Accueil 5 Autour de la séduction 5 Pourquoi coucher au premier rendez-vous ?

Pourquoi coucher au premier rendez-vous ?

Aujourd’hui, je vais écrire un petit post en réponse à quelques interrogations qui m’ont interpelé après la mise en ligne de mon article : Comment coucher avec des filles au premier rendez-vous – partie 2.

Lorsque j’écris un article, j’ai souvent des retours de différentes catégories de personnes. Bien évidemment de mes lecteurs, mais aussi de membres de mon lair, d’anciens coachés avec lesquels je suis proche, de quelques amis et même (ex-)copine qui connaissent l’existence de ce blog.

Parfois, j’ai des feedbacks externes (= commentaires), mais le plus souvent ils sont interne : par échange de mail ou discussion.

Et les jours qui ont précédé cet article, quelques personnes m’ont interpellé pour me demander pourquoi j’attachais de l’importance à coucher au premier rendez-vous.

La raison, je pensais l’avoir bien expliqué dans l’introduction. Mais je me suis dit qu’au risque de me répéter, ce serait intéressant de développer un peu le « pourquoi si vite !? », « pourquoi au premier rendez-vous !? ».

En effet, les croyances populaires poussent à regarder d’un mauvais œil le gars qui couche « vite ». Cela m’assurera que les gens comprennent la vraie raison pour laquelle je préconise de chercher à coucher au premier rendez-vous. Et qu’ils ne fassent pas de raccourci rapide du genre : ce gars-là prend la drague pour un sport ; considère les femmes comme des objets sexuels ; n’est qu’un viandard, etc.

(malheureusement, c’est quelque chose qui arrive TRÈS souvent quand on remet en cause une croyance populaire ou que l’on parle d’un sujet politiquement « incorrect »).

Évidement, ce n’est pas une course contre la montre.

Il ne s’agit pas de coucher au premier rendez-vous pour recevoir les éloges de ces acolytes de drague et combler son besoin de validation.

Mais c’est IMPORTANT de capitaliser quand une fenêtre d’opportunité s’ouvre. Parce que lorsqu’elle se referme, on n’est jamais sûr d’en avoir une seconde.

Surtout dans ce domaine, les femmes prennent leurs décisions en fonction de leurs émotions du moment (les hommes aussi d’ailleurs). Et la plupart des femmes ont des émotions très dynamiques. Autrement dit, qui changent vite.

  • Un jour elle a envie de sortir et croquer la vie à pleine dent, le lendemain elle veut rester seule à bouffer du chocolat.
  • Une semaine elle peut se sentir seule, avoir envie d’être avec quelqu’un et rechercher activement un mec. Puis la semaine d’après se sentir très bien toute seule et ne pas prêter d’attention aux hommes.
  • Une année elle veut X choses dans sa vie, et quelques années plus tard elle veut tout le contraire.

Donc, à moins de l’avoir fortement accroché émotionnellement, il est courant qu’une femme change d’avis d’un rendez-vous à l’autre.

Et quand je dis « accrocher émotionnellement » : ce n’est pas quelques plaisanterie qui la font rire, ressentir une connexion ou 10 minutes de roulage de pelle qui vont l’accrocher.

Il n’y a pas de suite logique ! Pas plus entre le 1er et second rendez-vous, qu’entre la rencontre et le premier rendez-vous.

  • Parfois ça va très bien se passer au premier rendez-vous. Vous flirtez, vous faites des petites papouilles, etc., mais sans aller plus loin (alors que, putain ça devenait bouillant !!!). Vous allez vous enflammer un peu et penser que c’est dans la poche. Mais après quelques jours ce sera le silence radio, ou alors elle vous enverra un message pour vous dire qu’elle préfère s’arrêter là. Ça m’est arrivé plusieurs fois avec des TRES belles nana. Croyez-moi, ça fout les boules, et pas qu’un peu… Ne présumez jamais qu’une fille va avoir envie de vous revoir UNIQUEMENT grâce à la bonne impression que vous avez laissée au premier rendez-vous. Vous risquez d’être déçu.
  • Parfois, c’est l’inverse. Le premier rendez-vous sera mitigé. Elle ne sera pas désagréable, mais son seuil de compliance sera inférieur à votre attente. Puis, comme elle mignonne, vous allez quand même lui donner une seconde chance. Et là, ce sera comme vous étiez en rencard avec une autre fille… La connexion, l’escalade, etc. Tout passera facilement. C’est la raison pour laquelle je préconise la règle des 50 minutes dont je parle dans mon ebook. Parce que si la fille résiste à votre vibe pendant autant de temps, vous avez plus de chance d’escalader en seconde rendez-vous (vs. devenir insistant à force d’essayer d’escalader).

