Accueil 5 Apprendre la drague 5 20 chiffres choquants sur la drague tirés de mes 8 ans d’expériences

20 chiffres choquants sur la drague tirés de mes 8 ans d’expériences

Cet article a été écrit par Raj du site Lagouaille.com, un ancien membre du Lair De Lille avec lequel j’ai pratiqué la drague pendant plusieurs années. C’est aussi, pour moi, un des meilleurs des plus honnêtes coachs du marché francophone

Il nous donne ici 20 chiffres intéressants issus de ses 8 ans de pratiques. 

shadow-ornament

1. En boite de nuit, dans 60% de mes rencontres qui se sont terminées au lit,  au moment de l’aborder, la fille avait une réaction neutre ou négative.

Une réaction initiale mauvaise est une occasion de se démarquer en étant  plus confiant que les autres hommes.

2. En boite, en moyenne, j’ai réabordé 3 fois les filles avec lesquelles j’ai  couché.

Le fait qu’une fille ne reste pas avec vous ne signifie pas du tout  qu’elle n’est pas intéressée.

3. Dans 40% de mes rencontres qui se sont conclues au lit, la jalousie est rentrée en jeu : la fille m’a vu embrasser ou être physiquement proche d’une autre jolie fille.

4. En dehors de votre cercle social, dans 90% des cas, si vous n’embrassez  pas une fille au premier rendez-vous, vous ne coucherez jamais avec elle.

5. En dehors de votre cercle social, 90% des rencontres qui se terminent au lit se concluent dans les 10 jours.

Si vous attendez plus longtemps, généralement vous n’arriverez à rien, même si votre interaction initiale était exceptionnelle.

6. Quand vous abordez un groupe avec des hommes et des femmes, dans 90% des cas les hommes seront sympathique et ne vous gêneront pas.

7. Quand un mec dit qu’il sort avec une fille que vous draguez, dans 50% des cas il ment.

8. Quand vous débutez, 90% des filles vous diront avoir un petit copain. Si vous devenez bons, seulement 10% vous diront avoir un petit copain.

Dans tous les cas, la vérité est souvent ailleurs.

9. Si vous abordez une fille dans la rue en lui faisant un compliment et sans la suivre, vous avez 95% de chances d’avoir au moins un sourire sincère.

10. En boite de nuit, 95% des filles acceptent une poignée de main d’un inconnu. 99% répondent aux hi-fives.

11. Quand une fille prends votre numéro et refusent de vous donner le sien, elle vous rappellera seulement une fois sur 10.

12. En proposant une activité (exposition, vernissage, etc.) plutôt qu’un simple verre, vous doublez vos chances de prendre un numéro et de revoir la fille.

13. Dans 100% des cas, quand je protège une fille d’un mec qui la colle ou lorsque j’interviens pour calmer une bagarre près d’elle, j’arrive beaucoup plus facilement à prendre son numéro et la revoir.

14. Quand une fille annule un rendez-vous, à moins qu’elle ne propose immédiatement une autre date, dans 90%, vous ne la reverrez jamais.

15. Moins de 3 mots et 0 smiley. Ce sont les SMS qui provoquent le plus de réponses quand une fille vous annonce qu’elle annule votre rendez-vous ou qu’elle ne préfère pas vous revoir.

« Ca marche ! », « ca roule ! », ou « ok ! » C’est ce genre de réponse qui la fait le plus réagir et lui donne envie de se
rattraper car elle se demande si elle vous a déçu ou si vous n’avez rien à faire d’elle.

Le reproche (« tu pourrais faire un effort, ça ne se fait pas ») ou la soumission (« c’est pas grave on fera ça plus tard, aucun souci ») provoquent beaucoup moins de réponses de la part des filles.

16. Il faut un temps égal pour faire des rencontres et conclure sur internet et dans la rue.

En boite de nuit on peut faire plus de rencontres en moins de temps et conclure plus vite.

Les rencontres dans le monde réel demandent plus d’efforts psychologiques mais elles seules vous permettent de progresser, de changer votre attitude et de rencontrer des filles toujours plus belles.

17. Le contact physique améliore vos chances de réussite.

Dans une expérience, en boite de nuit, quand des hommes invitaient des filles à danser, 43% d’entre elles acceptaient quand ils ne les touchaient pas avant.

S’ils les touchaient avant, 67% des femmes acceptaient.

18. Le nombre d’aventures sexuelles que l’on a eu est inversement proportionnelle à notre capacité à rester amoureux pendant longtemps.

