Accueil 5 Apprendre à draguer 5 04 – L’attraction : fausses croyances et vraies valeurs pour attirer une femme
Attraction - attirer une femme

04 – L’attraction : fausses croyances et vraies valeurs pour attirer une femme

Inutile de vous faire un dessin : l’attraction, c’est une notion fondamentale !

Avant toute autre chose, vous devez connaître les attributs et comportements qui attirent les femmes, ainsi que ceux qui les rebutent.

C’est important parce que l’attract’ est le principal élément qui permet de créer la compliance nécessaire pour avancer dans le processus de séduction.

C’est plus simple de convaincre une fille de vous répondre positivement, de vous laisser ses coordonnées, de se déplacer en rendez-vous ou de s’isoler avec vous si elle vous trouve très attirant.

Ceci étant, comprendre les rouages de l’attraction est plus facile à dire qu’à faire. Je sais de quoi je parle.

Entre…

  • Le tissu de mensonges tissé par l’honorable société auquel on a encore tendance, plus ou moins consciemment, à croire sur les femmes et ce qui les séduit (« être gentil et serviable », « désintéressé sexuellement » ou « faire le clown. »)
  • Les nombreux mythes installés par le marché de la séduction, issus tantôt de fausses spéculations sur l’attraction, tantôt de l’embellissement de techniques/concepts pour les rendre plus marketables…

…pas facile de trier le vrai du faux.

J’ai mis 3 ans pour commencer à me rendre compte que 80% de ce que je faisais (ou essayer de faire) pour draguer les filles étaient au mieux inutile ou contreproductif.

Où est le problème ?

Le problème, c’est que nous agissons en fonction de notre perception des femmes et la séduction, définie par l’ensemble de nos croyances.

  • Si nous sommes persuadés que l’humour attire les filles, nous allons chercher à les faire marrer.
  • Si nous sommes convaincus que les filles aiment les gentils garçons, ou au contraire les trous-du-cul, nous allons adapter notre comportement en conséquence.
  • Si nous pensons que les femmes aiment juste les gros muscles, nous allons prendre un abonnement à la salle de muscu du coin et afficher nos biscoteaux partout — sur les réseaux sociaux, dans la rue avec un marcel moulant, etc.

Vous voyez où je veux en venir ?

Nos croyances sur les femmes et ce qui les attire vont définir une grande part de nos actions et comportements auprès d’elles, et ce qu’on en ait conscience ou non.

Par conséquent, chacune de nos croyances erronées affecte potentiellement nos résultats.

  • Ceux qui pensent encore qu’il faut être gentil, serviable et désintéressé du sexe joueront les « bons amis de service » et finiront dans la friendzone.
  • Ceux qui croient qu’il faut être cassant et arrogants vont provoquer l’antipathie de la plupart des femmes, et n’attireront que les LSE — les filles qui aiment qu’on les traite comme de la merde.
  • Ceux qu’on a convaincus que « l’apparence ne comptait pas », que seules la beauté intérieure, l’attitude ou les techniques utilisées comptaient, ceux-là risquent de se négliger et avoir plus de difficultés à plaire.
  • Etc.

En somme, il faut remettre à jour vos croyances, chercher à comprendre avec plus de précisions comment l’attirance fonctionne.

C’est le travail que je vous propose d’effectuer avec ce podcast.

Dans cet enregistrement, je vous explique notamment :

Bonne écoute !

