Accueil 5 Apprendre la drague 5 De l’importance d’être un meilleur soi-même pour séduire (et l’inutilité de tout miser sur son « game »)
Devenir un meilleur soi-même pour séduire

De l’importance d’être un meilleur soi-même pour séduire (et l’inutilité de tout miser sur son « game »)

La plupart des hommes ne réalisent pas à quel point la séduction pourrait devenir facile pour eux.

Je ne cherche pas à vendre du rêve ou de la désillusion. Je constate juste que chaque homme a un potentiel de changement incroyable, et qu’en améliorant son état d’esprit, ses perceptions de lui-même et des femmes, son apparence et son hygiène de vie, il peut réussir à séduire régulièrement et facilement les femmes, sans avoir à se prendre la tête avec le processus de séduction.

Devenir un meilleur soi-même pour séduire

Chris Pratt après avoir perdu quelques kilos en trop

Pour un mec avec de bons fondamentaux :

  • Qui ne ressent pas, ou peu, la peur de l’approche.
  • Qui a pleinement confiance en lui.
  • Qui a un état d’esprit et une perception positive vis-à-vis de la séduction et des femmes.
  • Qui a une apparence et des compétences sociales supérieures à la moyenne.
  • Qui est masculin et à l’aise avec sa sexualité,

…la séduction est un jeu d’enfant !

Ça devient juste un processus de filtrage : quelques approches au quotidien, quelques rendez-vous, et de nombreuses femmes séduites, sans avoir la sensation d’avoir fait des efforts particuliers pour coucher avec !

Ces « fondamentaux », tout le monde peut les acquérir. Avec de la détermination et de la patience, tout le monde peut DEVENIR attirant.

  • N’importe qui peut s’inscrire dans une salle de gym, et améliorer son apparence, sa masculinité et son estime de lui-même en s’entraînant plusieurs fois par semaine.
  • N’importe qui peut sortir dehors une demi-heure pour faire 1 ou 2 approches plusieurs fois par semaine.
  • N’importe qui pourrait faire des exercices de visualisation 10 minutes par jour.
  • Etc.

Si vous avez ce genre d’habitude dans votre vie, vous deviendrez une meilleure version de vous-même, année après année.

Vous vous sentirez plus en confiance, mieux dans votre peau. Les femmes se sentiront plus attirées par vous. Elles voudront coucher et sortir avec vous.

LE PROBLÈME, C’EST QUE CELA DEMANDE DU TEMPS, ET DES EFFORTS SOUTENUS !

La plupart des hommes sont trop faignants. Ils aiment rêver de changement, mais ne veulent pas vraiment agir pour changer.

Evidemment, ce serait cool de chopper les filles qui font 10 heures de sport par semaine, et qui dépensent une fortune en fringue et cosmétique pour améliorer leur attractivité, sans avoir à faire d’effort pour améliorer la sienne. Juste en ayant quelques push-lines à balancer, ou une méthode avec phases à remplir…

Mais désolé, ça ne fonctionne pas comme ça !

Si vous voulez coucher et sortir avec ce genre de femme, vous devez devenir le genre d’homme qui les mérite. Vous devez être un homme de qualité… Pour séduire des femmes de qualité.

La bonne nouvelle, c’est que cela se développe. Rien n’est 100% immuable.

La séduction est facile ET difficile à la fois

Devenir un meilleur soi-même pour séduire

Vous choisissez votre propre perception de la séduction

La séduction peut être facile… Ou difficile. Cela ne dépend que de VOUS.

Plus précisément, cela dépend de la perception de la séduction que vous DÉCIDEZ d’accepter, et des choix que vous opérez dans votre vie quotidienne pour la rendre plus facile ou plus difficile.
 

La clé de votre succès est en VOUS, dans votre perception et votre état d’esprit concernant la séduction :

  • Vous pouvez décider de voir le processus comme un genre de protocole mécanique, ou l’on doit empiler les techniques, suivre des phases abstraites, adopter certains comportements (qui en plus ne sont pas en accord avec votre vraie personnalité), manipuler et tout calculer au mot près…

OU

  • Vous pouvez décider de voir le processus de manière beaucoup plus simple et naturelle : on s’adresse à une femme qu’on trouve à son goût, un discute tranquillement en flirtant, et on laisse faire la nature.

Ce n’est pas un simple détail. Cette perception détermine votre état d’esprit, vos comportements, et vos actions, quand vous séduisez.

Elle peut vous faire faire plein de choses inutiles, artificielles pour vous et étrange pour la fille, OU vous faire aller droit à l’essentiel, agir en parfaite immersion, en vous sentant congruent.

  • Vous pouvez aussi choisir d’être un glandeur dans votre vie de tous les jours. Regarder la télé 38 heures par semaine comme le Français moyen. Vous nourrir de bons petits plats industriels remplis de sucre, de sel et d’autres colorants et conservateur. N’avoir cure de l’image que vous dégagez.

OU

  • Vous pouvez choisir de prendre votre vie en main. Avoir le locus de contrôle interne ! Réaliser que les résultats que vous obtenez aujourd’hui dans votre vie dépendent principalement de qui vous êtes (votre mentalité, votre image, vos qualités et vos défauts, vos croyances et connaissances). Décider de vous améliorer – VOUS, pas votre « Game » – pour obtenir les résultats que vous voudriez obtenir dans l’avenir.

La séduction est simple pour moi

Un tas d’hommes affirment :

  • Qu’ils ne trouvent pas assez d’opportunités pour aborder.
  • Que c’est dur d’obtenir le numéro d’une fille dans la rue.
  • Que c’est difficile d’avoir des rendez-vous.
  • Que c’est trop dur de conclure en rendez-vous.
  • Que coucher avec des femmes est compliqué.

Si c’est probablement vrai pour eux, ça ne l’est absolument pas pour moi. Et cette « vérité » peut parfaitement changer pour eux.

Croyez-le ou non, voilà comment JE perçois la séduction :

C’est facile de rencontrer des femmes.

Je peux rencontrer des femmes n’importe où, dès l’instant où je sors dehors, bien que je sois plutôt sélectif au niveau des situations.

Je peux faire des groupes, aborder dans des situations assez délicates parfois, mais il y a aussi de nombreux contextes que je ne fais pas, comme aborder une fille en famille (je trouve cela déplacé) ou au travail.

Je vais aussi sur un style de fille bien défini (pas n’importe laquelle qui passe), et je n’habite pas dans une métropole immense.

Malgré cela, sans trop procrastiner, je peux facilement aborder 1 ou 2 filles par jour, en moyenne.

C’est très facile de trouver des opportunités !

C’est facile de collecter des numéros.

Je crois vraiment qu’une bonne partie des femmes que je rencontre peuvent être intéressées pour prendre un verre avec moi si (1) je leur fais bonne impression à l’approche, (2) je leur montre que mes intentions sont bonnes, et (3) je leur demande correctement leur numéro.

Evidemment, je ne prends pas le numéro à chaque fois. Il peut même m’arriver d’avoir des passages à vide sur 6-7 approches.

Mais, même avec une mauvaise série, je prends des numéros très régulièrement.

Prendre le numéro de filles que j’aborde fait partie de mon quotidien, de MA réalité. Chaque semaine, je prends plus de numéros que certains mecs ne prennent de douche !

Si j’aborde suffisamment, c’est facile d’avoir des numéros !

C’est facile d’obtenir des rendez-vous.

Un numéro sur 3 donne un rendez-vous. Parfois 3 jours après, parfois un mois plus tard. Cela dépend.

Je ne suis pas pressé, j’ai TOUT mon temps, et toute une liste de numéro.

A chaque fois que je prends un nouveau numéro, je l’ajoute sur une liste qui reste à portée de vue sur mon bureau.

Cela me permet de me rappeler facilement que j’ai déjà le numéro d’un tas d’autres filles, et de faire facilement le point plusieurs fois par semaine : Qui je dois relancer ? Qui n’a pas répondu à mon dernier message ? Et mettre à jour ma liste.

  • Quand on aborde et prend des numéros régulièrement
  • Quand on a une liste de numéro assez large
  • Quand on est bien organisé

… C’est très facile d’obtenir des rendez-vous !

C’est facile de réussir un rendez-vous

Honnêtement, il n’y a rien de plus facile que de réussir un rendez-vous.

La plupart des femmes veulent AUTANT QUE NOUS qu’il se passe quelque chose… Au moins une bonne connexion (et une bonne connexion peut amener très loin ensuite).

Si vos intentions sont claires, il est rare qu’elles viennent sans espérer quelque chose, ne serait-ce que vaguement.

