Accueil 5 Apprendre à draguer 5 3 choses essentielles pour apprendre à séduire

3 choses essentielles pour apprendre à séduire

J’ai listé pour vous les 3 choses fondamentales pour vous permettre d’apprendre à draguer et améliorer vos compétences de séducteur le plus rapidement possible. Les voici, dans l’ordre d’importance :

1. Pratiquer la séduction

2. Lire des conseils de drague

3. Rencontrer d’autres dragueurs

 

Pratiquer la séduction

Devenir-un-seducteur-demande-de-la-pratiqueC’est de loin la chose la plus importante. On ne peut devenir bon en séduction qu’à condition de pratiquer suffisamment. Pas besoin d’être un expert en séduction pour le deviner. Cependant, plein de mecs font déjà une erreur à ce stade : ils interagissent avec des filles, mais pas dans les vraies conditions d’une rencontre.

Pratiquer implique deux conditions :

– Interagir avec des filles qu’on ne connait pas (cela exclu les amies et connaissances)

Vouloir véritablement séduire la fille.

Beaucoup pensent qu’ils pratiquent lorsqu’ils testent des techniques de drague sur leurs amies. C’est faux ! Ils choisissent cette solution de facilité en pensant qu’en testant leurs trucs, ils pourront devenir meilleurs en séduction et draguer n’importe quelle nana par la suite. Si vous faites ça, vous ne faites qu’entretenir le fantasme que la séduction peut s’apprendre sans effort, sans avoir à dépasser sa peur de l’approche, et qu’un beau jour vous pourrez aborder et séduire les filles qui vous plaisent sans avoir eu à subir un seul rejet douloureux de toute votre existence.

Seulement, entre aborder une inconnue et parler à une de vos amies, il y a une énorme différence. Le ressenti lorsqu’on interagit n’est pas le même. C’est comme parler en public devant cent personnes et devant cinq de vos meilleurs potes. Dans le premier cas, vous prenez le risque de vous faire rejeter, votre cœur bat à 100 à l’heure et vous avez peur de faire mauvaise impression. Dans le second, vous êtes déjà en terrain conquis, avec un bon rapport établi et vous vous sentez infiniment plus à l’aise.

La seconde erreur que font les mecs est de penser qu’ils pratiquent lorsqu’ils interagissent avec une fille qui ne les intéresse pas. Là encore, c’est très différent d’interagir avec une inconnue qu’on veut véritablement séduire et une qui ne nous intéresse pas.

Apprendre à séduire, c’est apprendre à faire progresser l’interaction au moins jusqu’à la relation sexuelle. Ce n’est pas utiliser des techniques. Les techniques ne sont que des outils pour faire progresser l’interaction. Alors pourquoi utiliser des techniques sur une fille avec qui vous ne voulez pas avancer ? C’est de la pure masturbation mentale.

Maitriser une technique, c’est connaitre le moment approprié pour l’utiliser, c’est savoir l’utiliser pour vous permettre d’avancer. Utiliser une technique de drague, quelle qu’elle soit, sans aucun but précis ne sert à rien et ne vous aide absolument pas à progresser.

Si vous interagissez juste pour “interagir”, mais sans aucune volonté d’aller plus loin, vous ne pratiquez pas. C’est facile de tester son matos avec une fille qui ne vous intéresse pas, ça l’est beaucoup moins sur celles qui vous plaisent réellement. Et ici encore, beaucoup de type choisissent la solution de facilité et se donnent l’illusion de pratiquer.

Réalisez que si vous avez envie d’apprendre à séduire, c’est pour pouvoir coucher et sortir avec des filles qui vous plaisent, pas pour vous boostez l’ego  en jouant le “hard to get” devant vos amies et les filles qui ne vous intéressent pas.

Pratiquer la séduction implique d’interagir avec les filles qui vous plaisent vraiment. Si vous voulez devenir un séducteur, vous devez pratiquer dans les situations où vous voulez séduire. 

Lire des conseils en séduction

Lire-des-conseils-de-seduction-vous-permet-de-progresser-rapidementJe veux évidemment parler des conseils donnés par les mecs qui ont pratiqué la séduction et qui transmettent leurs connaissances. Les livres et autres revues scientifiques ne sont, la plupart du temps, qu’une masse d’information longue à lire et qui ne vous apportera aucune plus-value dans votre progression.

Orientez vous vers des conseils concrets et issus de la pratique et l’expérience de mecs qui ont appris à séduire.

