Accueil 5 Séduction avancée 5 Comment amener une fille à l’hôtel ? (Partie 2)
Comment amener une fille à l'hotel

Comment amener une fille à l’hôtel ? (Partie 2)

Récapitulons :

  • De la tension sexuelle s’est installée au cours de la discussion.
  • Vous êtes passé au stade physique.
  • Vous avez fait monter l’excitation, par des caresses et des baisers.
  • Vous l’avez ramené dans un endroit plus intime (un parc, une rue ou une allée déserte, ou autre), à l’abri des regards indiscrets.

Tout s’est déroulé comme prévu, ou à peu près (rien ne se passe exactement comme prévu…)

Maintenant, passons à l’étape suivante.

Étape 3 : Escalade sexuelle, jusqu’au point de non-retour

Ici, vous allez commencer les préliminaires… Ou tout comme. Vous n’allez pas (encore) lui retirer ses vêtements. Mais vous allez la chauffer comme si vous étiez installé ensemble sur un canapé et que vous vouliez initier le sexe.

  • Embrassez-la: dans le cou, sur la bouche, les épaules, le haut de la poitrine, etc.
  • Caressez-la: au niveau des bras, de la taille, des hanches, des fesses, des seins, etc.

Sous les vêtements

Si vous le pouvez, glissez vos mains sous ses vêtements pour la caresser.

Caresser par-dessus les vêtements, c’est comme faire l’amour avec une capote : c’est agréable, certes, mais pas autant que le contact direct.

Avoir le contact direct de votre main contre sa peau est encore plus excitant que de la sentir à travers ses vêtements.

Sex talk

Si vous vous sentez inspiré, faites du sex talk. C’est facultatif, mais ça peut vous aider à installer une atmosphère sexuelle entre vous et vous mettre plus à l’aise pour communiquer vos désirs.

Cependant, évitez d’être trop « funny ». Si vous la faites trop marrer, vous risquez de dissiper l’excitation au lieu de l’augmenter. Ce serait contre-productif. Donc, même si une touche d’humour permet de faire passer le sex talk plus facilement au départ, faites attention à ne pas la faire sortir de son état sexuel.

Commencez le sexe

Quand vous sentirez que le bon moment est arrivé, commencez à presser son vagin avec vos doigts et/ou la paume de votre main.

Une bonne partie du plaisir sexuel féminin est extravaginal. Pendant un rapport sexuel, les femmes prennent beaucoup de plaisir rien qu’en sentant votre bas-ventre appuyer contre son sexe.  Alors lorsque vous exercez une pression avec votre main, même à travers les vêtements, c’est très agréable pour elles. Certaines femmes peuvent même déjà ressentir un orgasme ainsi.

Le point de non-retour

Si vous escaladez correctement et que vous ne rencontrez aucune résistance ou difficulté, vous devriez vite arriver au point où la fille a du mal à contenir son excitation. Elle peut commencer à gémir ou à gigoter.

C’est exactement ce que vous cherchez : qu’elle ait TRÈS envie de VOUS, pour amener l’offre !

Interruptions

Tant que vous êtes dans un lieu public, il est possible que quelques passants interrompent votre intimité. Si c’est cas, restez cool. Écartez-vous un peu de votre partenaire le temps qu’ils s’éloignent, pour ne pas attirer l’attention. Puis reprenez là où vous en étiez jusqu’à ce qu’elle soit prête pour l’offre.

Résistances

Il est aussi possible qu’elle émette quelques résistances au cours de l’escalade sexuelle. Qu’elle rejette vos mains quand vous commencez à caresser ses fesses, ou quand vous vous approchez trop près de son vagin. Si c’est le cas, soyez non-réactif.

Ne verbalisez rien. Continuez vos caresses et vos baisers. Puis retentez un peu plus tard. Si elle vous résiste plusieurs fois, il peut être plus efficace de stopper les kinos et vous écarter quelques minutes plutôt que d’insister.