Faire l’effort de venir dans l’espoir qu’il ne se passe rien, ce serait comme aller au ciné en se disant : « J’espère que le film sera bien pourri, comme ça je pourrai me faire chier pendant 2 heures ! ».

En rendez-vous, les femmes sont de notre côté. Elles espèrent qu’il se passera quelque chose d’agréable entre nous !

Rien que d’aller en rendez-vous avec cet état d’esprit change TOUT. On se sent plus détendu, plus à l’aise pour assumer son intérêt, on a la sensation de plaire et  de mieux gérer l’interaction.

Tout devient tellement PLUS mutuel, naturel et simple QUE lorsqu’on se dit « putain il faut que j’assure. Il faut que je réussisse à lui plaire. Il faut que je close. Etc. »

Et même si ça ne passe pas aussi bien que vous l’imaginiez, tout va bien ! Un tas d’autres rendez-vous vous attendent prochainement. Vous aurez un tas d’autres opportunités.

C’est facile de séduire !

La perception de soi-même et la séduction

Perception de soi-même drague

La manière dont vous vous percevez en tant que personne et séducteur influence votre manière de draguer

Ma vision minimaliste de la séduction remue beaucoup les esprits.

  • Certains gars me disent « tu as raison ! On se prend vraiment trop la tête. En fait, c’est super simple ! ».
  • D’autres me disent que ça ne marche pas, que « créer de l’attraction » en utilisant toute une panoplie de techniques est indispensable pour eux.

Ce que je constate, ce que l’avis des uns et des autres n’est jamais un hasard.

Notre façon de percevoir la séduction a BEAUCOUP à voir avec notre perception de nous-mêmes. Ce n’est souvent qu’une projection de nos propres croyances, qu’on pense être la réalité.

Pour les mecs qui pensent que plaire aux femmes est difficile, demande un certain nombre de techniques et stratégies compliquées, ou de prétendre être quelqu’un d’autre (p.e : un « Alpha Mâle » détaché du résultat) sont des mecs qui ne se plaisent souvent pas à eux-mêmes ! Ils ont une mauvaise perception d’eux.

Après tout, c’est normal : comment voulez-vous qu’un homme, qui ne se plait déjà pas à lui-même, puisse penser qu’il peut plaire facilement et naturellement aux femmes ?

Au contraire, pour les mecs qui adhèrent à ma vision, sont le plus souvent des hommes qui s’estiment, qui ont une bonne perception d’eux-mêmes.

Ils n’ont pas nécessairement une excellente perception d’eux-mêmes en tant que dragueur ou séducteur. Ce ne sont pas tous des mecs hyper confiant, sans croyances limitantes, etc., mais globalement, ils se perçoivent comme des personnes avec de nombreuses qualités humaines et du potentiel.

Parfois, ce sont des anciens membres de la première catégorie, qui ont BEAUCOUP évolués depuis la première fois qu’ils ont commencé à lire les théories du Game. Parfois, ce sont des mecs qui n’ont jamais vraiment cru que la séduction était si compliquée, et qui ont l’impression d’enfin lire quelque chose de sensé…

Mais parce que leur perception d’eux-mêmes est bonne, ils trouvent cela parfaitement logique qu’une femme puisse s’intéresser à eux facilement et naturellement, puis avoir envie de les revoir, coucher et sortir avec eux sans artifices.

Ils ne ressentent pas le besoin de tout calculer, de mentir, ou de manipuler. Ils croient davantage en EUX qu’en toutes les méthodes/techniques de séduction du web.

Les hommes qui réussissent avec les techniques

Les hommes qui réussissent avec des techniques

Vous pourriez me dire que certains mecs qui ont une mauvaise estime d’eux-mêmes, utilisent plein de techniques, et arrivent à coucher avec des femmes.

C’est vrai ! D’ailleurs, je pense qu’en réalité, la majorité des « bons » membres de la communauté sont dans cette catégorie. Ils ont une mauvaise estime d’eux, et perçoivent la séduction comme un processus technique et compliqué.

Mais ces mecs séduisent ainsi parce qu’ils en ressentent le besoin. Non pas parce qu’ils en ont réellement besoin.

Comme ils ont une mauvaise estime d’eux-mêmes, il leur faut des béquilles. Ils ressentent le besoin d’utiliser des techniques d’attract, de mentir, de faire semblant d’être quelqu’un d’autre, sans quoi toute leur assurance s’effondrerait.

Parce que, à cause de leur perception d’eux-mêmes, ils pensent et ressentent qu’ils ne sont pas à la hauteur en restant naturel ! Alors ils utilisent les techniques comme placebo.

Et, en faisant beaucoup d’approches, ils réussissent à coucher avec des femmes.

Avoir besoin OU ressentir le besoin

Ressentir le besoin n’est pas avoir besoin…

On peut avoir besoin de maîtriser son introduction pour maximiser ses chances de faire une bonne première impression. Mais cela ne veut pas dire que nous ayons besoin d’avoir recours d’un opinion opener  + un neg + une histoire de transition apprise par cœur.

Les « séducteurs » qui utilisent toutes ces techniques ressentent le besoin de le faire pour protéger leur ego fragile, mais n’en ont pas besoin.

Nous n’avons pas non plus besoin de jouer aux rigolos de service pour séduire. On en ressent le besoin pour détendre au maximum l’atmosphère et évacuer toute la tension…

Au moins 90% de ce que les dragueurs de la communauté s’obligent à faire au cours du processus, est inutile, ou trop compliqué (ils peuvent faire beaucoup plus simple).

Toutes ces choses en trop, ils ne les font pas parce qu’ils en ont besoin, mais parce qu’ils ressentent le besoin.

A cause d’une perception négative de vous-même, ou simplement à cause des idées reçues que la communauté vous a mise dans la tête, vous ressentez le besoin d’en faire PLUS.

Et si vous réussissez parfois à séduire, ce n’est pas grâce à ces choses en plus que vous dites ou faites, mais MALGRÉ elles !

Pensez-vous que c’est un hasard s’il est beaucoup plus facile de devenir minimaliste quand on est déjà dragueur avancé, que débutant ?

Avoir besoin d’un TRÈS bon « Game »

Avoir un bon game VS être une meilleure version de soi-même pour séduire

Nous n’avons pas besoin d’être excellent dans le « Game » quand on est déjà séduisant

Peut-être pire encore : pensez-vous vraiment qu’avoir besoin d’un bon « game » pour séduire est une bonne chose ?

Des milliers d’hommes seraient prêt à dépenser une fortune pour avoir un bon Game. Mais qui a réellement besoin d’un excellent game pour réussir à séduire des femmes ?

Voilà la vérité :

  • Si vous avez besoin d’une répartie incroyable pour prendre un numéro, c’est parce que vous ne donnez pas suffisamment envie aux filles de participer à l’interaction à la base!
  • Si vous avez besoin de persister à chaque fois pour réussir à coucher avec des filles, c’est parce que vous ne suscitez pas assez d’intérêt à la base.
  • Si vous avez besoin de sortir la grosse artillerie de techniques de manipulation pour faire accepter le rendez-vous aux filles, ou les faire venir chez vous, c’est parce que vous n’êtes pas assez naturel ou sympathique pour les mettre en confiance.
  • Etc, etc.

A la place de certains, je ne me réjouirais pas trop de réussir à « choper » PARCE QUE j’ai un très bon Game. Loin de là…

Ok, cela peut arriver d’avoir à faire des efforts pour séduire une fille – avoir à faire 90% de la conversation, persister pour conclure, influencer un peu leur choix, etc. – Mais pas à chaque fois !

  • Si c’est la règle, et pas l’exception…
  • S’il faut à chaque fois faire de gros efforts pour qu’une fille accepte de coucher avec vous.
  • Si la réussite se joue à un fil à chaque fois.

…c’est que les femmes ne perçoivent pas suffisamment de qualités en VOUS.

SI VOUS AVEZ BESOIN D’UN TRÈS BON GAME POUR TROUVER UNE COPINE, OU RÉUSSIR A COUCHER DE TEMPS EN TEMPS AVEC UNE FILLE, CELA SIGNIFIE QU’AUCUNE DES FILLES QUE VOUS ABORDEZ N’ARRIVE A VOUS TROUVER SUFFISAMMENT A SON GOÛT.

Oui, toutes les femmes sont différentes et la séduction est aussi statistique. Vous allez rencontrer une majorité de NON et de PEUT-ÊTRE. Là n’est pas le problème.

