Accueil 5 Autour de la séduction 5 Pourquoi les indicateurs d’intérêt des femmes n’indiquent (presque) rien en réalité ?
indicateurs d'intérêt signes indicateur signe femme fille femmes

Pourquoi les indicateurs d’intérêt des femmes n’indiquent (presque) rien en réalité ?

Chercher à lire l’intérêt d’une femme à travers des « indicateurs », pourquoi pas. Seulement, il faut déjà apprendre à être lucide sur ce qu’est un indicateur d’intérêt. Parce que les mecs aiment autant se branler mentalement sur l’intérêt potentiel d’une fille qui leur plait que sur Youporn. Et chaque fait et geste — aussi anodins soient-ils — sont souvent suranalysés et interprétés n’importe comment. Désolé les gars, mais ce n’est pas parce qu’une fille se marre à vos blagues ou se caresse les cheveux qu’elle est intéressée…

En outre, il faut arrêter d’en faire des caisses quand une femme vous montre de l’intérêt. Les signes d’intérêt, si tant est qu’il en existe, ne sont que des signes potentiels. Des indices, tout au mieux. Une fille peut être agréable parce qu’elle est de bonne humeur, elle peut aussi vouloir vous motiver à lui donner de la validation ou lui offrir un verre. N’oublions pas non plus que l’intérêt n’est qu’éphémère et que, même si elle l’est vraiment maintenant, elle ne le sera pas forcément plus tard.

Enfin, ne vous fiez pas trop aux indicateurs d’intérêt des femmes ! Le manque d’indices sur son intérêt pour vous NE doit PAS vous faire renoncer à escalader. À la rigueur, si une fille montre trop de désintérêt, il peut être intelligent d’écourter l’interaction pour ne pas perdre plus de temps et d’énergie. Mais ne pas escalader sous prétexte qu’elle ne montre pas assez d’indicateurs d’intérêt, c’est autre chose.

Quoi qu’il en soit, cette obsession qu’ont les apprentis dragueurs à vouloir décrypter l’intérêt des filles vient principalement du désir de plaire et de la peur d’escalader. Hors (1) si votre objectif est d’obtenir la validation, vous n’irez sans doute pas bien loin, et (2) si vous avez peur d’escalader, vous continuerez à avoir peur, même si la fille semble emballée par votre charme. C’est comme pour un saut en parachute : la seule façon de faire partir la peur du rejet — peu importe la forme qu’elle prend —, c’est d’expérimenter le rejet. La peur du grand saut ne disparaît pas en s’apercevant qu’on est bien attaché au parachute…

Pourquoi je me fiche des indicateurs d’intérêt ?

Je ne cherche pas à lire les indicateurs d’intérêt des femmes. Pas plus que je ne cherche à lire dans le marc de café. Je ne dis pas que ça m’est totalement égal ni que je ne me fais jamais d’avis sur leur intérêt potentiel. J’observe toujours leur attitude : si elles sourient, répondent facilement, sont compliantes. Et, à partir de ça, j’en déduis instinctivement leur niveau d’intérêt potentiel. Mais je ne fais pas d’effort pour ça, ce n’est même pas volontaire. Pour dire vrai, je fais plutôt à l’inverse ; quand je me surprends à trop spéculer sur leur intérêt — en me demandant si elles m’apprécient ? –, je me ressaisis tout de suite pour reprendre ma lucidité.

Pour moi, y’a 3 catégories :

  • Celles qui veulent qu’on les nique ;
  • Celles qui en ont envie, mais qui sont compliquées à cause de leurs croyances, de leurs principes (leur loyauté envers leur copain, leur règle du « pas le premier soir », etc.) et/ou leur humeur lunatique ;
  • Celles qui n’ont pas envie.

Je détermine assez vite (grâce à l’escalation) à quelle catégorie elles appartiennent. Par contre, évaluer l’intérêt d’une fille avec plus de précision ne m’a jamais servi.

L’escalation en dit plus que tous les indicateurs d’intérêt

L’expérience me l’a prouvé, nul besoin de compter les indicateurs d’intérêt d’une fille : l’escalation révèle tout.