La plupart du temps, pour accrocher une fille il faut coucher avec elle au moins une fois – et le plus souvent deux fois lors de deux rencontres différentes et rapprochées dans le temps – et initier une intimité affective qui est rarement possible sans passer par cette étape.

DONC…

Je préconise de chercher à coucher avec une fille dès le premier rendez-vous parce qu’ainsi, lorsque vous serez avec une OUI, ou une PEUT-ÊTRE qui s’avère suffisamment compliante avec de la persistance, vous serez PRÊT. Vous pourrez saisir l’opportunité TOUTE DE SUITE, plutôt que de vous satisfaire d’un premier rencard « sympa » et d’avoir 1 chance sur 2 de la revoir.

Je fais cela parce que c’est ce qui me donne le plus de chances avec les belles filles !

C’est un peu comme si une belle fille nous souriait dans la rue et qu’on se disait « j’irai l’aborder la prochaine fois ». Il n’y aura peut-être pas de prochaines fois ! Alors il vaut mieux y être préparé tout de suite. La première fenêtre d’opportunité est souvent la meilleure.

Par contre, si je suis à un premier rendez-vous et que je sens que ce sera compliqué d’aller au bout, parce qu’elle n’est pas suffisamment compliante ou pour des raisons logistiques, ce n’est pas grave. Je proposerai un second rendez-vous, de préférence pour la semaine suivante, avec autant de détachement qu’entre le numclose et le premier rendez-vous.

Si êtes du genre à préférer prendre votre temps et avoir plusieurs rendez-vous avant, et à condition que ce soit pour une autre raison que de justifier votre peur du rejet, c’est très bien aussi.

Si vous pensez que, d’un point de vue moral, ça ne se fait pas, ce n’est que vous que ça regarde.

Mais sur le point de vue de l’efficacité, le meilleur moment pour conclure, c’est au moment où vous en avez l’opportunité. Parfois cette opportunité n’arrive jamais, parfois elle arrive au second rendez-vous, mais assez souvent au 1er rendez-vous. C’est la raison pour laquelle je cherche à aller le plus loin possible lors de ce 1er rendez-vous.

Cela peut être plus ou moins vrai en fonction de ses goûts (p.e si vous aimez les filles introverties cette les premières opportunités pourrait arriver plus tard en moyenne), mais le principe est le même : battre le fer quand il est chaud, conclure dès qu’on peut !

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

11 plusieurs commentaires

  1. Salut Chrys, merci pour cet article, j’adhère pleinement à ton argumentation. D’ailleurs à un moment donné j’essayais systématiquement de coucher au premier-rendez-vous, et seule ma logistique actuelle m’en empêche. Au final, sur toutes les filles avec lesquelles j’ai couché, c’était à 60% au premier RDV/dans la foulée de la rencontre.

    Mais une question me turlupine, est-ce que tu préconiserait d’agir de la sorte avec les filles qui s’avèrent être vierges? Certains semblent y arriver très bien, je pense notamment à Adam. De mon côté ça a toujours été un peu contre-productif d’aller plus vite que la musique avec ce genre de fille, et il me faut 2 à 3 RDV.

    • Mais une question me turlupine, est-ce que tu préconiserait d’agir de la sorte avec les filles qui s’avèrent être vierges?

      En premier rendez-vous, je pense qu’il faut aller aussi loin que possible sans paraitre insistant.

      Ca signifie : le Fclose dans l’idéal, mais si ça coince pendant l’escalade physique, l’isolation chez toi/elle/wathever, ou quand elle fait une LMR, après avoir calmement essayé 2 ou 3 fois, on s’arrête. Idem si on ne peut pas aller plus loin pour d’autres raison (elle n’a qu’une heure, elle est indisposée, impossible d’isoler, etc.).

      C’est une règle que j’applique pour tous mes rendez-vous et avec toutes les filles.

      Si je ne peux pas Fclose, je peux toujours Kclose et isoler… Par exemple, imagine que tu as un rencard avec une fille très occupée qui n’a qu’une heure, et qu’après 45 minutes tu la fais monter chez toi (après l’avoir déjà escaladé physiquement). Tu ne vas probablement pas pouvoir la Fclose maintenant, mais la prochaine fois, si elle veut te revoir, tu pourras très facilement la faire monter chez toi une seconde fois. Ca te donnera plus de temps pour la chauffer et dépasser ses éventuelles résistances. Si elle n’a encore qu’une heure, en 10 minutes elle peut être chez toi, ce qui te laisse plus de temps pour escalader jusqu’au sexe ! (ce qui ne sera pas le cas si tu fais date « confort » à discuter dans un café).