C’est une réalité biologique. (cf la biologie des passion de Jean-Didier Vincent)

19. En boite de nuit, quand je ramène une fille directement chez moi, dans 80% des cas, je la rencontre entre 1H00 et 3H00 du matin et je repars avec elle à la fermeture.

20. Le dimanche les filles répondent 2 fois plus au téléphone que les autres jours. (cf. l’article « la semaine du dragueur intelligent »)

À propos Drague Academy

4 plusieurs commentaires

  1. Merci Raj pour cet article !

    Il y a quelques uns de ces chiffres sur lesquelles je ne suis pas d’accord (mon expérience m’a démontré l’inverse), et d’autres auxquels je donnerais une interprétation très différentes. Je vais te dire ce que j’en pense et je t’invite à débattre dessus !

    Aussi, s’il y a des gens qui veulent participer à la conversation, vous êtes TOUS bienvenus.

    4. En dehors de votre cercle social, dans 90% des cas, si vous n’embrassez pas une fille au premier rendez-vous, vous ne coucherez jamais avec elle.

    Je ne l’aurais pas formulé comme ça…

    Plus l’escalation réussie rapidement, plus tu as de chance ! En fait, tu as BEAUCOUP plus de chance de coucher avec une fille en passant au stade physique (ce qui inclut l’embrassé mais pas seulement) dans les 30 premières minutes. Parce qu’il te reste alors beaucoup de temps pour escalader sexuellement, l’isoler et/ou renforcer la connexion (utile pour la revoir en second rencard).

    Par contre, je pense qu’on surestime l’importance du Kclose. Embrasser une fille sans aucune escalade derrière (genre le baiser de fin de RDV) est absolument inutile, voire même contre-productifs si le mec y est allé forceps. Si tu enlèves l’impulsion que le Kclose peut créer pour escalader physiquement et sexuellement derrière, c’est JUSTE un kino lèvres c/ lèvres, rien de plus. Donc si tu n’as pas l’opportunité d’escalader derrière le Kclose, ou que tu as juste l’intension de Kclose sans rien faire après, c’est absolument inutile. Dans ce cas là, tu cherches la validation, et le Kclose est simplement le symbole que tu cherches pour t’assurer qu’elle t’apprécie !

    En fait, ne pas réussir à créer une connexion et passer au stade physique au 1er RDV réduit tes chances de 80% (chiffre tiré de mon chapeau mais qui je parais légèrement plus juste). Mais ne pas embrasser en soi ne réduit pas ses chances. J’ai couché avec au moins une vingtaine de filles avec lesquelles, il y avait un bon « feeling », mais pour une raison ou un autre, au 1er RDV elles n’étaient pas encore prêtes pour que j’aille plus loin physiquement que leur prendre la main ou leur faire un hug (je n’ai même pas tenté de les embrasser). Cela ne m’a absolument pas empêché de conclure plus tard.

    5. En dehors de votre cercle social, 90% des rencontres qui se terminent au lit se concluent dans les 10 jours.

    C’est la partie sur laquelle je ne peux absolument pas être d’accord. Seulement un petit pourcentage de mes rencontres se concluent dans les 10 jours !

    La raison principale : le bridge (la période entre la rencontre et le rendez-vous).

    Dans nos sociétés modernes, tout le monde est occupé. Tu dois partir une dizaine de jours / tu as un travail monstrueux à faire cette semaine + tu as déjà 5 dates à caser + tes 3 copines à voir ( :-D), etc, etc. + La fille aussi à des trucs à faire.

    Beaucoup de gars sont surpris quand je leur dis cela, mais je mets en moyenne 2 à 3 semaines avant de revoir une fille. Parfois, ça peut même être 3 mois plus tard. Une fois que le rapport est instauré, tu as en général un bon mois pour se mettre d’accord sur une date, parfois même plus. Rien ne presse ! La pire des erreurs que les mecs font en phone game, c’est de gamer plus qu’il ne le faut.

    6. Quand vous abordez un groupe avec des hommes et des femmes, dans 90% des cas les hommes seront sympathique et ne vous gêneront pas.

    Vrai en boite ! Un peu moins dans la rue, mais ça dépend aussi de l’approche (mes tests d’approche en Direct sur groupes mixtes n’a pas été concluant).

    8. Quand vous débutez, 90% des filles vous diront avoir un petit copain. Si vous devenez bons, seulement 10% vous diront avoir un petit copain.

