Accueil 5 Autour de la séduction 5 Bonne année 2015 !

Bonne année 2015 !

Chers Lecteurs,

Que pourrais-je faire de mieux pour vous transmettre mon amitié que de vous souhaiter une merveilleuse année 2015 ?

A tous, BONNE ANNÉE !

Alors ça y est , 2014 s’en est allé…

Une année se termine, une nouvelle commence ; place au bilan et aux bonnes résolutions.

L’an dernier, j’avais écrit un petit post pour faire part de mes prévisions sur la communauté et marché de la séduction, Drague Academy, et ma vie personnelle. J’avais dit que j’ai reviendrai dessus une fois l’année terminée.

Chose promise. Chose due !

Communauté/marché de la séduction

Sans trop de surprise, au moins 80 % de part de marché continuera à être vampirisé par les autoproclamés « expert en drague/séduction » qui vendent de la merde. Ceux qui font du pognon grâce à leurs méthodes de coaching ou ebooks qui interprètent le processus de drague de manière 10 fois plus compliqué qu’il ne l’est (genre 95% de branlette intellectuelle pour 5% de pratique) et qui ne donnent aucun résultat concret, si ce n’est obtenir un peu de validation de la part des nana et les faisant marrer et en balançant du DHV pendant 3 heures. Comme vous le savez, il y a une différence entre séduire et plaire – ne tombez pas dans le panneau !

Vrai.

J’y étais allé assez fort avec les coachs (le champagne peut-être ?). Mais il faut dire que beaucoup méritent bien de se faire taper sur les doigts.

Qualifier un produit/service de « merde », c’est subjectif, évidemment. C’est basé sur mes croyances de ce qui est, et n’est pas, de la séduction.

  • Je pense que la séduction ne se définit pas par un protocole compliqué.
  • Que l’attraction est en large partie non-verbale ; j’y inclus bien sûr aussi bien l’apparence, l’assurance dégagée (consciemment et inconsciemment), que la création de tension sexuelle.
  • Qu’aucune rencontre n’est à 100% sous notre contrôle ; en faisant tout « parfaitement », on peut optimiser nos chances, mais pas les garantir.
  • Que divertir les nanas n’a ABSOLUMENT rien à voir avec de la séduction. Je n’ai rien contre les mecs qui aiment bavarder et être drôle avec les nanas, mais être bavard et drôle POUR attirer les filles est absolument inutile, voire contre-productif dans certains contextes.

Hors, aujourd’hui encore la plupart gens (au moins 80%) vont chercher leurs conseils chez des coachs qui enseignent la séduction sous un angle tout à fait contraire :

  • Des théories et protocoles compliqués, incluant des phases purement abstraites, comme des phases « d’attract » ou de « confort », à valider avant de pouvoir progresser dans le processus de séduction.
  • Des techniques d’attraction « verbales » prêtes à l’emploi, à insérer à l’intérieur de ses interactions – parfois à l’intérieur d’une phase abstraite, ou n’importe quand dans l’interaction.
  • Ils surcotent l’importance de l’attirance dans le résultat final, et amalgament totalement Attirance et Intérêt, en interprétant les choix féminins de façon beaucoup trop simpliste et binaire, genre « elle n’a pas accepté, c’est parce qu’on n’a pas assez fait d’attraction/confort, etc. ».

Pour moi, toutes ces choses et idées véhiculées sont fausses/inutiles. Ils enseignent la séduction un peu comme les religieux enseignaient la géographie au XVème siècle : en faisant croire un tas un de conneries à leurs élèves…

Je pense aussi qu’il faut être assez peu connaisseur sur le sujet pour gober tout ça. D’après mon expérience, ceux qui pensent encore cela sont des gars qui manquent d’expérience pratique, de lecture théorique qualitative et/ou de recul. Ou alors, ils sont de mauvaises fois et vendent consciemment la « pilule magique ».

Bien entendu, c’est mon avis. Et je respecte ceux qui pensent autrement (j’attaque seulement les idées).

80% du marché est tenu par des gars qui enseignent cela. Ca a toujours été le cas, et ça le sera probablement encore longtemps pour la simple raison que la plupart des hommes veulent (au moins au départ) cette « pilule magique » et obtenir la validation des femmes.

Tant que cela sera le cas, les gens qui font les meilleures promesses seront les plus mis en avant. Quant aux quelques-uns qui disent ce que les mecs ont besoin d’entendre et savoir plutôt que ce qui les fait fantasmer, ils sont toujours un peu plus difficile à trouver.