Le problème, c’est si vous ne trouvez jamais de OUI (des filles relativement faciles à séduire).

L’excellent game n’aide qu’à compenser un manque de bons fondamentaux…

Dans la communauté, certains gars se ventent d’avoir réussi à coucher avec une fille en faisant ci ou ça, alors qu’en améliorant simplement un peu leur look, leur langage non-verbal, ou leur état d’esprit, ils auraient pu conclure avec elle sans AUCUNE difficulté…

Il faut arrêter de voir la séduction une sorte de performance artistique jugé par les femmes.  On ne passe pas dans « The Voice » les gars…

Avoir un bon Game n’est pas une excuse !

La séduction nous offre une merveilleuse perspective : celle de s’améliorer en tant qu’homme.

  • Développer une meilleure image de soi-même.
  • Une meilleure confiance et estime de soi.
  • Mieux comprendre les femmes.
  • Devenir un meilleur partenaire en relation.
  • Etc., etc.

Il ne faut pas voir la séduction comme un simple outil pour choper de temps en temps, ou trouver une « meuf » quand on est célibataire.

La séduction, c’être aussi la carotte au bout du bâton – une source de motivation supplémentaire – pour devenir une personne meilleure, avec plus de qualité, mieux dans sa peau, mieux dans sa vie.

Si certains ont une vision limitée, préfèrent rester passif, gras, mal fringués, complexés, et devoir dérouler un « super game » à chaque fois, je préfère séduire le plus NATURELLEMENT et FACILEMENT possible, en devant chaque jour une meilleure personne.

Moins j’ai besoin d’un « bon game » pour séduire, mieux c’est !

Avoir un meilleur Game nous permettra juste de coucher avec plus de PEUT-ÊTRE… Mais être une meilleure version de soi-même nous permet de rencontrer plus de « OUI », et surtout de développer des qualités qui rendent notre vie plus facile et agréable

C’est BEAUCOUP plus important !

Alors améliorons-NOUS. Restons nous-mêmes, mais en MIEUX !

Être un meilleur soi-même pour séduire est la priorité du dragueur minimaliste.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

62 plusieurs commentaires

  1. Très bon article, je rajouterai toutefois que devenir un meilleur soi-même demande des années et des années. De plus, il ne faut pas seulement être mieux en apparence (selon moi) ou être toujours positif, il faut aussi s’intéresser à plusieurs domaines, ça peut être la culture, l’entrepreneuriat, la spiritualité, par exemple. En d’autre termes, s’ouvrir à d’autres centres d’activités afin de devenir un Homme « plus complet ».

    Question un peu Hors Sujet : comment tu t’y prend pour aborder une fille (bien fichu) en salle de sport? Tu fais du Direct? En sachant qu’en cas d’échec, tu peux la recroiser plusieurs fois.

    • Très bon article, je rajouterai toutefois que devenir un meilleur soi-même demande des années et des années.

      C’est exactement la raison pour laquelle la plupart des gens ne changent pas. Ils ne veulent pas attendre plusieurs années pour ça, alors ils cherchent des raccourcis qui n’existent pas, et gâche leur temps.

      Le truc c’est que, qui que tu fasses, le temps passera. A toi de voir qui tu veux être dans plusieurs : la même personne qui cherche des raccourcis, ou celle qui a évoluée parce qu’elle a changer radicalement sa vie et ses habitudes. On peut énormément changer en quelques années. 3-5 dans la vie d’un homme, ça peut paraître beaucoup, mais ça passe vite et beaucoup choses peuvent changer durant cette période.

      il ne faut pas seulement être mieux en apparence (selon moi) ou être toujours positif, il faut aussi s’intéresser à plusieurs domaines, ça peut être la culture, l’entrepreneuriat, la spiritualité, par exemple. En d’autre termes, s’ouvrir à d’autres centres d’activités afin de devenir un Homme « plus complet ».

      Selon moi, l’idéal c’est de tendre vers l’idéal que l’on veut atteindre. Avoir une idée des valeurs, compétences, qualités que l’on veut développer, l’apparence physique que l’on veut avoir, etc. Et tendre vers cet idéal un peu chaque jour.

      Question un peu Hors Sujet : comment tu t’y prend pour aborder une fille (bien fichu) en salle de sport? Tu fais du Direct? En sachant qu’en cas d’échec, tu peux la recroiser plusieurs fois.

      La meilleure option reste de dévoiler ton intérêt pour initier l’interaction.

      Quand c’est dans un contexte un peu plus compliqué comme celui-ci, tu peux appliquer le principe du mini-max : – – Qu’est-ce que tu risques dans le PIRE des scénario ? (ex. la fille d’envoie balader, tu choppes une réputation de dragueur, whatever)
      – Quelle est le meilleur scénario possible ? (ex. la fille apprécie ta démarche, vous vous revoyez pour prendre un verre, vous vous mettez ensemble, etc.)

      En prenant connaissance des risques et des possibilités, tu peux te dire que finalement le jeu en vaut la chandelle. Te dire qu’il faut limiter les risques (= initier l’interaction et séduire de manière beacoup plus subtile) sachant que le taux de réussite sera plus faible) ou laisser tomber.

      Personnellement, maintenant j’ai presque définitivement arrêter les long « games ». Si j’estime que ça vaut le coup, j’y vais. Sinon je laisse.

  2. Toute à fait d’accord, c’est une question de priorité dans notre vie. Quand on y pense, certains rentrent dans le monde de la séduction avec des motivations superficiels, voire pas du tout éthique. Après un certain temps, certains d’entre eux changent et comprennent le réel enjeu d’apprendre à séduire et à SE SÉDUIRE. Tandis que d’autres préfèrent continuer dans une voie moins authentique. Personnellement, je me suis lancé dans la séduction pour vaincre ma timidité avant tout ! C’étais mon objectif principal. Evidemment, au fur et à mesure, j’appréciais de rencontrer des nouvelles femmes et à avoir des résultats. Mais c’est cette objectif qui m’a aidé à voir chaque rejet comme « 1 pas en plus vers une meilleure estime de moi-même » plutôt qu’un pas en plus vers un Echec. Je trouve également très pertinent ta remarque sur les « peux-être ». Ce n’est pas une fin en soi de rater quelques occasions car nous avons préféré donner la priorité à un « game » plus sain et authentique ! Merci pour cet article ! 😉

  3. Il est évident que la séduction est facile quand on ressemble a Brad Pitt ou Tom Cruise que quand on as le visage de Pierre Richard ou de Mr Bean…

    De manière général (et pas que dans la séduction) la vie est plus facile pour les gens beaux/belles cela a été prouvé.

    Si le look et le corps ce travail et bien pour le visage c différent il faut faire pas le choix, et sur ce point nous ne sommes pas tous égaux malheureusement…

    Avec un visage beau les femmes sont plus en confiance et on donne envie plus facilement, mais comme avec la petite taille on doit réussir à dépassé ce handicap et être fort mentalement.

    • Oui, l’apparence est un « effet de halo ». On a tendance à trouver les personnes avec un physique agréable plus intelligent, digne de confiance, et talentueux…

      Mais on croit trop à ce côté immuable de l’apparence physique : soit tu nais moche, soit tu nais beau, et ton succès avec les femmes est déterminé à l’avance par ça !

      C’est faux.

      Pour moi, l’attirance physique est davantage une question d’IMAGE que de « belle gueule » en soi. Gainsbourg n’avait pas une belle gueule par exemple.

      • « Pour moi, l’attirance physique est davantage une question d’IMAGE que de « belle gueule » en soi. Gainsbourg n’avait pas une belle gueule par exemple. »

        Entièrement d’accord pour la question de l’image. On peut donner l’exemple d’Alain Delon qui était très beau et de Jean Paul Belmondo qui l’était beaucoup moins mais qui avait beaucoup plus de charme. Bebel avait autant de succès auprès de la gente féminine que Delon.

        • Oui, et la bonne nouvelle c’est que l’image, ça se développe 🙂

        • La comparaison est maladroite, car Jean-Paul Belmando à l’époque de ses 20-30 ans avait un corps quasi-irréprochable, peut-être même mieux qu’Alain Delon au même âge (je ne parle pas du visage).
          Mais peu importe, une femme ne regarde pas que le physique, sinon on ne verrait pas autant de personne lambda sortir avec de vrais « bombes » dans les rues de grandes villes.

          • La comparaison est maladroite, car Jean-Paul Belmando à l’époque de ses 20-30 ans avait un corps quasi-irréprochable, peut-être même mieux qu’Alain Delon au même âge (je ne parle pas du visage).

