Accueil 5 Apprendre la drague 5 Stop à la validation des femmes ! Passez à l’action !

Stop à la validation des femmes ! Passez à l’action !

imagesCe n’est pas la validation d’une femme qui va vous faire progresser mais votre capacité à la séduire. Beaucoup d’hommes lancés dans un processus de séduction attendent un maximum de validations de la partenaire face à eux, comme un véhicule s’arrêterait à un feu tricolore en patientant jusqu’à ce que celui-ci passe au vert.

Ce n’est pas ainsi, que vous ferez progresser l’interaction avec une femme. Le mouvement égalitaire entre hommes et femmes dans nos sociétés modernes ne doit pas vous faire perdre de vue, que très largement encore, l’initiative de la drague est un domaine masculin. En d’autres termes : c’est à nous d’agir un minimum sinon il ne se passera rien !

Lorsque l’on dit que les femmes aussi nous séduisent, c’est heureusement archi-vrai. Mais elles sont spécialistes d’une forme de séduction passive qui utilise tout un tas de signaux indirects :  sourire, regard appuyé, mains sur les cheveux, validation amplifiée de vos propos, toucher kinesthésique répété. Elles peuvent aller jusqu’à vous proposer de sortir ensemble, c’est à dire formaliser son intérêt pour vous verbalement. Mais cette dernière initiative est rare ( ne dites pas que ça vous est déjà arrivé, cela nous est TOUS déjà arrivé ) car elle est toujours une prise de risque.Pougues_1900-6

– C’est votre action de séduction qui est attractive ! On l’oublie peut être de plus en plus, mais une femme qui ne vous connaît pas, n’a pas de raison particulière d’applaudir chaque étape de votre jeu de séduction réussie. Elle ne valide donc rien (en apparence) mais se laisse transporter par votre énergie si celle-ci est efficace. En drague de rue, le nombre de de nanas qui semblait ennuyé par ma présence et avec qui j’ai conclu par un rendez-vous galant est tout simplement hallucinant sur ces années. C’est le cas pour Chrys et c’est le cas pour tous les autres dragueurs expérimentés. Avons-nous pour autant attendu la validation de ces demoiselles, étions-nous sûr et certains que nous leur plaisions ? QUE NENNI ! (voir Chrys, plaire ou séduire il faut choisir)

La conquête des femmes est la seule aventure exaltante dans la vie d’un homme. Guy de Maupassant. Même un écrivain romantique du XIXème siècle le clame ! C-O-N-Q-U-E-T-E !

C’est à VOUS de conquérir : ça veut dire accepter tous les inconvénients qu’une conquête implique sur son chemin, soit des échecs, du doute, peut-être un peu d’humiliation, une période de blocage ou de stagnation, et des efforts et de la DÉTERMINATION A CONSERVER SON CAP. Et on revient toujours au même postulat de départ : AGISSEZ !

Validation des femmes

Stop à la validation des femmes !!

La frontière claire entre persistance et insistance.

Ne pas dépendre de la validation d’une femme, ne signifie nullement faire n’importe quoi avec elle. Il est évident qu’un bon dragueur est un homme sensible connaissant les limites de la bienséance. Il persiste, car il sait qu’il doit passer certaines résistances féminines mais il n’insistera pas car autrement il contraindra.

L’insistance est la présence d’un climat lourd et oppressant entre vous deux : vous êtes hors-jeu. Retirez-vous et aller voir ailleurs, plein de jolies femmes célibataires vous attendent.

En réalité le facteur clé de validation d’une femme c’est l’émotion que VOUS lui faites ressentir, et non les expressions faciales de son visage ou les mots qu’elles formulent.

Pour un débutant le ressenti d’une femme n’est pas toujours facile à capter, car il doit se concentrer sur ses propres techniques. Continuez à agir et développer votre sensibilité car elle est un outil de travail indispensable en drague de rue (voir Tiger : le visage du dragueur de rue en 2 parties)

Les femmes acceptent d’instinct le rôle actif de l’homme dans le processus de séduction. Nous sommes « condamnés » à agir en tant qu’être masculin, sous peine d’accroître le mépris qu’elles ressentiront vis à vis de la masculinité en général.

Messieurs…  à nous de lancer le bal !

À propos de l'Auteur

Séducteur expérimenté et reconnu depuis 2006, Tiger a contribué à l’émergence et au développement d’une communauté de séducteurs parisiens. Il s’est fait connaître par la démonstration pratique des techniques applicables dans la rue. Le Nouvel Obs le repère et lui consacre un article. Il coache ensuite des élèves et continue à pratiquer sur le terrain par véritable passion.

À propos Tiger

2 plusieurs commentaires

  1. tiger très bonne article 🙂 pour moi la tu as ton meilleurs article,est j’irais même plus loin, ou du moins je rajouterais des choses que je suis sur tu pense aussi  » c’est à nous d’agir un minimum sinon il ne se passera rien !  » tellement vrai mais en tout, pas seulement les femmes, les gens veulent être aider du ciel mais ne font rien, est je trouve que la séduction peut en apprendre tellement sur la vie, prendre des risques,accepter « l’echec »

    « Ne pas dépendre de la validation d’une femme, ne signifie nullement faire n’importe quoi avec elle. Il est évident qu’un bon dragueur est un homme sensible connaissant les limites de la bienséance. Il persiste, car il sait qu’il doit passer certaines résistances féminines mais il n’insistera pas car autrement il contraindra. »

    Je comprend pourquoi tu dit cela, parce que certain vont insisté comme des barbares…. on ce comprends, mais je pense qu’il faut réellement être ce que l’on est, est ne pas changer pour une femme,car au fond on est tout simplement pas fait pour être avec tout le monde simplement, mais insisté avec subtilité est simplement ce respecter sois même aussi, sans ce mettre à quatre patte.

     » C’est à VOUS de conquérir : ça veut dire accepter tous les inconvénients qu’une conquête implique sur son chemin, soit des échecs, du doute, peut-être un peu d’humiliation, une période de blocage ou de stagnation, et des efforts et de la DÉTERMINATION A CONSERVER SON CAP. Et on revient toujours au même postulat de départ : AGISSEZ !  »

    tellement vrai, on ne progresse qu’ainsi est dieu sais qu’il faut s’en prendre est qu’on s’en prendra toujours mais je pense bien que cela reste le seul moyen de devenir bon

    peace

  2. Cette peur d’être trop « actif » en séduction est vraiment une épidémie contemporaine. J’espère qu’un maximum de lecteurs comprendra les bienfaits de l’initiative en drague.

    Peace à tous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.