Accueil 5 Autour de la séduction 5 50% de votre attirance dépend de votre testostérone
testostérone attraction attirance

50% de votre attirance dépend de votre testostérone

Certes, je sors le chiffre de mon chapeau !

Je n’ai pas découvert ce pourcentage dans une quelconque étude scientifique et à vrai dire, j’ignore si elle joue un rôle aussi important ou plus important encore.

Tout ce dont je suis convaincu, c’est que cette hormone joue un rôle réel dans notre attractivité. Un rôle assez important pour ne pas la négliger.

Meilleur est votre taux de testostérone, plus vous êtes attirant.

Il y a beaucoup de raisons à cela :

  • Une modification de votre état interne : vous vous sentez plus viril, énergique et de bonne humeur.
  • Une augmentation de votre désir sexuel : vous désirez les femmes davantage sexuellement (au détriment du désir purement affectif).
  • Une modification de votre corps (en plus Homme !) : parce que la testostérone joue un rôle essentiel dans la construction musculaire et quelques autres caractéristiques masculines.
  • De meilleures performances sexuelles : la testostérone donne une meilleure érection et permet de durer plus longtemps — utile pour fidéliser 😉.

De plus, ça vous permet aussi de garder du désir sexuel pour votre partenaire plus longtemps.

La plupart des filles se plaignent qu’après 2 ou 3 ans, leur mec devient nullissime au lit…

Forcément, quand on a peu de désir à la base, on se lasse encore plus vite de sa (seule) copine.

La plupart des hommes qui galèrent avec les femmes ont PEU de testostérone

Ce n’est certainement pas quelque chose que vous diront les coachs en séduction.

Leur « business model » se résume à vendre des programmes et des coachings pour enseigner des techniques. Il s’attaque (et mal) aux symptômes, mais jamais aux causes.

Cela dit, la plupart des mecs qui (1) sont peu sexué, (2) ont un besoin d’affection exacerbé, (3) manquent d’énergie et de niaque pour aller vers les femmes et les séduire (= les escalader), (4) ont encore un physique d’ado prépubère — peu de barbe et de muscles — et (5) ont un mental faible, sont des mecs qui ont peu de testostérone.

Ils en ont du moins tous les symptômes.

Mauvais VS bon dragueur

Les « naturals » et les bons dragueurs de la communauté, quant à eux, n’ont pas ce problème.

Ils ont un niveau de testostérone élevé.

C’est pour ça qu’ils peuvent appliquer exactement les mêmes conseils qu’un autre (ex : approcher en direct, persister, escalader, etc.), et le faire 100 fois mieux que lui — avec d’excellents résultats.

Bien évidemment, ce n’est le seul ingrédient qui explique leur succès.

Ils ont aussi :

  • Une bonne apparence,
  • Un bon innergame,
  • Savent comment escalader efficacement.

Mais c’est comme une chaîne : un seul maillon faible et tout pète ! Qu’importe la qualité des autres maillons.

Sans testostérone, il est difficile d’avoir de la réussite auprès des femmes. D’autant plus que l’hormone a un énorme impact sur l’innergame, et dans une moindre mesure sur l’apparence physique.

 Testostérone & Vie sexuelle

Il existe une corrélation évidente entre le taux de testostérone d’un individu et sa vie sexuelle.

Plus vous avez une testostérone élevée, plus votre vie est dynamique sur le plan sexuel.

C’est parce que la testo accroît l’appétit sexuel !

Quand vous avez « faim », vous sortez plus souvent pour rencontrer des femmes, vous saisissez davantage les opportunités du quotidien, vous hésitez moins à escalader pour aller au bout du processus.

Un mec qui a beaucoup d’appétit mangera plus qu’un autre qui en a peu. C’est normal.

Vous pourriez croire que plus un homme désire les femmes et moins il est attirant, mais c’est l’inverse qui est vrai.

Les femmes adorent les mecs qui débordent de désir pour elles (et du désir naturel, pas surjoué).