Cela génère un manque qui lui donnera d’autant plus envie d’être touchée par vous. Parfois, en faisant quelques « push », les filles finissent par se laisser tenter, et vous laissent aller plus loin. Alors qu’en continuant vous pouvez installer la frame de celui qui insiste VS celle qui résiste.

Étape 4 : Amener l’offre !

De votre côté, faites-lui sentir que vous avez envie d’elle. N’ayez pas peur d’exprimer votre excitation :

  • De respirer fort, voire gémir très légèrement, quand elle vous embrasse ou caresse.
  • De lui dire à quel point elle vous excite.

Rendez l’atmosphère de plus en plus tendue sexuellement, jusqu’à ce qu’il ne fasse plus aucun doute que vous avez envie l’un et l’autre.

Ce sera le bon moment pour amener l’offre.

L’offre est simple à formuler. Vous pouvez dire quelque chose comme : « J’en peux plus, j’ai trop envie de toi, allons à l’hôtel ! ».

Vous pourriez penser que c’est proposé de façon trop abrupte et directe, mais non : pas à ce moment-là, pas si vous avez rendu l’atmosphère propice à la proposition.

Presque tout est une question de timing, et non pas une question de formulation. C’est comme lorsque vous demandez un numéro de téléphone. Si vous dites à la fille « si on échangeait nos numéros pour prendre un verre une prochaine fois » 10 secondes après votre approche, elle risque de résister parce que c’est amené trop tôt, trop précipitamment. Par contre, si vous lui faites la même proposition après une discussion de 5 minutes qui s’est très bien passée, il y a beaucoup, beaucoup plus de chance pour que cela lui paraisse naturel et qu’elle accepte.

Suivant ce qu’il s’est passé précédemment, l’interprétation qu’elle s’en fera ne sera pas du tout la même.

Voilà, grosso-modo, ce que pourrait penser une fille pour une même proposition amenée au mauvais et au bon moment :

  • 10 secondes après l’approche = Le mec veut « chopper » mon numéro / Après 5 minutes de discussion = il est sympa et mignon, le feeling passe bien, alors pourquoi pas donner mon numéro pour se revoir ?!
  • Juste après le Kclose = ça y est, sous prétexte que je l’ai laissé m’embrasser, il me prend pour une fille facile et veut juste me baiser / Quand vous êtes tous les deux TRÈS excités: J’ai très envie de coucher avec lui, alors pourquoi pas !? »

Étape 5 — Négociation

Bien souvent, même si une fille est très intéressée, elle dira rarement « OUI » immédiatement. En général, elle va résister un peu (ou prétendre résister).

Mais votre offre va cependant ouvrir la porte à une négociation.

Il peut arriver qu’elle dise « NON » pour une bonne raison : parce qu’elle doit se lever de bonne heure, ou aller chercher son père à la gare, ou une autre obligation. Ce sont des infos utiles à savoir, car elles vous révèlent s’il est techniquement possible ou non de la ramener à l’hôtel, et s’il faut persister un peu ou laisser tomber.

Le plus souvent, ce sera une réponse hésitante. Elle dira non ou objectera légèrement, mais vous sentirez qu’elle en a envie et qu’il ne faudra pas grand-chose pour la convaincre. Dans ce cas, la « négociation » peut démarrer.

Celle-ci va consister à :

  • Continuer à l’exciter pour faire pencher la balance de votre côté ;
  • Lui donner des bons arguments de prolonger ce bon moment passé avec vous.

Le second élément est inutile sans le premier. Les raisons que vous lui donnez ne servent qu’à l’aider à craquer sous la tentation. Il faut qu’il y ait encore du désir pour cela.

Donc, continuez les kinos sexuels, au moins par intermittence, et reproposez de temps en temps.

Ajoutez des détails agréables qu’elle pourra se représenter :

  • Comment vous aimerez lui faire l’amour dans la chambre d’hôtel…
  • Le programme de la nuit : le sexe le soir et le matin, les câlins, les longues discussions dans vos bras…
  • La grasse matinée et le petit-déj’ que vous prendriez ensemble.