Elle révèle, à qui sait lire les réactions, aussi bien l’intérêt réel d’une fille que les difficultés (s’il y en a) auxquelles on va devoir faire face.

  • Si une fille est réellement intéressée, son intérêt finit tôt ou tard par se manifester : elle répond à vos SMS, elle accepte le rencard et se déplace, elle vous laisse la toucher, elle vous suit jusqu’à chez vous.
  • Si elle a besoin de plus de confort ou a des blocages, vous le saurez en vous heurtant à ses résistances.

Le reste n’est que de la spéculation !

C’est seulement quand vous faites avancer le processus de séduction — rencard, escalade physique, sexe — que vous en apprenez vraiment sur son intérêt et ce par QUOI elle est intéressée (sexe ? Relation ? Validation ? Pognon ?)

En attendant, ne vous emballez pas parce qu’une fille semble intéressée. C’est peut-être un bon signe, mais rien de plus. Ça ne veut pas dire que vous allez coucher avec ou devenir son nouveau petit ami.

Intérêt perçu VS Intérêt réel

Aussi, l’intérêt perçu d’une fille est rarement celui réellement ressenti par elle.

  • Il y a des filles qui parfois sont HYPER intéressées par vous, mais dissimulent cet intérêt – le plus souvent par nervosité ou peur d’avoir l’air désespérée.

Et croyez-moi, ce genre de filles n’est pas rare.

La fausse indifférence d’une femme est un meilleur indicateur d’intérêt que tous les autres en réalité. Si une fille feint l’indifférence avec vous, c’est qu’elle est TRÈS intéressée. Et, paradoxalement, plus une fille fait d’efforts pour dissimuler son intérêt, plus celui-ci a tendance à s’amplifier. C’est vrai pendant le processus, mais aussi durant la relation. Contenir son intérêt est un effort pour vous séduire. Elle réprime ses émotions pour vous plaire – ou du moins, pour ne pas vous déplaire -, c’est de l’investissement !

À côté de cela :

  • il a quelques filles qui montrent de l’intérêt pour tester leur pouvoir de séduction sur vous – mais qui ont juste l’intention de vous utiliser comme « orbite » pour tourner autour d’elles (histoire d’obtenir de la validation, de s’amuser un peu en flirtant ou rendre jaloux leur mec), ou comme pigeon pour lui offrir des verres et des cadeaux.
  • il y a des filles avenantes, parce qu’elles sont de bonne humeur – et l’on confond le bon état émotion avec l’intérêt qu’elles nous portent.

Les filles sont comme les mecs

On sort le même baratin aux hommes et aux femmes : Suis-moi je te fuis ; fuis-moi je te suis. 

Prenez un homme inexpérimenté qui a lu dans un blog ou un magasine mainstream que pour plaire au sexe opposé il fallait la jouer « désintéressé », et/ou qui, par timidité, a trop peur d’assumer son intérêt. S’il rencontre une fille qui lui plaît beaucoup, jamais, au grand jamais, il ne lui montrera explicitement qu’il est intéressé – surtout pas lors d’une interaction IRL.

  1. Parce qu’il n’aura pas envie de paraître needy ; il voudra au contraire paraître « DHV » !
  2. Parce qu’elle va lui foutre tellement la frousse qu’il  se sentira nerveux. Et quand un homme a peur d’une fille, que fait-il ? Bingo : il cache son intérêt !

Est-ce que c’est différent dans l’autre sens ? Pas vraiment…

Si une fille est très attirée, elle fera en sorte de contenir son intérêt par nervosité et/ou peur de vous déplaire. Là encore, ça peut sembler paradoxal, mais une fille aura tendance à montrer moins d’indicateurs d’intérêt à un mec qu’elle désire beaucoup qu’un autre qu’elle veut juste « plan-cul-fier » – comme nous finalement.

L’attirance accentue la timidité. Nous nous sentons toujours plus à l’aise pour flirter et escalader avec une fille moyenne, qu’avec une fille avec qui on désire beaucoup. Et vice versa.