            Parce qu’avoir un physique bien entretenu, ça ne fait pas partie de l’image ?

          • je parlais ici de l’observation de Romy Chris. Bien entendu que cela fait parti de l’image.

          • Je trouvais la comparaison entre Belmondo et Delon tout à fait adéquate vu que plus haut on parlait de belle gueule. Romy disait que le corps se travaillait mais pas le visage. Certes.

            Mais une belle gueule à la Delon ne fait pas tout, la preuve puisque Belmondo, qui lui avait plus de charme, dégageant une image plus dynamique, attirait autant les femmes. Il me semble même que Belmondo séduisait plus le public.

            Les femmes regardent un ensemble alors que les hommes vont s’attarder sur des détails physiques précis.

            Pour finir, comme Chrys le dit les expressions faciales font aussi un visage, Bruce Willys par exemple.

  4. @Karim je te conseil de faire attention en salle de sport car les HB9 ou HB10 ne sont pas seules, généralement elles sont en couples (et le mec est présent).

    Ou alors tu as les potes mecs de la fille qui te repère de loin et qui ont vue que tu parlais à la fille qu’ils aimeraient bien ce faire et une fois que tu as le dos tourné ils font en sorte de monter la fille contre toi…

    Quand tu la revois elle t’evite sans que tu saches pourquoi et bien c juste que les mecs qui traine avec elle crache leur venin sur toi et qui lui disent te pas te parler.

    En salle de sport des qu’on vois que la fille semble ouverte à plus il faut pendre le numéro et proposé un RDV rapidement, car attendre de la revoir et se faire griller par son mec ou ses potes mecs jaloux est une erreur fatale…

    • Salut ! je pense qu’il faut pas en faire une montagne ^^

      Si dans la rue la règle de base c’est d’aborder une femme qui nous plais, ça devrais être la même chose ailleurs.

      Je dis pas qu’il faut y aller en mode bourrin mais de la à transformer tous les mecs en obstacles…

      Bref c’est pas le travail de bureau ou généralement tous le monde se prends trop au sérieux il s’agit d’une salle de sport, de détente.

  5. Salut Chris, j’aimerai avoir ton avis, comment tu gère une femme qui te plaît intellectuellement et humainement mais moins physiquement? c’est voué à l’échec? ça peux se transformé en relation par défaut?

    • Salut Chris, j’aimerai avoir ton avis, comment tu gère une femme qui te plaît intellectuellement et humainement mais moins physiquement? c’est voué à l’échec? ça peux se transformé en relation par défaut?

      Tu te prends trop la tête Nino. Est-ce qu’elle te plait à TOI ? Si oui, fonce. La plupart des relations sont de toute façon vouées à l’echec ! Si ce n’est pas une question de compatibilité (et on ne peut savoir que quand on est déjà en couple avec la fille) c’est une question de temps.

  6. Comment optimisé le choix de ces cibles pour être au plus proche de se qu’on recherche? je veux dire comment sait on si elle nous plaît vraiment au fond?

    • Comment optimisé le choix de ces cibles pour être au plus proche de se qu’on recherche? je veux dire comment sait on si elle nous plaît vraiment au fond?

      Je vais me contenter de répondre à la première question. Pour la seconde, inscris toi en fac de Philo !

      Tu dois définir ton « marché cible » : savoir quel profil de fille te plait, qu’est-ce qui le distingue des autres femmes, et où elles sont. Ainsi, tu auras davantage de chance de les reconnaître et de les rencontrer.

  7. Pour une fois je ne serais pas complétement d accord avec l article

    Bien sur qu il faut arriver à se changer,devenir un meilleur soi meme,mais si dans ce cas de figure,cela
    passe une montagne de problèmes à traverser,ou est le coté ludique?la progréssion? nous ne partons
    pas tous avec les memes armes, loin de la meme…et si on ne sent pas une certaine évolution,on vite tendance à se décourager..et à ne plus rien faire…
    Pour la beauté physique,je crois que donner des exemples de gens célebres n est pas vraiment pertinent,oui ils ont un physique disgracieux,mais la notoriété, l argent,le pouvoir,vont largement plus que compenser ce « handicap » alors quand on est un anonyme..allez essayer de séduire une demoiselle jolie dont 50 hommes tourneront autour pendant la journée…à moins d avoir une chance de tous les diables…

    c est en forgeant qu on devient forgeron;mais si à la base le marteau est cassé..vous risquez de forger très mal….

    Bon peut etre que je péche par pessimisme,vu qu une fois de plus une situation perso; n a pas tourné comme je l aurais ésperé,mais c est vraiment un chemin parsemé de ronces et d épines.

    • Bien sur qu il faut arriver à se changer, devenir un meilleur soi meme,mais si dans ce cas de figure, cela passe une montagne de problèmes à traverser,ou est le coté ludique? la progréssion? nous ne partons pas tous avec les memes armes, loin de la meme…et si on ne sent pas une certaine évolution, on vite tendance à se décourager..et à ne plus rien faire…

      Mais qui a dit que c’était supposé être facile et drôle ?

      Qui a dit que parce que d’autres étaient mieux loti, ça ne servait à rien ?

      Désolé Thierry, mais ce ne sont que des excuses. Même pour un mec « bien loti », c’est difficile. Il doit vaincre sa peur de l’approche (comme tout le monde), et il se prend des rejets (comme tout le monde) et doit apprendre à gérer la frustration (comme tout le monde).
      A un moment, soit on choisit d’être un looser d’office, soit on prend les cartes que la vie nous donne, et on joue le jeu en acceptant les règles.

      – Django reinhardt n’était loi le mieux loti pour devenir l’un des meilleurs guitaristes de l’histoire.
      – Napoléon était loin d’être le mieux loti pour devenir l’un des plus grands empereurs de l’histoire.
      – …

      La réussite ne s’obtient pas uniquement par le talent, la chance, ou peu importe… Elle s’obtient surtout par le travail, la persévérance, le courage.

      Les hommes les plus attirants physiquement (p.e mannequins) sont aussi ceux qui travaillent le plus leur apparence (sport/alimentation/etc.).

      Comme le dit l’expression « celui qui veut entreprendre trouve des moyens, celui qui ne veut pas trouve des excuses ».

      our la beauté physique,je crois que donner des exemples de gens célebres n est pas vraiment pertinent,oui ils ont un physique disgracieux,mais la notoriété, l argent,le pouvoir,vont largement plus que compenser ce « handicap » alors quand on est un anonyme..

      D’accord… Mais on ne peut pas non plus donner l’exemple de Roger, le voisin du dessous.

      Moi, je trouve que comparer 2 célébrités (donc à statut égal) comme l’a fait Emmerics, c’est plutôt pertinent.

      allez essayer de séduire une demoiselle jolie dont 50 hommes tourneront autour pendant la journée…à moins d avoir une chance de tous les diables…

      Tu veux dire : 50 pecnos qui lui tournent autour en jouant aux mecs cool et distant qui n’escaladent jamais, ou qui jouent aux « bons ami » ? C’est ce que certains font régulièrement ! Et, non ce n’est pas de la chance.

      c est en forgeant qu on devient forgeron;mais si à la base le marteau est cassé..vous risquez de forger très mal….

      Certains décident de forger comme ça, d’autres jettent leur marteau et se mettent au tricot, d’autres réparent leur marteau et forgent beaucoup mieux avec ! Simple question de CHOIX.

  8. Pour ma part je suis totalement d’accords avec l’article de Chrys !

    C’est principalement une question de perception de soi même et d’estime !

    Le problème c’est que un tas de mec sont focalisé sur le résultat et pas sur le processus d’apprentissage.

  9. Tu réponds à nos questions, nous lisons avec plaisir tes articles. mais toi qui t’inspire dans le monde de la séduction? estime tu être arrivé à un stade où tu n’apprend plus de personne?

    • Tu réponds à nos questions, nous lisons avec plaisir tes articles. mais toi qui t’inspire dans le monde de la séduction? estime tu être arrivé à un stade où tu n’apprend plus de personne?

      L’inspiration vient par différentes sources.

      – J’ai eu maintes sources inspiration qui m’ont amenées à la Drague Minimaliste : Paul Janka, Sixty, Aaron Sleazy, et quelques autres. Mais aussi des dragueurs de l’ombres qui sont mes amis depuis des années.

      – L’expérience est probablement ma première source d’inspiration, car avant tout, la séduction s’apprend par la pratique, et tire TOUJOURS plein de leçons de nos succès et de nos échecs (et de la comparaison des deux) si on se donne la possibilité de les analyser.