      Certains semblent y arriver très bien, je pense notamment à Adam. De mon côté ça a toujours été un peu contre-productif d’aller plus vite que la musique avec ce genre de fille, et il me faut 2 à 3 RDV.

      Que ça mette plus d’un rendez-vous avec ce genre de fille est parfaitement normal.

      De manière général, les filles vierges sont plus introverties sexuellement. Forcément elles ont beaucoup d’appréhension, à la fois à cause de la peur de l’inconnu et la gêne de dévoiler leur intimité pour la première fois. Du coup elles opposeront souvent une grosse LMR quand le sexe sera sur le point d’arriver. C’est comme pour le gars qui veut sauter en parachute et qui veut renoncer au moment où il commence à voir le paysage devant lui. La peur nous donne envie de fuir/éviter la situation (même si c’est quelque chose que l’on désir « à froid »). Il leur faut donc plus de rendez-vous (pas nécessairement de temps en soi…).

      C’est à toi de te calibrer en utilisant ton meilleur jugement pour déterminer si c’est mieux ou non de forcer les choses. Moi je préfère m’arrêter avant de paraitre insistant au premier rendez-vous, parce que n’être pas sûr de revoir une fille plus tard ne signifie pas qu’on doit finir sur une mauvaise impression, et souvent les chances de conclure en insistant son inférieures aux chances de la revoir.

      Le truc ce n’est pas d’aller le plus vite possible, c’est d’aller aussi vite que la fille te le permet.

  2. Bonjour Chris.

    J’aime beaucoup ce site internet sur la drague et la séduction, j’ai appris énormément de chose et j’ai eu mes tous premiers résultats grâce à lui, même si ils ne sont pas très probant. J’ai encore beaucoup de travail à faire. En tout cas je trouve que tes conseils sont très pertinent. D’autres sites proposent des conseils pertinents mais ce sont les tiens qui m’ont vraiment permis de progresser.

    Edit : Ce qui va suivre est parfois contradictoire, rien n’est dans l’ordre, désolé je me suis laché mais il fallait que je le fasse car j’ai peur pour ma vie sentimentale.

    Je dois te faire part d’un petit soucis que j’ai vis à vis de ce blog, c’est clairement une critique et j’espère que tu ne le prendra pas mal.
    Voila je ne vais pas y aller par quatre chemins, je trouve que tu ne t’adaptes pas assez à nos différence (en tant qu’apprentis).

    Je m’explique, et j’espère que tu ne te moqueras pas de moi, c’est très difficile d’en parler autour de soi dans la vrai vie. Ici c’est plus simple car je sais que mon identité restera anonyme.
    je ne sais pas pourquoi, mais je suis un homme soumis, un vrai de vrai. Mes besoins et mes pratiques sexuel vont clairement à la domination féminine. J’ai besoin d’être soumis à une femme. Je ne sais pas si je suis naît comme ça ou si je le suis devenue suite à mon vécu, je n’en ai pas la moindre idée, mais je suis comme ça.
    Qu’est ce que j’entends par être soumis à une femme ? Chez moi c’est extrême, j’ai besoin qu’elle soit méchante et sadique avec moi, qu’elle m’humilie par exemple, qu’elle me demande de lui lécher les pieds, j’ai besoin d’obéïr sans broncher à tous ses caprices. Il y a cependant des pratiques de domination féminine qui ne me plaisent pas du tout, comme la douleur, je ne ressent aucune excitation si une femme prends du plaisir à me faire mal.
    Je suis tout le contraire d’un mec virile. J’utilise les mots « besoin » et « excitation » car c’est ce que c’est. Je ne peux envisager mon couple autrement que par la domination féminine, c’est un BESOIN. Et cette domination m’EXCITE sexuellement bien plus fort que n’importe quelle autre pratique. Les sensations que cela me procurent sont bien plus forte que si j’avais une sexualité normale. De ce que je lis de ton blog tu me donnes l’image d’un homme virile qui plait aux femmes. Je pense que tu ne t’ai jamais dis que des hommes comme moi pouvaient exister. Je pense que tu penses que les hommes comme moi subissent la domination féminine, alors que dans mon cas c’est un choix. Je pousse ma copine à me dominer car j’aime cela. Par exemple, si ma copine me prive d’éjaculation pendant deux mois et qu’elle couche avec un de ces amants cela me procure des poussé d’adrénaline impossible à mesurer, et je ne te parle même pas de l’excitation sexuel que j’éprouve.
    Ce que je vais dire va à l’encontre de ce que tu raconte sur ce blog. Je pense qu’en tant que garçon nous sommes fait pour être dominer par les femmes. J’ai vue trop de grosses brutes, du genre à faire des aller retour en prison pour actes de violence, être complêtement soumis à leur copine.
    Au début je n’été pas comme ça, en tout cas pas de façon aussi extrême, c’est venu avec le temps. A force d’être dominé par les filles j’ai fini par apprécier la pratique. Je ne suis pas seul, il y a énormément de vidéo porno où des filles sont mises en scène en train de dominer leur copain. Il y a forcément une raison, les films porno c’est fait pour les garçons, si il n’y avait pas de demande pour ce genre de scénarion les films ne veraient pas le jour.
    Tu ne parle jamais de domination féminine sur ce blog. Moi je me pose plein de question suite à tes articles
    – Je suis un homme soumis, il faut être dominant pour avoir une petite amie. Je n’ai donc aucune chance d’avoir une copine ?
    – Une copine qui domine son copain finit par s’en lasser, est ce donc impossible de garder sa copine sur le long terme en lui étant soumis ?
    – Est il impossible de séduire en dévoilant sa nature d’homme soumis aux femmes ?
    – Si j’indique à ma conquête en début de relation que je suis soumis aux femmes, va elle pouffer de rire, me tourner le dos, et s’en aller alors que le courant passait bien ?
    – Dois je vraiment faire semblant d’être un homme dominant pour séduire ?
    – Suis je normal ?

