Accueil 5 Vidéos de drague 5 Interview de Chrys par Richard du blog Pickup Alliance

Interview de Chrys par Richard du blog Pickup Alliance

Cet été, j’ai reçu la visite de Richard du blog Pickup alliance chez moi.

Richard, bien que nos visions de la séduction soient assez divergentes (je pense qu’il complexifie trop la séduction, sans vouloir faire mon « minimaliste » notoire…), est quelqu’un que j’apprécie humainement.

Nous sommes allés pique-niquer dans un parc au bord d’un lac près de chez moi, et il m’a interviewé autour de ma philosophie minimaliste.

Le résultat, c’est cette bande audio ci-dessous de 35 minutes.

Je vous laisse l’écouter et réagir si vous le voulez.

Pour aller plus loin :

Questions ? Remarques ? Suggestions ? Laissez un commentaire ci-dessous. Si cet article vous a plu, faites un petit tour dans Ma Librairie, vous y trouverai tous mes livres numériques. Je propose aussi des coachings individuels et des consultations par téléphone. N’hésitez pas à Me Contacter si vous avez des questions.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

9 plusieurs commentaires

  1. ça fais du bien d’avoir une petite interview live entre 2 séducteurs qui savent de quoi ils parlent,

    J’ai aimé :

    – qu’on rappelle l’importance de trouver son style de femme et l’assumer pleinement

    – que Tout est innergame

    – Qu’il y a certaine chose qu’on ne peut expliquer et qui ne s’acquiert que par l’expérience

    Par contre l’info numéro 1 pour moi que j’avais oublié et qu’on a rappeler :

    Les femmes ont un coté social et primitif et il faut savoir séduire les 2

    Très bonne interview, très instructive !

    • Salut Alex,

      Merci.

      Je trouve mes explications un peu brouillonnes, mais c’est sans doute mon côté perfectionniste.

      Les femmes ont un coté social et primitif et il faut savoir séduire les 2

      Disons que c’est ce qui fait justement la distinction entre attirée et intéressée… On sait tous que les « mauvais garçons » plaisent sexuellement aux femmes, du moins -à physique égal – plus que le gentil garçon. Cependant, la plupart des femmes n’aiment pas « socialement » ce genre d’homme : trop arrogant, etc. L’idée est de plaire aux femmes sur les deux tableaux pour maximiser les sens de les séduire.

      Une autre chose qui mérite une précision : il ne s’agit pas vraiment de chercher à devenir « un meilleur prince charmant » auprès de son marché cible (les filles qui nous plaisent et à qui l’on plait). Mais en devant un meilleur soi-même (quand on tend vers son idéal soi-même) on devient aussi naturellement un homme de meilleur qualité auprès de ces filles.

      • Encore une fois Chris tu parles du type de femmes qu’ils nous plaisent ET À QUI ONT PLAIT…

        Moi j’aime les bourgeoises de 20/30 ans, mais pour le moment je ne semble plaire a ce type de femme (trop petit je pense et pas du même cercle social).

        Après moi c purement sexuelle, je croise une femme qui m’attire sexuellement et j’aborde peut importe l’âge, classe social et autres conneries des médias.

        Si ont n’est pas le style de mecs des femmes qui nous attire, on est obliger ont peut le devenir ?

        • Si ont n’est pas le style de mecs des femmes qui nous attire, on est obliger ont peut le devenir ?

          Déjà, il faut essayer de devenir plus attirant pour toi. Ensuite, parmi ses filles qui t’attirent, il y aura probablement un profil qui se dégagera. Pas forcément au niveau de l’age/classe social, mais surtout de l’état d’esprit. Ensuite, tu pourras plus facilement lire la « vibe »/ l' »aura » que dégage la fille.

  2. J’ai trouvé cette interview très instructif !
    Ça nous ramenne à nous poser la question : Qu’est-ce qu’on est prêt à faire pour choper/rencontrer des femmes ?
    Est-on prêt à se développer et améliorer les autres aspects de notre vie ? Est-on prêt à mentir un peu, de temps en temps, beaucoup ou jamais pour rencontrer des femmes ?
    Je pense que ça dépend de chacun et qu’il est utile de diriger les autres vers une voie authentique et sincère pour soi-même.
    Après, à tout à chacun de décider ! 😉

  3. @chris j’ai écouté l’interview ta vidéo et je suis assez d’accord avec toi, mais par contre je trouve bien de faire une connexion/rapport quand tu n’as pas la chance d’être un BG.

    Pour un mec « normal » il faut avoir d’autres qualités, et les fois où sa marche pour moi c quand je suis normal et que je ne cherche pas à fuir en 3 minutes après une demande étrange de numéro (genre fausse contrainte de temps alors que j’ai le temps).

    Sinon tu avoues que si on est petit à lunettes c mort pour séduire des femmes… Je me demande donc si je dois me faire chier à aborder, mais heureusement j’ai eu des résultats avec des filles plutôt jolies sinon ce passage m’aurait démoralisé…

    De toute façon les bimbos type Megan Fox ne me plait pas, je préfère le charme et je ne suis pas dans le cliché que les médias veulent nous forcer à aborder.

    Moi aussi je n’ai pas de discutions préparer, je parle sans prise de tête et je flirt assez facilement vue que l’inner game et l’état d’esprit du mec fun doivent être présent. De toute façon, quand les femmes sont open et qu’on leurs plaisent elles mettront en place l’opportunité de les séduire.

    • Oui, si tu sens que faire davantage de rapport alors fait le. L’intérêt est de trouver SA méthode, pas de faire bêtement ce qu’un « coach » te dit de faire.

      Pour ma part, je doute qu’il soit nécessaire de faire plus de 5 minutes de conversation, encore moi si ça rame. J’ai revu beaucoup de fille avec qui je n’avais passé que 2/3 minutes.