      – Les femmes sont une source d’inspiration ! C’est dingue, même après près de dix ans et plus d’une centaine de femmes rencontrées, on peut encore découvrir des tas de choses sur les femmes et sur nous-mêmes en fréquentant des femmes, retomber « amoureux » d’elles à chaque fois. Comme je l’ai déjà dit, aucune femme n’est spéciale, mais toutes les femmes sont uniques. On peut apprendre de chacune d’elles. C’est ce qui fait des rencontres l’une des plus belles aventures dans la vie d’un homme.

      – Je m’inspire aussi des gens que je rencontre ou découvre tout au long de mon parcours perso, pas seulement dans la drague, mais dans la vie plus généralement. j’ai beaucoup appris sur moi et l’être humain grâce à ma formation en psychothérapie par exemple. L’une des choses les plus importantes que j’ai comprise par exemple, c’est que tout le mode désire au plus profond de lui-même l' »Amour » (au sens large : affection, attention, approbation, valorisation, etc.). Dans la communauté, on est formaté à penser que les femmes recherchent les « alpha mâle » – un mec hyper viril, distant, qui s’en fou un peu, etc. – ce qui est au moins à moitié faux. Les femmes aiment la « masculinité », mais (comme tout être humain) elles recherchent principalement se sentir aimées et importantes, sans quoi elles ne se sentent jamais vraiment comblées dans une relation. Un homme doit savoir leur offrir les DEUX (son amour + sa masculinité). C’est un peu la même chose dans l’autre sens… On dit souvent que les hommes aiment « les pétasses » (=la femme moderne), y’a un tas de bouquins avec ce genre de titre. Alors que nous n’en aimons certains attributs des pétasse (leur côté très féminin et sexué), mais si une femme n’est pas capable de nous aimer correctement, il nous manquera toujours ce rapport d’intimité profond qui rend une relation vraiment agréable pour nous. En général, les « pétasses » construites par la société actuelle ne savent pas aimer, comme les « Alpha » qui sont construit par la communauté !

      Bref, je n’ai pas la prétention de croire que j’ai tout compris et que je n’ai plus rien à apprendre de personne. Il y aura toujours de nouvelles choses à apprendre ! En drague, en relation, sur soi, sur l’être humain en général, etc. C’est un apprentissage sans fin.

      • Merci pour ta réponse:) tu pense écrire un livre un jour qui dépasse le cadre de la séduction ? même si ça resterai le fil conducteur ou pas.. en tout cas j’aime ce mot minimaliste.

        • Je ne sais pas.

          Je pense que déjà, mes bouquins dépassent un peu le cadre de la séduction pure. Il y a une certain état d’esprit/philosophie, que je transmet à travers la séduction, et qui est valable pour tout.

          Par exemple, le « minimalisme », n’est pas valable que pour la drague. Partout où il y a un marché, on a tout complexifié. Le sexe ==> Lis cet article que j’ai écrit en Freelance par exemple, la musculation, le régime, etc., etc.

          On peut aller très loin avec quelques principes simple MAIS essentiels, et souvent, on va nulle part en en connaissant des tonnes qui servent à rien, et qui noyent dans la masse d’info, ceux qui sont efficaces.

  10. @Chrys tu penses que la méthode mental de se dire qu’on est séduisant et sexuel marche ?

    Les personnes beaux/belles savent qu’elles le sont, car elles ont le regard extérieur qui les désirs (les femmes sont draguer et les mecs prennent des signes d’intérêts et invitations à l’approches par les femmes).

    Mais généralement ce type de personne ont déjà cette aura et cette beauté naturel et donc comme dit dans l’article pour ses gens la, la séduction est facile, mais pour nous autre le plus dur est de vraiment croire qu’on peut plaire…

    Quand arrive une opportunité nous n’avons tellement pas l’habitude qu’on rate cette chance (et évidemment les femmes ne pardonnent rien et nous jette si on a une faiblesse, car elles ont trop de choix niveau mecs que nous ou un autre c pareil).

    Donc au final je dirais que le plus dur est vraiment le côté psychologique et mental, car la partie look et faire du sport est une chose, mais croire qu’on peut plaire à une jolie femme (au bon moment et pas après) est bien plus dur…

    Tu en pense quoi ?

    • @Chrys tu penses que la méthode mentale de se dire qu’on est séduisant et sexuel marche ?

      Nos croyances définissent clairement notre manière d’agir et de voir le monde.
      Plus tu te perçois comme séduisant, plus tu le deviens, nécessairement. C’est ce que j’appelle le principe d’anticipation (on appelle cela « l’effet pygmalion » en psychologie. C’est une sorte d’extension de l’effet placebo).

      Les personnes beaux/belles savent qu’elles le sont, car elles ont le regard extérieur qui les désirs (les femmes sont draguer et les mecs prennent des signes d’intérêts et invitations à l’approches par les femmes).

      Le problème, c’est que les personnes qui ne se trouvent pas séduisantes, ont un complexe d’infériorité vis-à-vis des hommes qu’ils pensent plus attirant qu’eux.

      Il se disent « je ne peux pas séduire parce que je suis moins attirant que X, Y », « je ne peux pas plaire aux femmes parce que je ne suis pas beau ».
      Difficile de plaire aux femmes, si l’on ne se plait pas à soi-même…

      Quand arrive une opportunité nous n’avons tellement pas l’habitude qu’on rate cette chance (et évidemment les femmes ne pardonnent rien et nous jette si on a une faiblesse, car elles ont trop de choix niveau mecs que nous ou un autre c pareil).

      Et là on a la synthèse, car en plus de penser que tu n’es pas attirant, tu penses que les femmes sont difficile à séduire.

      On obtient la plupart du temps ce que l’on pense obtenir. Si tu penses au plus profond de toi qu’un placebo va guérir ton rhume, il te le guérira. Si tu penses au plus profond de toi que les femmes sont difficile à séduire, que tu n’es pas assez attirant, le résultat que tu anticipes c’est l’échec.
      Tu crées ta propre prophétie auto-réalisatrice ici. Le plus triste, c’est que tu ne t’en rend même pas compte…

      En vérité, les femmes ne sont pas chasser par des centaines de types mieux que toi. C’est TOI qui penses ça. La plupart des mecs sont passifs, assexués, et ne represent pas une opportunité aux yeux des femmes.

      Au moins 80 % des mecs sont un peu comme toi à vrai dire… Ils pensent tous qu’il y a mieux qu’eux partout, et que les filles se font draguer par mieux qu’eux, donc que c’est probablement mort pur eux…

      Et à côté, y’a les mecs comme moi, qui ne sont pas forcément beaux à la base, qui ont fait partie de la première catégorie (mais eux, ont su évoluer), mais qui sont maintenant sûr de leur valeur, pensent que les femmes sont entourés de mecs bidons en séduction (donc plutôt facile à séduire), et qu’il n’y a pas besoin d’être parfait pour séduire. Et ce sont eux qui séduisent, parce qu’aucune croyance limitante ne les retiennent (et pas parce qu’ils sont « parfait »).

      Donc au final je dirais que le plus dur est vraiment le côté psychologique et mental, car la partie look et faire du sport est une chose, mais croire qu’on peut plaire à une jolie femme (au bon moment et pas après) est bien plus dur…
      Tu en pense quoi ?

      Là je suis 100% d’accord. Le game est (très) principalement de l’innergame.
      On ne peut pas améliorer ses résultats, si on n’améliore pas d’abord sa façon de penser.

  11. Merci de ta réponse Chrys !!!

    Tu as encore bien compris mon problème (je me sans inférieur en face des mecs beaux physiquement).

    Je me dit comment faire si une fille me plait et qu »un grand brun avec une belle gueule arrive ?

    J’ai progresser et j’ai réussi à donner envie à des femmes jolies, mais je reste réaliste et si un des mecs parfait arrive je ne ferais pas long feu devant lui…

    Généralement je préfère partir et ainsi ne pas subir l’humiliation de voir le BG embrasser ou partir avec la cible.

    Tu l’avais dit toi même « les femmes couchent avec les mecs qui leur donne envie sexuellement » et donc ce genre de mecs on cet avantage de donner envie sans effort aux femmes qu’ils veulent.

    Il y a aussi ceux qui te dénigre dans ton dos devant la fille, je ne comprend pas que des mecs beaux on besoin de faire sa contre un mec comme moi, je serais une menace pour eux ?

    Comment lutter pour ne pas perdre les femmes contre eux ?