« C’est toujours en creusant qu’on trouve les meilleures pépites »

Le mythe du « PUA magicien » va continuer à s’écrouler peu à peu au sein des membres intermédiaires/avancés de la communauté. De plus en plus d’entre eux vont se rendre compte qu’en fait tout le monde, sans exception, fonctionne selon les mêmes règles (nombre, compétences, etc), et que les mecs qui font des dizaines, voire centaines de Fcloses par an, réussissent cela principalement parce qu’ils passent BEAUCOUP de temps et abordent une ÉNORME quantité de nana. Statistique ! Peu être même que leur ratio approche/fclose et plus faible que le votre sans que vous ne le sachiez.

Vrai.

Évidemment, c’est difficile à mesurer. Cependant, je constate qu’il y a de plus en plus de membres qui remettent en cause les idées traditionnelles, qui sont de plus en plus conscients de certains grands principes volontairement (ou pas) cachés par de nombreux « experts », et qui optent pour une approche plus naturelle et simple de la séduction.

En 2007, au moins un tiers des gars de la communauté avaient des mémos ou check lists sur eux avec toutes les techniques, routines et phases notées par ordre de passage, et mettaient chaque faux pas sur le dos de leur « game » (j’en ai moi-même fait partie).

C’est une grande évolution des mentalités si l’on y réfléchit bien…

Plus récemment encore, j’ai entendus quelques coachs revenir sur leurs discours, écartant l’idée de la « formule magique », sans doute pour bénéficier de plus de crédibilité.

Cela ne change rien au marché. La majeure partie des gars qui constituent la communauté étant soit (1) juste de passage (pour quelque mois) et/ou (2) trop feignant pour vraiment se prendre en main, ils continueront à prendre ce qu’ils trouvent en premier sans avoir le temps ou l’envie de creuser plus en profondeur.

La seule chose qui changera, c’est qu’il sera de moins en moins difficile de trouver la qualité qui est en dessous, moins visible.

Alors qu’en 2008, il était très difficile de trouver des sources de très bonne qualité (et toutes étaient en anglais), aujourd’hui on peut en trouver pas mal, plus facilement, et en français.

D’un autre côté, la drague va devenir de plus en plus un spectacle de divertissement pour les moins chevronnés. Je m’étonne encore qu’aucun type de la communauté n’ait pas encore copié les vidéos du style simple pick-up. Ce sera peut-être pour cette année ? En tout cas, il est évident que pour avoir un max de vues sur youtube et attirer les débutants, il faut faire dans le spectaculaire ! Faire un one man show, faire marrer les filles à fond, monopoliser 80% de la conversation, rester une demi-heure à fluffer. C’est clairement pas ce qui fonctionne le mieux niveau drague, mais c’est ce qui attire le plus les novices. Être sociable ne suffit pas… C’est parfois même contre-productif.

Faux. En tout cas, ce n’était pas pour l’année 2014.

Alors que le marché anglo-saxon est rempli de coach qui font des vidéos, à tel point que cela en est devenu une nouvelle forme de « Kjisme » – un tas de gars passent des heures sur Youtube sans jamais pratiquer – ça ne semble pas être autant le cas ici.

Les Français sont culturellement plus pudiques. Les choses comme la téléréalité, les émissions de commérages sur les célébrités publiques, etc., sont extrêmement présentes aux Etats-Unis, et depuis bien plus longtemps qu’en France.

Je ne suis pas contre les vidéos à condition qu’elles soient tournées dans des conditions honnêtes, c’est-à-dire que le coach montre ce qu’il fait en règle général, pas un truc qu’il fait uniquement pour du buzz et épater les youtubeurs, ou qu’il réussit à faire une fois toutes les 300 approches parce qu’il est tombée sur un bon prospect.

De plus, peut-être que je vais un peu trop loin dans la parano, mais c’est facile du Fake. Si le gars est mal honnête, rien ne l’empêche de faire de manipulation d’image – se montrer entrain d’aborder une inconnue, puis avec une de sa copine dans sa chambre en prétendant que c’est la même fille – ou de demander une bonne copine de jouer la cible par exemple.

Mis à part cela, pas mal de débutant disent que ça les inspire, et certaines boostent la motivation à bloc.

A présent, passons à la catégorie suivante…

Mes prédictions pour Drague Academy

Nous continuerons à écrire au moins 2 articles par semaine. Sur la même ligne éditoriale. Suivant la philosophie directrice que séduire est théoriquement simple, principalement non-verbal.

Aïe. Celle-ci me pique les yeux…

J’aurais aimé tenir se rythme-là, et j’espère vraiment être plus régulier sur le blog, mais la vie est souvent imprévisible, et entre un boulot, d’autres projets, et un style de vie que je ne veux pas négliger, je n’ai pas toujours le temps de l’être.