    J’ai un peu le cul entre deux chaises, d’un côté je joue le mec dominant pour draguer alors que je sent très bien que ce n’est pas moi. Ou alors je dis à la fille que je suis un mec soumis et elle s’en va si j’ai bien compris ton blog.

    Je me dois également de te faire part de mon expérience.
    Je sais, pour l’avoir expérimenter et vécu au sein de mon couple, de plus cela est corroboré par beaucoup de témoignages sur divers blog. En fait, les filles ont toutes un côté dominant plus ou moins prononcé. Si ma petite amie du moment n’est pas porté vers la domination féminine, c’est façile de l’y pousser. J’ai juste à me soumettre au moindre de ses caprices, régulièrement. Petit à petit mon côté soumis va réveiller son côté dominant. Et étape par étape, elle va me dominer de plus en plus. C’est vraiment façile à faire il faut juste être patient, la patience c’est la plus grosse difficulté pour instaurer une relation comme celle là.
    La plupart des filles, si ont leur parle de domination féminine, s’imagine en train de donner des coups de fouet. C’est le cas mais ça vient plus tard. Et en voulant aller trop vite je me prends une réaction du genre « je suis pas comme ça » un peu comme le « je suis pas une salope » quand on chercher à dominer explicitement.

    C’est ici aussi que j’ai besoin de ton aide. J’essaye d’accélérer le processus, parce que se soumettre et être patient c’est bien sympa mais ça peut prendre des années. Au même titre que cela ne peut jamais arriver. Dans le sens où la fille que je pousse à me dominer ne le fera jamais.
    Comment accélérer le processus ? Premièrement je lui dis en début de relation, « ma chérie je souhaite te parler d’un truc …. blablabla …. j’aime la domination féminine ». Soit elle se casse soit elle reste et le processus est accéléré. Risqué ? Oui c’est vrai, mais c’est un choix, on prend le risque ou non.

    Comment réduire ce risque ? Comment lui dire qu’on aime être dominé sans se prendre une réaction du genre « je ne suis pas une fille comme ça » ?

    J’ai par ailleurs d’autres questions qui sont plutôt annexes mais tant que je suis en train d’écrire ça autant en profiter.
    L’hypnose pourrait elle me permettre d’augmenter la libido de ma copine ? L’hypnose pourrait elle me permettre de la pousser à la domination ?

    Cette histoire doit te paraître dingue, mais je suis comme ça. Je ne peux imaginer mon couple et ma sexualité autrement que par la domination féminine. Je n’ai rien trouver qui en parler sur les autres blog en matière de séduction. J’ai l’impression d’être un extra-terrestre. Tous les coach ne jurent que par la virilité et la domination de l’homme sur la femme. Pourtant je suis comme ça, je le répète c’est un BESOIN, je ne peux imaginer ma sexualité autrement, je suis incapable de dominer une fille. Je sais le faire, car je me suis entrainé en draguant beaucoup suite à tes conseils. Mais cela reste purement artificiel, quand je fait le mec viril je JOUE un rôle, ce n’est pas moi, c’est ARTIFICIEL.
    Une dernière petite précision, c’est en étant dominé un jour par une fille que j’ai découvert le plaisir que cela me procurait. Si cela n’été pas arrivé je ne serais peut être pas un homme aussi soumis aujourd’hui. Mais quand je regarde derrière moi, je me rends compte que depuis toujours j’ai été dominé par les filles.