La logique VS la séduction

En séduction, le gros défaut que nous avons est de raisonner avec une logique complètement biaisée :

  • Intéressée un jour, intéressée toujours !… 
  • L’intérêt perçu est proportionnel à l’intérêt ressenti…
  • Si une fille donne son numéro, elle veut me revoir ; si elle veut nous revoir, elle veut sortir avec nous ; donc si elle me donne son numéro elle veut sortir avec moi. »
  • Etc., etc.

Pour un homme inexpérimenté, ces allégations peuvent sembler tenir la route… en théorie. Seulement, la théorie n’est pas la pratique !

Ce n’est pas parce qu’une fille donne plein d’indicateurs d’intérêt lors de la rencontre que c’est dans la poche. Beaucoup d’hommes le pensent, mais nous qui sommes plus aguerris le savons : une fille peut se montrer très intéressée à un moment donné, puis nous ignorer plus tard comme on ignore un clodo qui pue la pisse et la vinasse.

La vérité c’est qu’on ne peut pas parfaitement déterminer l’intérêt réel des femmes avec les signes qu’elles sous-communiquent ni savoir combien de temps cela va durer.

  • Elle peut apprécier un compliment, et même toute une interaction avec vous ; cela ne veut pas forcément dire qu’elle VOUS apprécie…
  • Elle peut vous apprécier un jour, ça ne signifie pas qu’elle vous appréciera toujours.

En conclusion

Pour toutes ces raisons que j’ai décrites ci-dessus, je pense que les indicateurs d’intérêt n’indiquent presque rien en réalité, et que, durant ses interactions, il faut arrêter d’être obsédé par eux, vouloir les obtenir et les compter. Ca ne fait que nuire à son immersion.

Au lieu de cela, ayez un seuil de tolérance.

Sauf si une fille montre clairement qu’elle n’est pas intéressée (attitude désagréable, esquive totalement le flirt, etc.) ayez la volonté d’escalader, quel que soit le niveau d’intérêt perçu.

 Mieux encore : partez du principe que vous lui plaisez (= présomption d’attirance) – cela nécessite un bon innergame – et que les signes qu’elle transmet n’indiquent QUE son niveau de confort ; si elle est prête ou non à vous laisser faire avancer l’interaction.

Je peux vous garantir qu’en vous fiant à l’escalation plutôt qu’aux indicateurs d’intérêt, vous aurez des surprises ! Des bonnes comme des mauvaises.

Ps : Soif de bons conseils ? Commandez le meilleur guide de drague jamais écrit dans la langue de Molière.

Chrys

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

29 plusieurs commentaires

  1. Fais gaffe Chris, tu vas avoir les féministes aux fesses avec ce genre d’articles 😛

  2. Le pire c est quand une femme est sympa,mais juste par politesse ou convenance,alors qu en fait elle se fiche pas mal de toi,tant tu que ressembles pas à Ryan Gossling ou Brad Pitt ou un de ces maudits Beaux gosses..

    • Vu qu’à force de voir tes commentaires, pour toi être « beaugosse » à l’air d’être indispensable, qu’est-ce que t’attends pour te donner les moyens d’être aussi « beaugosse » ???
      Surtout que pleins de solutions s’offrent à toi, musculation, sport, footing, style vestimentaire, coiffure, soin du visage, bref pleins!

      Bref, vu à quelle point c’est important pour toi, fais en ta priorité jusqu’à que tu sois satisfait de ta « beaugossité » 😉

  3. Les gars vous voulez rire ?

    Allez voir ce lien et j’aimerais vos avis, les vendeurs de rêves vont loin cette fois lol

    Faire croire à des pauvres types que le physique et l’argent ne compte pas et qu’il faire faire une manipulation d’esprit à des femmes avec un « scénario sensuel » ou les femmes serais psychiquement conditionner à répondre…

    Ils ne savent plus quoi inventé pour faire de l’argent.

    http://www.copinesurcommande.fr/?part=tbl&data1=FRweb&utm_source=taboola&utm_medium=referral&utm_expid=154206115-33.VMP7mxb1SDO_FZYo1VAdtA.0

    • Venant d’ADS, plus rien ne m’étonne ! ^^

      J’ai même un peu déserté le forum, malgré qu’ils soient bon dans l’ensemble.