    Dans l’absolu, c’est vrai. Même si je ne suis pas vraiment d’accord avec les chiffres. Au départ, c’était plutôt 2 sur 3, maintenant c’est 1 sur 4. Mais j’ai encore environ 25% des filles qui me disent avoir un copain.
    Le « j’ai un copain » dépend principalement :
    – de votre l’apparence,
    – de vos compétences à l’approche
    – du type de fille que vous abordez

    La fréquence du « j’ai un copain » n’a rien à voir avec vos compétences de séduction. Ce n’est pas parce que vous l’avez une fois sur deux qu’il faut que vous remettiez en cause vos compétences. Tout le monde tombe sur les filles en couple ! Et la plupart d’entre elles vous le disent très vite (si vous leur montrer de l’intérêt).

    + Un mec qui aime les filles sociables et extraverties aura plus de probabilités d’obtenir des « j’ai un copain » qu’un mec qui préfère des filles plutôt réservées/introverties.

    9. Si vous abordez une fille dans la rue en lui faisant un compliment et sans la suivre, vous avez 95% de chances d’avoir au moins un sourire sincère.

    Certe ! Mais faire sourire les filles ne vous fait pas baiser ;-). Parfois, marcher dans le sens qu’elle sur quelques mètres peut !

    11. Quand une fille prends votre numéro et refusent de vous donner le sien, elle vous rappellera seulement une fois sur 10.

    C’est vrai ! Une seule exception que j’ai découvert depuis que je fais les groupes en direct : dans un groupe de 2 filles, parfois la fille que vous draguez est très intéressée mais est embarrassée à l’idée de vous donner son numéro avec sa copine en spectatrice à 30 cm. Alors elle demande votre numéro. Dans ce cas, le taux de rappel est plus élevé (environ 50% pour moi). Sinon, sur filles seules, c’est à 90% du temps un signe de désintérêt.

    12. En proposant une activité (exposition, vernissage, etc.) plutôt qu’un simple verre, vous doublez vos chances de prendre un numéro et de revoir la fille.

    La simplicité est un outil de screening (le meilleur ?).

    Si une fille est assez intéressée et se sent suffisamment à l’aise pour me revoir, elle viendra peu importe ce que je lui propose. Proposez des trucs trop originaux attire les nanas qui ne sont pas intéressées (du moins sexuellement). Certains peuvent dire qu’on peut toujours leur faire changer d’avis, mais c’est une probabilité trop faible pour qu’on mise dessus.

    Beaucoup de mecs de la communauté ont un taux de réussite très faible en rendez-vous, non pas parce qu’ils sont mauvais, mais parce qu’ils datent les mauvaises filles.

    14. Quand une fille annule un rendez-vous, à moins qu’elle ne propose immédiatement une autre date, dans 90%, vous ne la reverrez jamais.

    A mon humble avis, c’est une idée reçue qui trompe la plupart des mecs de la communauté. Une fille qui annule et ne relance pas n’est pas toujours une fille qui n’est pas intéressée. Ca peut être une fille qui angoisse à l’idée de nous revoir et renonce à sortir de sa zone de confort.

    Les hommes ont l’anxiété à l’approche, les filles ont l’anxiété au rendez-vous (et voilà que je viens de trouver un super sujet d’article :-P).

    Donne-leur 2 ou 3 semaines de plus, fait du « bombardement de rapport » : il y aura de fortes chances qu’elle finisse par venir. Et tu seras surpris de la vitesse à laquelle tu pourras la closer.

    15. Moins de 3 mots et 0 smiley. Ce sont les SMS qui provoquent le plus de réponses quand une fille vous annonce qu’elle annule votre rendez-vous ou qu’elle ne préfère pas vous revoir.

    Intéressant ! Je testerai 😉

    « la soumission (« c’est pas grave on fera ça plus tard, aucun souci ») » provoquent beaucoup moins de réponses de la part des filles.

    Je ne vois pas ce genre de message comme de la soumission… Je testerai (bis) !

    16. Il faut un temps égal pour faire des rencontres et conclure sur internet et dans la rue.

    Là non plus je ne suis pas vraiment d’accord. En terme de temps, si tu abordes dans ta vie de tous les jours (perd pas de temps à chercher des filles) + Que tu passes en moyenne 3 heures de l’approche au Fclose, tu mets moins de temps en moyenne pour coucher avec des filles.