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

10 plusieurs commentaires

  1. Salut Chrys, podcast tres interessant comme toujours cependant j aurai quelques questions concernant cette notion d attraction qui est tres complexe.
    En fait souvent on entend des femmes dirent qu au debut leur mec leur plaisait pas mais que grace a la complicité elles sont tombés amoureuses, donc je me demande si l attraction est lié seulement a la valeur que la fille t attribue.je pense que la complicité et la confiance permet aussi d attirer.
    Autres point surlequel tu n as pas parler dans le podcast est la masculinité que l homme degage a travers son attitude comme le fait d assumer ses choix, ses valeurs, prendre l initiative…etc
    Souvent on entend des femmes dire qu elles veulent d un homme protecteur, qui sait s affirmer d ou d ailleurs les nombreux shit test que les femmes nous envoie pour tester notre valeur et nos intentions.
    Dernier point surlequel je me pose des questions.j ai l impression que les attributs n ont pas tous le meme coefficient selon la fille.
    Par exemple la confiance en soi et le charisme serait semble t il l attribut qui apporte le plus de valeur.
    Par exemple sans etre orgueilleux je pense etre quelqu un de physiquement attirant mais j ai pour l instant tres peu de resultat car je manque de competence sociale, et j ai l impression que le coté sociable est presque eliminatoire puisque les femmes sont rarement actif, elles sont comme des miroirs.peut etre que je melange certains notions mais j ai l impression que la capacité a communiquer est le critere numero un en seduction.

    • En fait souvent on entend des femmes dirent qu au debut leur mec leur plaisait pas mais que grace a la complicité elles sont tombés amoureuses, donc je me demande si l attraction est lié seulement a la valeur que la fille t attribue.je pense que la complicité et la confiance permet aussi d attirer.

      Bonne question !

      Y’a plusieurs possibilités.

      Première possibilité :

      1. Les filles sortent rarement avec le mec qui leur plait le plus, mais avec le mec, parmi ceux qui la convoitent, qu’elle considère le plus intéressant.

      C’est un peu comme si tu pêchais dans une mare : si le plus gros poisson de la marre ne mord pas à l’hameçon, il faut se contenter d’un plus petit…

      De plus, être le plus intéressant ne signifie pas toujours être le plus attirant.

      Si une fille veut s’assurer d’une relation durable par exemple, elle se mettra avec le mec qu’elle considère comme le plus approprié pour son objectif.

      • Si elle a le choix entre un « 6 » fiable et un « 8 » coureur de jupon, elle choisira le premier – du moins pour la relation durable, pas pour le plan Q ou une relation frivole.

      • Si elle a une mauvaise perception d’elle-même, elle préféra souvent aussi le « 6 » au « 8 », parce qu’elle s’imaginera qu’elle ne pourra pas garder ce dernier. (C’est un peu comme les mecs qui préfèrent aborder des 6 parce qu’ils ne se sentent pas à la hauteur avec les 8+).

      • Si elle a le choix entre un « 6 » d’à peu près son âge ou légèrement plus âgé, et un « 8 » qui a 5 ans de moins, elle peut préférer le « 6 » pour respecter cette règle sociale à laquelle elle adhère (souvent sans raison logique).

      • Etc.

      2. Le (bon) sexe fait considérablement grimper l’attraction.

      J’ai parfois galéré à closer des « Peut-être », qui, après une ou deux parties de jambe en l’air, se sont mises à m’adorer. Leur perception de moi avait considérablement changé (en bien).

      Je pense que c’est parce que (a) le sexe permet d’affirmer sa dominance, et (b) créé/renforce une connexion émotionnelle forte.

      On peut carrément faire passer une fille de moyennement intéressée à très, très intéressée par nous, en passant cette étape. C’est la raison pour laquelle être persistant et escalader vite peuvent servir. Ce n’est pas toujours le meilleur qui « obtient » la fille, mais le premier qui escalade (lire « La séduction est injuste »).

      Suivant ce scénario, une fille peut coucher/sortir avec un mec qui ne lui plait pas beaucoup au départ, puis (grâce au sexe et à la connexion qu’on renforce derrière), tomber amoureuse de lui.

      La seconde possibilité, et la plus probable, c’est que les femmes qui disent cela ne sont pas sincères.

      Pas sincère avec autrui, parfois avec elles-mêmes.

      Je le sais d’expérience : certaines qui disent aimer leur copain les trompent sans trop de difficultés si elles ont le malheur de tomber sur un type attirant, et de se laisser un peu charmer par lui au départ.

