Accueil 5 Séduction avancée 5 Comment plaire à une fille… Sans chercher à le faire ?
Comment plaire à une fille séduction

Comment plaire à une fille… Sans chercher à le faire ?

Quand je drague, je ne cherche pas à impressionner les filles. J’essaie de faire bonne impression à chaque fois, en paraissant attirant et sympathique, voilà tout ! Mais entre (a) s’appliquer pour faire une bonne impression et (b) fanfaronner pour plaire, il y a une grande, très grande différence.

Beaucoup d’hommes ne voient pas la nuance évidente entre les deux. Ils essaient d’étaler toutes leurs qualités aussi vite que possible, comme un coureur qui commencerait un marathon en courant comme un dératé ! Et, qu’ils aient de quoi se prévaloir ou non de ces qualités, ça reste la façon la plus maladroite (et stupide) de draguer une fille.

Au lieu de cela, il vaut mieux, à l’instar d’un marathonien, séduire en faisant continuellement bonne impression, tout en modérant ses efforts.

Il faut s’appliquer à bien communiquer — à dégager une aura attirante (= « vibe »), aussi bien socialement que sexuellement — en se détachant du désir d’obtenir la validation. Car c’est CE désir qui vous pousse à trop en faire, sans même en avoir conscience.

Retenez que bien communiquer dépend de VOUS, jamais de la réaction des autres !… Vous pouvez être rejeté d’une façon ou d’une autre, cela n’enlève rien au fait que vous communiquiez bien. Vous pouvez dégager une bonne aura, quel que soit le résultat que vous obtenez. C’est sous votre contrôle. Et, quel que soit le résultat, vous pouvez ressentir un petit sentiment de satisfaction : celui d’avoir fait le boulot !

Obtenir la validation, au contraire, dépend TOUJOURS des autres. Quand vous recherchez la validation des femmes :

  1. Vous leur donnez plus d’importance qu’elles ne devraient avoir ;
  2. Vous faites des efforts, souvent tout à fait inutiles (qui peuvent vous desservir) ;
  3. Vous avez beaucoup plus de chance de finir frustré.

Déballer ses qualités OU les laisser être découvertes

Prenons en exemple deux hommes qui ont la même voiture de sport flambante neuve.

Le premier fait tout pour montrer aux filles qu’il est l’heureux propriétaire du bolide :

  • Il les aborde au volant de sa bagnole, ou juste à côté.
  • Il y fait référence après 2 minutes de conversation, pour bien faire comprendre que c’est la sienne.
  • Etc.

En bref, il fait son possible pour gagner de la valeur auprès des femmes grâce à sa belle voiture.

Est-ce que ça marche : quelquefois, peut-être…

Mais, en général, on le prendra pour un vantard, un type qui cherche trop à plaire. Il projettera une image repoussante, antipathique ; alors que, sans s’obstiner à montrer sa bagnole, il aurait pu intéresser plusieurs des filles qui l’ont rejeté à cause de son attitude.

En plus, cela drainera des femmes matérialistes, qui seront bien plus attirées par son fric et ses biens que par lui. Bien sûr, celles-là s’en désintéresseront dès qu’il cessera de suivre financièrement… Les femmes de ce genre, en réalité, méprisent les types qu’elles considèrent comme leur « pigeon ». Elles ne respectent que ceux qui retournent les rôles, ceux qui leur prennent du fric ! C’est un enseignement qu’on peut retirer des mémoires d’Iceberg Slim, un célèbre proxénète américain (le choix féminin purement matérialiste étant une forme de prostitution déguisée…)

Le second, en revanche, se fiche de montrer sa bagnole à chaque fille qu’il rencontre ! Il aborde et filtre les femmes comme tout bon dragueur. Par contre, il peut arriver, après un rendez-vous ou à un moment donné au cours du processus, que les filles remarquent sa voiture.

Peut-être que savoir qu’il en est propriétaire les laissera indifférentes. Mais, en tout cas, elles seront toujours agréablement surprises de voir que, contrairement à la majorité des hommes, il n’ait pas tenté de se draper avec sa belle voiture.

Quel que soit l’effet que fait leur bagnole en soi (certaines peuvent être contentes de voir qu’elles ont misé sur « un bon cheval » et se sentir encore plus intéressées), il gagnera des points en les laissant découvrir un atout qu’il n’a jamais cherché à leur montrer.

Vos qualités doivent être des bonnes surprises !

L’exemple de la voiture fait peut-être cliché. Mais c’est pour mieux mettre en exergue mon idée.