    Il peut arriver que dans la première demi-heure après être entrée en boite, tu trouves une cible et repars avec, mais la plupart du temps, il faut au moins 3 ou 4 heures à un bon dragueur pour repartir avec une fille, et c’est sans compter les nuits ou l’on rentre bredouille…

    18. Le nombre d’aventures sexuelles que l’on a eu est inversement proportionnelle à notre capacité à rester amoureux pendant longtemps.

    C’est une absolument vrai ! C’est la raison pour laquelle la gestion à long terme de son propre intérêt dans le couple est INDISPENSABLE quand on a quand on se casse après avoir accumulé beaucoup d’expérience en séduction.

    20. Le dimanche les filles répondent 2 fois plus au téléphone que les autres jours. (cf. l’article « la semaine du dragueur intelligent »)

    D’après de nombreuses études marketing, il semblerait que ce soit plutôt le Mardi. Mais le dimanche est un très bon jour aussi !

  2. Article très intéressant. J’aimerai également résumer un peu mon expérience, qui par ailleurs se limite à 100% à la drague de rue (je ne drague jamais en boîte, ni en cercle social).

    4. En dehors de votre cercle social, dans 90% des cas, si vous n’embrassez pas une fille au premier rendez-vous, vous ne coucherez jamais avec elle.

    Plutôt OK avec Chrys. La seule nuance que je mettrai serait que je remplacerai « embrasser la fille » par « l’escalader ». Ce que je veux dire, c’est qu’il suffit en fait de TENTER une ou deux fois de faire progresser l’interaction pour augmenter considérablement les chances de la revoir (même si elle refuse au premier rendez-vous).

    5.En dehors de votre cercle social, 90% des rencontres qui se terminent au lit se concluent dans les 10 jours.

    Là par contre je suis entièrement d’accord avec Raj. Je ne pense pas, dans mon expérience, avoir abordé une femme dans la rue et patienté plus de 10 jours pour coucher avec elle.
    Si ça traîne en longueur (+ d’une à deux semaines) je suis plutôt de ceux qui pensent que c’est mal parti, car l’intérêt qu’elle me porte diminue assez fortement.

    Par contre, là où j’ai le plus de chances de conclure, c’est dans la première semaine suivant la rencontre. Mon schéma idéal serait le numéro (voire l’instant date), le 1ér RDV dans les 3jours, le second dans les 3 à 7 jours suivants.

    8. Quand vous débutez, 90% des filles vous diront avoir un petit copain. Si vous devenez bons, seulement 10% vous diront avoir un petit copain.

    Je ne pense pas que le « petit copain » soit lié à nos compétences de séduction, mais plutôt au contexte dans lequel on se trouve (manque d’attirance physique, fille vraiment en couple, refuse de se laisser aborder dans la rue etc.).
    Passer de 90% à 10% me semble un peu trop grand. Mais passer peut être de 60 à 30% se rapprocherait peut être plus de mon expérience AMHA.

    9. Si vous abordez une fille dans la rue en lui faisant un compliment et sans la suivre, vous avez 95% de chances d’avoir au moins un sourire sincère.

    Très vrai ! Les femmes qui ne vous remercient pas ou qui nous envoient balader se compte sur les doigts d’une main une fois qu’on a un tout petit peu l’habitude d’aborder dans la rue en maîtrisant sa calibration.

    11. Quand une fille prends votre numéro et refusent de vous donner le sien, elle vous rappellera seulement une fois sur 10.

    Pour ma part, c’est même moins d’une fois sur 20 ou 30. Les femmes ne rappellent presque jamais d’elles mêmes en ce qui me concerne.

    12. En proposant une activité (exposition, vernissage, etc.) plutôt qu’un simple verre, vous doublez vos chances de prendre un numéro et de revoir la fille.

    Plutôt d’accord avec ce que Chrys a ajouté. J’estime que si une femme est intéressée par moi, alors elle acceptera le rendez-vous quelle que soit la proposition que je lui fait.

    14. Quand une fille annule un rendez-vous, à moins qu’elle ne propose immédiatement une autre date, dans 90%, vous ne la reverrez jamais.

    Cette fois je valide l’expérience de Raj. En général je propose tout de même 3 fois pour récupérer le petit pourcentage restant. Mais tout comme nous sommes souvent prêts à nous arranger pour prendre RDV avec une femme qui nous plait, c’est également vrai dans le sens inverse. Si elle ne propose pas d’autre date, ou qu’elle refuse plus de 3 fois, c’est qu’elle manque de motivation pour nous revoir, et donc, d’intérêt au préalable.