      • Moi aussi je suis parti de ADS, car ils sont hypocrites ils font croire que les femmes ne matent pas le physique et la réussite sociale alors que la réalité est tout autre…

        Dans le lien que j’ai copier/coller ici il y a une escroquerie et un mensonge que je trouve vraiment ignoble « l’abus de faiblesse » de dire qu’un mec moche et pauvre va se tapé des femmes genre mannequins comme après l’achat du programme je trouve cela vraiment détestable.

        A la limite je verrais bien Thierry (le mec qui écrit des commentaires négatif) essayé le programme, et si lui il réussis a baiser de la bombe je pourrais dire que cela n’est pas une arnaque.

        • PS: dans la vidéo il y a le classique « ne pas dévoilé l’intérêt » du genre si la fille te dit non (alors qu’avec le programma aucunes n’est censé dire non lol) et bien tu pourra te retiré « sans dommage collatéral pour ton égo »

          Et en plus il y a toujours cette impression ou le gars pense que les femmes sont des zombie sans réflexion et sans conscience qui attendent d’être manipulé par un pseudo Alpha…

        • De fou ! J’suis retourné sur ADS et le forum pour voir comment ça se passait, et c’est bien pire qu’avant !!! (Je fréquentais ADS en 2014 & 2015)
          Drague academy & Natural seduction sont les seuls sites de séductions que je fréquentes à l’heure actuelle.

          T’es méchant avec Thierry par contre LOL
          Surtout qu’il n’a toujours pas répondu à ma réponse à son commentaire, en même temps, j’ai ma petite idée du pourquoi ^^

          • Je ne suis pas méchant, mais pour voir si un programme marche il faut prendre une personne avec le pire Inner Game et le moins d’expérience (voir aussi un homme moche).

            Il n’y a aucun mérite de voir un beau gosse ou un mec avec du fric avoir des femmes, et la réussite ne serais pas du au coach ou au programme, mais bien grâce à des atouts que la personne avait déjà (donc c’était juste un problème de confiance en soi).

            Sur ADS, j’y vais juste pour trouvé des Wings, je n’ai plus besoin d’eux depuis que je connais Drague Académy.

            PS: il y a un topic sur ADS ou des anciens se demande pourquoi ADS à moins de fréquentation…

            Certains pensent que c parce que Tinder marche bien lol

            A aucun moment il n’y a une remise en question…

            Moi je pense que les hommes qui veulent de l’aide commence à comprendre que les programmes d’ADS ou Dolteau qui sont hors de prix ne marche que sur les hommes attirant à la base (ou du moins avec un MINIMUM de charme).

            Sans être méchant, quand tu vois le physique de beaucoup d’hommes qui vont à des séminaires de Dolteau (ou à l’époque Sébastien Night), je me demande si les résultats ont vraiment été au RDV par la suite…

          • « A la limite je verrais bien Thierry (le mec qui écrit des commentaires négatif)  »

            A ta place je ne ferais pas le fier.

            Tu te plains tous le temps des mêmes chose.

            Les hommes beau, les riches, les femmes .

            Un vrai homme ne se soucie pas de ça, il cherche à changer sa vie sans envier les autres.

  4. @Mike tous le monde fait avec le physique qu’il possède et je ne fait pas le fier, car je suis loin d’avoir autant de femmes que vous.

    La différence c que moi je parle de physique sans que cela soi taboo, tu es du genre à faire comme sur ADS, faire croire que cela ne compte pas pour les femmes lol

    • La différence c’est que tu divise les mecs en plusieurs catégories :

      Les beau qui ont tous sans effort

      et le reste qui galère et qui sont donc plus méritant

      Total nawak

  5. Wigga j étais un peu occupé,pour repondre à ta question,effectivement le look peut jouer,ou la style,mais ce n est nullement suffisant,perso j ai un physique dans la moyenne,sans plus,mais ça ne m aide aucunement à faire des rencontres.
    Oui tu peux changer de coupe de cheveux, de vetements,mais les femmes ont des choix irrationnels parfois et sur lesquels tu n as aucune prise.
    Les programmes de Dolteau ou de Wagner ,sont des escroquerais bien ficelées,car ils sont vraiment dans l optique d offrir des mirages à des hommes crédules qui croient qu en payant 1000 ou 2000 euros ,ils seront plus séduisants,c est faux tout simplement.ou alors sur tinder ,tu peux matcher 1000 filles,et n avoir rien en retour pendant 1an.
    Vanity n est pas méchant,il est un peu maladroit c est tout lol.