Cette année, j’essayerai d’en mettre au moins 1 en ligne par semaine. Si vous avez des sujets, des idées, des choses que vous aimeriez que je développe, etc., n’hésitez pas à me faire des suggestions ! Mon inspiration dépend en partie des idées d’articles que j’ai. Donc votre aide est plus que bienvenu.

J’écrirai davantage d’articles plus avancés et sur des sujets plus spécifiques, notamment sur la manière d’organiser ses numéro, rendez-vous et relations.

Je pense m’en être plutôt bien tiré là-dessus.

Je considère que mes articles sont plus avancés que la moyenne, puisqu’ils parlent à autant (si ce n’est plus) à ceux qui ont déjà de l’expérience pratique, qu’à ceux qui n’en n’ont pas ou peu. J’ai aussi abordé des sujets assez bien ciblés et spécifiques dans l’ensemble.

Nous installerons une meilleure interaction avec vous. Webinar, rencontre IRL, rédaction d’article sur des sujets proposés, davantage de courriers des lecteurs, sont quelque part dans notre tête. Faire un site encore plus humain, moins virtuel est l’un de nos objectifs pour 2014.

Difficile à dire… J’ai fait mon possible pour être disponible quand un lecteur souhaitais me rencontrer, me joindre ou avoir mon avis par mail.

Mes prédictions personnelles

Je consacrerai encore moins de temps à la drague et serai encore plus sélectif qu’en 2013, mais je ferai au moins 10 Fcloses, uniquement en abordant occasionnellement et en faisant une bonne centaine d’approche entre Mai et Juillet.

Vrai et Faux.

Vrai, parce que j’ai effectivement consacré encore moins de temps à la drague cette année.

Faux,parce que je n’ai pas atteint les 10 Flcoses annuels/minimum, ce qui ne m’était plus arrivé depuis 5 ans. Mais contrairement aux apparences, c’est parce que j’ai progresse encore dans mes objectifs…

C’est en rapport direct avec longévité de mes relations; aujourd’hui j’arrive à convertir un bon pourcentage de Fcloses en relation, et mes relations durent de plus en plus longtemps (y compris avec mes FF). Du coup, les filles rentrent beaucoup plus facilement dans ma vie qu’elles n’en sortent.

Par conséquent, j’ai pas mal accumulé de relations et je n’ai pas ressenti le besoin de rencontrer beaucoup de nouvelles filles cette année.

Je recoucherai plusieurs fois avec au moins 80 % des nouvelles filles que j’aurai réussi à séduire. La grande majorité aura été closé dans les 3 premières heures du premier rendez-vous. Cela prouvera une nouvelle fois qu’escalader vite et capitaliser l’attirance à la toute première fenêtre d’opportunité fonctionne, même pour les relations longues.

Vrai.

Si peu de filles que l’on aborde termineront dans votre lit, même si vous faites tout comme il faut, une grande partie qui y termine seront d’accord pour vous revoir une seconde fois, à condition bien sûr que vous fassiez les bonnes choses pour solidifier la relation APRÈS avoir couché avec.

+

Une bonne partie des femmes qui viennent en rendez-vous et qui sont intéressées par vous seront ouvertes à l’idée de coucher avec vous rapidement, dès le rendez-vous, si (1) il y a un très bon feeling, (2) qu’elles ressentent que vous êtes ouvert et ne portez aucun jugement négative sur leur sexualité, et à condition que vous preniez la responsabilité de guider l’interaction, en escaladant et en persistant correctement.

Exception : si vous vivez dans un pays plus traditionnel que la France. Dans certains pays, le conditionnement social impose des règles qui contraignent beaucoup plus de femmes à contrôler, voire réprimer leur sexualité.

Je continuerai à voir et coucher avec au moins 2 ou 3 filles différentes par semaine tout au long de l’année (vacances exclues).

Vrai.

Plus vous fréquentez de femmes (MLTR ou FF), plus c’est facile d’avoir de la compagnie féminine, mais aussi du sexe.

C’est la raison pour laquelle, même vous êtes uniquement intéressé par le sexe, savoir entretenir des relations est une compétence fondamentale.

Sauf si vous êtes célèbre, la meilleure manière d’avoir du sexe régulièrement, rapidement, et avec peu d’efforts, c’est en sachant fidéliser les femmes et entretenir des relations donnant-donnant avec elles.

Je me remettrai avec au moins 2 de mes ex après qu’elles m’aient relancé pour se remettre avec moi.

Vrai.

Beaucoup de mes exs reviennent après notre séparation, et beaucoup d’autres pourraient si je faisais l’effort de les recontacter. Cette année, je me suis remis avec une ex-MLTR et une ex-FF.

(enfin la plus facile de mes prédictions) Comme chaque année depuis au moins 4 ans, je n’utiliserai aucune technique d’attirance verbale pour susciter une réaction émotionnelle de la part des filles que je vais draguer, je ne jouerai pas aux macho-marrant dans mes pick-up ou mes dates. Je resterai 100% simple, humble, direct (mais pas pressé), confiant.