      Comme sur les réseaux sociaux, les gens préfèrent faire croire aux autres que tout est merveilleux, alors que c’est l’inverse…

      Elles diront qu’elles sont amoureuse de leur copain en dépit du fait qu’il ne soit pas vraiment attirant (parce qu’il est gentil, drôle, attentionné, et un tas d’autres raisons), pour ne pas avouer qu’elles sont avec lui par défaut en réalité.

      Une chose qui est vrai, en revanche, c’est qu’une fois qu’une femme s’engage dans une relation, elle peut mettre beaucoup de temps à s’en désengager, même s’il s’agit d’une relation par défaut (alors qu’un homme aura tendance à changer de nana à la première occasion !)

      Beaucoup de filles sont « jusquauboutiste » en relation. C’est-à-dire que même si elles sont peu attirée par leur mec, voire plus du tout, elles continuent à pousser l’engagement jusqu’au bout – concubinage, mariage, enfants, etc.

      Malheureusement pour ces mecs, une fois au bout de ce qu’elles pouvaient obtenir elles n’hésitent pas non plus à se désengager, le laissant tomber comme on abandonne un chien sur l’autoroute…

      Autres point surlequel tu n as pas parler dans le podcast est la masculinité que l homme degage a travers son attitude comme le fait d assumer ses choix, ses valeurs, prendre l initiative…etc
      Souvent on entend des femmes dire qu elles veulent d un homme protecteur, qui sait s affirmer d ou d ailleurs les nombreux shit test que les femmes nous envoie pour tester notre valeur et nos intentions.

      Oui.

      Je ne suis pas entré dans les détails sur tous les attributs qui composent la valeur « sexuelle » d’un homme et je n’ai pas pensé à parler masculinité, j’ignore pourquoi d’ailleurs ? parce que c’est un attribut important…

      Mais j’en ai déjà parlé à maintes reprises, sur mon blog et dans mes ebooks.

      Parfois, c’est aussi au lecteur de relier les pièces du puzzle 😉

      Dernier point surlequel je me pose des questions.j ai l impression que les attributs n ont pas tous le meme coefficient selon la fille.
      Par exemple la confiance en soi et le charisme serait semble t il l attribut qui apporte le plus de valeur.
      Par exemple sans etre orgueilleux je pense etre quelqu un de physiquement attirant mais j ai pour l instant tres peu de resultat car je manque de competence sociale, et j ai l impression que le coté sociable est presque eliminatoire puisque les femmes sont rarement actif, elles sont comme des miroirs.peut etre que je melange certains notions mais j ai l impression que la capacité a communiquer est le critere numero un en seduction.

      Effectivement, l’attraction est un algorithme encore plus complexe que celui de Google ! Et chaque facteur de l’équation peut avoir une valeur plus ou moins différente pour chaque femme.
      Néanmoins, on peut s’accorder sur le fait que l’assurance, le charisme social, l’apparence, la masculinité et les quelques autres éléments que j’ai cités çà et là ont une place importante dans cet algorithme.
      Les compétences sociales sont importantes dans les premiers temps de la rencontre, principalement pour créer du lien.
      Si tu n’es pas capable d’adresser la parole et mener une conversation avec une certaine aisance, les femmes vont avoir tendance à te disqualifier.
      C’est ça le VRAI test.
      Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai raté ce que la communauté considère comme un « shit-test » dans les premières minutes d’une interaction, en plongeant les deux pieds en avant dans la frame de la nana – qui me demandait « si je faisais ça avec toutes les filles » par exemple, et je me justifiais ou lieu de reframer…
      Les premiers temps, créer du rapport et plus important que tout le reste, y compris se prizer en lui piquant la metaframe (on aura 1000 occasions de le faire un peu plus tard).
      Elles se laissent plus facilement séduire par des mecs qui réussissent à tisser un bon rapport au départ. C’est d’autant plus vrai quand on l’aborde dans un contexte social (différent d’une piste de danse par exemple, où l’apparence, le déhanché, la proximité physique et le regard feront tout le travail).