Un homme qui déborde de désir a une présence plus sexuée.

Il démontre aussi qu’il a une libido en bonne santé et de l’expérience auprès des femmes.

Sans oublier que, même si elles ne l’admettront pas, les femmes aiment exciter les mecs : ça les fait se sentir sexy et flatte leur ego.

Du reste, ce désir sexuel est facilement contrôlable. Rien à voir avec la porno-addiction ou ses autres trucs.

Vous pouvez avoir un désir ardent pour une femme, ce n’est pas autant que ça affectera votre détachement du résultat ou vous incitera à agir stupidement, comme un type frustré.

Moins de testostérone = moins sexué = moins attirant

À cause d’un tas de perturbateurs endocriniens présents dans la bouffe, l’eau et les objets en plastique, additionnés à une vie sédentaire et un conditionnement social dévirilisant, les hommes produisent de moins en moins de testostérone génération après génération.

Vous avez probablement moins de testostérone que votre père au même âge, qui lui-même en avez déjà moins que votre grand-père.

C’est une mauvaise nouvelle…

Ça veut dire que, si vous gardez le même style de vie, avec les mêmes habitudes alimentaires, vous n’atteindrez jamais votre potentiel maximum.

Vous ne vous sentirez jamais cette énergie de virilité, et les femmes non plus.

Les femmes aiment les hommes (masculin) qui dégagent cette énergie-là !

C’est exactement comme nous, quand nous sommes en présence d’une femme qui exhale une aura très féminine. C’est agréable, apaisant, excitant, jouissif.

Les femmes apprécient l’aura masculine tout autant.

Mais attention : je ne parle pas d’une virilité bricolée de toute pièce par son ego.

Je parle d’une virilité naturelle, une aura qui émane spontanément de soi à travers son attitude et sa manière de communiquer (verbalement ET non-verbalement).

Votre testostérone est la source de cette aura.

Comment augmenter son niveau de testostérone ?

Il faut distinguer deux choses :

  • Ce qui réduit la testostérone.
  • Ce qui l’augmente.

On pourrait écrire un livre entier sur le sujet (j’en écris un en ce moment même…)

Ici je vais me contenter de quelques principes de base.

Comment NE PAS réduire sa testostérone

  1. Respectez votre sommeil.

La testostérone est produite durant votre sommeil, en particulier pendant les phrases profondes et paradoxales.

Plus vos nuits de sommeil sont longues et de qualité, plus vous permettez à votre organisme d’en créer !

  1. Évitez les substances œstrogéniques.

Nous sommes exposés à tout un tas de substances œstrogéniques, notamment des produits chimiques.

Pour rappel : les œstrogènes sont les « hormones femelles ». Elles ont la particularité de pouvoir transformer un homme en gonzesse ! (si, si, vous avez bien lu). Elles réduisent également la testostérone.

On prescrit des injections de cette hormone aux transsexuels (hommes) qui changent de sexe. Et nous aussi, nous avons droit à notre petite cure d’œstrogène quotidienne.

Les pires sources sont dans :

  • La viande bon marché (bourrée d’hormones) ;
  • Les bouteilles en plastiques, les cannettes et les boites de conserve — qui contiennent du BPA, un p*tain de perturbateur endocrinien ;
  • Les produits d’entretien ou cosmétiques contenant du « Paraben » (un autre perturbateur endocrinien).
  • Le soja.

Je vous recommande fortement d’éviter ces sources.

Cela implique notamment d’acheter de la viande un peu plus chère chez un boucher, ne boire que des boissons dans des bouteilles en verre ou des tétrabriques, boire exclusivement de l’eau filtrée.

  1. Evitez l’alcool.

A l’exception du vin rouge, tous les alcools, surtout consommés à haute dose, sont oestrogéniques.

Bien sûr, un verre de Martini ne va pas saloper votre testostérone.

Mais, globalement, même vous en consommez et mieux c’est.

  1. Évitez les mauvaises hormones.