  6. Le physique compte,quoique puissent dire les Bisounours sur ADS, FTS ou les coachs,et ne pas le reconnaitre est juste faire la politique de l autruche,c est comme dire qu il ne fait pas jour à midi lol

  7. @Thierry tu as vue lien ? Écoute la présentation et donne moi ton avis.

    Tu devrais essayer le programme et si tu réussi à avoir des femmes, sa sera la preuve que sa marche.

  8. Salut Chrys, je me permets de faire un petit hors sujet : je viens de tomber sur ton e-book la drague minimaliste. Est-ce que ce livre est postérieur à l’art presque simple de la drague, et y a t’il un contenu distinct ?

    D’avance merci !

    • Est-ce que ce livre est postérieur à l’art presque simple de la drague, et y a t’il un contenu distinct ?

      Non, il est antérieur. Et oui : il y a les principes de bases qui sont répétés, mais le contenu d’ensemble diffère. Par exemple, je parle de phone game, de RDV et de « end game » dans drague minimaliste ; alors que, dans l’art presque simple de la drague, je donne des conseils plus détaillés pour aborder, gérer ses sessions drague, aborder dans son quotidien, gérer la rencontre.

  9. Thierry, Wigga, Mike et Vanity :
    Je viens de voir vos commentaires et je voudrais réagir. Je traine sur les sites de séduction du web francophone depuis 3 ans. Je les ai à peu près tous fait, et je n’ai payé aucune formation. Je m’en suis tenu aux conseils gratuits. En revanche, dans le même temps, j’ai travaillé sur moi-même (look, lifestyle, confiance en soi…). Et ce travail-là a eu un coût, que ce soit en fringues, en abonnement au sport, en psychothérapie, en soins divers, en voyages… qui se chiffre facilement à plus de 15 000 euros. J’ai arrêté de compter, et j’ai la flemme de faire le détail. (et je ne parle même pas du nombre d’heures de lectures, de sport et de discussions avec les femmes) Mais les résultats sont réels et ma vie a radicalement changé (et pas seulement avec les femmes). Je suis passé de type moyen/invisible à type séduisant qui fait fantasmer. Ce qui est plutôt une belle progression. Mais c’est un travail QUO-TI-DIEN.

    Ce que je veux vous dire, c’est que plus votre bagage personnel sera lourd, plus ça nécessitera des efforts (en temps, en expérience et en argent) pour corriger le tir. Et vous n’aurez que les résultats à la hauteur de votre investissement. Et si les gens se contentent des sessions de coaching sans continuer à bosser derrière, ça ne leur servira à rien. Un peu comme apprendre à conduire et ne jamais acheter de voiture. (Je rappelle aussi qu’un prestataire privé, prof de sport, de danse, psy, masseur… réclame généralement entre 60 et 70 euros de l’heure. Et qu’à partir du moment où les formations de coaching se passent le WE, les coachs ont tout à fait le droit de majorer leurs tarifs horaires ne seraient-ce que le dimanche – et ils seraient bien bêtes de ne pas le faire !)
    Donc si vous pensez qu’en dépensant 2000e pour un coaching de deux jours vous serez sauvé(s), vous êtes, à mon avis, très loin du compte. Et de mon point de vue, ça fait davantage de vous des gros naïfs que les coachs des escrocs.

    • Tu as du mettre 15 0000 euros pour réussir avoir des femmes, heureusement on peut réussir pour moins chère.

      Sinon pour les formations de coach, je te rassure je ne suis pas naïf je sais que c une anarque.

      • Commentaire intéressant :

        – « réussir avoir des femmes » : Si tu crois qu’on peut posséder les femmes, tu n’as rien compris, ni aux rapports humains, ni à la Vie en général. On ne peut que passer du temps avec elles, pas les conserver comme des objets.