Vrai.

J’ai la conviction que chercher à manipuler et à plaire à chaque femme est une très mauvaise idée…

– Cela est inutile 99% du temps : les femmes manipulables sont les femmes qui ont déjà accroché à vous, donc déjà sous une certaine influence. Par exemple, disqualifier une fille qui n’est absolument pas intéressée par vous n’aura aucun effet !  Cela en aura UNIQUEMENT si elle l’est. Mais puisqu’elle l’est DÉJÀ, la seule chose vraiment productive que vous ayez à faire c’est faire progresser soigneusement l’interaction (prendre le numéro, vous rapprochez, escalader physiquement, etc.)

– C’est une incroyable source de mal-être  : chercher à avoir le contrôle sur les gens et les évènements amène à la dépendance affective, à la frustration, à un tas de problèmes relationnels, et même à la névrose. Se contenter de son influence naturelle et être détaché du résultat est façon bien plus seine d’appréhender la séduction, et la vie en général.

Et pour 2015 ?

J’ai beaucoup d’ambitions pour cette année !

– J’aimerais proposer une gamme de produits d’informations plus large. Notamment une formation complète sur la drague. Écrire un nouvel ebook serait plutôt cool aussi.

– Mettre un nouvel article en ligne par semaine.

– Proposer des meetings interactifs : simple rencontre autour d’un verre, webinar ou conférence. Si c’est techniquement possible, et qu’un suffisamment grand nombre d’entre vous sont motivés, ce serait un super truc à faire !

Si vous avez des suggestions/idées, vous pouvez aussi m’en faire part !

Et vous, quelles sont vos ambitions pour 2015 ?

 

Vous avez apprécié cet article ? Génial ! Vous pouvez aller encore plus loin :

  1. Vous pouvez Laisser un pourboire à Chrys pour financer le développement de son blog et ses futurs projets. Toute somme est bienvenue : de 1 centime à 1 million d'euros.
  2. Si vous voulez découvrir les meilleurs conseils de Chrys, allez consulter ses excellents guides.
  3. Si vous voulez des conseils honnêtes et améliorer votre réussite rapidement, Chrys est disponible par consultation téléphonique et dispense des coachings individuels.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

11 plusieurs commentaires

  1. Bonne année à toi ! C’est vrai que tes articles sont pertinants et parlent de
    choses concrètes à appliquer notamment ton article sur la drague dans des petites villes et celui qui explique comment agir en rendez vous selon le niveau d’interet de la fille ( les oui/ peux-être, non) !

    Je voulais te poser une question : comment gère tu tes MLTR ? Tu as le libertè de coucher avec d’autres filles durant la relation mais qu’on est-il d’elle ? A-t-elle cette liberté ou bien les filles avec qui tu te mets accepte que tu sois le seul à pouvoir en voir d’autres ?

    Merci pour tes réponses et bonne année ! 😉

    • Je voulais te poser une question : comment gère tu tes MLTR ? Tu as le libertè de coucher avec d’autres filles durant la relation mais qu’on est-il d’elle ? A-t-elle cette liberté ou bien les filles avec qui tu te mets accepte que tu sois le seul à pouvoir en voir d’autres ?

      Chacune de mes relations est libre. C’est-à-dire qu’en dehors de la relation nous sommes tous deux libre de faire ce que nous voulons sans avoir à tenir de compte à l’autre. Cela n’implique pas uniquement la liberté de voir d’autres personnes, mais aussi de vivre en toute indépendance. Par exemple, elle n’a pas à me demander mon accord ou me donner des comptes pour aller en boite, ni pour s’habiller de telle ou telle manière. Je n’ai pas de compte à rendre si je ne lui donne aucun signe de vie pendant plusieurs jours, ni si elle voit le nom d’une fille appeler sur mon téléphone. Les seules conditions sont le respect de l’autre et une totale discrétion – je ne vais pas faire des trucs stupides comme mettre des photos de moi avec une autre fille sur Facebook ou laisser une capote usagée dans mon appart.

      Ce type de relation fonctionne bien uniquement si les mêmes règles s’appliquent à tous les deux.

      Si c’est à sens unique, ce sera bien plus difficile à installer – il y aucun intérêt pour une femme d’accepter cet accord, et à vrai dire, à part les LSE à faible caractère, je ne vois pas bien une fille acceptée. Et même dans l’hypothèse où ça se ferait, ce serait probablement impossible de garder cette frame de la relation longtemps. Si une femme n’a aucun avantage, elle voudra au moins négocier l’exclusivité « officielle ». Lui laisser une parfaite liberté, c’est le prix à payer pour rester libre soi-même.

