Accueil 5 Autour de la séduction 5 Le prinche charmant : déconstruction du mythe
prince charmant

Le prinche charmant : déconstruction du mythe


Le prince charmant existe t’il ?

La plupart d’entre nous avons baigné dans la plus tendre enfance, au rythme des contes fantastiques que l’on se transmet de génération en génération comme un livre sacré. Avant d’avoir atteint l’âge de raison, nous avons tous eu l’imaginaire excité par ces récits magiques contant des forêts enchantées aux détours desquels des rencontres aussi insolites que des elfes, des fées, des animaux qui parlent, des monstres maléfiques aux esprits bénéfiques étaient possible ; toute une palette de créatures étranges sont sortis tout droit de l’imaginaire des adultes.

Ces contes qui sont de véritables pans de notre culture agissent comme de puissant éducateur et marquent nos esprits. Imaginez le nombre colossal d’enfants dans le monde ayant grandit à travers les histoires de Charles Perrault (Cendrillon, La belle au bois dormant, Le petit chaperon rouge) les frères Grimm (Blanche-neige, Hansel et Gretel) etc. Certains récits racontés à la lueur d’une flamme de cheminée, ou à la douceur d’un lit fraîchement bordé ont impressionné durablement un certain nombre d’enfants, remontez dans vos propres souvenirs…


Les adultes ne sont jamais sortis des contes

Vous croyez sincèrement que ces contes n’ont plus d’effets sur nous ? Pas sûr ! Après tout nous ne sommes jamais que de grands enfants… Penchons-nous par exemple en matière de séduction sur le mythe du « prince charmant ».

Le prince charmant est ce fameux sauveur de princesses en détresses tenues captives dans la plus haute partie du donjon gardé par un féroce dragon. N’écoutant que son courage et avec un sens de l’honneur jamais mis en défaut, il ne reculera devant aucun danger pour secourir sa dulcinée forcément belle à en mourir.

Beaucoup de femmes et jeunes femmes continuent de nos jours à parler de ce héros de conte fantastique pour évoquer l’homme idéal qu’elles désirent rencontrer. L’homme parfait dans nos grandes villes modernes resterait donc encore un « prince charmant », mais pourquoi autant de succès à travers les siècles de ce personnage en séduction ?

Le prince charmant concentré des meilleurs hommes ?

La recette marche parce qu’il est la personnification ou la cristallisation de la plupart des attentes du beau sexe. Passons en revue les supers pouvoirs de ce héros indémodable :

Que ce soit par la puissance du récit ou les nombreuses adaptations cinématographiques qui en ont été faites sa beauté physique fascine.

Le prince charmant est associé à l’idée d’un monde parfait sans soucis, où les gentils finissent toujours par triompher. Où a-t-on le plus de chances de trouver des princes charmants : dans les parcs d’attractions ! Cette association créer un puissant ancrage positif.

Il est fidèle avec une seule et même femme toute sa vie.

Il est riche et avec un statut social élevé puisqu’il est souvent le fils du roi et possède d’immenses chambres à l’intérieur du château.

Il a du pouvoir. Quasiment au même titre que le roi, il possède une armée à sa botte et ses décisions sont craintes et respectées par tous les habitants du château.

Il démontre des qualités spécifiquement masculines de survie : goût du danger, prise de risques, grande habileté dans les combats.

Il est en même temps ambigu par son côté féminin très affiché : beauté lisse proche de la femme (bellâtre).

Langage tout en retenue et courtoisie.

Grand sentimental fonctionnant sur un mode plus émotif que rationnel (se sacrifie, parle d’amour éternel, exprime ses sentiments sur l’impulsion du moment.

Cette ambivalence du personnage comme une sorte de super androgyne qui réunirait des qualités typiquement masculines et un mode de pensée très féminin sur le plan amoureux/affectif fait fondre les femmes. Seulement voilà ce personnage ne peut exister dans la réalité : d’un point de vue psychologique cet être correspondrait à une proportion proche du zéro absolu dans la population masculine mondiale.

Il y a trop de contradictions pour que cette construction identitaire puisse tenir debout et de toutes façons quand bien même il en existerait un…

Il finira par se faire larguer par sa « princesse » !!

15340125-prince-charmant-princesse-demander-en-mariage

Le prince charmant ou l’archétype du (trop) gentil garçon :

« Ils eurent beaucoup d’enfants et vécurent heureux ensemble jusqu’à la fin de leur vie »

Belle et douce utopie. Un prince qui range les armes, qui arrête tout combat et travail pour s’occuper pleinement de sa douce en lui déclamant tous les jours à quel point il l’aime et qui va tout faire pour servir sa partenaire jusqu’au moindre désir… vous croyez que son épouse continuera à la voir quotidiennement comme le prince charmant ?