        – « heureusement on peut réussir pour moins chère » : Évidemment qu’on peut « réussir » pour moins cher. Mais pour quels résultats ? Moi, j’ai voulu un changement en profondeur avec une vision à long terme (= définitive), pour des relations de haute qualité avec des filles haut de gamme. ça s’appelle un investissement. Quand on monte une entreprise, on ne fait pas les mêmes choses quand on part avec 1000 euros d’économies ou avec un pécule d’un million. Tu peux trouver ça excessif, en attendant, j’ai vécu plus de trucs géniaux en 3 ans qu’au cours des 10 années précédentes de ma vie et pour rien au monde je ne regrette les choix qui ont été les miens.

        – « les formations de coach, je te rassure je ne suis pas naïf je sais que c une anarque » : croyance limitante. (Le mariage, par contre, c’est une belle arnaque. La retraite aussi.)

  10. Je pense qu’il ne faut pas tout confondre

    Le principe de la drague de rue c’est que même si tu es prolétaire tu peux chopper des femmes

    Et pour moi une nana haut de gamme, c’est une femme jolie , ouverte d’esprit ,intelligente et pas trop prise de tête

    elle peut être cadre , aide soignante, secrétaire même bosser à bricorama ce n’est pas un souci : )

    S’élever socialement c’est autre chose, ça rentre même pas dans la cadre de la seduction , investir dans sa réussite personnelle c’est tout à fait normal.

    • « Et pour moi une nana haut de gamme, c’est une femme jolie , ouverte d’esprit ,intelligente et pas trop prise de tête » : Tout à fait ! J’ajouterai :
      qui fais du sport – sans que ce soit une obsession ; qui ne fume pas et qui ne bois pas ; avec une éthique et des valeurs morales ; exigeante ; et qui ne soit pas accaparée par son téléphone+les réseaux sociaux+la télé.

      Et ça ne court clairement pas les rues !

      « investir dans sa réussite personnelle c’est tout à fait normal »

      C’est pas forcément inné. Pour tout un tas de raisons. On peut aussi se contenter de ce qu’on a, par manque de confiance en soi, par facilité, parce qu’on ne pense pas pouvoir avoir ou mériter mieux. Tout dépend aussi quel sens on donne au mot « réussite ».

  11. La croyance limitante en quoi ?

    Tu viens ici nous faire de la pub pour le coaching en séduction, tu es sans doute un coach donc je comprend que c ton gagne pain.

    Je ne sais pas ce que tu appel femmes de qualités, mis mais avoir des femmes qui sont la pour ton fric c plutôt moyen.

    • Je ne vais pas répéter ce que Mike t’as déjà dit plus tôt. Arrête la parano. Arrête de voir le mal partout.

      Je ne suis pas coach, et je ne le serai jamais, parce que je n’aime pas assez les hommes (avec un grand et un petit h) pour leur venir en aide. Je ne leur fais pas de pub, je me contente d’évoquer des vérités qui sont du sens commun (taux horaire des professions libérales, majoration de tarifs dominicaux…).

      Quant aux femmes, elles ne risquent pas de venir pour mon argent, car, comme je l’ai dit – mais tu ne lis qu’à moitié et tu ne comprends que ce qui t’arrange ! – je ne l’ai plus, puisque je l’ai investi en fringues, chaussures, livres, psychothérapies, sport, voyages, tatouages, parfums, déco d’intérieur pour mon appart… Tout ce qui a contribué à me rendre séduisant, charismatique, congruant et attirant. Et quasiment tout était à faire ou à refaire. Et tout ça, ça a un coût, dont on n’a pas vraiment conscience quand on fait les choses au fur et à mesure tout au long de sa vie. Mais quand tu travailles sur une courte période (dans mon cas, 4 ans), tu prends davantage la mesure du chantier et de son prix. Et si y a 4 ans, on m’avait dit quel était mon potentiel et les étapes par lesquelles je devrais passer pour y parvenir, j’aurais probablement baisser les bras tout de suite tant le chemin a été chargé et difficile.