    • Je te conseille de ne pas voir cela comme un combat, mais plutôt comme un jeu. Séduire c’est censé être avant tout FUN. Et non pas un combat pour perdre ou gagner contre qui que ce soit à mon avis. Le seul combat à gagner, est celui contre nous même … réussir à dépasser ses propres démons et ses peurs et ses fausses croyances.

      • Je dirai même plus qu’il faut plus être dans l’acceptation des choses plutôt que dans la lutte.

        De toute façon à partir du moment ou on commence à se focaliser à 99% à la drague de rue, la question de la concurrence ne se pose quasiment plus.

  12. @Chrys quand fait la bise a des femmes que tu connais déjà (travail, cercle social, activité…) ou genre du tocuher avec de la proximité, sa t’arrive d’avoir une tension sexuelle directement ?

    Une forte attirance pour la fille en face sans idée de séduction à la base, juste comme si on sentait qu’on pouvais coucher avec elle asssez facilement si on serais en isolation.

    Je pense que ce genre d’opportunités est bien plus rentable quˋaborder des femmes dans la rue pendant des heures (et qu’il y a pas dattirance réel de la part de la fille en face).

    Pourquoi dans les communautés les coach

  13. Pourquoi dans les communautés les coach ne font que des sessions pour SPU et NPU et pas apprendre à séduire des femmes de notre quotidiens ?

    Car quand on regarde la vraie vie les gens en couple se rencontre en cercle social, a la fac, au travail et en activité…

    • personnellement quasiment toutes les femmes avec j ai des relations , je les ai rencontré dans la rue 🙂 et je préfère nettement mieux, après je pense que tu dois pouvoir t adapté àchaque ssituation et lieux où contexte d’une manière général pour faire des rencontres. et pour fini je pense pas qu’il y es un endroit plus propice au rencontre, ou dire que dans telle endroit c’est mieux qu’un autre; ou telle contexte. .ect. .donc pour moi c’est à chacun de trouvé se qui l’arrange le mieux. Et pour le reste s’adapter encore et toujours dans la vie.un lecteur amicalement 😉 Chris t’expliquera sans doute mieux que moi. (je voulais te donné l’avis d’un lecteur)

  14. @Nino beaucoup disent qu’il rencontre des femmes dans la rue sur le net, mais pourquoi on ne connais jamais ce type de personnes dans nos vie ?

    Tu as quel âge ? Les femmes que tu as séduite on quel âge ? Tu narrlve pas à connaître des femmes dans ta vie de tous les jours ?

    Parce que quand je dis rencontre je parle d’une femme avec qui tu as été longtemps en couple et pas juste une baise dans une ruelle ou à ailleur.

    Les femmes en questions t’ont présenté à leur copine et parents et elles ont assumer d’avoir connu leur mecs dans la rue ?

    Je te pose beaucoup de question, mais parce que justement dans les personnes que je connais au taff, en activites (salsa, salle de sport..) aucunes femmes ne m’a jamais dit être en couple sérieux avec un mec qui la branche dans la rue.

    • écoute pour te répondre sincèrement , dans mon entourage il ny a que moi et mon pote qui m’a initié à l’époque. après je sais que peu d’hommes parmis mes amis proches ou lointain en sont capable ou se donne la possibilité de le faire. ou ne veulent pas tout simplement(parce que il n’y a rien d’extraordinaire) mais ça demande beaucoup de pratique au début. .ensuite j’ai plus de 30 ans et pour être honnête je sort avec des femmes allant de 23 à 35/38 ça dépend de plusieurs facteurs en fonction de qui j’ai en face de moi. ensuite je me considère pas comme un séducteur, je (ça peux m’arriver) je drague pas pour lever ou baiser ou appelle ça ce que tu veux. c’est pas mon délire. mais encore une fois chacun son truc. ensuite je fait des rrencontres en soirée ou par des connaissances ou autres. Mais j ai choisis la rue parce justement je les choisis! et je trouve que c’est original.. (et les femmes le pensent aussi) je me répète encore chacun sont truc, par exemple à force de rencontré dans la rue, fnac, boulangerie ect je me sent plus à l’aise qu’une rencontré sur présentation ou dans un contexte de soirée. Néanmoins je m’adapte parce une bonne opportunité faut la saisir. .dans tout les domaine d’ailleurs.voila le plus important et trouvé ce qui nous convient, et nous épanoui dans nos vies. et comme il y a certaines choses que je souhaite savoir où approfondir je consulte le site de mister Chris et je lui pose des questions quand cela me semble nécessaire. parce que on apprends toujours. Et crois moi ça marche! aucun intérêt à mentir. après je suis pas un spécialiste de l’écrit comme Chris. mais je souhaite te répondre amigo; )

  15. Et il m’arrive de lire des choses comme il faut être beau ect… franchement faut arrêté de délirer avec ça. ou commence la beauté ? comme le répète assez mister Chris, être propre et présentable à l’évidence d’abord pour soi même, et ensuite foncé! on a la gueule qu’on a! et nos défauts physique sont parfois nos meilleurs armes! mais se sentir beau et séduisant et très important mais la c’est pas moi qui vais l’expliquez. . je veux dire qu’on arrête avec la beauté. 🙂

  16. Tu ne drague pas des moches je pense, donc la beauté tu y prête attention aussi 😉

    Les filles rencontrer dans la rue tu es rester en couple longtemps ou juste de la baise ?

    Elles t’ont présenter aux parents et copines ?

    Je te demande car en France je n’ais encore jamais vue de jolies BCBG dire quˋelles sont en couple avec un mec connu dans la rue, généralement les femmes jolie et des hautes études rencontre leurs mecs à la fac, au taff, cercle social ou salle de sport.

    Pourquoi avoir besoin qu’un mec dans la rue te drague si tu as déjà ce que tu recherche en rencontre normal.

    Beaucoup de femme ne vont pas assumer de dire oui a un inconnu et de tromper leur mec officiel qui vient des beaux quartiers comme elle.

    J’ai 33 ans et de plus en plus je trouve étrange socialement de devoir trainer dans les rues pour avoir quelques numéro et espérer qu’une femme dise oui pour un RDV et se revoir.

    Je pense qu’il y a un âge pour tous et si on devient un homme de qualité on doit avoir des femmes de qualité dans sa vie. Comme dit Chrys, la drague minimaliste et sans effort.

    • Je parle pour les mecs qui estime pas être beau pour pouvoir séduire 🙂 ensuite si on suit ton raisonnement je ne suis pas et tous ceux qui drague dans la rue ne sont pas des hommes de qualité…pas de chance alors 😉 la drague de rue me conviens. et oui j’ai des relations longues. après les filles qui en parle ou pas ect. .j’ai envie de te dire on s’en fiche royalement. pour ce qui esde ll’étrange..tu ne retrouve pas cela normal d’aller à la rencontré du fille qui par exemple attends devant une boutique et que tu trouve mignonne d’aller lui parlé d initié un contact? ou bien encore de te promène dans Paris et d’aborder des femmes qui te plaisent un été ensoleillé 😉 ? ( parce que quand il pleut tu vas trouvé cela étrange )être un homme de valeurs et de qualité comme tu dis c’est de savoir élever …rendre son quotidien meilleur de jour en jour. Atoi de ttrouvé ce qui te conviens et si pour toi dragué dans la rue tu trouve cela étrange alors ne le fait pas. Si tu ne crois pas à la drague de rue pareil. amicalement biensur 😉 pour finir faut pas non plus se branlé le cerveau avec des vies de fou..un moment donné tu boss tu fait un sport ou une passion tu t’habiller correctement et tu profite des moment de vie ciné restaurant ect faut pas croire que qu avoir une vie de fou et que ça te rend plus séduisant. Nos vies se ressemblent pour la plupart en tout cas . Je séduit peut être pas les plus belles mais celle qui me convienne. et a façon. crois moi c’est déjà bien; )

  17. Oula les mecs, vous vous affolé ! Je tourne le dos une demi-journée, et je vois 5 gros pavés… 😀

    Bon, j’ai lu en biais et voilà ce que j’ai à dire là dessus :

    1) Séduire en cercle social, au boulot, etc. Sont des contextes où il est plus facile d’initier la conversation, mais plus long/difficile et dangereux d’escalader. Mieux vaut se planter dans la rue, en boite, que dans son cercle social… C’est aussi plus facile d’y séduire en vérité, quand on comprend comment ça fonctionne et qu’on arrête de se donner des excuses. Perso, comme Nino, la grande majorité des filles que je rencontre sont hors cercle social, et je vis très bien avec ça.