L’idéal, c’est d’alterner pratique et théorie. Vous pratiquez suffisamment, puis, lors des périodes où vous ne pratiquez plus – quand vous perdez en motivation, lorsque vous êtes malade, qu’il vous est impossible de pratiquer –  lisez et essayez de trouver des conseils qui vous permettront d’être plus efficace.

Lisez peu lors des périodes où vous pratiquez. Contentez-vous de quelques articles de blogs, quelques petits conseils utiles. N’attaquez pas une méthode entière qui met du temps à être lue et comprise. Cela pourrait vous perturber et vous risquez d’utiliser les conseils n’importe comment.

Par contre, lorsque vous ne pratiquez pas, lisez beaucoup d’avantage. Passez-y plusieurs heures par jour, prenez des notes de ce qui vous parait intéressant, recopier des citations d’articles/post/ebooks, faites des résumés pour y revenir aussi souvent que possible, relisez-les plusieurs fois, cherchez à comprendre le mieux possible les conseils qui vous sont donnés.

Au bout d’une semaine ou deux, normalement vous devez avoir un carnet ou ficher word bien rempli, dans lequel vous pouvez relire toutes vos notes.

Attention ! Vous devez toujours privilégier la pratique avant la lecture. Ne vous contentez pas de lire en pensant que le savoir que vous êtes entrain acquérir va vous permettre de progresser.  Il est important d’acquérir une certaine expérience pour bien comprendre les conseils, les problèmes qu’ils peuvent résoudre, ce qui est essentiel à retenir et ce qui ne l’est pas.

Ce que vous devez rechercher dans la lecture, ce n’est pas une technique de drague miracle qui va booster vos résultats en un clin d’œil et sans effort. C’est une meilleure perception de la séduction, des interactions sociales et leurs mécanismes. C’est en cela que les mecs qui ont une réelle expérience du terrain peuvent vous aider. Ils peuvent vous faire ouvrir les yeux sur des choses que vous n’avez jamais pensé, que vous auriez mis des années à comprendre, ou que n’auriez tout simplement jamais connu. C’est ce que vous devez attendre de vos lectures.

Aussi, il est primordial de pratiquer juste après avoir lu, sinon vous allez oublier une grande partie de ce que vous avez appris au bout de quelque semaines. Beaucoup font l’erreur de passer des heures à lire des conseils en séduction, et de ne pas les pratiquer tout de suite après. Et lorsque vient le moment d’agir, ils n’ont plus qu’un vague souvenir de ce qu’ils ont vu, voire ne se rappellent plus de rien.

Théorisez suffisamment pendant quelques jours, puis repartez pratiquer tout de suite. Souvent, lorsque vous venez de découvrir de nouvelles choses, que vous avez une nouvelle perception de la séduction, vous avez un regain de motivation et c’est le meilleur moment pour pratiquer ces conseils.

Aussi, considérez toujours l’expérience des autres comme secondaire à la votre ! Même si un expert affirme que telle ou telle technique fonctionne, c’est à vous de juger de son efficacité. C’est inutile de vouloir absolument tout faire comme cet expert. Il peut arriver que certains conseils ne soient pas applicables car ils ne correspondent pas à votre personnalité ou qui sont trop compliqués pour le moment. Certaines choses peuvent très bien marcher pour une personne, et pas du tout pour une autre. Et surtout, ce qui peut ne pas fonctionner pour vous aujourd’hui, pourra s’avérer efface plus tard (d’où l’intérêt de prendre des notes pour y revenir plus tard).

Ce que vous devez faire : Lisez –> Retenez –> Essayez –> Constatez –> Conservez/Écartez.

Rencontrer d’autres dragueurs

Rencontrer-des-seducteurs-vous-aide-a-progresser

C’est le conseil le moins essentiel des 3, mais c’est un excellent moyen de progresser rapidement.

Rencontrer des dragueurs, surtout s’ils sont expérimentés et ont des résultats, qui puissent vous accorder du temps, est un élément précieux pour votre progression.

Vous pourrez leur demander des conseils personnalisés, les voir en action, leur demander de juger votre manière de faire et de repérer certaines erreurs dont vous n’avez pas conscience.

Avec l’accroissement du coaching en séduction et la régression des communautés du net, il est de plus en plus difficile d’en trouver. Hormis si vous êtes prêt à mettre la main au porte monnaie pour vous offrir les services d’un coach (encore faut-il qui puisse répondre réellement à vos besoins), il va falloir les chercher vous-même. Donc, n’hésitez pas à faire les efforts nécessaires pour en trouver, les contacter et leur demander de vous rencontrer. Beaucoup d’entre eux sont très sympa, aiment la drague et seront partant pour vous donner un coup de main s’ils le peuvent.