    • Merci pour ton partage Famix 😉

      Plutôt OK avec Chrys. La seule nuance que je mettrai serait que je remplacerai « embrasser la fille » par « l’escalader ». Ce que je veux dire, c’est qu’il suffit en fait de TENTER une ou deux fois de faire progresser l’interaction pour augmenter considérablement les chances de la revoir (même si elle refuse au premier rendez-vous).

      Je suis d’accord avec toi. Il faut toujours escalader ! La séduction ne se résume peut-être pas à l’escalation, mais s’il n’y a pas d’escalation, il n’y a pas de séduction.

      Là par contre je suis entièrement d’accord avec Raj. Je ne pense pas, dans mon expérience, avoir abordé une femme dans la rue et patienté plus de 10 jours pour coucher avec elle.
      Si ça traîne en longueur (+ d’une à deux semaines) je suis plutôt de ceux qui pensent que c’est mal parti, car l’intérêt qu’elle me porte diminue assez fortement.

      Je l’ai aussi cru pendant longtemps. Mais mes dernières années d’expérience me font penser que c’est un autre mythe de la communauté.

      Une fois le rapport installé dans les 3/4 premiers jours (SMS du soir + Phone game/Sms game). Si tu lui plais, ça peut prendre plusieurs semaines pour vous revoir sans trop gros risques qu’elle perde son intérêt (l’attirance n’est pas SI volatile finalement…) + avec le rapport installé au téléphone, l’escalade est souvent encore plus rapide (grace au rapport créé pendant la phase de phone game).

      Test, fais moi un report :-).

      Ps : bien sûr, si je peux dater et closer dans les 10 jours, je ne vais pas se gêner. Mais si ça ne se fait pas/ne peut pas se faire, ça ne m’empêche pas de closer non plus !

      Les femmes qui ne vous remercient pas ou qui nous envoient balader se compte sur les doigts d’une main une fois qu’on a un tout petit peu l’habitude d’aborder dans la rue en maîtrisant sa calibration.

      Parfaitement ! Et même quand l’on attaque très fort d’entrée (EC prolongé + proximité).

      Pour ma part, c’est même moins d’une fois sur 20 ou 30. Les femmes ne rappellent presque jamais d’elles mêmes en ce qui me concerne.

      La question c’est : est-ce qu’une fille qui n’est pas intéressée a des chances de rappeler ? Non. Pour qu’elle rappelle il faut au moins qu’elle soit un peu intéressée. Et en général, quand elle l’est elle accepte l’échange de numéro. Donc les chances qu’elle te recontacte sont TRES faible (je n’ai pas fait de ratio, mais je n’ai jamais couché avec une fille seule à qui j’ai laissé mon numéro. Ça en dit quand même pas mal sur les probabilités !)
      La seule exception : les groupes de 2. Elle peut refuser de donner son numéro à cause de l’effet projecteur du regard la copine. Dans ce cas, elle peut être incitée à refuser, même si elle est intéressée.

      Si elle ne propose pas d’autre date, ou qu’elle refuse plus de 3 fois, c’est qu’elle manque de motivation pour nous revoir, et donc, d’intérêt au préalable.

      Je pense que l’annulation un rendez-vous n’est pas un indicateur de manque d’intérêt (et si l’on choisi de ne pas le voir comme cela, cela n’est l’est plus).

      Elle peut annuler parce qu’elle n’a absolument pas l’intention de vous revoir. Mais elle peut aussi annuler pour des raisons légitimes ou (et c’est plus souvent le cas qu’on ne le pense) parce qu’elle panique un peu au dernier moment (=son anxiété du rendez-vous).

      La règle des 3 fois, que j’applique aussi, permet justement de filtrer ces filles là. Si je l’appelle et que 3 fois elle refuse, elle n’est pas intéressée, (soft) NEXT.
      Mais si je relance après l’annulation, prend le temps de poser un peu plus de rapport, et propose un autre RDV et qu’elle accepte, là il y a de forte chance qu’elle soit intéressée. Il faut juste l’aider à sortir de sa zone de confort en la rassurant (on dédramatise le rdv et on ajoute du rapport).

  3. 90% de ce qui est écrit dans cet article est de la merde.
    10% de ce qui est écrit dans cet article est bon.

    Désolé. Drague Académie m’avait habitué à mieux.

    Un autre 90/10 :
    90% des filles avec qui j’ai couché avaient des réactions positives et AUCUNE LMR.
    10% des filles avec qui j’ai couché avaient des réactions négatives et ont présenté une LMR. (Couillonnes !)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.