  2. Salut Chris super article sa fessait longtemps que j’avais pas lu d’articles . On faite je sais pas si j’ai encore envie drague tu sais j’essaye souvent de me dire que je ne perd rien on prenent plusieurs vingtaine de refus main le moral n’est pas toujours la donc je fait des pose des fois un peu trop longue mais je finis toujours pas revenir sur ton site car tu est celui qui ma’aide le plus a progresser avec l’article sur l’escalation et celui qui disait quand peut séduire une femme sont être drôle merci encore.

    • Salut.

      Malheureusement, la drague ne peut être que s’il y a au moins quelques résultats à la clé. Aborder en ne prenant qu’un numéro toutes 20 approches, ou n’obtenir qu’un rencard sur 10 numéros, etc. ça retire une bonne part du plaisir qu’on peut prendre à draguer dans la rue. Et plaisir, c’est essentiel !

      Essais de travailler sur toi durant tes pauses. Je sais « travailler sur soi » veut tous et rien dire, mais je suis certains qu’il y a des marges de progression dans pas de domaines (personne n’est parfait nulle part).

      – Augmente ta masse musculaire et/ou diminue ta masse graisseuse.
      – trouve-toi un look élégant et/ou cool
      – modifie ton alimentation (mine de rien, ça peut augmenter considérablement ton énergie et ta testo)
      – essais les sugestions conscientes et/ou l’autohypnose.
      – relis quelques uns de mes articles 😀

  3. Hello Chrys !

    excellent podcast,une fois de plus très lucide et plein de bon sens! mais il y a une de tes réponses qui me chiffone un peu

    « La seconde possibilité, et la plus probable, c’est que les femmes qui disent cela ne sont pas sincères.

    Pas sincère avec autrui, parfois avec elles-mêmes.

    Je le sais d’expérience : certaines qui disent aimer leur copain les trompent sans trop de difficultés si elles ont le malheur de tomber sur un type attirant, et de se laisser un peu charmer par lui au départ.

    Comme sur les réseaux sociaux, les gens préfèrent faire croire aux autres que tout est merveilleux, alors que c’est l’inverse…

    Elles diront qu’elles sont amoureuse de leur copain en dépit du fait qu’il ne soit pas vraiment attirant (parce qu’il est gentil, drôle, attentionné, et un tas d’autres raisons), pour ne pas avouer qu’elles sont avec lui par défaut en réalité.

    Une chose qui est vrai, en revanche, c’est qu’une fois qu’une femme s’engage dans une relation, elle peut mettre beaucoup de temps à s’en désengager, même s’il s’agit d’une relation par défaut (alors qu’un homme aura tendance à changer de nana à la première occasion !)  »

    Mais alors si malgré toutes les quallités qu on peut déployer ,la personne n est pas réellement attirée..aucune relation durable et sérieuse ne peut etre envisagée..
    C est assez dur ce que tu dis,parcque finalement on croit qu on plait à la fille,mais alors que finalement (dans le meilleur das cas) on ne lui plait pas..donc aucune femme n est sincére..alors pourquoi chercher à vivre une relation réelle..
    C est assez troublant et inquiétant..de se sentir remplacable aussi facilement..il y a quelque chose vraiment qui me dérange..
    Donc pour toi la confiance n est qu une illusion? quand une femme dit qu on lui plait elle ment forcément ? C etait la citation de Montaigne je crois qui disait « souvent femme varie ,bien fou qui s y fie  » (j ai modernisé un peu mais le fond est bien la ) une vision assez sombre finalement..

    • Absolument pas.

      Tu déformes mes propos.

      Je dis que certaines femmes prennent un partenaire par défaut, et pour ne pas avoir l’air d’une « Loser » en avouant à son entourage : « je ne trouve pas que mon mec est top, mais j’ai rien trouvé de mieux », elle va dire qu’elle l’aime…. Mais en fait pas tant que ça.