      Mais rassure-toi, ce prix à payer est bien moins coûteux que la plupart des gars l’imagine.

      La grande majorité des femmes se satisfait largement d’un seul partenaire sexuel régulier aussi longtemps qu’elle ne s’en ennuie pas.

      Bien que statistiquement, les femmes soient aussi infidèles que les hommes, leur infidélité est différente car elle se fait en général après plusieurs années de vie de couple, quand elles ne sont plus attirées sexuellement (ou très peu) par leur compagnon.

      Si tu fais bien les choses : que tu la vois régulièrement, que tu lui fais bien l’amour, que tu partages des moments sympa avec elle, et que tu évites de faire des trucs stupides comme devenir possessif et jaloux, la très grande majorité de tes copines coucheront exclusivement avec toi, même si elles ont l’opportunité de coucher avec d’autres hommes.

      Et pour les quelques-unes qui ne le seront pas, elles ne l’auraient pas été en relation exclusive de toute façon.

  2. Hello Chris :), Bonne année ! Et bravo d’avoir respecté la plupart de tes résolutions !
    Bon courage pour cette année

  3. J’ai lu ton livre il y a peu, plein de bon sens, qui va dans le sens de ma propre réflexion depuis quelques mois, à l’opposé de ce que disent les coach. Enfin en grande partie …
    Toutefois, tes articles et ton ebook se concentrent sur la drague d’inconnues, abordées dans un lieu public, mais cela fonctionne aussi sur les rencontres internet.

    Par contre qu’en est il du milieu social, des amies d’amis rencontrés lors d’une soirée ? On ne peut pas selon moi se permettre d’être aussi sexuel qu’on le voudrai, sous peine de se faire griller par tout son cercle social. Donc comment attirer sans trop sexualiser dans ce contexte particulié ?

    • Par contre qu’en est il du milieu social, des amies d’amis rencontrés lors d’une soirée ? On ne peut pas selon moi se permettre d’être aussi sexuel qu’on le voudrai, sous peine de se faire griller par tout son cercle social. Donc comment attirer sans trop sexualiser dans ce contexte particulié ?

      La plupart des principes qu’il y a dans mon livre sont valables pour tous les modes de rencontre :
      – le nombre : tu dois rencontrer un nombre suffisant de fille, et ça ne marchera pas avec toutes.
      – être sexué : ça implique notamment augmenter la tension sexuelle en sous-communiquant ton intérêt.
      – escalader/faire progresser l’interaction : initier l’interaction, amener au stade physique, puis sexuel, isoler.

      Le problème de la drague dans un microcosme (cercle social, boulot, promo de fac, etc.), c’est tu risques plus que d’avoir l’ego froissé et ressentir un peu de frustration. Il peut y avoir des répercussions sur ton image.

      Cela doit être pris en compte dans l’escalation. Tout comme le fait que les filles ne soient jamais de parfaites inconnues en drague sociale, et qu’il n’y ait pas (ou peu) de contrainte de temps dans le contexte où tu les rencontres.

      Dans la rue on peut utiliser un opener direct un nombre illimité de fois, sans prendre de risque d’être perçu comme le viandard de service par ses amis ou ses collègues. L’opener direct est aussi plus adapté. Comme tu rencontres de parfaites inconnues avec lesquelles tu n’es pas sensé discuter, il faut un motif valable pour amorcer la conversation rapidement et efficacement. L’opener direct (=je veux te rencontrer) en est un. Et bien davantage, c’en est un que beaucoup de filles trouveront plus original, intéressant et intriguant que n’importe quel autre, à condition qu’il soit bien fait et que tu sois suffisamment attirant.

      Il y a d’autres points qui expliquent l’utilité de l’opener direct dans ce contexte-ci, mais je pense que tu vois où je veux en venir… Ce qui est valable dans un contexte ne l’est pas nécessairement dans un autre, et utiliser un opener direct en cercle social ne fera pas le même effet.

      Voici ce que je te conseille :

      => Approche « froide » (sur une parfaite inconnue) = Opener directe.

      => Approche à « chaud » = approche directe, opener situationnel.

      En d’autres termes, tu n’exprimes pas VERBALEMENT ton intérêt, tu le sous-communiques soigneusement (un peu de charme, un EC prolongé, etc).

      l’opener n’a AUCUNE importance. D’ailleurs un opener direct ça n’existe pas. Par contre, une APPROCHE peut être directe ou indirecte. C’est ça qui importe clairement.

      Dragueur des Rues.

      Initie l’interaction sans expliciter ton intérêt, mais en restant sexué. Une fois qu’il y a un peu de rapport entre vous, tu peux suivre environ la même séquence qu’en rendez-vous. Éventuellement, changer d’endroit avant pour te retrouver plus isolé avec elle (plus tu es isolé, moins tu prends de risque), ou passer par le numclose en proposant un RDV plus tard.