Faites-lui un beau scénario, qu’elle aura du mal à refuser. Adaptez-le à ses goûts et ses préférences.

Il ne faudra pas longtemps pour qu’elle dise OK.

Étape 6 — Réserver la chambre

Il y a :

  • Celles qui n’acceptent pas — et vous devriez vous montrer cool et compréhensif avec elles ;
  • Celles qui acceptent facilement — juste en amenant la proposition correctement et au bon moment ;
  • Celles qui finissent par accepter après une phase (souvent assez courte) de négociation.

La bonne question maintenant c’est : quoi faire quand elle accepte ?

Commencez par trouver une chambre d’hôtel ensemble.

La méthode la plus efficace pour cela est de se rendre sur Booking (ou un site similaire) avec votre téléphone.

Puis regardez les diverses offres en fonction des prix et de la localisation. Dans l’idéal, vous ne voulez rien de trop cher ni de trop éloigné. Et, si possible, quelque chose de pas trop miteux non plus – bien que 4 murs + un lit puisse suffire.

Il y a aussi l’option Love Hotel où l’on peut louer une chambre à l’heure (pour 25 €). Je n’y suis encore jamais allé, et je trouve qu’une heure fait trop juste pour une première soirée avec une fille — je préfère passer plus de temps si j’en ai la possibilité — surtout si je veux maximiser mes chances de fidéliser — mais ça peut être une bonne alternative si vous ne trouvez aucune chambre à un prix abordable.

Cela dit, avec un peu de chance, vous pouvez trouver un bon plan dans un coin pas trop excentré de Paris, autour de 30-50 euros. Le prix d’un bon resto pour deux…

Étape 7 : Le « bounce »

  1. Elle a accepté de vous suivre pour passer un moment — ou la nuit entière — à l’hôtel avec vous ;
  2. Vous avez réservé une chambre tous les deux.

…Il ne vous reste plus qu’à vous y rendre.

A priori, vous avez fait tout le travail… Mais, en séduction, tant que rien de concret n’est arrivé il peut toujours y avoir des rebondissements. Alors, tant que vous n’êtes pas définitivement dans la chambre d’hôtel, restez vigilant !

Tout d’abord, pensez à maintenir l’excitation !

  • Quand vous marchez, arrêtez-vous de temps en temps pour l’embrasser et la serrer contre vous.
  • Dans les transports, prenez sa main, caressez-lui la cuisse (discrètement),regardez-la régulièrement dans les yeux. Vous pouvez également lui envoyer des « sexto ». S’il y a du monde autour, ça prendra l’allure d’une petite conversation secrète entre vous.

Aussi, évitez de faire des âneries !… comme dire ou faire une bourde qui la refroidisse, ou retourner en mode « social » avec elle et perdre votre vibe sexuelle — ce qui risquerait de la refroidir.

En théorie, si vous n’êtes pas trop maladroit dans cette gestion de l’excitation, il ne devrait pas y avoir de complication. Mais gardez à l’esprit que vous êtes encore sur un fil et qu’un relâchement (parce que vous êtes sûr que c’est déjà « plié ») peut vous faire perdre la fille, le temps investi, et parfois même l’argent de la chambre.

Je n’ai jamais eu de retournement : à chaque fois que j’ai pris le chemin de l’hôtel, j’y suis parvenu sans difficulté. Mais avec les femmes on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise de dernière minute. Donc, je fais toujours attention à ne pas tomber dans l’excès de confiance.

Questions ? Remarques ? Suggestions ? Laissez un commentaire ci-dessous. Si cet article vous a plu, faites un petit tour dans Ma Librairie, vous y trouverai tous mes livres numériques. Je propose aussi des coachings individuels et des consultations par téléphone. N’hésitez pas à Me Contacter si vous avez des questions.

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

2 plusieurs commentaires

  1. Très bonne suite d’articles

    Merci pour les tuyaux : )

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*