En plus de cela, le corps peut fabriquer lui-même deux hormones qui réduisent la testostérone :

  • La Cortisol, qu’on appelle l’hormone du stress, qui se sécrète dans un état de stress psychologique ou physique.
  • L’Insuline, qui régule le taux de sucre dans le sang.

Pour éviter l’effet de ces mauvaises hormones, l’idéal est :

Pour la Cortisol

  • D’éviter le stess ou, à défaut, pratiquer une activité relaxante.
  • D’éviter les efforts physiques prolongés – marathons, entrainement de plusieurs heures, etc.

Pour l’Insuline

  • De réduire sa consommation en sucres, y compris en sucres lents.
  • De réduire le nombre de repas (moins vous en faites et mieux c’est) – vous pouvez pratiquer le jeûne intermittent par exemple.
  • Arrêter le grignotage (surtout de bonbons) entre les repas.

Comment AUGMENTER sa testostérone

  1. Faites un (ou plusieurs) sport(s) à forte intensité.

Musculation, haltérophilie, Sprint, boxe, judo, lutte, etc.

Tous ces sports permettent d’augmenter naturellement sa testostérone en les pratiquant.

  1. Consommez beaucoup de lipides.   

Les lipides participent à la production de testostérone par l’organisme. En particulier les lipides saturés et les Oméga 3.

Votre alimentation doit être riche en lipides.

Vous en avez dans :

  • Les produits animaux – le bœuf, le porc, le saumon, les œufs, le lait, le fromage, etc. (attention cependant à la provenance !)
  • Les fruits et légumes : l’olive et l’avocat principalement.
  • Les fruits à coques : noix, noisettes, cacahouètes, amandes, etc.

Vous devez cependant éviter les acides gras trans (oestrogéniques et très mauvais pour la santé), qu’on trouve dans les aliments fris, les fast food, certaines huiles végétales.

  1. Le sexe (le vrai, le pur 😊)

A chaque fois que vous avez un rapport sexuel, ou que vous vous retrouvez excité par la présence d’une femme, cela provoque un pic de testostérone !

C’est une raison supplémentaire d’aller vers les femmes et les fréquenter.

On dit que l’argent appelle l’argent, mais le sexe appelle le sexe aussi.

  1. Vitamine D

Je ne suis absolument pas fan des compléments alimentaires.

La plupart sont de la vraie merde présentée comme des produits miracles ! (Gloire au marketing.)

Beaucoup de « Gainers » par exemple sont des protéines en poudre à peine assimilables qu’on nous vend comme s’il s’agissait de Stéroïdes anabolisants.

Mais j’ai une très bonne expérience avec la Vitamine D.

J’en ai pris tout une année, j’avais la sensation d’avoir une énergie et une motivation débordante ! Vraiment.

Bien sûr, certains sont probablement moins carencés que moi en vitamine D.

Mais essayez seulement de faire une cure de vitamine D (et une VRAIE cure, avec une dose d’au moins 125 µg par jour, pas 5 µg…), durant au moins un trimestre, vous sentirez sans doute une amélioration sur plein de plans différent : plus énergique, moins enrhumé, meilleures performances sportives, etc.

Et ce ne sera pas seulement un effet placebo !

La vitamine D joue un rôle essentiel dans la production de la testostérone.

Si vous en prenez durant toute année, en plus de votre exposition au soleil, vous pouvez augmenter votre testostérone jusqu’à 25%.

  1. Zinc

Le zinc est un autre complément alimentaire que je recommande.

Il participe également à la production de testostérone et c’est un oligo-élément qui se fait rare dans notre alimentation moderne.

En plus, il n’est pas cher.

Vous pouvez en commander sur Amazon pour une dizaine d’euros.

  1. Fake it till you make it

J’ai dit plus haut que la testostérone avait une influence sur le mental. Mais le mental aussi a une influence sur la testostérone.

Il y a une quantité de livres et d’études qui expliquent que les pensées et les émotions peuvent aussi influencer le corps, en particulier les hormones.