      Aussi, ais toujours l’air détaché du résultat (attitude « tanpis si ça ne marche pas ») et une persistance moins active.

  4. salut chrys ,je te souhaite une excellente année 2015 et mes meilleurs vœux: que cette année t’apporte tout ce qui te manque.
    Mes résolutions à moi pour 2015 :prendre un coaching avec toi et enfin passer à l’action.
    j’aurai 3 questions à te poser ,
    questions que je juges fondamentales et qui intéresseront surement tes lecteurs:

    1)quelles sont les lectures(ebook,livres etc…) ou sites de Pua que tu recommandes à tes eleves,lectures ou modeles de Pua que tu juges utiles et indispensables pour la progression de l’eleve .Quel model de pua t’inspire le plus ?.le but de cette question est d’eviter de perdre son temps sur les forums et de lire tout et nimporte quoi.

    2)là ou te demarques de pratiquement TOUS les coachs ,c est que comme Paul janka tu preconnises l’approche direct rapide de 2-3mn..tu prétends que cela est inutile de faire du confort car on restera un inconnu rencontre dans la rue et tu pretends avoir des statistiques qui prouvent que l’on a plus de chance d’avoir le numero de la fille apres 2 ou 3 MN.Ma question est peut etre simpliste mais comment se fait il que l’on voit uniquement des videos ou conseils ecrits de Pua mentionnant de faire du confort et que sinon le taux de flakes sera eleve.Penses tu que cela est une volonte delibere de leur part de rendre le processus de seduction beaucoup plus complique qu’il ne l’est ou alors qu’ayant internalisé que la seduction est une science compliqué ,ils ne voient meme plus la simplicite?.A ma connaissance personne à part Paul janka mentionne le fait que peu importe le confort on reste un inconnu pour la fille et que cela n’influt en rien le taux de revoyure.

    3)tu preconises de sexuer au plus vite et de coucher le plus rapidement avec la fille etant donne la presence de la tension sexuelle entre les deux sexes. tu prétends que l’interet qu’une femme ressent envers un hommes est dabord sexuel…Peux t -on interesser une femme avec autre chose que le sexe afin de la rendre accro ?Le risque de vouloir coucher avec elle tres rapidement nous devalorisera t-il pas dans le sens où on entre dans la case des mecs qui ne pensent « QU’ A CA  » et qu’elle a du en voir des centaines comme nous d’où notre perte de valeur à ses yeux?

    en te remerciant d’avance

    • Salut Toto et bonne année,

      1)quelles sont les lectures(ebook,livres etc…) ou sites de Pua que tu recommandes à tes eleves,lectures ou modeles de Pua que tu juges utiles et indispensables pour la progression de l’eleve .Quel model de pua t’inspire le plus ?.le but de cette question est d’eviter de perdre son temps sur les forums et de lire tout et nimporte quoi.

      En terme de Pick Up, 3 lectures m’ont beaucoup inspirés : 60 years of challenge, Paul Janka et Aaron Sleazy. Dans mon livre, tu retrouves beaucoup de notions et idées qui appartiennent ou on été développés à partir des celles de ces auteurs.

      – Mon « Système » : Approche, numclose rapide, RDV s’inspire de Paul Janka. C’est son ebook « How to Getting Laid in New York City » qui m’a donné l’idée d’avoir une vision plus « macro » de la séduction, avec un système simple et répétitif VS me focaliser sur la partie « micro » de la séduction et toujours m’adapter et analyser chaque second d’interaction. C’est aussi l’inventeur de l’effet bande annonce, qu’il explique très bien dans un autre de ses ebooks « Attraction Formula ».

      – 60 years of challenge est sans doute celui qui m’a le plus inspiré. C’est le premier à avoir expliqué la séduction sous un angle totalement différent, en mettant l’escalation non seulement au centre de la séduction, mais en la voyant même comme une technique d’attract à part entière. Aussi, il utilise la création de tension sexuelle comme seule outil pour faire monter la BT. Son ebook « Complete Game Revision System » est l’un des chefs d’œuvres que tous les amateurs de séduction devrait lire et se référer comme base (vs La Mystery Method). Même si ma vision de la création de tension et de l’escalade diffère légèrement de la sienne, ca reste une référence importe pour moi beaucoup de ce que je fais au niveau « micro » s’inspire de sa philosophie.

      – Gunwich : sa méthode « gunwich » est assez ancienne et courte, mais son programme audio (en français !) vaut vraiment le coup d’y consacrer quelques heures. Il par si j’ai réalisé la grande différence entre plaire et séduire, c’est grâce à lui. Il a aussi été une source d’inspiration de 60, et les 2 auteurs sont complémentaires sur de nombreux points.

