçu périodiquement par des nanas. Car crois moi la rue m’a offert mes plus belles rencontres et continue de le faire.
      Pour conclure, tu prends un exemple de ta vie pour ensuite dire heureusement que je ne mise pas que sur la rue.. Mais mise sur ce que tu veux.
      Moi ça me conviens parfaitement, et je prends toujours autant de numéros covid19 ou pas d’ailleurs. Parfois comme l’été dernier j’ai pas eu beaucoup de bon résultats, mais j’en ai des meilleurs en ce moment. Suffit de bouger son cul. Après j’ai pas de méthodes en particulier mais j’y vais simplement. Et quand l’occasion se présente je demande des conseils à Chris ou à d’autres car il peuvent être utile à un moment donné. Voilà
      Le seul constat que je fait aujourd’hui, cest mon ressenti les réseaux sociaux ont détruit quelques choses dans les rencontres d’aujourd’hui, je sais pas quoi ni comment, même les téléphones j’ai envie de te dire.. Abondance, photos, j’aime, j’aime pas, bref tt c’est trucs. On a l’impression que les femmes aime beaucoup le virtuel que les hommes. (voir même leurs portable) d’ailleurs une étude je sais plus où, disait qu’à 70 % elle choisirai leurs tel à mec si le choix se présenter.. Suffit s’observer leurs comportements avec leurs téléphones portables. Voilà moi c’est plutôt ça qui gêne. Peut-être que je suis vieux jeu.. Lol

      • Je t’ai vexer ? Je ne me moquais pas de toi….

        C juste que tu me fais de la peine quand tu es déçu après une approche dans la rue et prise de numéro qui donne rien.

        Avec les mentalités actuelles des princesses et des racailles et migrants qui aborde comme des sauvages les femmes sont plus méfiance…

        • Pas du tout, je réagis pour pas que tu penses ou imagine d’une manière générale, que parce que parfois ça fonctionne pas, on est pas bien. Ma valeur personnelle vaut mieux que toutes celles qui n’ont pas voulu donner suite ect.. Et n’ai pas de peine pour moi, on est des bonhomme! Non ? Même Chris prends des vents toi y compris tt le monde. Donc il n’y a pas lieu de s’alarmer. Enfin je penses et puis j’espère pour ta part que fonctionne. Après en ce qui concerne les racailles et autres, bon faut en prendre et en laisser hein. Les femmes ne sont pas les petites princesses qu’elle prétendent. Et je tt le monde ne se fait pas aborder par des racailles à chaque coin de rue. La drague de rue c’est dure et facile à la fois. Mais crois moi personne nous rien et trouver des causes ect n’est pas la solution, ça sera jamais évident de draguer tt court.
          Le seul moment où. Ça paraît le plus simple c’est l’or d’une activité e. Commun ou au taf.. Enfin quand le contexte et plus que favorable et où les femmes baisse la garde.

      • Bonjour Benji,

        Sans indiscretion quel âge as tu ?

        De mon côté, je suis un « vieux » de 41 ans qui a envie de de remettre à la seduction de rue après plus de 10 ans d’arrêt (je l’avais un peu pratiquée, pas de façon assez constante mais avec quelques mini-succès).

        Même si Chrys a tout dit de façon excellente et que c’est à moi de me sortir les doigts du c…l, aurais tu quelques petits trucs ppur m’aider à m’y remettre, c’est à dire concrètement refaire des approches ?

        Par ailleurs, j’avoue probablement être tétanisé par mon inconscient et l’impression que j’aurai l’air « weird » et ridicule d’aborder dans la rue à mon âge avancé.

        Enfin, je me dis que je suis peut-être pas assez bien physiquement.

        En te remerciant par avance pour tes lumières, je te souhaite de très bonnes fêtes.

        Shou

  11. Voici le lieu où vous avez le plus de chances de croiser l’amour de votre vie, selon la Science
    Si l’on en croit le sondage, les couples qui apparaissent comme les plus stables sont ceux qui se sont rencontrés à l’école pendant leurs études

  12. Vanity :non non pas d abonnement meetic..
    Juste sur happn..et 0 résultat
    ..dans la rue des femmes totalement indifférentes…
    Pour rencontrer c est dur de rester positif….

    • Un truc agacant avec les sites de rencontre c’est que tu as parfois des nanas qui te contactent qui habitent a 500km ou plus (meme autres continents j’ai eu le cas) et c’est pas toujours bien indiqué sur le profil. En IRL c’est plus compliqué mais ca peut arriver que la fille soit de passage dans ta ville. Des nanas rencontrées plusieurs fois en soirées ou dans des bars c’etait le cas. meme probleme en vacances
      je cherche plutot uen relation a MT et si ca tient LT

      encore plus avec les nanas que j’avais dragué dans le train (tgv par exemple) ou en avion, en plus tu choisis pas a coté de qui tu es assis. quel est l’interet si elle habite a plus de 200km de chez toi ?

      par ailleurs certaines nanas qui sont sur ces sites je les connais bien en real life dans ma ville, elle trichent comme pas possible sur leur age et leur photo (la fille est vraiment grosse et met uniquement une photo de son visage). pas tres rassurant

      concernant meetic l’abo est payant et pas mal d’arnaques j’ai entendu

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.