    J’ai besoin d’une réponse, je t’explique tout ça car je suis convaincue que tu est très fort dans tous les domaines de la séduction et que tu sauras m’aider. Je suis un de tes clients, je peux le prouver, à la page 104 de drague minimaliste les 3 derniers mots sont « ELLE vous perçoit. » J’espère ne pas avoir juste payé le livre sans avoir de support derrière je trouverais cela dommage bien que j’en ai eu largement pour mon argent. Drague Minimaliste est le meilleur livre sur la séduction que j’ai pu lire. tous les conseils sont à niveau largement supérieur que les conseils des autres soi disant PUA avec qui j’ai perdu mon temps (et mon argent).

    C’est en voyant l’article sur 50nuances de grey que je me suis décidé à te parler de ça, évidement l’article ne m’a pas rassuré du tout ^^ (faut dominer tout ça tout ça…)

    PS : Pour que tu puisse mieux cerner les réponses dont j’ai besoin sache que je ne suis plus du tout un AFC et j’ai plusieurs année de pratique derrière moi avec beaucoup d’open « à froid ».

    PS 2 : Je t’invite à te renseigner sur les hommes soumis, la gynarchie, la domination féminine. Je suis comme ça je n’ai pas choisis. Les hommes comme moi ont également besoin de conseil et ce blog en est dépourvu. Tout ce qu’on apprend c’est que les hommes comme moi sont des AFC qui doivent changer. Je ne suis pas un AFC mais je reste un homme soumis naturellement aux femmes. C’est un besoin cela me procure des sensations très forte, je n’ai pas choisis, je ne peux envisager mon couple et ma sexualité autrement.

    PS 3 : Désolé pour le pavé, bon courage pour le blog, ce que tu fais est vraiment génial, je continue de le montrer à tous les AFC qui en ont besoin, bien qu’ils refusent toujours de se prendre en main.

    PS 4 : Merci pour tous les conseils depuis le début de ton aventure, tu as sauvé ma vie sentimentale à tout jamais. Aucun PUA n’a réussi cela.

    • Rebonjour Chris

      J’ai oublié des petites choses
      – Si je ne suis pas amoureux je ne ressent pas le besoin de me soumettre. Cela me permet d’être plus ou moins « dominant » en début de relation, particulièrement en phase A1 A2 A3 de la Mystery method. Peut être ce détail t’aidera à formuler une réponse adapté.

      – Tu peux faire des recherches sur les termes « cuckold » ou « femdom », c’est du porno (on est pas sur un blog pour les gosses hein ^^), pour mieux comprendre mes pratiques.

      – Je t’encourage, et même je te CONSEILLE FORTEMENT, de faire un tour sur ce blog traitant de la domination féminine
      http://suprematiefeminine.over-blog.com/
      Ce blog a été rédigé par une femme, il y a de nombreux témoignage d’hommes et de femme, c’est le meilleur blog français en la matière. J’ai tout appris dessus sur ce que je vivais. Je pense que tu ne connais rien à ce monde. Il faut absolument que tu découvres car c’est un domaine PRIMORDIALE à mes yeux si on veut connaitre tous les tenants et aboutissant de la séduction (je ne prétends pas avoir plus de connaissance que toi)

      – Désolé pour le tutoiement si celui ci n’est pas adapté

      Un fidèle lecteur

      • Salut Anonyme,

        Wow, énorme pavé en effet. Y’a plus de mots que dans mon article ;-).

        Du coup je ne sais pas par quoi commencé… Je vais essayer répondre à tes questions dans l’ordre.

        Disons qu’en effet, dans ce blog (et mon ebook) il y a des conseils universels, applicables à tous, mais aussi certains autres conseils que je donne en partant du principe que l’homme est attiré par une femme de nature « féminine « (attiré par des caractéristiques physiques et comportementaux qu’on accorde aux femmes).
        – Physique = seins, fesses, lèvres pulpeuses, traits du visage fins, etc.
        – Comportementaux = douce, aimante, légèrement soumise, etc.

        C’est l’orientation sexuelle de la plupart des Hommes.

        Et comme, ce qui attire deux personnes entre elle, c’est principalement la polarité sexuelle : une personne de nature féminine sera attirée par une autre de nature masculine, et vice versa.

        Donc, un homme qui est attiré par les femmes « féminines » auront plus de chance de les séduire en démontrant des caractéristiques masculines.