C’est donc un cercle vertueux (ou vicieux).

En imaginant avoir une virilité débordante, vous allez insuffler au corps l’ordre de produire plus de testostérone. Et celui-ci y répondra favorablement.

Questions ? Remarques ? Suggestions ? Laissez un commentaire ci-dessous. Si cet article vous a plu, faites un tour dans ma librairie, vous y trouverai mes livres. Je propose aussi des coachings individuels et des consultations par téléphone ; n’hésitez pas à me contacter me poser des questions.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

13 plusieurs commentaires

  1. Merci pour cet article très complet : )

  2. Super article mais à propos du stress c’est pas évitable quoi qu’on face en aura toujours des moments de stress surtout ci ont ce préparer à aborder des femmes

    • On peut toujours réduire le stress en (1) évitant les situations stressante (même si ça n’est pas toujours possible malheureusement) et (2) faire une activité déstressante – méditation, bain chaud, musique classique, whatever. Tu peux aussi prendre des compléments alimentaires/ médicaments si vraiment ton stress est récurrent.

  3. Merci Chrys. Il y a la douche froide ou écossaise qui permet d’augmenter la testostérone aussi.

  4. Salut Chrys, très bon article et très vrai encore une fois.

    Quelle est ta vitamine D?

  5. Je la commande ma vitamine D3 sur Myprotein. 2 gélules matin et soir.

  6. Salut Chrys !

    excellent article!mais j ai 200 % de testosterone et 0 % de réussite lol ! je vais finir par croire que je suis un martien!
    encore cet aprés midi ,j ai essayer d inviter deux connaissance,elles ne m ont meme pas fait l affront de me répondre ..
    il faut que j ai 1000 % pour attirer quelqun!

  7. @Thierry tu as invité 2 femmes qui sont des potes et elles ne t’ont pas répondu ?

    Invite des femmes avec qui tu n’es pas en FZ.

  8. En fait finalement hier soir , vanity , une m a répondu qu’ elle n etait pas dispo le samedi. ..prévisible. .mais au moins petit progrès elle a répondu..et l autre rien.du tout.pour la fz et bien.je n ai hélas que des relations de ce style.

    • Thierry : Encore une fois, sans te connaitre, sans te voir (physiquement, ton look, ton langage corporel…), c’est difficile de faire un diagnostique. Mais je pense qu’il y a, aussi, une question d’état d’esprit dans ta problématique.
      Quand tu écris « ,j ai essayer d inviter deux connaissance », tu fais déjà 3 « erreurs » :
      – On n’essaye pas de faire ! On fait, ou on ne fait pas. Ce n’est pas vrai pour tout, mais dans le cas d’une proposition de bouffe, si. Là, d’entrée de jeu, tu es trop timoré.
      – Inviter. Non, tu n’as pas de raison d’inviter (= de payer pour que quelqu’un accepte ta présence) qui que ce soit à froid. Surtout si c’est quelqu’un que tu vois peu.
      – Connaissances. Alors… Déjà, pourquoi vouloir passer du temps avec des « connaissances » ? Une connaissance, c’est vague, c’est presque rien. Pour moi, c’est le degré minimum d’une relation. 1er point, ça montre que tu as peu de choix. Ensuite, si tu te comportes comme avec une « connaissance » en parlant avec ces filles, tu mets forcément de la distance. Si elles te plaisent, le but c’est de te rapprocher, donc de te comporter comme avec des targets potentielles. Enfin, si ce sont juste des connaissances, tu ne peux pas attendre d’elles qu’elles te répondent forcément, d’une, et de deux, raison de plus pour ne rien leur offrir.

      ça, c’est pour les points négatifs. Le point positif, c’est que tu as tenté. Tu as donc gravis une marche dans ton propre cheminement personnel, et tu dois être fier de toi, plein de gratitude. C’est essentiel si tu veux commencer à t’aimer, modifier ton regard sur toi-même puis le regard des autres.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Recevez le guide gratuit comment aborder et séduire dans la rue!

x