      Tu comprends mieux ce que je veux dire ?

      Donc pour toi la confiance n est qu une illusion? quand une femme dit qu on lui plait elle ment forcément ? C etait la citation de Montaigne je crois qui disait « souvent femme varie ,bien fou qui s y fie » (j ai modernisé un peu mais le fond est bien la ) une vision assez sombre finalement..

      Citation de Victor Hugo, qu’il attribut à François 1er ;-).

      A titre perso, je pense que les femmes sont sincères en général, mais changeante !

      Une femme peut te dire « je t’aime » et le penser du fond du cœur sur l’instant. Puis ne plus rien ressentir pour toi après quelques semaines, suivant les vicissitudes.

  4. “Mais alors si malgré toutes les quallités qu on peut déployer ,la personne n est pas réellement attirée..aucune relation durable et sérieuse ne peut etre envisagée“. Une fille ne couche pas avec un mec par rapport à ses qualités mais par rapport à l’attraction , l’attraction ça se crée en ayant des couilles et en faisant en sorte que la fille mouille , pourquoi penser à la garder si tu l’as pas encore baiser ? L’attirance se crée par l’attitude et le culot et le fait de pas s’excuser d’avoir du désir pour la personne

  5. Les qualités, et j’entends par là les qualités en tant que « partenaire sexuel », créent de l’attraction parce qu’elles te donnent de la valeur.

    Un mec beau, bien habillé, musclé et éloquent EST attirant.

    Ça se vérifie facilement : crée 2 comptes sur internet avec des photos différentes (un mec beau et bien soigné VS l’inverse) pour te rendre compte à quel point l’image qu’on projette peut jouer sur la compliance des femmes.

    Est-ce que l’attitude et le culot comptent ? bien sûr. Ce sont aussi des qualités importantes. Et un mec avec une moins bonne valeur mais une meilleure attitude peut réussir à chiper une fille convoitée par un mec avec meilleure valeur mais une moins bonne attitude (cf. Lire cet article : http://www.drague-academie.com/apparence-physique-avec-les-filles/

    Mais attention : il ne faut faire l’erreur de croire que l’attitude couillu est LE truc magique pour attirer les femmes. Pas du tout.

    La séduction ne se réduit pas à rouler des mécaniques. Et souvent jouer l’Apha/le bad boy est une autre forme de surcompensation qui te dessert.

  6. Salut Chrys,j’ai une question à te poser au sujet de la réputation du dragueur/séducteur:
    Tu as dit,à plusieurs reprises, que les femmes aiment être draguées mais n’aiment pas les dragueurs,alors justement quand une femme qu’on commence à fréquenter nous pose des questions au sujet de la séduction (beaucoup der succès avec les femmes suite à une maîtrise des mécanismes de la séduction), quelle doit être la réponse? La franchise et l’honnêteté dans ce cas refroidiraient tout l’intérêt et détruiraient même le game construit,donc quelle est l’issue?
    Merci coach

    • Salut CafeMiroir.

      En effet, les femmes se méfie des dragueurs, et te vanter d’avoir un nombre de conquêtes très élevé ne fait que renforcé la suspicion.

      Le mieux, c’est de rester évasif sur ton passé amoureux.

      Elle doit sentir que tu as de l’expérience, que tu plais aux autres femmes et que si d’aventure vous vous sépariez tu pourrez retrouvé une femme facilement.

      Mais elle n’a pas à savoir avec combien de femmes tu as couché, ni recevoir un cours particulier sur comment tu t’y prends pour les amener dans ton lit.

      Pas besoin de mentir.

      D’expérience, si tu ne ressens pas le besoin de t’en vanter, c’est rare qu’une femme te pose des questions sur ton « palmarès » – peut-être parce que c’est une question qui les gêne.

      En général, elles posent plutôt des questions comme : « Qu’est-ce que tu recherches ? » « A quand remonte ta dernière relation ? », « pourquoi vous vous êtes séparée ? », « Combien de temps ça a duré ? », etc.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.