    2) Comme je l’ai déjà dit, y’a peut-être tout au plus 300 vrais dragueurs en France. Sur une population de +60 millions, ça fait peu. Mais ce n’est pas parce que la masse suit un certain conditionnement social que tu es forcé de faire la même chose. Presque tout le monde est salarié autour de moi (ou cherche un boulot de salarié), mais ça ne veut pas dire que c’est la meilleure manière de gagner sa vie. C’est juste la plus sécurisante, car les gens aiment faire comme tout le monde, ou ne savent pas qu’on peut faire différemment.

    3) J’ai eu plusieurs relations longues à partir de la rue. Ma dernière dure depuis plus de 3 ans. C’est une fille qui habite dans un duplex en plein Paris, et qui est physiquement bien au dessus de la moyenne (si tu en doutes, on peut te la présenter sur Skype, prouver que je ne mens pas !). Là encore, tu pars dans les clichés qu’on ne peut pas réussir si on est inférieur socialement/physiquement/économiquement. En vérité on est inférieur que dans sa tête. On se sent inférieur quand on a une mauvaise estime de soi. La beauté, le statut, l’argent comptent… Mais ce ne sont que des atouts parmi d’autres. On peut faire sans !

    4) Comme la dit Nino, une autre raison pour laquelle je prône le SPU, c’est que ça te rend bien plus efficace quand tu as des opportunités dans ton cercle social/boulot. je connais quelques mecs qui (tout comme moi), parce qu’ils abordent et discutent régulièrement avec des filles qu’ils recontrent dans la rue, peuvent facilement entamer la discussion avec une fille rencontré à X ou Y soirée, escalader et conclure. Un truc qu’ils n’auraient pas su faire sans aucune expérience pratique, ou s’ils étaient trop rouillés. Aborder et discuter régulièrement, c’est aussi s’entraîner pour les bonnes occasions.

    5) Je suis d’accord qu’investir trop de temps dans la drague, c’est la loose ! Je l’ai aussi dit maintes fois : les mecs qui ne font que ça ne peuvent pas avoir une vie riche et équilibrée à côté.

    MAIS, la qualité de notre bien-être PRINCIPALEMENT définit par la qualité de nos relations. Et je pense que, à tout âge, il faut savoir investir du temps à sa vie affective et sexuelle. Elle est bien plus importante qu’on ne le pense.

    C’est beaucoup moins la loose que de rester chez soi regarder la TV comme un zombie, ou rester dans une relation bidon avec une femme qui nous prend son toutou (ce que font BEAUCOUP d’hommes).

    La conquête des femmes fait bien plus partie d’une vie d’homme que de rester amorphe sur un écran ou se faire castrer par sa copine… Enfin, c’est mon avis.

    Après, je sais que chaque personnalité a un penchant pour un mode de rencontre plutôt qu’un autre. Personnellement, j’aime le SPU, mais pas trop le cercle social. J’aime l’adrenaline de l’approche, être direct, découvrir une fille que je ne connais pas du tout. Chacun son truc, et tu peux bien évidemment te spécialiser dans ton cercle social, s’il est suffisamment large.

  18. 100% d’accord! au passage Chris,il y a des films sur la séduction ou qui s’en approche que tu as bien aimé? ou qui pourrait être intéressant à voir..

  19. @Nino te tenerve pour rien, je ne tagresse pas.

    Quand une femme me plaît dans la rue et que j’ai le temps je lui parle, mais franchement je préfère faire autre chose que faire SPU pendant des heures et aborder en masse avec des routines et compagnie, j’ai besoin que l’approche soi sincère et naturel.

    Mes rencontres en SPU sont fait par hasard et pas parce que je suis sortie avec le but d’aborder, et de toute façon je n’y arrive pas quand je dois me forcé.

    Tu trouveras normal daboder dans la rue à 50 ou 60 ans et de ne pas avoir de femmes ?

    De plus Chrys avait pu lire mon premier pavé j’ai demander si on devait suivre son désir sur une femme connu en activité ou au travail ?

    Parce que il y a de la séduction partout et pas juste dans la rue 😉

    Mes meilleurs opportunité on été à l’auto école, en salsa et en salle de sport…

    Étrangement des lieux ou on est la pour autre chose que du game et on est naturel et spontané.

    Il ne faut pas se fermer à rencontrer des femmes jolie et bien dans notre vie et pour moi assumer d’être un séducteur c tous le temps et pas juste 2 heures par jour quand tu traîne dans les rues pour aboder.

    • Tranquille romi je m’énerve pas 😉 cest un partage de point de vue,de vécu, d’expérience…Je ne critique aucunement la manière de faire de chacun pour faire des rencontres. Je dis juste que cest à toi de trouvé la méthode pour rencontre dès femmes. Et je pense qu’on es d’accord sur se point. Tu sais quand je décide de me promener et de draguer dans rue, j aborde pas 120 filles par sessions,. Non j’en aborde 6/7 et ensuite je passe à autre chose. Et je drague principalement quand je me rend au sport,boutiques, au taf,ect..sur le chemin quoi. Aujourd’hui le celibataire de plus de trente ans femme ou homme n’est pas vue comme à lepoque.. Et beaucoup le vivent très bien. Et si tu souhaite vraiment te caser c’est possible également. Apres si tu es écoute les un et les autres tu t’en sortira jamais et ton esprit restera toujours confus sur ta situation et tes envies. Chris a fait in article sur le fait de resté soi même , et pense par soi même .. Amigo je te laisse je t’écris tout ça dans le but de partager . Rien d’autres. Et je te souhaite le meilleure 🙂

  20. @Chrys je lui le premier à être contre le système mis en place par la société (j’ai plus de 30 ans et pas de femme et pas d’enfant, et de nos jour tu es vue comme un martien si tu passé un âge tu n’as pas le deux).

    Mais je parle juste de ce que je vois par les femmes que je connais et aucune ne m’a dit que son mec était connu dans la rue.

    Après si les femmes ne le disent pas c parce qu’il y a un problème non ? Si on na pas honte d’être en couple avec mec connu dans la rue pourquoi ne pas le dire ?

    Après je comprends les femmes qui ont déjà assez de prétendant à la fac, au taff, sur le net ou en cercle social et donc pas besoin des mecs de rue.

  21. @Nino donc tu aborde 5 ou 6 femmes juste pour aborder ?

    Sinon tu me dis que tu aborde quand tu vas au sport ou autre, mais il y a pas de femmes qui te plait en salle de sport ? Tu ne fait rien si une femme te plait au travail ou en activité parce que c pas la rue ?

    • La question c’est pas si il doit faire quelque chose c’est a t’il besoin de faire quelque chose ?

      Si tu est satisfais sexuellement et affectivement, tu n’éprouve plus le besoin d’absolument séduire LA meuf de la salle de sport, LA caissière du supermarché, LA copine du boulot.

      Le titre de séducteur on s’en fout ! l’important c’est d’être satisfais dans nos relations avec la gente féminine et de s’épanouir dans notre vie en général.

      • @Alex oui je suis d’accord, mais pourquoi se privé d’une femme bien parce qu’on ne la renconte pas au bon endroit ?

        Sa me rappel les gens (surtout les femmes) qui vont mettre un râteau à un mec parce que se dernier les dragues dans la rue et pas en bar ou cercle social…

        Donc ce n’est pas l’individu qui est en cause, mais le lieu de rencontre c complément absurde.

        Il ne faut pas avoir peur de dragué une femme parce qu’elle est en activité ou en cercle social alors qu’il y a une attirance entre elle et nous pour cause de lieu.

  22. personne n’a parlé de ne pas abordé une femme dans une salle de sport ou autre, si il y a vraiment une opportunité faut la saisir,mais disons que je suis concentré sur mon activité. et personnellement si je croisé une fille qui m’attire dans une salle de sport, je ne lui parlerai probablement pas dans la salle. mais en dehors. chaque chose en son temps 😉

    • Je suis comme sa aussi Je préfère attendre qu’on soi seul pour aller les voirs, mais il faut parfois agir sur le moment.

      • Je n’attends pas d’être seul je fait une activité qui me passionne; ) et de belles opportunités ily en aura toujours. en tout cas pour les mecs comme nous! 🙂

  23. En SPU ou en NPU il faut aussi reconnaître que le physique joue plus qu’ailleurs et pour un mec moche ou normal c pas facile d’attirer une femme.

    En activité, fac, cercle social on est plus naturel (nous et les femmes) et une attirance est un flirt peut arriver sans chercher à lavoir, car personne à la pression, on est juste bien tous les deux.