      – Aaron Sleazy a été 2 livres qui m’ont intéressé et m’ont aussi poussé à la réflexion. Son livre (accessible sur Amazon) « Minial Game : the non-nonsense guide of getting girls » est intéressant pour travailler ses fondamentaux. Ce que j’aime chez Sleazy, c’est qu’il part du principe que le résultat que tu obtiens sur le terrain, tu le dois principalement à ce que tu fais en dehors : ton travail sur ton apparence, ta vie sociale, etc. C’est une vision simpliste, peut-être même légèrement réductrice, mais j’y adhère en grande partie. C’est aussi un gars qui a critiqué à juste titres certains aspects négatifs du marché de la séduction. Je considère que son ebook « Debunking the seduction community » est une vraie référence. Je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il dit, mais a un avis intéressant et très pertinents sur de nombreux points.

      Ce sont les principales sources que je conseille. D’autres types m’ont un peu inspiré à l’époque ou le forum mASF existait encore (depuis il a été racheté et supprimé du net par Ricard La Ruina), notamment Dreem, Ijjjji, TVA oslo ou IamMaximus.

      On m’a aussi conseillé de lire « Models » Mark Manson. Apparemment son livre est de très bonne qualité, et les quelques articles que j’ai lu de lui étaient de très bonne qualité.

      2)là ou te demarques de pratiquement TOUS les coachs ,c est que comme Paul janka tu preconnises l’approche direct rapide de 2-3mn..tu prétends que cela est inutile de faire du confort car on restera un inconnu rencontre dans la rue et tu pretends avoir des statistiques qui prouvent que l’on a plus de chance d’avoir le numero de la fille apres 2 ou 3 MN.Ma question est peut etre simpliste mais comment se fait il que l’on voit uniquement des videos ou conseils ecrits de Pua mentionnant de faire du confort et que sinon le taux de flakes sera eleve.Penses tu que cela est une volonte delibere de leur part de rendre le processus de seduction beaucoup plus complique qu’il ne l’est ou alors qu’ayant internalisé que la seduction est une science compliqué ,ils ne voient meme plus la simplicite?.A ma connaissance personne à part Paul janka mentionne le fait que peu importe le confort on reste un inconnu pour la fille et que cela n’influt en rien le taux de revoyure.

      En fait, non.

      Ce n’est pas un point sur lequel je me démarque. Il y a plusieurs autres coachs qui préconisent de prendre le numéro rapidement. Rien qu’en France, j’en connais au moins 4 autres :

      – Snipe a écrit avoir autant de résultat en passant moins d’une minutes qu’en passant plus de 10. Même si je ne suis pas vraiment d’accord avec lui, il va dans mon sens.

      – Blusher, un coach pour qui j’ai beaucoup de respect, conseille aussi de faire court et simple.

      – Il me semble aussi que les coachs de Lifestyle conseil préconisent eux aussi des rencontres rapides.

      – Plus récemment, après la lecture de mon ebook et quelques discussions que nous avons eu ensemble, Richard (Pick-Up Alliance) a testé lui aussi l’effet bande annonce, et en est arrivé aux mêmes conclusions que moi : quand on plait à une fille mieux vaut prendre la première porte de sortie et rester sur la meilleure impression possible, et que le temps passé n’est pas un facteur déterminant dans la revoyure.

      Tout ça, rien qu’en France, ça fait déjà beaucoup.

      Est-ce volontaire ? Est-ce pour vendre de la camelote ? Dû à des croyances sur la complexité de la séduction ? Ou est-ce finalement honnête de leur part ? Je pense qu’il y a un peu de tout.

      Certains gars rapportent qu’ils ont plus de résultats en restant plus longtemps, et je veux bien les croire. Mais pour moi, revoir une fille ou pas n’a jamais été une question de temps, ni même de confort. C’est une question d’impact émotionnel.

      Il y a ceux qui sont assez direct dans leur approche, et qui peuvent donner un impact émotionnel très vite (je donne plusieurs outils dans mon ebook pour le faire), d’autres qui le sont moins et qui ont besoin d’un peu plus de temps. Cependant je pense que (1) plus c’est tôt, mieux c’est. (2) C’est mieux d’apprendre à faire une approche à fort impact émotionnel qui va durer quelques secondes, qu’un truc plus long où l’on va (essayer) de faire marrer la fille.