      En plus, je pense que, comme on reste plus facilement longtemps avec les filles « intéressées », et qu’on les revoit plus régluirement que les « peut-être », on a tendance croire que le temps est un facteur déterminant… alors que c’est simplement l’intéret initial de la fille qui a permis de faire durer l’interaction plus longtemps, et de la revoir.

      si on se débrouille bien, 2-5 minutes de rapport suffisent.

  4. Je suis d’accord avec toi quand tu dis: « c’est simplement l’intérêt initial de la fille qui a permis de faire durer l’interaction plus longtemps, et de la revoir. »

    J’ai réussis a avoir des opportunités avec des jolies femmes (bon moi c’était en activités et mon manque d’expérience à l’époque à fait que je n’avais pas osé KC alors que j’avais des fenêtres de tirs de malade).

    Ne pas oublier aussi que l’intérêt initial de la fille pendant la rencontre est à « temps limité », car une jolie femme à de quoi faire en prétendant et donc on est juste un mec parmi d’autres connu dans la rue (qu’on soi beau ou normal).

    Je suis content de t’avoir connu, car les parties « Look » et « Hygiène de vie » sont les bases OBLIGATOIRE pour pouvoir être « crédible » quand je suis avec les femmes, et je te remercie pour ton aide.

    Pour le reste, je pense que la magie de la séduction arrive justement parce que quand je croise une femme qui m’attire je ne m’y attendais pas (SPU et activités) et à ce moment la j’arrive à crée ce « feeling » parce que j’aborde sans réfléchir et sans phrases apprise par cœur.

    Je remarque que je suis différent avec une fille qui me plait VRAIMENT et quand je tente de « jouer un rôle »(quand tu dragues sans motivation parce que la fille ne te plait pas vraiment) et bien sur sa ne marche clairement pas.

    En SPU il faut quand même bien rappeler que les femmes n’ont rien demander à la base et donc beaucoup d’entre elles sont sous « le choc » d’une approche de rue, et donc 3 minutes pour qu’elles se remettent de la rencontre c trop juste.

    En 3 minutes il faut vraiment avoir le physique d’un Cristiano Ronaldo ou d’un Brad Pitt pour que la fille accepte un RDV en si peut de temps, et encore il faut passé le cap du « choc de la rencontre » pour elle.

    Après la SPU même avec le physique est une « loterie », car les grands sourires du moment peuvent caché une angoisse de parlé à un inconnu (et qu’elles attendent juste de partir pour se reprendre), voila pourquoi je ne calcule pas « de temps de présence défini » avec les femmes pendant l’approche.

    Je dirais même que si je peut faire un « RDV instantané » (et que nous avons tous les deux du temps libre) et bien je ne dit pas non, car plus tu as de l’attirance qui monte (et les femmes ont besoin de temps) et plus tu as la chance de la Kiss ou même FC (si tu tombe sur une fille libertine ou qui est en couple et qu’elle veut juste un moment fun sans prise de tête, mais rester en couple).

    Donc pour résumé: j’aborde la fille qui me plait, et je vois ou je peut aller avec elle sans avoir de limite (je m’adapte à la femme en face).

    De toute façon quand j’aborde dans la rue c’est que j’ai un minium de temps, si je dois aller au travail, ou que je vais a un RDV important ce n’est pas la peine de me déplacé si j’ai la contrainte de temps qui m’empêche d’être efficace.

  5. Je suis d’accord avec toi quand tu dis: « c’est simplement l’intérêt initial de la fille qui a permis de faire durer l’interaction plus longtemps, et de la revoir. »

    J’ai réussis a avoir des opportunités avec des jolies femmes (bon moi c’était en activités et mon manque d’expérience à l’époque à fait que je n’avais pas osé KC alors que j’avais des fenêtres de tirs de malade).

    Ne pas oublier aussi que l’intérêt initial de la fille pendant la rencontre est à « temps limité », car une jolie femme à de quoi faire en prétendant et donc on est juste un mec parmi d’autres connu dans la rue (qu’on soi beau ou normal).

    En SPU il faut quand même bien rappeler que les femmes n’ont rien demander à la base et donc beaucoup d’entre elles sont sous « le choc » d’une approche de rue, et donc 3 minutes pour qu’elles se remettent de la rencontre c trop juste.

    Les grands sourires du moment peuvent cacher une angoisse de parler à un inconnu (et qu’elles attendent juste de partir pour se reprendre), voilà pourquoi je ne calcule pas « de temps de présence défini » avec les femmes pendant l’approche.

    Je dirais même que si je peux faire un « RDV instantané » (et que nous avons tous les deux du temps libre) et bien je ne dis pas non, car plus tu as de l’attirance qui monte (et les femmes ont besoin de temps) et plus tu as la chance de la Kiss ou plus (si la fille est libertine).

    Je remarque que je suis différent avec une fille qui me plait VRAIMENT, et quand je tente de « jouer un rôle » (quand tu dragues sans motivation parce que la fille ne te plait pas vraiment), j’arrive à crée ce « feeling » parce que je suis réellement attiré par la fille et je pense que les femmes le ressentent.

    De toute façon quand j’aborde dans la rue c’est que j’ai un minimum de temps, si je dois aller au travail, ou que je vais a un RDV important ce n’est pas la peine de me déplacé si j’ai la contrainte de temps qui m’empêche d’être efficace.

    Je suis content de t’avoir connu, car les parties « Look » et « Hygiène de vie » sont les bases OBLIGATOIRE pour pouvoir être « crédible » quand je suis avec les femmes, et je te remercie pour ton aide.

    PS: mon post précédent est à supprimé

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*