  12. Salut passant

    Pour répondre à tes posts , effectivement tu as fais une belle progression dans ta vie , mais imagi ne le gars qui ne plait à aucune fille ? Peu importe le style , que ce soit une bcbg , gothique , cadre , jeune , cougar ,i ntrovertie , extravertie , sportive , grande , petite , jolie , pas terrible , quand tu arrives à un tel niveau tu te poses forcément des questions , les coaching sont la plus grosse escroquerie qui existe. Car ils promettent des mirages que les hommes transparents n atteindront pas..ou alors par miracle..ceux qui donnent des conseils font penser aux riches qui a droit à un festin tous les jours mais qui dit aux pauvres de faire un régime pour sa ligne alors qu ils mangent déjà rien.
    C est triste . Mais les femmes ont un archétype d homme et le reste elles s en moquent totalement.

    • Thierry,

      J’ai eu ma première bise de fille à 15 ans, mon premier baiser à 20 ans, je me suis fais dépuceler à 25. Et jusqu’à il y a trois ans, je me plantais avec TOUTES les filles dont je me pensais amoureux. La misère sexuelle, je connais. Mon désespoir était tel que j’ai saisi toutes les opportunités, pensant que les filles en question étaient aussi désespérées que moi. CE N’EST PAS LE BON ETAT D’ESPRIT.

      Si tu ne crois pas aux coachs, commence par aller chez un psy. T’apprendras forcément des choses utiles sur toi, à commencer par t’aimer.

      « Mais les femmes ont un archétype d homme et le reste elles s en moquent totalement. »

      Possible. Mais honnêtement, ces filles-là n’en valent pas la peine. Une fois qu’on a abordé des centaines de filles, qu’on a conscience de la notion de choix, on se rend compte très vite des personnes qui ne nous correspondent pas. Là, t’es prêt à prendre n’importe qui pour ne pas être seul. Non. Respecte toi, respecte les filles en face. Ne va pas vers elles parce que t’as la queue qui te démange, mais va vers elles parce qu’elles sont spéciales et surtout qu’elles te correspondent. Malheureusement, tant que tu seras dans cette démarche désabusée, les seules filles qui te correspondront seront des filles désabusées. C’est ça que tu veux ?

      Courage !

      • Un Passant

        Merci pour ta reponse, c est sympa de se sentir soutenu 🙂 et bien comme précisé dans un autre sujet cela fait des années que je n ai plus toucher une fille, à la rigueur ce que j arrive a avoir c est une simple bise,et encore quand elles sont de bonne humeur.
        Pour te faire une petite biographie,j ai eu ma première bise à 25 ans, puis ensuite plus rien après,et rien avant, tu vois c est un vrai désert a tout point de vue.
        La psy j ai deja commencer,c est positif,mais ça ne m aide pas encore vraiment avec le relationnel.
        Non je ne cherche pas des femmes désabusées,mais qui m apprécient un peu plus.Toutefois peut etre que les choses évolueront,et ce n est pas en étant en attente ou en demande que la situation se débloquera.
        Courage a toi aussi !:)

        • Thierry : Le truc, c’est que je ne te connais pas, donc je ne visualise pas la portée de ton problème. Dis-toi bien que chaque problème a sa solution, que tu as forcément des qualités à mettre en avant, d’autres à développer. Tout s’apprend, et tout se corrige. Essaye, tâtonne.

          Je sais pas, si t’as de l’acné, va chez un dermato. Si t’es pas à l’aise, inscris toi à des cours de théâtre ou participe à des clubs de lecture. Si tu perds tes cheveux, fais toi faire des greffes ou rase tout… Tu vois ce que je veux dire ?

          Quand on dit qu’il faut changer, c’est souvent « un truc par-ci », un « truc par-là ». Au final, j’ai modifié des centaines de choses chez moi. ça ne se fait pas en un claquement de doigts. Tu ne dois donc pas te décourager, mais uniquement te concentrer sur tes progrès. Aujourd’hui, je lui ai fait la bise. Je lui ai parlé 3 min. On a discuté un quart d’heure. elle m’a laissé son numéro. On a fait une rando ensemble…
          ça peut être avec une seule fille, ou avec 40. Mais tu vas forcément progresser. Vas-y à ton rythme, mais un point essentiel : si tu veux changer, en profondeur, il faut que tu le veuilles vraiment.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Recevez le guide gratuit comment aborder et séduire dans la rue!

x