      Pour moi, le PU c’est 3 choses : (1) Emotion, (2) Rapport, (3) Logistique.
      (1) Tu approches correctement, (2) tu poses une ou 2 question, (3) tu propose un échange de numéro.
      C’est simple est ça ne demande QUE quelques minutes.

      tu preconises de sexuer au plus vite et de coucher le plus rapidement avec la fille etant donne la presence de la tension sexuelle entre les deux sexes. tu prétends que l’interet qu’une femme ressent envers un hommes est dabord sexuel…Peux t -on interesser une femme avec autre chose que le sexe afin de la rendre accro ?

      Dépend ce que tu entends par « accro », mais une chose est certaine : tu ne peux pas attirer une femme si elle ne te trouve pas attirant sexuellement. L’humour, le statut, et toutes les qualités sociales n’ont un caractère séduisant qu’à condition qu’elle soit DEJA attirée sexuellement par toi.

      Aucune femme n’a envie de coucher avec un homme juste parce qu’il est « drôle », « intelligent » ou « sympa ».
      Parfois l’intérêt peut-être autre que sexuel, mais dans ce cas ça ne s’appelle plus de la séduction mais un échange de bon procéder :-).

      Le risque de vouloir coucher avec elle tres rapidement nous devalorisera t-il pas dans le sens où on entre dans la case des mecs qui ne pensent « QU’ A CA » et qu’elle a du en voir des centaines comme nous d’où notre perte de valeur à ses yeux?

      Normalement, si tu fais bien les choses, c’est-à-dire :

      (1) Si tu restes uniquement sexué non-verbalement, est installe une frame « romantique » à ton escalade.
      (2) Si tu ne lui sautes pas dessus après, que tu restes sous contrôle et que tu l’excites par tes kinos et un peu de sexualisation verbale.
      (3) Si tu persistes correctement : que tu sais quand il faut attendre ou arrêter.

      Alors, il y a aucune raison objective pour qu’elle te prenne pour un mec qui pense qu’à ça.

      Malgré tout, c’est quelque chose qui est inévitable.

      Les femmes sont très différentes. Tu peux prendre la main d’une femme au bout d’une demi-heure et qu’elle trouve cela très excitant et romantique, et faire exactement la même chose avec une autre qui va réagir comme si tu étais le plus gros des obsédés sexuels.

      Si une femme pense que « les hommes ne pensent qu’à ça », ce n’est pas parce qu’elle a rencontré des centaines de mecs qui se sont mal comportés avec elles en rendez-vous. C’est parce qu’on le lui a répété depuis l’adolescence et qu’elle a fini par l’intégrer comme croyance.

      Des mecs qui « pensent qu’à ça » comme tu dis, les filles n’en rencontrent que les samedi soir en boite, quand les mecs sont désinhibés par l’alcool. Tous les mecs qui tournent autour d’elles pour la séduire se comportent très bien avec elle (peut-être même trop).

      La bonne question c’est : avec laquelle veux-tu séduire ?

      Peut-être que si tu vas trop vite, tu risque de vexer l’une, mais si tu ne faisant rien, tu risques de finir par désintéresser l’autre. Toutes les femmes n’ont pas envie de passer par une longue phase de rendez-vous (parce que ne les a pas conditionnés à le vouloir).

    • Salut toto,

      Tout d’abord je te souhaite une très bonne année 2015 !
      J’ai lu attentivement tes questions et les réponses de chris, et je n’ai rien à ajouter car il a apporté tous les éléments de réponse. Chris est mon mentor depuis plus de 2 ans, il m’a enseigné énormément de choses et c’est grâce en partie à lui si aujourd’hui j’arrive à me débrouiller en drague de rue et avoir des résultats réguliers. Si ça peut te rassurer ses théories je les ai vérifié sur le terrain avec lui, avec pleins d’autres players également, ou même à chaque fois que je drague seul (quelque soit le rêve vendu par telle ou telle méthode de séduction je ne valide que ce qui fonctionne sur le terrain). Ce que j’aime dans ce qu’enseigne chris c’est vraiment le coté « efficacité », séduire dans un labs de temps très court (1 à 2 rdvs max), et tout ça sans nous plomber le cerveau avec pleins de techniques inutiles qui ne font pas avancer réellement le processus de séduction.
      Voila. En tout cas je te souhaite bon courage pour ton aventure dans le game ça en vaut vraiment le coup et ça peut radicalement changer ta vie !

      Abdou

  5. Un grand merci à Chrys et Abdou pour ces reponses complètes.
    Meilleurs vœux à toi Abdou ,ton temoignage et encouragement fait chaud au cœur et c’est le genre de messages qui pousse à aller sur le terrain.
    bonne continuation

    • J’ai une toute dernière choses à ajouter.

      Toute cette théorie n’est que du vent si tu ne pratiques pas. La théorie ne devient qualitative qu’avec la pratique, parce qu’il faut une certaine expérience et connaissance concrète pour qu’elle nous puisse nous évoquer quelque chose.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.