        En tant qu’Homme avec une nature plutôt masculine, il est plus difficile pour moi de donner des conseils viables à des hommes dont l’attirance sexuelle est de nature plus « féminines » (= qui sont attiré par des caractéristiques que la société attribue plutôt aux hommes : la dominance, etc.)

        j’ai besoin qu’elle soit méchante et sadique avec moi, qu’elle m’humilie par exemple, qu’elle me demande de lui lécher les pieds, j’ai besoin d’obéïr sans broncher à tous ses caprices.

        Il faut distinguer le social du sexuel ici. Si c’est uniquement un goût sexuel, il ne voit rien de mal à cela, si ça t’excite et que c’est entre 2 adultes consentants.

        Par contre si tu as littéralement besoin que la fille t’ »humilies », dans la vie, là c’est une autre histoire… C’est probablement que tu as une faible estime de toi-même, un mauvais rapport avec la mère depuis l’enfance, etc. Et ce « goût » risque de te considérablement nuire à ton bien-être à long terme. Car ça n’a rien de sain d’apprécier quelque chose qui nous nuit.

        Personnellement, j’ai être très dominant au lit. Il m’arrive souvent de mordre, fesser, d’étrangler, et parfois d’insulter ou gifler ma partenaire si elle apprécie. Parce que j’aime être dominant et certaines de mes copines aiment se sentir très dominées durant l’amour.

        MAIS..

        Nous distinguons le SEXE, où l’on se lâche totalement tous les deux, et le SOCIAL.

        En dehors du lit, je suis très respectueux et je reste calme. Je suis peut-être légèrement dominant, dans le sens où j’ai le leadership, mais je suis loin d’entretenir un rapport maître-esclave dans mes relation. Je n’ai jamais insulté ou frappé une fille de ma vie, et je n’ai pas perdu mon sans froid depuis TRES longtems.

        Si elle me casse les c***, je lui montre la porte et lui demande calmement de partir et revenir quand elle sera de meilleure humeur, ou alors je prends mon mes et part sans rien dire (cela dépend d’où nous sommes).

        De même, ce n’est pas parce qu’elle aime le sexe très dominant qu’elle aime se faire battre, ou être insulté non plus.

        ce sont deux choses et contextes totalement différentes.

        De même, tu peux te faire fouetté et martyrisé au lit si ça t’excite, mais si c’est comme ça que tu aimes que ta copine se comporte avec toi en dehors, c’est qu’il y a (AMHA) un problème. Ta copine peut être légèrement dominante, mais pas te soumettre complètement.

        Ce que je vais dire va à l’encontre de ce que tu raconte sur ce blog. Je pense qu’en tant que garçon nous sommes fait pour être dominer par les femmes. J’ai vue trop de grosses brutes, du genre à faire des aller retour en prison pour actes de violence, être complêtement soumis à leur copine.

        Pas vraiment d’accord. Les femmes sont conditionnées pour soumettre l’Homme dans la relation (c’est une manière d’obtenir leur engagement), mais nous sommes pas « fait » pour être dominé. C’est plutôt la société qui véhicule un modèle de relation et des croyances qui pousse les hommes (même certaines brutes épaisses) à se soumettre « par amour » à une femme.

        y a forcément une raison, les films porno c’est fait pour les garçons, si il n’y avait pas de demande pour ce genre de scénarion les films ne veraient pas le jour.

        Oui, c’est vrai. Cependant, ça reste relativement marginal. La plupart des Hommes aiment dominer, et la plupart des femmes être dominées.

        – Je suis un homme soumis, il faut être dominant pour avoir une petite amie. Je n’ai donc aucune chance d’avoir une copine ?
        – Une copine qui domine son copain finit par s’en lasser, est ce donc impossible de garder sa copine sur le long terme en lui étant soumis ?
        – Est il impossible de séduire en dévoilant sa nature d’homme soumis aux femmes ?

        La réponse est NON aux 3 !

        Tout comme il y a certains hommes qui aiment être dominé, il y a certaines femmes qui AIMENT dominées. Cette polarité existe, et c’est vers celle-là que tu dois basé ta séduction si tu veux une femme comme cela.

        Si c’est ce que tu veux, tu peux chercher une femme de nature « masculine » qui aura une attitude et sexualité similaire à un Homme masculin.

        Je te conseille fortement de lire le livre de David Deida « The Way Of a Superior Man », il parle plus en détail de la polarité sexuelle et le choix du partenaire en fonction de sa nature.

        – Si j’indique à ma conquête en début de relation que je suis soumis aux femmes, va elle pouffer de rire, me tourner le dos, et s’en aller alors que le courant passait bien ?

        Si c’est une femme féminine (comme la majorité des femmes), oui. Y’a de gros risques. Mais si c’est une femme masculine, non.