    J’ai raté 3 bonnes opportunité en activités, car justement j’ai été surpris de voir que j’ai intéressé des femmes jolies avec du flirt et en plus jetais juste normal, sauf que je n’avais pas assumer mon côté masculin a se moment la…

    Voilà pourquoi je le dit que les meilleurs opportunités arrivent quand on s’y attend pas.

    • de toute évidence qu’on Se trouve beau ou moyen voir moche on peux pas plaire àtout le monde! aà partir de la..et avec l’expérience on arrive à calibré et mieux ciblé le genre de filles avec qui ça marche. telle es mon point de vue sur la question.mais je n’arrive pas comprendre ceux qui se focalise sur la beauté ect. ..j’ai dragué filles en ayant une tête de fatigué grave! rarement mais ça m’a m’arrive; ) et ça fonctionne.et parfois tu es en excellente forme et ça foire. .juste pour dire la beauté c’est pas déterminant. évidemment que si tu prends soin de toi tu aura de meilleur résultats par moment. ..et il y a aussi la chirurgie esthétique pour certains..et un travail à faire sur soi comme le disais si bien Chris.

    • Non mais il faut arrêter avec le moche vs Beau.

      des SDF arrivent aussi à coucher avec des femmes.

      Ya un moment ou il faut se donner les moyens et sortir de sa zone de confort, je sais c’est pas facile à lire mais bon un SDF arrive à séduire des femmes à partir de la faut se dire que tous est possible.

  24. @Alex il facile c dire sa quand tu es beau ou au moins mignon.

    Quand vous draguer une femme il s’agit de femmes jolie ou désirable on est d’accord 🙂

    Il ne faut se mentir, une femme préfère être draguer par un BG qu’un moche après il ne faut pas à focaliser sur sa, mais il ne faut pas mentir.

    Beaucoup de femmes aiment les mecs avec un corps dessiné et avec un look et une beau visage.

  25. Je lis un peu tout, mais je vois que Romi t’as l’air d’avoir une mauvaise image de toi.
    Tu t’en fout beau ou pas, si tu abordes tu trouveras bien une qui te plaise et vice-versa. Après c’est sûr que si tu descends toi-même ou genre une personne déprimée, la personne en face ne voudra pas voir plus loin (rdv ou autres).
    Bref les femmes aiment peut-être les bg et tout, mais y’a un truc que moi je ressens personnellement en tout cas où j’habite (la réunion). C’est que ce genre de femmes sont plus dans le paraître tout comme leurs idéales. Dans le tas certaines peut-être pas, mais beaucoup sont comme ça si elles se focalisent là-dessus. Si tu veux vivre dans le paraître, tant mieux tant que t’assumes, mais moi c’est pas trop mon truc, y’a pas grand chose d’intéressant derrière, qui plus est la personne est peut-être très fermer d’esprit (pour pas dire pas très fute fute)…

    Moi mon principal souci c’est qu’après une longue période sans rien, que ce soit relations/boulot, je ressors doucement la tête de l’eau. J’essaye tant bien que mal de me reprendre en main, toujours dans le sport ça j’ai pas lâché mais plus régulier, et le yoga m’aide beaucoup pour mon manque de confiance en soi, remise en question, souplesse du corps et de l’esprit, ça décrasse le tout.
    Ce que je vois là c’est ma peur de l’approche, surtout en rue, plage etc. Par exemple aujourd’hui j’étais à la plage me promener et prendre l’air marin. 2 jolies filles (un peu jeune je pense pas plus que 25 je pense; j’ai 32 ans) j’avais ‘l’impression’ qu’une d’entre elle cherchait un peu. Rien de sûr j’ai ressenti comme la copine qui regarde pour l’autre, mais cette dernière cherchait un ami aussi apparemement. Bref un joli string, la copine un peu moins échancré mais toute aussi jolie, mon style c’était plus celle avec le string lol. Peut-être parce qu’elle dégageait qqch qui la rendait plus ‘attirante’ car les 2 étaient au même niveau, même si elles sont différentes.
    Verdict j’ai rien fait car y’avait pas vraiment d’EC, j’ai pas pu m’éterniser non plus, et puis j’ai fait mon trouillard aussi je pense, en plus 2 ça a tendance à me déstabiliser encore plus pour l’approche.
    Cela dit, j’ai quand même regretter (d’ailleurs j’en parle là donc) mais à mon avis c’est pas que pour ses filles en question, car j’étais au supermarché ensuite et plusieurs belles femmes y étaient aussi, j’avais le choix si j’aurai voulu. C’est plus envers moi-même, pas avoir tenter, ne plus être dans les EC comme j’avais l’habitude avant, et trop réflechir aussi ce qui m’emballe encore plus, et là j’ai bien perçu ce sentiment d’affollement, le tas de questions etc. Pourtant y’avait rien, nada.

    J’ai encore du boulot quoi. Je cherche temps en temps des places où y’a du monde à rencontrer aussi, histoire de pas rester que sur mes passions, car j’adore les randonnées mais trouver du monde sur le tas de sentiers qu’on a ici c’est pas chose aisée, et la photographie animalière (là encore un truc en solo lol).
    Je pars de temps à autre à ses places, histoire déjà de prendre l’air, voir autres choses et pourquoi pas séduire si j’ai les c*uilles, mais j’en fais plus mon objectif premier.
    Piou un gros pavé encore 🙂

    • Humm… Un commentaire qui me donne envie de prendre mon billet pour la réunion, juste histoire de m’occuper des jolies filles en string que laisse cruellement passer sans rien tenter (sacrilège !!) 😛

      • ahahah, je viens de lire ton commentaire.
        Depuis c’est mieux, ça m’empêche pas de toujours avoir cette peur de l’approche même si après je suis à l’aise/naturel si c’est pas un mur en face.
        Tu pourrais bien t’amuser ici c’est clair y’a de tout pour tous les goûts :). malheureusement il y a aussi beaucoup de paraître/superficiel, tu creuses un peu ça devient décevant, comme partout je pense.

  26. Tonton Chrys !

    Tu devrais faire un article lié à la masturbation & la pornographie.
    C’est un concept qui touche beaucoup d’entres nous, voir 90%… Qui en plus de ça, est un obstacle géant qui empêche ces hommes là d’être au meilleur d’eux même et aussi avec les femmes.

    Surtout que quand ils abusent de la masturbation & la pornographie (couilles totalement vidée), ils n’ont plus l’énergie et l’envie nécessaire pour partir draguer et séduire correctement les femmes (mener l’interaction jusqu’au sexe)
    Du coup, il opte plutôt l’idée de « séduire » les femmes n’ont pas réellement pour les séduire vu qu’ils ont les couilles vidées, mais plutôt juste pour leur plaire et nourrir son égo comme tu le sais si bien 😉

    Avec ce gros fléau (masturbation & pornographie), on peut comprendre pourquoi la grande majorité d’entres nous cherche plutôt à plaire que de les séduire ^^
    Si l’envie & l’énergie sexuelle n’y est pas, ils peuvent rien faire, puisque pour séduire une femme, faut qu’elle ressente cette énergie et cette envie en nous.

    Voilà voilà ! J’aimerai avoir ton avis là dessus
    Ou un article ! Si ça tente d’aborder ce sujet qui pourrait aider beaucoup d’entres nous 😉

    • Hello Wigga !

      J’ai déjà écrit à se sujet sur un autre site pour lequel je bosse de temps en temps en qualité d’écrivain freelance : http://commentdraguerunefille.info/dossier-masturbation/

      Tu as un peu résumé ce que j’en pense 🙂

      • Wahou !
        Quelle article choc encore une fois…

        C’est dans ce site où t’as aussi écrits le dossier sur comment faire l’amour (oui, le gars sur facebook qui vient sans arrêt te parler c’est bien moi mdr)

        Faudrait que tu me fasses la liste des dossiers et des articles que t’as écrits sur ce site !

        Parce-que quand je revois les principaux produits du marché de la séduction là, je prends immédiatement la fuite lol

        J’ai déjà assez perdu de temps à me renseigner sur la séduction avant de tomber sur ton site, du coup quand je retombe sur ce genre de site de « séduction marketing », j’ai la gâchette assez facile ^^

        • Les 4 premiers articles dans l’onglet « dossier » ont été écrit par moi sur ce site. C’est tout pour le moment. Mais ils devraient me commander d’autres articles prochainement. Si tu veux, je les posterai sur ma page fan de facebook.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Recevez le guide gratuit comment aborder et séduire dans la rue!

x