C’est une supercherie qui continue à courir de nos jours et qui fait des victimes aussi bien parmi les femmes qui espèrent une sorte de mirage, que chez les hommes qui pensent que s’approcher de ce genre d’homme va leur apporter des femmes pleinement satisfaites.

Non, le nouveau prince aujourd’hui se rapprocherait plutôt d’un homme assumant sa masculinité, poursuivant une carrière pleine de projets, et aimant sa partenaire d’un amour sincère et réellement fort mais dans le cadre d’une relation de couple responsable privilégiant la complicité, la complémentarité et l’échange.

Parce que si je reprends point par point…

Qu’il soit beau… Ça compte assez peu, c’est juste un plus, attention à ne pas compter que là-dessus. Le mythe a la vie dure, mais disons que au pire ça compte sur 20% ! Pour le monde de Oui-Oui… Pas de chance. Une femme ne restera pas dans une relation sans émotions. D’ailleurs une femme ne s’accroche jamais autant que lorsqu’elle est dans la pire relation avec un Jerk (à cause des mécanismes de l’attraction) alors que les relations sans émotions avec Monsieur Parfait amènent on ne peut plus souvent à un adultère côté féminin.

Fidèle ? On y met surtout de l’importance lorsqu’on est insécure, mais on aime bien le voir désiré par d’autres.

Richesse et Statut ? Là oui, ça attire beaucoup, et ça reste un must à vivre.

Il a du pouvoir. L’ultime aphrodisiaque. Tant mieux.

Habileté, capacité de survie, côté masculin… Tout cela concourt au Potentiel d’Attraction, ça joue dans le bon sens.

Féminin: positif dans ce que le côté féminin est étrangement attirant, regardez Rudolf Valentino. Positif parce que les femmes adorent l’ambiguïté, c’est tellement plus excitant de douter. Positif également en ce que la beauté ne gâche rien en soi. Négatif en ce que ça pourrait être un manque de virilité (et cela c’est rédhibitoire en-dessous de 14 ans d’âge mental).

Retenue et courtoisie… positif mais malheureusement peut être mal interprété comme le fait de manquer de caractère, à une époque où c’est un grand drame très répandu dans la gent masculine.

Émotionnel… très bien en ce que c’est beaucoup plus fun qu’un homme qui fuit ses émotions et plus sain que quelqu’un qui ne les gère pas, mais cela peut être problématique en relation parce qu’une des 4 besoins émotionnels de base de la femme dans une relation c’est de trouver dans l’homme une fondation émotionnelle, un élément stabilisateur peu importe son état.

En cherchant bien, ces nouveaux princes existent et ils seront bien moins ennuyants que le prince charmant !

Tiger +

Vous avez apprécié cet article ? Génial ! Vous pouvez aller encore plus loin :

  1. Vous pouvez Laisser un pourboire à Chrys pour financer le développement de son blog et ses futurs projets. Toute somme est bienvenue : de 1 centime à 1 million d'euros.
  2. Si vous voulez découvrir les meilleurs conseils de Chrys, allez consulter ses excellents guides.
  3. Si vous voulez des conseils honnêtes et améliorer votre réussite rapidement, Chrys est disponible par consultation téléphonique et dispense des coachings individuels.

À propos Tiger

3 plusieurs commentaires

  1. Bonjour,

    je trouve très intéressant votre site.

    Une question sur l’article sur le prince charmant. Tu dis: ‘Richesse et Statut ? Là oui, ça attire beaucoup, et ça reste un must à vivre. »

    Ca signifie quoi pour la drague de rue, dans le cas où on n’est ni riche ni doté d’une position professionelle soutenue?

    acquarius

  2. Ça signifie quoi pour la drague de rue, dans le cas où on n’est ni riche ni doté d’une position professionnelle soutenue ?

    Cela signifie qu’il faut exprimer en compensation ( de ce manque de richesse ou de statut social) des valeurs propres aux meilleurs dragueurs de rue :

    – du culot
    – de l’audace
    – de l’effort ( aborder beaucoup de nanas, pour en conquérir beaucoup)

    et finalement pas beaucoup d’autres choses…

  3. Bel article Tiger

    J’aimerai en savoir plus à propos des 4 besoins émotionnels de base des femmes dans une relation

    Merci

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.