        – Dois je vraiment faire semblant d’être un homme dominant pour séduire ?

        Si tu aimes vraiment les femmes dominante, pas seulement au lit mais aussi dans leur attitude, alors non. Tu peux assumer tes goûts. Seulement, tes résultats globaux seront plus faibles car tu cibles un catégorie plus précise et très probablement plus rare.

        – Suis je normal ?

        Ca dépend… T’as 2 bras, 2 jambes, 2 yeux et 2 testicules ou pas ? ;-P

        Comment accélérer le processus ? Premièrement je lui dis en début de relation, « ma chérie je souhaite te parler d’un truc …. blablabla …. j’aime la domination féminine ». Soit elle se casse soit elle reste et le processus est accéléré. Risqué ? Oui c’est vrai, mais c’est un choix, on prend le risque ou non.

        L’idéal, c’est de trouver des femmes qui ont DEJA ces gouts sexuels que tu aimes. Mais si c’est une fille plus standard, tu peux lui faire découvrir tes goûts pendant l’amour. Initie-le en lui demandant de te griffer, de te fesser, etc. Dans le feu de l’action, avec l’excitation du moment, et si tu es suffisamment à l’aise pour dire ce genre de truc, ça devrait bien passer, et même l’exciter si elle voit que ça t’excite !

        Par contre, elle perdra de l’intérêt si tu n’es pas masculin dans la relation (parce qu’elle est attirée par les hommes masculins) et de temps en temps au lit aussi.

        L’hypnose pourrait elle me permettre d’augmenter la libido de ma copine ? L’hypnose pourrait elle me permettre de la pousser à la domination ?

        Concrètement, tu peux temporairement suggestionner quelqu’un pour qu’il se comporte différemment durant sa transe. Si un fille est un bon sujet, tu pourrais lui faire croire qu’elle est un Homme très dominant. MAIS je te conseille d’oublier cette idée.

        L’hypnose ne change pas la personnalité (hormis durant la transe), et c’est loin d’être une solution fiable, éthique, envisageable pour une relation.

        Là encore, la meilleure solution est de filtrer les femmes dominantes/masculines.

        J’espère avoir bien répondu à ta question 🙂

        Si tu as d’autres questions n’hésite pas à répondre ou à me contacter par mail :).

        Ps : Merci pour le feedback de mon ebook !

      • Salut, j’ai pas tout lu, mais voici ce que j’ai à en dire :

        Premièrement, je suis aussi adepte de la domination féminine SEXUELLEMENT parlant. Si ma copine veut me dominer dans la vraie vie, je lui fous des claques. Ou plutôt, je la quitte. D’ailleurs, je ne sais pas pour toi mais je suis souvent très énervé contre moi-même pour avoir des désirs de la sorte. Et aussitôt que j’ai éjaculé, si la fille continue à me dominer, j’ai envie de lui foutre des claques et de l’insulter. D’ailleurs je préfère clairement la domination « gentille » (je suis son esclave, mais elle me traite bien, elle me félicite pour mes prestations, etc.) plutôt que la domination « méchante » (elle m’insulte, m’humilie, me dit que je suis une merde, que je ne sais pas la satisfaire, etc. même si c’est très clairement un rôle).

        Ensuite, désolé, mais la domination féminine c’est ultra-minoritaire. Déjà toutes les filles sont au moins des soumises SOFT. 95% d’entre elles aiment se faire légèrement étrangler, se faire tirer les cheveux, se faire bloquer les mains, se faire traiter de sale chienne, sale pute, etc. Domination hard, je suis encore jamais tombé sur une fille comme ça.

        Mais alors par contre je ne suis JAMAIS tombé sur une fille qui aimait dominer. Jamais, jamais, jamais. À chaque fois, ce que j’ai dû faire était la chose suivante : je devais expliquer à la fille que j’aimais me faire dominer et je devais la former. Seulement, la plupart des filles sont très mauvaises. Et si en plus la fille a plutôt tendance à être soumise dans la « vie normale », ce sera absolument impossible de la faire devenir dominante au lit. Elle jouera un rôle et elle le jouera très, très mal. La plupart de mes copines ne savaient absolument pas me dominer.

  3. Le fidèle lecteur anonyme

    Merci beaucoup Chris pour cette réponse.

    Tout devient plus clair, il me reste encore du chemin à parcourir mais ton avis m’est précieux.
    Notamment cette réponse qui me rassure et m’encourage :

    « Si tu aimes vraiment les femmes dominante, pas seulement au lit mais aussi dans leur attitude, alors non. Tu peux assumer tes goûts. Seulement, tes résultats globaux seront plus faibles car tu cibles un catégorie plus précise et très probablement plus rare. »

    C’est vrai que ce genre de fille est rare au même titre que mes goûts ne sont pas commun au seins des garçons.