Nous avons tous des qualités qui plaisent à l’autre sexe. Nous sommes drôles, couillus, avons un corps athlétique, sommes de sacrés baiseurs, peu importe… Nous savons que ce sont des qualités que les femmes désirent ; et, forcément, nous pouvons être tentés de nous en prévaloir. Nous aimerions les montrer aux filles pour le séduire.

Mais ne le faites pas ! Vos qualités doivent être comme des petites surprises que vous réservez aux femmes pour plus tard. C’est mieux de les laisser les découvrir elles-mêmes, plutôt que de le leur dire à l’avance. Dire à l’avance gâche la surprise !

Vous pouvez semer un tas d’indices ! Comme laisser entrevoir votre silhouette à travers une chemise bien cintrée, avouez que vous faites du sport plusieurs fois par semaine. Comme sortir une ou deux très bonnes plaisanteries en rendez-vous. Comme être à l’aise avec la tension sexuelle, faire du prizing sexuel (au moment approprié). Mais évitez le grand étalage de vos qualités 2 minutes après la rencontre, ou très vite en rencard.

Gardez ces surprises pour plus tard. Comme on laisse les cadeaux emballés jusqu’au jour de Noël. Comme un marathonien garde de son énergie pour les derniers 100 mètres. Laissez-les les découvrir toutes seules. Laissez-les aller de bonnes surprises en bonnes surprises !

Si vous avez des qualités qui plaisent aux femmes, ce n’est pas en faisant l’effort de les démontrer (et encore moins de les dire) que vous en tirerez parti. Même pas avec du storytelling ou Dieu sait quelle autre brigue.

Au lieu de cela, gardez-les comme des « petites surprises » pour les femmes assez intéressées pour vous rencontrer. Celles qui vous laisseront une chance de les charmer, soyez-en sûr, les découvriront d’elles-mêmes à un moment ou à un autre ; et cela les séduira d’autant plus !

Conclusion : pour plaire à une fille, mieux vaut faire moins d’effort

Cessez de faire tant d’efforts pour plaire aux femmes !

Votre mission n’est pas d’obtenir leur validation. Votre mission est de bien communiquer, pour filtrer au mieux les femmes potentiellement intéressées (les OUI et les PEUT-ÊTRE), et laisser s’éjecter les autres (les NON).

Aussi, même si vos qualités aident à séduire, vous ne devez pas rechercher la validation en les affichant autant que vous pouvez !

Par exemple, si vous jouissez d’un bon capital confiance, vous l’utiliserez pour aborder, bien interagir, escalader. Et ces indices permettront aux femmes de découvrir elles-mêmes cette qualité — vous deviendrez d’autant plus séduisant à leurs yeux !

Mais chercher à leur montrer à quel point vous pouvez paraître confiant va vous desservir. Parce que vous risquez d’afficher une confiance surjouée plutôt qu’authentique. Et parce que les laisser le découvrir sans faire aucun effort est TOUJOURS mieux .

Less is More : Faites moins d’effort, pas plus !

-Chrys

Ps : pour apprendre la drague minimaliste, c’est par ici !

À propos Chrys

Je suis l’auteur de autour de 350 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

4 plusieurs commentaires

  1. salut chrys et merci pour cet article.je ne sais pas si vous etes comme le dit les mots que vous ecrivez mais j’en suis persuadé que vous l’etes.chrys je ne sais pas si quelqu’un vous l’avez dit mais « vous etes un homme rare dans cette planete »je ne sais pas si un jour je serais en france mais dés que j’y poserais mon pied je ferai tout pour tout pour te rencontré.merciiii infini de fois.
    desormais je t’appelerai plus chrys mais  » l’homme rare « .
    il n’ya jamais une personne qui m’a aussi ouvert les yeux sur la seduction et le developement personnelle.
    merci lhomme rare.que DIEU te benisse.
    ta femme gagnera un mari et tes enfants un pére.amennnnnnn

  2. C est toujours le meme problème…entre séduire et plaire…c est affolant comme on est perdu avec cette différence..

  3. « En plus, cela drainera des femmes matérialistes, qui seront bien plus attirées par son fric et ses biens que par lui. Bien sûr, celles-là s’en désintéresseront dès qu’il cessera de suivre financièrement… Les femmes de ce genre, en réalité, méprisent les types qu’elles considèrent comme leur « pigeon ». »

    @Chris tu as d’écrit les femmes qui sortent avec les hommes à réussite sociale, et pour moi un séducteur à juste besoin, de charisme, beauté (corps musclé et look) et tous ce qui est matériel et bien c’est superficiel.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.