Enfin, ne négligez pas non plus les dragueurs de votre niveau et les moins bons. Il peut y en avoir près de chez vous qui ont très envie de progresser et qui voudront aller pratiquer régulièrement. C’est plus motivant de pratiquer à plusieurs. Cela créer une émulation qui pourra vous permettre de pratiquer beaucoup plus que si vous étiez seul (et donc progresser plus vite).

À propos Chrys

Je suis l’auteur de plus de 250 articles sur la séduction. Je donne aussi des coachings et des consultations sur la drague en journée, la séduction et la gestion de relations . Chaque semaine, j’envoie de nouveaux articles gratuitement par emails.

6 plusieurs commentaires

  1. […]Attention ! Vous devez toujours privilégier la pratique avant la lecture[…]

    […]Aussi, il est primordial de pratiquer juste après avoir lu

    C’est vrai que ça reste l’écueil principal chez les séducteurs. Merci pour cet article qui rappelle les fondamentaux.

  2. « pratiquer la séduction », cela peut paraître bête à dire mais s’améliorer en séduction passe principalement par ça. L’expérience acquise sur le terrain apprend beaucoup plus que les articles lus mais la théorie peut très largement aider lorsqu’il y a un blocage quelque part et on ne sait pas comment avancer. Cela devrait être la première chose a savoir lorsqu’on commence à vouloir apprendre la séduction

  3. Bonjour, merci pour tes nombreux conseils . Je voudraus juste savoir comment s’y prendre avec une ado. Faut-il etre direct et faire les choses rapidement ou le contraire?

    • Salut Lloris,

      La réponse n’est pas évidente car elle dépend de plusieurs variables qui rentrent dans l’équation…

      Quand je préconise du Direct « verbal », c’est dans le cas de la drague de rue, ou le contrainte de temps et la manque de clarté de la part de l’inconnu qui aborde la fille impose d’être clair et explicite tout de suite sur ses intentions.

      Si c’est au lycée, que vous avez des amis en commun, tu dois sous-communiquer ton intérêt. autrement dit, être direct « implicite ».

      Est-ce qu’il faut être rapide. Oui, en tout cas à un certain stade du processus. Je pense que tu dois prendre le numéro, isolé assez rapidement, peu importe le contexte. Lycée, Fac, SPU, boite, Internet, etc. Plus tu traines, et moins tu as de chance d’escalader.

      La différence se fait après. Une ado à probablement moins d’expérience, va stresser davantage quand tu vas essayer d’escalader sexuellement et aura sans doute besoin de plus de temps pour se sentir à l’aise avec toi. Donc forcément, faire preuve de plus de patience à ce niveau là de la séduction semble plus intelligent que de faire du rentre dedans.

  4. Salut et merci pour ces informations.
    Je viens de rompre et je dois avoué ne jamais avoir dragué, j’ai 30 ans, je me suis mis en couple à 20 et là je me retrouve à devoir draguer dans une petite ville en plus (brive la gaillarde)… je n’arrive pas à accoster, dans des villes comme Toulouse, c’est finger in the nose, mais là, elles sont coincées ou j’ai pas la bonne technique. As-tu des conseils pour accoster dans des petits bleds ?
    Merci

    • D’abord, tu dois savoir que la drague de rue est moins adaptée dans les villes à petites échelles. Pour quelqu’un qui veut draguer dans la rue, c’est mieux d’être dans une ville de +100 000 hab.

      Dans une petite ville, tu croises peu de monde, et souvent les mêmes personnes… Et il peut y avoir une mentalité « villageoise », qui contraint les gens à ne faire bien plus attention au regard des autres que dans les grandes villes (autrement dit, les filles peuvent avoir un plus gros ASD). Ce sont des choses que tu ne peux contrôler.

      S’il s’avère que c’est beaucoup plus difficile dans ta petite ville, et que ta vie sexuelle et affective est importante pour toi, va rencontrer des filles dans une plus grande ville. Déménage si possible. Il y a plein de villes plus grandes qui sont pleines de filles sympas et célibataires, et dont une partie d’entre elles ont déserté ces petites villes avant toi pour faire leurs études là-bas.

      Si tu veux rencontrer des femmes, c’est dans des villes dynamiques et étudiantes qu’il faut aller, pas dans le petit bled avec uniquement la boite de nuit du coin et le tout petit centre ville.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.