    Et celle ci aussi

    « L’hypnose ne change pas la personnalité (hormis durant la transe), et c’est loin d’être une solution fiable, éthique, envisageable pour une relation.
    Là encore, la meilleure solution est de filtrer les femmes dominantes/masculines. »

    Avec du recul je pense que tu as raison, c’est vrai que éthiquement c’est pas terrible, j’aime pas trop l’idée d’imposer ma volonté, c’est mieux si la fille le fait d’elle même.
    En effet filtrer au début me semble une bonne solution, après je reste dans une situation délicate, je suis pas super bon en drague même si je me débrouille, alors si derrière je dois encore placer des filtres supplémentaire ça me façilite pas la tache ^^

    Par ailleurs sur la partie où tu distingue le social du sexuel, en effet, j’aime la domination sur le plan sexuel. Je n’ai peut être pas bien compris. Mais, une fille qui me fait des trucs pas très cool ça m’excite fortement, on est bien dans le domaine du sexuel là ? Par exemple en soirée, tout le monde fait la fête, j’ai un peu picolé, je renverse un verre alors qu’on est chez elle, elle me mets une gifle, et j’ai une érection, c’est du social ou du sexuel ? Du sexuel n’est ce pas ? surtout si ça l’excite elle aussi ? ce n’est pas malsain dans ce cas là ? j’ai eu un peu de mal à comprendre ta réponse.

    David Deida « The Way Of a Superior Man »
    Promis j’irais l’acheter, dés que j’aurais des sous :D. C’est sympa de me faire cette suggestion ça a l’air intéressant et je me dis que si tu l’as lu et que tu le suggère c’est que ça l’est forcément.
    En tout cas merci beaucoup pour tes réponses cela m’a beaucoup aidé.

    • En effet filtrer au début me semble une bonne solution, après je reste dans une situation délicate, je ne suis pas super bon en drague même si je me débrouille, alors si derrière je dois encore placer des filtres supplémentaire ça me façilite pas la tache ^^

      Passer de 30 approches à 60 (ou peu importe) peut ne pas être SI grâve si derrière tu gardes les filles assez longtemps !

      A choisir, je préfère de loin faire 2 ou 3 fois plus d’approches, mais garder les filles longtemps (à condition qu’elles me plaisent et me correspondent), plutôt que d’en faire 3 fois moins et d’avoir à recommencer juste après à chaque fois.

      Qu’est-ce que plusieurs dizaines d’approches en plus, si c’est un investissement à long-terme que tu recherches ?

      Par ailleurs sur la partie où tu distingue le social du sexuel, en effet, j’aime la domination sur le plan sexuel. Je n’ai peut être pas bien compris. Mais, une fille qui me fait des trucs pas très cool ça m’excite fortement, on est bien dans le domaine du sexuel là ? Par exemple en soirée, tout le monde fait la fête, j’ai un peu picolé, je renverse un verre alors qu’on est chez elle, elle me mets une gifle, et j’ai une érection, c’est du social ou du sexuel ? Du sexuel n’est ce pas ? surtout si ça l’excite elle aussi ? ce n’est pas malsain dans ce cas là ? j’ai eu un peu de mal à comprendre ta réponse.

      Si vous n’êtes que tous les deux, on peut considérer cela comme un genre de conflit qui sert de préliminaire et qui amène à du sexe bien débridé. Si c’est de ça que parle alors oui, on peut dire que c’est du domaine sexuel. Je n’aime pas le conflit en général avec mes partenaires. Je pense que c’est très mauvais pour ses relations à long terme. Par contre, j’aime le conflit comme « jeu de rôle » pendant les préliminaires… (quand c’est simulé!). Tu peux installer ce genre de jeu de rôle avec ta ou tes copines, c’est très sympa 🙂

  4. Le peuple attend les autres parties de « Coucher avec une fille au premier rendez-vous » 😛

    • Ne t’inquiète pas l’ami ! La prochaine partie sera en ligne en fin de semaine.

      Je suis entrain d’avancer sur un autre projet en même temps, ça me ralenti un peu 🙂

  5. Super article Chrys.

    100% d’accord.

    Si on couche au 1er rdv, c’est tout simplement parce que l’avenir est incertain.

    Depuis que j’ai décidé de coucher au 1er rdv, mon taux de FC a augmenté. Par contre, mon taux de second rdv est toujours le même. C’est comme ça. Peu de filles veulent une relation avec nous. Et peu importe ce qu’on fait au 1er rdv, ça ne changera pas son envie de nous revoir ou pas.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.